Mardi 24 Avril 2018
(Xinhua 03/10/13)
Il y a peu de signes d'une réduction systématique de la "pauvreté vécue en Afrique malgré les taux de croissance du PIB de 4,8 % affichés en Afrique entre octobre 2011 et juin 2013, selon une étude publiée mardi. L'enquête d'Afrobarometer révèle que la pauvreté vécue reste omniprésente sur le continent, démentant les prévisions selon lesquelles le recul de la pauvreté suivrait la progression des taux de croissance du PIB officiels. Afrobarometer est un projet de recherche indépendant et non- partisan qui mesure les conditions sociales, politiques et économiques en Afrique. Cette enquête a collecté des données auprès de 34 pays entre octobre 2011 et juin 2013, dans un projet d'une ampleur sans précédent prenant également en compte l'opinion et...
(RFI 02/10/13)
Entre 2002 et 2011, la croissance annuelle moyenne en Afrique a été de 4,8%. Pourtant, la grande majorité des Africains a le sentiment de ne pas avoir profité de cette croissance. C’est ce que révèle Afrobaromètre, qui a présenté son rapport 2012 sur les conditions de vie dans 34 pays africains, mardi 1er octobre à Johannesburg, en Afrique du Sud. Afrobaromètre regroupe plusieurs instituts de recherche en sciences sociales et en économie du continent. Le rapport présenté mardi 1er octobre à Johannesburg regroupe une série d'études d'opinion réalisées de 2010 à 2012. Plus de 50 000 personnes ont été sondées. Toutes les personnes sondées ont évoqué en détail leurs conditions de vie. Combien de fois leur famille a manqué de...
(AFP 01/10/13)
GENÈVE, 1 octobre 2013 (AFP) - L'ONU a dénoncé mardi dans un rapport la pratique généralisée de la torture et des mauvais traitements dans les centres de détentions libyens gérés par les brigades armées qui sont nées durant le conflit libyen. "La torture est généralisée et le plus fréquemment pratiquée immédiatement après que la personne soit détenue et lors des premiers jours d'interrogatoire pour obtenir des confessions et d'autres informations", a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, Ravina Shamdasani, lors d'un point presse à Genève. "Dans certains cas, les membres de la brigade armée ont librement admis et même tenté de justifier la violence physique exercée à l'encontre des détenus", a-t-elle ajouté. Malgré les efforts...
(AFP 01/10/13)
TRIPOLI, 1 octobre 2013 (AFP) - Un gazoduc alimentant plusieurs stations électriques des villes libyennes était fermé mardi pour la troisième journée consécutive par la minorité des Amazigh qui réclame la révision d'une loi pour faire valoir leurs spécificités culturelles dans la Constitution. "Le gazoduc situé à 50 km de la ville de Nalout (ouest) est toujours fermé par des ex-rebelles Amazigh de la région de Djebel Nefoussa", a indiqué à l'AFP le président du Conseil local Salah al-Gharada. Selon lui, "ce sont des thowars (ex-rebelles) de la région qui ont fermé le gazoduc pour réclamer la révision de l'article 30 de la Déclaration constitutionnelle stipulant que la majorité au sein de la commission constitutionnelle s'établit au deux tiers plus...
(L'Economiste Maghrébin 01/10/13)
Une plateforme commune pour les Associations et Organisations Professionnelles Agricoles des pêcheurs artisans de l’Afrique du Nord. Voici une initiative qui permettra d’engager des actions participatives et inclusives en faveur du secteur de la pêche artisanale dans la région. Cette initiative a émergé à la suite des travaux d’un atelier, organisé, du 24 au 26 septembre à Bizerte, conjointement par le Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique du Nord, le Programme Méditerranée Bureau Régional pour l’Afrique du Nord (WWF) et l’Association Tunisienne pour le Développement de la Pêche Artisanale (ATDEPA) et en partenariat avec la Division des Politiques, économie et institution (FIPI) de la FAO à Rome, l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) et l’Institut Supérieur de...
(AFP 01/10/13)
JOHANNESBURG, 1 octobre 2013 (AFP) - Les plus pauvres des Africains disent qu'ils ne profitent toujours pas de l'essor économique que connaît actuellement le continent, selon un sondage d'Afrobaromètre conduit dans 34 pays et publié mardi. "Satisfaire les besoins de base quotidiens reste un défi majeur pour la majorité des Africains, même à un moment où leurs pays font état de progrès économiques impressionnants", a commenté Afrobaromètre, qui présentait son étude à Johannesburg. L'économie de l'Afrique devrait croître de près de 5% cette année. Mais bien que leurs pays bénéficient des taux de croissance parmi les plus élevés du monde, de nombreux Africains manquent toujours d'eau et de nourriture, n'ont pas un accès suffisant aux soins et sont souvent à...
(Xinhua 01/10/13)
Malgré des progrès spectaculaires au cours des 20 dernières années, l'Afrique reste confrontée à des défis majeurs tels que les inégalités, la mauvaise gouvernance, et la corruption, a déclaré la vice- directrice du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), Anne-Birgitte Albrectsen.La vice-directrice a tenu ces propos lundi à l'ouverture de la session des experts de la Conférence régionale africaine sur la population et le développement, organisée à Addis Abeba par la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UN-CEA), l' Union africaine (UA) et le FNUAP.La vice-directrice a souligné que les pays africains avaient démontré une forte volonté politique pour ce qui est d'éradiquer la pauvreté, de créer des opportunités d'emploi pour les jeunes, d' assurer le droit...
(AFP 30/09/13)
TRIPOLI, 30 septembre 2013 (AFP) - Un groupe de jeunes amazigh ont fermé dimanche un gazoduc dans l'ouest du pays pour dénoncer la marginalisation de leur communauté dans le processus d'élaboration de la future Constitution, ont indiqué lundi des sources locales. "Des jeunes de Kabou, al-Galaa, Jaddou et Nalout (dans le Djebel Nefoussa) ont fermé le principal gazoduc alimentant les stations (d'électricité) d'al-Roueis, Zaouia et Misrata", a annoncé Abdallah Sleiman, vice-président du Conseil local de la ville de Nalout, au sud-ouest de Tripoli. Cette action veut dénoncer "la non-inscription dans la constitution de la langue Amazigh", a ajouté M. Sleiman, cité par l'agence de presse libyenne Lana. La Haute commission nationale électorale libyenne a fixé pour octobre la limite de...
(Gabonews 30/09/13)
La 8ème édition de la Conférence économique africaine se tiendra à Johannesburg, en Afrique du Sud, du 28 au 30 octobre 2013.Cette rencontre, sous le thème de “l'intégration régionale en Afrique”, est organisée conjointement par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).Cette année encore, la Conférence économique africaine rassemblera de hauts responsables politiques et économiques, des chefs d'État, des chercheurs de renom et des experts du développement. En provenance des quatre coins du continent africain et du reste du monde, ils débattront des efforts accomplis par les pays africains pour joindre leurs forces et intégrer leurs économies dans l'optique...
(Xinhua 30/09/13)
"Nous avons humilié et vaincu nos assaillants", s'est exprimé ainsi triomphalement le président kenyan, Uhuru Kenyatta, lors d'un discours télévisé, pour annoncer la défaite du commando terroriste des shebabs somaliens, plus de trois jours après le début de l'attaque contre le centre commercial Westgate de Nairobi.Au Kenya, les enquêtes sur l'attentat, qui a fait au moins 67 morts et 240 blessés, sont toujours en cours. Cet attentat, le plus meurtrier au Kenya depuis l'attaque-suicide d'Al-Qaïda en août 1998 contre l'ambassade des Etats-Unis, qui avait fait plus de 200 morts, a non seulement occulté la bonne réputation du Kenya, connue comme "la Perle de l'Afrique de l'Est", mais a également mis en évidence la fragilité de la sécurité globale en Afrique,...
(El Watan 28/09/13)
La situation instable chez nos voisins fait peser de réelles menaces sur notre pays qui doit consentir un effort continu de mobilisation en matière d’hommes et de matériels pour prévenir toute infiltration de groupes armés.D’est en ouest en passant par le sud-est et l’extrême sud, notre pays est entouré de foyers de tension qui forment quasiment un cercle de feu. Au point où l’armée nationale est sollicitée comme jamais auparavant pour faire face à des menaces diffuses. La plus évidente est sans doute cette instabilité chronique au Mali avec tout ce qu’elle implique comme risques de repli des djihadistes sur le sol algérien et évidemment l’exode des populations à la moindre étincelle. Force est de constater, en effet, que la...
(Jeune Afrique 28/09/13)
Lassés de voir Pékin exploiter leurs richesses pétrolières et minières sans que leurs pays en retirent des bénéfices substantiels, les gouvernements africains - du Gabon au Tchad en passant par le Niger - tentent de rééquilibrer les échanges. Au prix de quelques frictions. C'est arrivé coup sur coup. En décembre 2012, les Chinois ont perdu le champ pétrolier d'Obangue, au Gabon. En avril 2013, ils ont été conspués par des chômeurs près des puits de Diffa, dans le sud-est du Niger. En août, sur ordre du gouvernement, ils ont dû fermer un site d'extraction très polluant au Tchad. "La romance entre la Chine et nous, c'est fini", s'exclame Sanusi Lamido dans une tribune retentissante parue en mars dans le Financial...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Xinhua 26/09/13)
La frontière entre la Libye et la Tunisie au niveau de la ville de Ras Jedir est fermée depuis mardi, a confirmé mercredi une source proche du ministère de l'Intérieur libyen à Xinhua.Un groupe de Libyens armés aurait attaqué un citoyen tunisien, ce qui aurait incité le feu de la police de frontière tunisienne, selon certaines sources.Les autorités tunisiennes ont ensuite temporairement fermé le passage frontalier de Ras Jedir.Petite ville libyenne à la frontière de la Tunisie, Ras Jedir a souvent été témoin de tensions ces dernières années. Sa frontière avait été fermée pendant deux semaines en janvier 2013 jusqu'à ce que les gouvernements libyen et tunisien parviennent à un accord d'intensification des patrouilles de frontière afin de lutter contre...
(Xinhua 26/09/13)
Le président en exercice de l'Union africaine (UA), Hailemariam Dessalegn, a appelé à un nouveau programme de développement mondial pour l'après-2015 correspondant aux priorités de développement de l'Afrique. Dans son discours fait au cours du débat de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU, M. Dessalegn, qui est également le Premier ministre éthiopien, a indiqué : "Nous espérons énormément que le programme de développement mondial pour l'après-2015 concordera avec nos priorités et besoins de développement". Un programme de développement pour l'Afrique sur les 50 prochaines années vise à réaliser cet objectif fondamental, afin d'éradiquer la pauvreté et d'assurer le développement durable, a-t-il indiqué. "Le XXIe siècle sera le siècle de l'Afrique si nous harmonisons nos efforts pour maintenir et accélérer...
(Les Afriques 25/09/13)
Le Parlement européen lance le groupe d’Amitié Europe-Maghreb, ce mardi 24 septembre 2013 à Bruxelles. A cet effet, Dr Abderrahmane Mebtoul (Algérie), Professeur des universités en gestion et expert international en management stratégique, invité d’honneur du Parlement européen et de la Commission économique européenne, pour cette inauguration, anime à Bruxelles une conférence portant sur « Face aux enjeux géostratégiques, les perspectives de la construction du Grand Maghreb ». A l’occasion du lancement du groupe d’Amitié Europe Maghreb, ce mardi 24 septembre à Bruxelles, professeur Abderrahmane Mebtoul anime une conférence sur « Face aux enjeux géostratégiques, les perspectives de la construction du Grand Maghreb ». A l’initiative de plusieurs députés européens, dont Malika Benarab-Attou, Carmen Romero Lopez, Sonia Alfano, … et...
(Alwihda 25/09/13)
Lotfi Ben Jeddou ajoute que l’ensemble des ambassades ont exprimé leur souhait d’aider la Tunisie dans sa lutte contre le terrorisme, après avoir constaté le sérieux dont fait preuve le ministère de l’Intérieur dans ce combat.Activement recherché, Seifallah Ben Hassine, alias Abou Iyadh, se trouve actuellement en Libye, rapporte ce mardi le journal hebdomadaire Akher citant le ministre de l’intérieur, Lotfi Ben Jeddou.La même source précise que l’ensemble des rapports sécuritaires parvenus au ministre de l’Intérieur concluent à la présence du leader d’AnsarChariâa, classée organisation terroriste par le gouvernement tunisien, en territoire libyen. Lotfi Ben Jeddou ajoute que l’ensemble des ambassades ont exprimé leur souhait d’aider la Tunisie dans sa lutte contre le terrorisme, après avoir constaté le sérieux dont...
(AIB 25/09/13)
Le défi de la valorisation des résultats de la recherche scientifique est au cœur des préoccupations de chercheurs et étudiants de divers pays, réunis à Ouagadougou pour un symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations en Afrique, du 24 au 27 septembre 2013.Aucun pays ne peut se développer sans la recherche scientifique. C’est la conviction affichée par le chef du gouvernement burkinabè, Luc Adolphe TIAO lors du symposium symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations en Afrique. Le défi auquel sont confrontés les pays africains reste la valorisation des résultats de la recherche.Selon le ministre en charge de l’Innovation, Gnissa Isaïe Konaté, sur la base de l’expérience des pays émergents,...
(Xinhua 25/09/13)
ARUSHA (Tanzanie)- Un haut responsable de Tanzanie a appelé mardi les pays d'Afrique à s'unir pour lutter contre la corruption abondante dans les secteurs de la construction et des transports car ce problème contribue au ralentissement socioéconomique de la région.Le vice-ministre tanzanien des Travaux Gerson Lwenge a tenu ces propos à Arusha à l'occasion du Séminaire international sur la performance et la gouvernance de l'administration des routes et des transports.Cette réunion, qui mobilise 25 pays du monde entier, a été organisée par l'Association mondiale des réseaux routiers (PIARC) en collaboration avec l'Association des agences routières nationales d'Afrique australe (ASANRA).Les pays africains, et en particulier ceux d'Afrique sub- saharienne, déploient de grands efforts pour mettre en place de meilleures infrastructures routières...
(Guineeconakry.info 25/09/13)
La soixante-huitième Assemblée générale des Nations s’est ouverte hier à New York. L’occasion pour la planète entière, par la voix des différents dirigeants, de débattre des grands sujets de l’heure. De l’Afrique, il en sera bien sûr question. Mais comme c’est le cas dans quasiment toutes les grand-messes du genre, ce n’est pas de l’Afrique rayonnante dont on débattra à New York. On auscultera plutôt celle de la désolation. Et de la plus dramatique des désolations, parce qu’il ne s’agira pas de la pauvreté, du chômage et des voies et moyens d’endiguer ces fléaux sur le continent. On parlera plutôt une nouvelle fois de l’Afrique des conflits, parce que malheureusement le continent-berceau de l’humanité en recèle toujours. Ainsi, on va...

Pages