Jeudi 29 Juin 2017
(AFP 22/05/17)
Le chef du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a décrit dimanche à l'AFP des conditions de vie "épouvantables" dans les centres de rétention pour migrants en Libye, et appelé à la libération des demandeurs d'asile et réfugiés détenus. M. Grandi a effectué une visite surprise de quelques heures dans ce pays en proie à un chaos persistant depuis la chute de la dictature de Mouammar Kadhafi en 2011. Il s'agit d'une première depuis sa prise de fonctions en tant que patron du HCR début 2016. "J'espère tout d'abord que les demandeurs d'asile et les réfugiés quittent...
(AFP 20/05/17)
Au moins 141 personnes, dont la plupart des soldats loyaux à l'homme fort de l'est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, ont été tués dans une attaque menée par des groupes rivaux contre une base militaire dans le sud libyen. Selon des sources militaires, la 3e Force, un puissant groupe armé de la ville de Misrata (nord), officieusement loyal au gouvernement d'union nationale (GNA), a mené jeudi une attaque contre la base aérienne de Brak al-Shati, contrôlée par l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Haftar. Ahmad al-Mesmari, porte-parole de l'Armée nationale libyenne (ANL, autoproclamée par Haftar) a fait état vendredi soir de 141 morts et plusieurs blessés et disparus dans cette attaque. Parmi les victimes figurent aussi des civils...
(AFP 19/05/17)
Six personnes, dont un chef tribal favorable au maréchal Khalifa Haftar, ont été tuées et 18 blessées vendredi dans l'explosion d'une voiture piégée à Slouq, dans l'est de la Libye, selon des sources médicale et des services de sécurité. L'explosion a eu lieu à la sortie d'une mosquée en ce jour de prière hebdomadaire, tuant cheikh Ibrayek Alwati, un des soutiens tribaux du controversé maréchal Khalifa Haftar dans l'est libyen, a indiqué à l'AFP une source des services de sécurité. Khalil Gouider, porte-parole du Centre médical...
(AFP 19/05/17)
L'émissaire de l'ONU en Libye, Martin Kobler, a dénoncé vendredi une attaque contre une base militaire dans le sud libyen contrôlée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, qui aurait fait "un nombre important de morts". Selon des sources militaires, la 3e Force, un puissant groupe armé de la ville de Misrata, officieusement loyal au gouvernement d'union nationale (GNA), a mené jeudi une attaque contre la base aérienne de Brak al-Shati (sud) contrôlée par l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Haftar. "Je suis indigné par des informations sur un...
(AFP 19/05/17)
La France envisage un "renforcement" de son action aux plans politique et sécuritaire en Libye, plongée dans le chaos et en proie à la menace terroriste, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères. "En lien avec nos partenaires européens et les pays voisins de la Libye, la France étudiera les modalités du renforcement de son action politique et de sécurité, en vue du redressement des institutions libyennes et notamment d'une armée capable de défaire les terroristes", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, sans plus de détails. "La Libye a besoin...
(Le Monde 19/05/17)
Pour le chercheur allemand Wolfram Lacher, le gouvernement d’unité nationale de Faïez Sarraj a échoué sur tous les fronts. L’heure est à l’escalade entre l’ex-général Haftar et les milices de la puissante « cité-Etat » de Misrata. Wolfram Lacher est chercheur à l’Institut allemand des affaires internationales et de sécurité (Stiftung Wissenschaft und Politik, SWP), basé à Berlin. Spécialiste de la Libye contemporaine, il est l’un des coauteurs de Libyan Revolution and its Aftermath...
(AFP 19/05/17)
Près de 2.900 migrants ont été secourus jeudi en Méditerranée, dont 2.300 d'entre eux faisaient route vers l'Italie et près de 580 ont été reconduits en Libye, ont annoncé les gardes-côtes italiens et libyens. A Tripoli, la Libye, pressée par l'Union européenne d'intercepter plus de migrants, a demandé à l'Italie d'armer les vedettes de ses gardes-côtes afin de pouvoir faire face aux trafiquants. Dans les eaux internationales au large des côtes libyennes, les gardes-côtes italiens ont annoncé avoir coordonné le secours de 2.300 migrants embarqués sur dix barques en bois et 12 canots pneumatiques. Ils ont été pris en charge par des navires des gardes-côtes italiens, de l'opération navale européenne Sophia et d'ONG. Médecins sans frontières a ainsi diffusé des...
(Aminata 19/05/17)
Le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a reçu en audience ce jeudi, 18 mai 2017 au Palais Sékhoutouréya, le Président du Conseil de l’Etat libyen, Fayez El- Sarraj. Les entretiens entre le Pr. Alpha Condé et Fayez Al-Sarraj ont porté sur les possibilités de trouver les voies et moyens pouvant permettre d’aplanir les divergences afin que la Libye retrouve la paix et la stabilité. Au cours des échanges, le Président du Conseil de l’Etat libyen, qui compte sur les efforts du Président en exercice de l’Union africaine pour une solution de sortie de crise, a surtout sollicité la mise en place d’un régime démocratique acceptable par toutes les parties. A sa sortie de l’audience, le Président du...
(AFP 18/05/17)
Quelque 2.300 migrants ont été secourus jeudi sur 22 embarcations de fortune au large de la Libye, ont annoncé les gardes-côtes italiens, qui coordonnent les secours dans cette zone. Les migrants, qui se trouvaient à bord de dix petites embarcations en bois et 12 canots pneumatiques, ont été secourus par des navires des gardes-côtes, des navires militaires et des navires humanitaires affrétés par des ONG. Le Prudence de Médecins sans Frontières (MSF) avait ainsi 770 personnes à bord jeudi soir, dont de nombreux jeunes enfants, le plus petit étant âgé de seulement six semaines. L'Aquarius de SOS Méditerranée et MSF a recueilli 560 personnes et le Phoenix de l'ONG maltaise Moas 360. Depuis le début de l'année, l'Italie a enregistré...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une meilleure production agricole", a déclaré Mme Mohamed lors du Second Dialogue Agro-Industriel. L'événement de deux jours a réuni les acteurs du secteur et leur a permis de discuter des problèmes liés à la durabilité et à la croissance dans le...
(France Inter 17/05/17)
L’intervention française en Libye, ou comment l’espérance de conduire une « guerre juste » a mené un pays au chaos. La Charte de l’ONU, signée le 26 juin 1945, préconise le règlement pacifique des différends internationaux, défend la non-ingérence dans les affaires des Etats souverains, et prohibe l'emploi de la force dans les relations internationales. Droit d’ingérence Pourtant, depuis 70 ans, le Conseil de sécurité des Nations Unies n’a cessé d’autoriser le recours à la guerre. Car si l’ONU ne doit pas s’immiscer dans les affaires intérieures d’un Etat, elle a également la responsabilité de protéger les populations et les droits de l’Homme. Cette « responsabilité de protéger » (R2P en anglais) est l’héritière du « droit d'ingérence humanitaire »,...
(Cnbc Africa 17/05/17)
Rising oil production in Libya and Nigeria is raising concerns about OPEC's ability to boost crude prices, but conflicts in the two nations may still keep a lid on their output. Both OPEC members are exempt from the cartel's deal to remove 1.2 million barrels a day from the oil market in the first six months of this year. But with OPEC poised to extend the agreement at least through the rest of 2017, the conflicts that sidelined Libyan and Nigerian crude supplies appear to be easing. Libya's output rose above 800,000 barrels a day for the first time since 2014, when a second civil war broke out, the country's National Oil Corp. reported last week. Meanwhile, Nigeria is restoring...
(AFP 16/05/17)
Le ministre italien de l'Intérieur Marco Minniti a remis lundi aux gardes-côtes libyens quatre vedettes réparées en Italie, dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans la lutte contre l'immigration clandestine en Méditerranée. Les équipages des quatre navires ont été formés en Italie, a précisé M. Minniti aux journalistes à Tripoli. Ils auront pour mission de "surveiller les eaux territoriales libyennes (...) et contribuer, avec l'Italie et l'Europe, à la sécurité en Méditerranée", a-t-il déclaré, selon ses propos traduits en arabe. Les navires devaient être remis à la Libye en 2014. Mais l'opération a pris du retard en raison des violences et de la situation instable dans le pays, a précisé à l'AFP un officier de la...
(RFI 16/05/17)
En Libye, la situation est à nouveau tendue à Tripoli menacé par le retour des milices connues sous le nom de Fajr Libya, « Aube de la Libye », qui avait déjà envahi la capitale en 2014. Ces menaces répétées ont empêché la nouvelle rencontre prévue la semaine dernière au Caire entre le Premier ministre du gouvernement d'union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, et l'homme fort de l'Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar. Cette rencontre devait concrétiser l'accord conclu entre les deux belligérants le 2 mai à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis. Mais al-Sarraj n'a pas pu quitter Tripoli, les islamistes menacent de le chasser avec son gouvernement en cas d'une nouvelle réunion. Les miliciens islamistes ne décolèrent pas à...
(RFI 13/05/17)
Katja Lorens, la présidente sortante de la mission en Libye du Comité international de la Croix-Rouge, évoque l'activité difficile du comité durant les deux dernières années dans ce pays en proie au chaos. De passage à Paris, Houda Ibrahim l'a rencontrée et elle a exposé avec elle la situation de la santé en Libye où les hopitaux manquent de tout. Face aux menaces auxquelles les membres du CICR, le comité s'est vu contrainte à adapter ces activités et à les restreindre presque au secteur médicale et des formations. « Le secteur de la santé aujourd’hui a beaucoup souffert. Il reste juste une portion des structures médicales qui est encore fonctionnelle. Il manque du matériel, il y a du personnel (qui...
(AFP 11/05/17)
Un incident entre des gardes-côtes libyens et un navire humanitaire allemand mercredi au large de la Libye illustre les tensions croissantes dans la zone, alors que l'Union européenne pousse pour limiter au maximum les départs. Mercredi matin, les gardes-côtes libyens et l'ONG allemande Sea-Watch se sont disputé une grosse barque en bois avec plus de 450 migrants à bord à 19 milles nautiques au large de Sabratha (ouest), affirmant chacun être arrivés les premiers. L'ONG a diffusé des images où l'on voit la vedette des gardes-côtes couper la trajectoire...
(AFP 10/05/17)
Plus de 350 migrants entassés sur une seule embarcation ont été interceptés par les garde-côtes libyens mercredi au large de la ville de Sabratha (ouest), alors qu'ils prenaient le large vers les côtes italiennes. "Une patrouille des garde-côtes de Tripoli a intercepté et secouru plus de 350 migrants clandestins à 19 milles marins au large de Sabratha", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la marine libyenne Ayoub Kacem. Ces migrants étaient entassés dans un "grand bateau en bois" et "malgré...
(AFP 10/05/17)
Le maréchal Khalifa Haftar doit accepter de travailler sous une autorité civile pour espérer jouer un rôle en Libye, a indiqué mardi à l'AFP le ministre des Affaires étrangères du gouvernement d'union nationale libyen (GNA). "Monsieur Haftar doit d'abord accepter de travailler sous une autorité civile et donner officiellement son approbation à l'accord politique" interlibyen signé en 2015 et dont est issu le GNA, a déclaré Mohamed al-Taher Siala au téléphone depuis Alger. Le GNA, mis en place aux termes de cet accord négocié sous l'égide de l'ONU...
(RFI 10/05/17)
Le trafic d'armes à partir de la Libye vers les pays voisins allant jusqu'à l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique australe continue. Devenue source d'enrichissement illégal pour les chefs de guerre en Libye, cette économie souterraine vise l'Egypte en premier lieu. Suite à des informations sécuritaires, l'aviation militaire égyptienne est intervenue et a frappé un convoi de transports d'armes à la frontière égyptienne. L'annonce a été faite ce mardi 9 mai par un porte-parole de l'armée égyptienne qui a précisé que l'aviation du Caire...
(L'Expression (alg) 10/05/17)
Le leitmotiv de la diplomatie algérienne a constamment obéi au souci de partager une riche et fructueuse expérience, celle de la Rahma, de la Concorde et de la Réconciliation nationale, qui a permis à l'Algérie de venir à bout d'un immense défi sécuritaire et dont le peuple libyen peut tirer profit... Dès son arrivée, le président du Gouvernement d'Union nationale libyen, Fayez al-Sarraj, a salué hier à Alger «les relations étroites qui lient la Libye et l'Algérie», insistant sur le «succès de la visite du ministre algérien, Abdelkader Messahel en Libye». C'était là déjà une réponse claire aux extrapolations qui ont suivi le communiqué du président de la Commission de défense du Parlement de Tobrouk, Tallal Abdallah al Mihoub. «Cette...

Pages