Mardi 20 Février 2018
(Le Monde 31/10/13)
Des hommes armés ont attaqué, lundi 28 octobre, un fourgon de transport de fonds à Syrte, dans le centre de la Libye, dérobant l'équivalent de plus de 54 millions de dollars en dinars libyens et en devises étrangères, selon l'agence libyenne LANA. Selon un employé de la filiale de Syrte de la Banque centrale libyenne, qui se trouvait dans le fourgon, les fonds avaient été transférés de Tripoli à Syrte par avion. Le fourgon a été attaqué sur la route entre l'aéroport et la ville. Un seul véhicule de sécurité escortait le fourgon et les gardes "n'ont pas pu résister aux dix assaillants", a simplement expliqué ce témoin. Dernier bastion du régime de Mouammar Kadhafi à tomber aux mains de...
(Xinhua 31/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- L'ONU a dénoncé mercredi les inégalités croissantes de revenus en Afrique, soulignant que l'expansion économique ne bénéficiait toujours pars à de larges segments de la population. "Les chiffres montrent que le fossé entre riches et pauvres se creuse alors même que le continent connaît des taux de croissance économique élevés", a déclaré le vice-directeur pour l'Afrique du Programme des Nations unies pour le Développement ( PNUD), Gerd Trogemann, en marge du Séminaire de l'économie inclusive du G20. Cet événement de deux jours a rassemblé plus de 200 participants pour discuter des moyens d'intensifier les modèles de croissance économique inclusive en Afrique. L'Afrique comporte toujours un secteur informel très important dont la contribution à l'économie n'est pas correctement...
(AFP 29/10/13)
TRIPOLI, 29 octobre 2013 (AFP) - Près de cent migrants illégaux venus d'Afrique subsaharienne se sont évadés mardi d'un centre de rétention dans le sud-ouest de la Libye, dont 75 ont été arrêtés, a indiqué un responsable de sécurité. "Près d'une centaine d'immigrés de différentes nationalité africaines se sont évadés mardi du centre de rétention, situé dans la prison d'al-Hamra, dans la région de Gharyan", a indiqué le porte-parole des services de lutte contre l'immigration clandestine, Said Achour. "Soixante-quinze fugitifs, dont la majorité viennent d'Erythrée et de Somalie, ont pu être arrêtés et les opérations se poursuivent pour arrêter les autres", a ajouté le porte-parole dans une déclaration à la chaîne de télévision privée Anabaa. Cette évasion a eu lieu...
(AFP 29/10/13)
BENGHAZI, 29 octobre 2013 (AFP) - Trois Libyens ont été tués par balles, dont un responsable d'une brigade d'ex-rebelles, à Benghazi (est), où le corps d'un banquer enlevé a été retrouvé, a annoncé mardi à l'AFP une source de sécurité. Un officier de police ainsi qu'un fonctionnaire du service de comptabilité de l'armée ont en outre échappé mardi à des tentative d'assassinat distinctes dans cette ancienne capitale de la rébellion contre Mouammar Kadhafi. "Les organes de sécurité ont découvert lundi soir le corps d'Abdel Latif Zuei, directeur d'une banque de Benghazi jeté sur le sol dans une ferme dans la banlieue de la ville", a déclaré le porte-parole de la sécurité le colonel Abdallah al-Zaidi. Le banquier, enlevé il y...
(AFP 29/10/13)
LE CAIRE, 29 octobre 2013 (AFP) - Deux migrants clandestins égyptiens ont péri et des dizaines d'autres sont portés disparus dans le désert dans l'est de la Libye, a annoncé mardi le ministère égyptien des Affaires étrangères. Une source de sécurité libyenne a confirmé que des Egyptiens entrés clandestinement en Libye avaient été abandonnés lundi par des passeurs sur la route reliant Tobrouk à Ajdabia. Selon cette source, l'un de ces migrants a pu entrer en ville et alerter les autorités libyennes, qui ont lancé des recherches pour retrouver les autres Egyptiens. Badr Abdel Atti, porte-parole du ministère égyptien, a précisé que deux corps sans vie avaient été découverts et qu'ils étaient en cours d'identification. La trace de ces dizaines...
(AFP 29/10/13)
Des hommes armés ont attaqué, lundi 28 octobre, un fourgon de transport de fonds à Syrte, dans le centre de la Libye, dérobant l'équivalent de plus de 54 millions de dollars en dinars libyens et en devises étrangères, selon l'agence libyenne LANA. Selon un employé de la filiale de Syrte de la Banque centrale libyenne, qui se trouvait dans le fourgon, les fonds avaient été transférés de Tripoli à Syrte par avion. Le fourgon a été attaqué sur la route entre l'aéroport et la ville. Un seul véhicule de sécurité escortait le fourgon et les gardes "n'ont pas pu résister aux dix assaillants", a simplement expliqué ce témoin. Dernier bastion du régime de Mouammar Kadhafi à tomber aux mains de...
(Le Monde 29/10/13)
Les deux journalistes du Wall Street Journal sont entrés avec précaution, le 29 août 2011, dans le vaste hall de l'immeuble. Il s'ouvre sur une grande salle déserte, propre et obscure ; une photo géante et souriante de Mouammar Kadhafi pend de travers dans un couloir. – le régime est tombé une semaine plus tôt, le Guide est en fuite quelque part, il n'y a plus grand monde au centre de surveillance libyen, un bâtiment de six étages au coeur de Tripoli. Dans un petit bureau, un fauteuil défoncé, deux sofas horribles et un cendrier plein. Plus loin, les salles d'espionnage. Froides, modernes, grises et noires, façon Pentagone sauf que la table est hexagonale, et que le désordre est indescriptible...
(Xinhua 29/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) a appelé lundi les pays africains en particulier dans la région du Sahel à améliorer l'agriculture. Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, a appelé le continent à se concentrer sur l'irrigation à grande échelle pour améliorer la production agricole. "L'agriculture africaine emploie 65-70% de la population active et représente généralement 30-40% du PIB du continent. Elle représente la seule industrie la plus importante dans la région, et donc sa transformation et sa croissance est essentielle pour réduire la pauvreté dans la région" a déclaré M. Diop dans un communiqué publié à Nairobi. Il a déclaré que plus de 80 millions de personnes vivant dans la région du...
(AFP 28/10/13)
BENGHAZI, 28 octobre 2013 (AFP) - Un engin explosif a été jeté lundi contre une salle de fête à Benghazi, grande ville de l'est de la Libye en proie à une recrudescence de l'insécurité, a annoncé à l'AFP un responsable de la sécurité sans faire état de victime. "Des inconnus ont jeté lundi matin un engin explosif contre un bâtiment abritant une salle des fêtes dans le quartier d'al-Majouri à Benghazi", a déclaré le porte-parole de la chambre commune de sécurité de la ville, le colonel Abdallah al-Zaidi. Les dégâts matériels sont importants mais il n'y a pas de victime, a-t-il ajouté. Samedi, une voiture avait explosé sans faire de victime dans un parking près d'un bureau des services électoraux...
(Le Point 28/10/13)
Dans le désert libyen, le chef de guerre est à la tête d'une armée hétéroclite... et de l'arsenal nucléaire de Kadhafi. Un héritage convoité par al-Qaida. On savait déjà que la Libye, après la chute de Kadhafi, était un dangereux réservoir de djihadistes, on a découvert récemment qu'elle avait aussi un arsenal de missiles sol-air et d'uranium prêt à être enrichi, et qu'al-Qaida était prête à y faire son marché. 6 400 barils de "yellow cake" (de l'uranium faiblement enrichi) et au moins 4 000 missiles sol-air se trouvent en effet dans le désert libyen, dans des hangars mal gardés, à la merci de n'importe quel coup de main de terroristes un peu décidés. C'est la constatation faite, il y...
(Xinhua 28/10/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Dix jours après l'attaque contre un convoi de l'Unité de police de la Mission hybride ONU-UA au Darfour (MINUAD) perpétrée le 13 octobre dans l'ouest du Darfour dans laquelle trois soldats sénégalais ont été tués, deux Casques bleus tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont perdu la vie dans le nord-est du Mali le 23 octobre lors d'un attentat-suicide à la voiture piégée contre un poste de contrôle à Tessalit, ce qui démontre une fois de plus que le personnel des Nations Unies, notamment les forces de maintien de la paix déployées dans les pays et régions déchirés par les conflits, est confronté à une hausse des menaces...
(AFP 25/10/13)
BRUXELLES, 25 octobre 2013 (AFP) - Le président français François Hollande a fait vendredi de la Libye une "urgence" à traiter pour limiter les flux migratoires vers l'Europe du Sud, évoquant la "tragédie de Lampedusa". "Nous devons agir sur les pays d'origine et de transit" de ces flux migratoires vers l'Europe du Sud, "notamment la Libye" qui est "devenue l'urgence", a souligné le chef de l'Etat français à l'issue d'un sommet européen dont la deuxième et dernière journée a été largement consacrée à ces questions. La Libye, a-t-il souligné, est dans "l'incapacité d'assurer la sécurité de ses frontières" poreuses par lesquelles transitent des "populations venant d'Érythrée et de Somalie, pays qui sont eux-mêmes dans le chaos". François Hollande a souligné...
(AFP 24/10/13)
Des partisans d'un système fédéral en Libye qui bloquent des terminaux pétroliers dans l'est du pays depuis plusieurs mois ont annoncé jeudi la formation d'un gouvernement local qui devrait gérer selon eux les affaires courantes de la région orientale de la Cyrénaïque.L'autonomie de la Cyrénaïque a été proclamée à plusieurs reprises depuis 2012, provoquant la colère du pouvoir central à Tripoli, mais sans que ce mouvement soit suivi de mesures concrètes.Au cours d'une conférence de presse à Ajdabiya (est), le chef du bureau exécutif de la Cyrénaïque, Abd Rabou al-Baraassi, a annoncé la formation d'un cabinet de 24 ministres, précisant que leur action ne visait "pas une partition mais la construction de la Libye dans le cadre d'un système fédéral".M...
(AFP 24/10/13)
TRIPOLI, 24 octobre 2013 (AFP) - La justice libyenne a inculpé jeudi une trentaine des principaux responsables du régime déchu de Mouammar Kadhafi, dont son fils Seif al-Islam, pour la répression de la révolte de 2011. "Les principaux chefs d'accusation portant sur la répression de la révolte de 2011 ont été retenus", a déclaré le porte-parole du bureau du Procureur, Seddik al-Sour, peu après la comparution d'une dizaine des accusés devant une chambre d'accusation à Tripoli. La chambre d'accusation a décidé de les renvoyer "devant le tribunal pénal de Tripoli", à l'issue d'une audience à huis clos, a ajouté M. Sour lors d'une conférence de presse. Aucune date n'a été fixée toutefois pour le procès. "Le début du procès sera...
(Xinhua 24/10/13)
TRIPOLI, (Xinhua) -- Un haut responsable de l'armée de l'air libyenne a été tué jeudi matin par des agresseurs non-identifiés à Benghazi (est), a déclaré à Xinhua Abdallah Zaidi, porte-parole du centre d'opérations conjointes de sécurité de Benghazi. Les agresseurs ont tué par balles le colonel Abdel Khalil Ataiwahani, après que celui-ci eut quitté sa maison à Benghazi. M. Zaidi a ajouté que le meurtre de M. Ataiwahani est l'un des derniers attentats mortels contre les membres de l'armée de l'air basée dans la ville. Mercredi, des hommes armés non-identifiés ont tué un responsable de sécurité et un ancien prisonnier politique du régime de Mouammar Kadhafi, qui ont annoncé lundi l'arrestation d'"une cellule terroriste" affiliée à l'ancien régime. Depuis la...
(AFP 23/10/13)
ALGER, 23 octobre 2013 (AFP) - Des milices de tribus touareg, apparemment salafistes, assurent désormais la sécurité à la frontière en Libye, ce qui a amené Alger à refuser de coopérer avec elles, ont rapporté mercredi des journaux algériens. "Les éléments composant ces groupes ne portent plus d'uniformes de l'armée régulière", selon des sources militaires citées par les quotidiens francophone El-Watan et arabophone El-Khabar. "Nous avons affiché un niet catégorique à leur demande de coopération. Nous ne reconnaîtrons pas ces milices", a indiqué une source militaire algérienne à El-Watan, en rappelant que les djihadistes qui avaient attaqué en janvier dernier le site gazier algérien d'In Aménas venaient de cette région. Cette attaque avec prise d'otages s'était soldée par la mort...
(AFP 23/10/13)
La Libye, plongée dans une transition chaotique émaillée de violences, marque mercredi sans faste ni enthousiasme le deuxième anniversaire de la chute du régime de Mouammar Kadhafi.Aucun programme officiel de festivités n'est prévu pour marquer "la libération du pays" de l'ancien régime annoncée le 23 octobre 2011, trois jours après la mort de Mouammar Kadhafi, capturé puis exécuté par des rebelles près de sa ville natale de Syrte (centre).Mardi, le gouvernement s'est contenté de féliciter le peuple, dans un communiqué, pour ce "jour décisif qui a mis fin à la tyrannie et au despotisme et a ouvert une nouvelle ère de liberté, de justice et d'égalité".Dans la rue, le coeur n'est pas à la fête.A Tripoli ou à Benghazi (est),...
(AFP 23/10/13)
La transition de la Libye vers la démocratie est menacée par les tensions politiques et l'insécurité, deux ans après la chute du régime de KadhafiLe processus électoral se prépare dans un contexte difficile, d'autant qu'anarchie et insécurité perdurent.Dernier exemple en date: le bref enlèvement du Premier ministre par une brigade dépendant officieusement du ministère de l'Intérieur, contraint de s'appuyer sur de telles milices à défaut d'armée professionnelle.La Commission électorale a annoncé récemment le début de la préparation de son deuxième scrutin pour élire une Commission constitutionnelle, sans toutefois qu'aucune date ne soit fixée pour ces élections.Après plus de 40 ans de dictature sous Mouammar Kadhafi, les premières élections libres ont été organisées le 7 juillet 2012 pour choisir les 200...
(Xinhua 23/10/13)
Le gouvernement libyen a confirmé dans un communiqué publié mardi par le cabinet libyen que la Libye et l' OTAN reprendront la coopération en matière de sécurité.Le gouvernement a déclaré que le nouvel élan dans les relations entre l' OTAN et la Libye intervient après la visite officielle du secrétaire général de l' OTAN, Anders Fogh Rasmussen, dans le pays nord-africain et après la visite du Premier ministre libyen Ali Zeidan au sommet de l' OTAN à Chicago en mai dernier. Parlant de ces relations lors de sa visite aux Etats-Unis, M. Zeidan a déclaré que l' OTAN apportera à la Libye des conseils et un soutien techniques.M. Rasmussen a répondu positivement à une demande formulée par le Premier ministre...
(20minutes 23/10/13)
MONDE – Les milices qui ont combattu pour renverser l’ex-dictateur, Mouammar Kadhafi, sont désormais officiellement rattachées au gouvernement. Mais dans les faits, elles font ce qu’elles veulent... Qui gouverne réellement la Libye? Deux ans après la chute de Mouammar Kadhafi, le nouveau gouvernement peine à imposer son autorité. Les milices armées qui s’étaient engagées dans la guerre contre l’ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, elles, règnent en maître. «Dès le début du printemps arabe, ces milices étaient perçues comme problématiques. Or, elles étaient soutenues par les pays de l’Otan et par le Qatar, entre autres, qui voyaient en elles un allié pour renverser le régime de Kadhafi», rappelle Luis Martinez, chercheur au Centre d'études et de recherches internationales (Ceri) et auteur d’un rapport*...

Pages