Vendredi 20 Octobre 2017
(Jeune Afrique 09/09/17)
Pour la première fois depuis la chute de Kadhafi, Béchir Saleh, son ancien directeur de cabinet et ex-patron du fonds souverain libyen, accorde une interview à un média. Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans l'édition de Jeune Afrique, en kiosque à partir du 10 septembre. Béchir Saleh, 71 ans, est un personnage discret, soigné, courtois et insaisissable. Dans le salon cosy du Saxon Hotel, à Johannesbourg, où Nelson Mandela vécut quelque temps après sa libération...
(AFP 08/09/17)
L'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé espère le retour de la mission de l'ONU (Manul) dans le pays en octobre, après l'avoir quitté en 2014 en raison des violences. "Il est de notre devoir d'être dès que possible près des gens afin de les soutenir et de les aider. C’est pourquoi nous voulons de nouveau augmenter notre présence, évidemment en gardant à l’œil la situation sécuritaire", a déclaré M. Salamé dans l'édition de vendredi du journal allemand Die Welt. "J'espère (...) que nous pourrons à partir de début octobre accomplir de nouveau une part essentielle de nos activités en Libye", a-t-il ajouté. Mais d'abord, un mission d'"un peu moins de 250" soldats de l'ONU doit être déployée pour...
(RFI 08/09/17)
Le centre militaire spécial de l’Otan, inauguré cette semaine dans la base de l'Alliance atlantique à Naples dans le sud de l'Italie, aura pour mission prioritaire, selon l'Otan, de coordonner tous les acteurs sur le flanc sud de l'Europe et d'apaiser la situation dans cette zone. Des responsables libyens indiquent que ce centre aidera l’Otan à intervenir militairement en Libye. Après l’aide fournie par les Américains et les Britanniques aux forces fidèles au gouvernement d'union nationale pour frapper les extrémistes, c'est au tour de l'Otan d'intervenir en Libye. C'est du moins ce qu'affirme le colonel Mohamad al-Ghasri, porte-parole des forces fidèles au gouvernement Fayez al-Sarraj : « Les derniers développements technologiques permettent maintenant à l'Otan de surveiller le ciel libyen...
(Agence Ecofin 08/09/17)
Selon le site Alwihda Info, des forces libyennes ont décidé de fermer les frontières avec le Tchad et le Niger pour une durée de trois mois. Le communiqué reçu par Alwihda précise que l'objectif de la fermeture des frontières est de combattre les trafics des armes, de la drogue et de l'immigration clandestine qui prospère dans cette zone frontalière. Selon le commandant de l'opération Soukhour Alsahra, le général Barka Chirmi, la zone est désormais militaire et la circulation de tout véhicule sans autorisation est strictement interdite. Mercredi dernier c’est le Soudan qui annonçait la fermeture de ses frontières terrestres avec le Soudan du Sud, le Tchad et la Libye. « Nous avons fermé nos frontières avec la Libye, le Tchad...
(AFP 07/09/17)
Un sommet sur la situation en Libye doit se tenir samedi à Brazzaville, ont indiqué jeudi les autorités congolaises, auquel doit participer le chef du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj, et un représentant de son rival, le maréchal Khalifa Haftar. "Brazzaville abrite le samedi 9 septembre un sommet sur la sortie de crise en Libye. Nous avons invité officiellement le maréchal Haftar, le Premier ministre (Fayez al-Sarraj, NDLR), le président du Conseil d'État et le président de l'Assemblée nationale", a indiqué à l'AFP une source officielle congolaise.
(AFP 07/09/17)
L'ONG Médecins sans Frontières (MSF) fustige dans une lettre ouverte aux gouvernements européens publiée jeudi les mauvais traitements infligés en Libye aux migrants tentant de traverser la Méditerranée, et s'élève contre la politique migratoire de l'UE accusée d'"alimenter un système criminel". "Guidé par l'unique ambition de maintenir ces gens hors de l'Europe, le financement européen cherche à empêcher les bateaux de quitter les eaux libyennes, mais dans le même temps cette politique alimente un système criminel", accuse Joanne Liu, la présidente de MSF International...
(La Tribune 06/09/17)
La capitale congolaise va abriter le 9 septembre prochain, un sommet sur la crise libyenne organisé sous l’égide du comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) que préside Denis Sassou Nguesso. Les principaux protagonistes de la crise libyenne ainsi que les représentants des pays voisins ont confirmé leur présence à cette nouvelle rencontre qui fait suite à celle organisée par le président français Emmanuel Macron en Août dernier. Des médiations qui se suivent et se ressemblent alors que sur le terrain, la situation reste toujours tendue. Tout le monde au chevet de la Libye ! La crise politique et sécuritaire que traverse l'ancienne « Jamahiriya » depuis 2011 sera de nouveau au menu d'un sommet, celui du comité de...
(France TV Info 06/09/17)
Le bateau affrété par SOS Méditerranée, l'Aquarius, "a accueilli en deux ans 22 427 personnes", affirme Jean-Yves Abecassis qui s'exprime dans le Grand Soir 3 ce lundi en direct depuis Marseille. "11 000 euros par jour" La France veut mettre en place des centres de sélection des migrants en Libye. "La Libye est un pays dans lequel, d'après les rescapés accueillis par SOS Méditerranée, les migrants sont enlevés, détenus contre leur gré, mis au travail forcé, torturés contre rançon, violés à grande échelle. Renvoyer les migrants vers la Libye, c'est renvoyer...
(RFI 06/09/17)
C’est une nouvelle initiative pour la surveillance du Sahel et du Sahara. Un centre militaire spécial a été inauguré ce mardi dans une base de l'Otan située à Naples dans le sud de l'Italie. Un centre qui aura des missions multiples en ce qui concerne la Libye et les pays de la zone. Selon l'Otan, ce nouveau centre militaire « South Hub », ou le centre pour le sud, aura pour mission de surveiller les pays du Sahel et du Sahara en Afrique, spécialement la Libye. Il a également pour mission de contrôler les couloirs de transport aérien et maritime dans la zone. Il devra collecter des informations et des renseignements très précis. Il est donc question du déploiement par...
(RFI 05/09/17)
Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, s’est rendu en Libye et était, ce lundi 4 septembre, à Tripoli pour relancer l'accord de La Celle-Saint-Cloud, près de Paris, signé le 25 juillet dernier, pour une sortie de crise libyenne. Avant son départ, Jean-Yves Le Drian avait annoncé que cette visite visait aussi à rencontrer les deux principaux acteurs constitutionnels dans le pays, Fayez al-Sarraj, Premier ministre au gouvernement d'union nationale et Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est libyen...
(Star Africa 05/09/17)
Après avoir repris confiance en venant à bout de la Libye à Conaky, la Guinée se fait de nouveau distancer après sa défaite ce mardi à l’occasion de la quatrième journée des éliminatoires du groupe E du Mondial 2018. Triste défaite pour les hommes de Lappé, qui ont chuté à Monastir ( Tunisie ), face à la Libye sur le score de un but à zéro, inscrit par Ahmed Hamoud à la 36′. Un revers qui bloque le compteur du Syli National à 3 points après 4 rencontres, même nombre d’unités que la Libye. Ce groupe E est pour le moment mené par la Tunisie qui compte 9 points, soit 3 de plus que la RD Congo, qui reçoit mardi...
(AFP 04/09/17)
Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, en visite lundi en Libye, a souligné l'"engagement" de la France en faveur d'un règlement dans ce riche pays pétrolier livré au chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. "C’est un signal de l’engagement de la France, du Président Macron dans la volonté de contribuer à la résolution de cette crise", a indiqué Jean-Yves le Drian dans une déclaration à la presse aux côtés de son homologue libyen à Tripoli. Cette première visite du chef de la diplomatie française en Libye, "s’inscrit dans...
(AFP 31/08/17)
La Libye a saisi mercredi deux navires étrangers au large des côtes ouest du pays, un pétrolier et un bateau de pêche, et leurs équipages ont été ramenés et retenus à Tripoli pour être entendus par les autorités, selon des responsables. Les gardes-côtes libyens ont arraisonné dans la matinée un tanker transportant une cargaison illégale de carburant, a indiqué à l'AFP le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne. "Le Rex, un tanker battant pavillon tanzanien et enregistré au Zanzibar, a été arraisonné...
(RFI 31/08/17)
Trois sites pétroliers sont à l'arrêt dans la région de Zaouïa, à 50 kilomètres à l'ouest de Tripoli, bloqués par des hommes armés. Un nouveau coup dur pour la production de pétrole en Libye. En quelques jours, la production de pétrole a chuté de plus d'un tiers : moins 360 000 barils par jour, selon les chiffres de la Compagnie nationale du pétrole. Et ce à cause d'un blocage imposé par une milice. Les hommes armés disent vouloir protester contre la marginalisation de la région et contre la pénurie...
(Gabon Review 31/08/17)
S’il a pointé la responsabilité de l’Afrique du Sud et du Nigéria dans le renversement de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, Robert Mugabe, le président zimbabwéen compte également le Gabon parmi les complices : le pays a voté en faveur de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des nations unies en 2011 ayant autorisé le recours à la force. Pour Robert Mugabe, le Gabon, le Nigeria et l’Afrique du sud sont responsables de l’assassinat, le 20 octobre 2011, du guide libyen, Mouammar Kadhafi. Le président du Zimbabwéen l’a fait savoir le 28 août dernier lors de la conférence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tenue à Victoria au Zimbabwe. S’adressant aux 47 ministres ayant pris part à la...
(AFP 30/08/17)
Les gardes-côtes libyens ont secouru 542 migrants, dont des femmes et des enfants, en quatre opérations distinctes au large des côtes de la Libye alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Europe par la mer, a annoncé mercredi le porte-parole de la marine. Les quatre opérations se sont déroulées entre lundi et mardi au large des côtes ouest de la Libye, d'où partent la plupart des embarcations de migrants en direction des côtes italiennes. La première opération a permis de secourir 88 migrants clandestins, dont 7 femmes et 6 enfants au large de la ville de Sabratah, principal point de départ des migrants cherchant à rallier les côtes européennes, a indiqué le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne. Par ailleurs,...
(AFP 30/08/17)
Les gardes-côtes libyens ont secouru 542 migrants, dont des femmes et des enfants, en quatre opérations distinctes au large des côtes de la Libye alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Europe par la mer, a annoncé mercredi le porte-parole de la marine. Les quatre opérations se sont déroulées entre lundi et mardi au large des côtes ouest de la Libye, d'où partent la plupart des embarcations de migrants en direction des côtes italiennes. La première opération a permis de secourir 88 migrants clandestins, dont 7 femmes et 6 enfants au large de la ville de Sabratah, principal point de départ des migrants cherchant à rallier les côtes européennes, a indiqué le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne. Par ailleurs,...
(AFP 30/08/17)
La production de pétrole est suspendue depuis plusieurs jours sur trois champs pétroliers dans l'ouest de la Libye, après la fermeture d’oléoducs par une milice armée, a déploré mercredi la Compagnie nationale de pétrole (NOC). La production qui était de près d'un million de barils par jour (b/j) avant le blocage, a chuté de plus de 360.000 b/j, a regretté la compagnie dans un communiqué. Une milice armée qualifiée de "criminelle" par la NOC, a fermé ces derniers jours deux oléoducs conduisant le pétrole des champs d'al-Sharara (283.000 b/j) et d'al-Hamada (8.000 b/j) jusqu'au port et la raffinerie de Zawya, à 50 km à l'ouest de Tripoli. La production sur le champ d'El-Feel (70.000 b/j) situé également dans l'ouest du...
(RFI 30/08/17)
A Misrata, ville martyre de la révolution de 2011 à 280 km de la capitale libyenne, les milices ont libéré lundi 28 août des détenus emprisonnés depuis plus de six ans. Il s'agit d'une centaine de militaires qui n'étaient pas des symboles de l'ancien régime, mais étaient accusés de lutter dans les rangs des forces de Kadhafi. Leur libération intervient quelques jours avant l'Aïd el-Kébir, la fête du sacrifice. Selon l'agence de presse libyenne, la libération de ces détenus est le fruit des efforts menés par les dignitaires de la ville ainsi que par le conseil municipal de Misrata. Ils avaient déjà passé plus des deux tiers de leurs peines dans la prison militaire d'Al Sikt, de très mauvaise réputation...
(AFP 29/08/17)
Identifier les réfugiés "dès le territoire africain": les Européens ont lancé une proposition peu détaillée lundi à Paris à l'issue d'un sommet sur la crise migratoire, face à des chefs d'Etat africains réclamant davantage de financements. L'idée, poussée par le président français Emmanuel Macron, est de lancer la procédure d'asile en Afrique, "dans des zones identifiées, pleinement sûres, au Niger et au Tchad, sous supervision du HCR" (Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés). Une feuille de route a été adoptée à l'issue de ce sommet en reprenant cette idée de réinstallation, mais chaque pays...

Pages