Jeudi 19 Octobre 2017
(Tixup 20/09/13)
Saif al Islam Kadhafi, le fils de l’ancien dictateur libyen, le colonel Kadhafi, a comparu devant un tribunal en Libye accusé d’atteinte à la sécurité nationale. Il y avait eu une vague de rumeurs selon lesquelles il serait transféré à Tripoli. Il est apparu au Zintan où il a été détenu par les milices rebelles depuis sa capture il y a près de deux ans. Les autorités de Tripoli ont exigé qu’il soit remis à eux, mais la brigade de Zintan a toujours refusé. A Tripoli, les procureurs devaient tenir une audience préalable au procès contre Saif, et environ 36 autres loyalistes de Kadhafi, y compris Abdullah al Senussi, ancien chef du renseignement libyen. La campagne Human Rights Watch (HRW)...
(Xinhua 20/09/13)
Le fils de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Saif Al-Islam, a fait une de ses rares apparitions jeudi pour comparaître devant un tribunal de Zintan, à l'ouest de la capitale de Tripoli, et répondre d'accusations relatives à la sécurité. Une source du tribunal a indiqué à Xinhua que le tribunal de Zintan avait reporté au 12 décembre le procès contre M. Al-Islam, second fils de Kadhafi et le seul fils de l'ex-président libyen en détention dans ce pays, afin de permettre la présence de six autres coaccusés dans ce procès. M. Al-Islam devait être transféré au Tribunal pénal de Tripoli pour y être jugé, cependant la milice qui contrôle la ville a refusé de le prendre en charge en raison d'inquiétudes...
(Xinhua 20/09/13)
Le président français, François Hollande, présent à Bamako la capitale malienne dans le cadre de la cérémonie solennelle marquant le début du mandat du président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK, a annoncé jeudi la tenue d'un sommet des chefs d'Etats africains en décembre prochain à Paris sur la sécurité en Afrique. L'objectif de cette réunion est d'élaborer une stratégie globale de lutte contre le terrorisme, a précisé François Hollande lors d'une conférence de presse qu'il a co-animée avec le président IBK et le président Idriss Déby Itno du Tchad. Selon M. Hollande, il ne s'agira pas de parler des relations Afrique-France lors de cette rencontre. En plus de l'aspect sécuritaire, les dossiers sur les changements...
(AFP 19/09/13)
TRIPOLI, 19 septembre 2013 (AFP) - Des responsables de l'ancien régime libyen ont plaidé jeudi non coupables dans la répression de la révolte de 2011, devant un tribunal de Tripoli, en l'absence de Seif al-Islam, fils de l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi, qui a comparu à Zenten (ouest) dans le cadre d'une autre affaire. "Tous les accusés ont rejeté en bloc les charges retenues contre eux", a déclaré à l'AFP un de leurs avocats, précisant que l'audience a été ajournée au 3 octobre à la demande de la défense. Au moins 11 chefs d'accusations ont été retenus contre ces dignitaires du régime de Kadhafi, dont assassinats, pillage et sabotage, actes portant atteinte à l'union nationale, complicité dans l'incitation au viol, enlèvement et...
(AFP 19/09/13)
TRIPOLI, 19 septembre 2013 (AFP) - L'un des fils du dirigeant déchu libyen, Seif al-Islam Kadhafi, a comparu jeudi devant un tribunal de Zenten dans l'ouest du pays dans le cadre de son procès pour "atteinte à la sécurité nationale" qui a été ajourné au 12 décembre. Il s'agit de la troisième audience depuis l'ouverture en janvier 2013 du procès de Seif al-Islam Kadhafi détenu à Zenten par des ex-rebelles depuis son arrestation dans le sud du pays en novembre 2011, environ un mois après la capture et la mort de son père Mouammar Kadhafi. Le fils de l'ex-dictateur était également appelé à comparaître jeudi avec des responsables de l'ancien régime qui ont comparu devant une chambre d'accusation de Tripoli...
(AFP 19/09/13)
TRIPOLI, 19 septembre 2013 (AFP) - Plus d'une vingtaine de responsables de l'ancien régime, dont le chef des services de renseignements Abdallah al-Senoussi, comparaissaient jeudi devant une chambre d'accusation à Tripoli dans une affaire liée à la répression de la révolte de 2011, a constaté un journaliste de l'AFP. La chambre s'est réunie sous haute surveillance dans un complexe judiciaire et pénitencier où sont détenus la plupart des responsables de l'ancien régime, pour une audience à huis-clos en présence d'avocats. Des dizaines de pick-up équipés de canons anti-aériens et des blindés étaient postés autour du bâtiment. Al-Baghdadi al-Mahmoudi (le dernier Premier ministre de l'ancien régime) ainsi que Bouzid Dorda (ex-chef des renseignements) et Abdelati al-Obeidi (ex-ministre des Affaires étrangères) figuraient...
(Xinhua 19/09/13)
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a salué mercredi la signature d’un accord-cadre par quatre pays d’Afrique du Nord-Est pour améliorer la gestion de l’eau d’un réservoir souterrain situé le long des frontières entre ces pays. Le Tchad, l’Égypte, la Libye et le Soudan se sont mis d’accord sur un programme pour renforcer l’exploitation et le partage équitables de la nappe phréatique souterraine du bassin de Nubie. En vertu de cet accord, les pays s’engagent à renforcer et développer le mécanisme de coordination régional qui existe déjà, notamment en établissant une autorité commune pour la gestion de la nappe phréatique. « Je félicite toutes les parties prenantes à cette réalisation considérable », indique le directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano,...
(Xinhua 19/09/13)
Le secteur de la construction écologique, qui se développe rapidement en Afrique, a attiré l' attention des gestionnaires de fonds tandis que les gouvernements mettent en place des politiques et mesures d'incitation pour favoriser les investissements qui accélèrent la transition vers une économie à faibles émissions carboniques dans différents secteurs clé de l'économie.Les décideurs politiques, financiers et experts participant à la Conférence sur le financement de la construction écologique, à Nairobi, ont déclaré mercredi que la demande de logements économes en ressources avait produit un appel d'air pour les investisseurs locaux et étrangers."L'Afrique devient manifestement un marché pionnier pour les technologies respectueuses de l'environnement, au fur et à mesure que les gouvernements définissent des objectifs visant à accélérer une croissance...
(AFP 18/09/13)
WASHINGTON, 18 septembre 2013 (AFP) - Des parlementaires américains républicains s'en sont de nouveau pris mercredi au département d'Etat pour sa gestion de l'attaque du consulat de Benghazi (Libye) il y a un an, en dénonçant l'absence de sanctions contre des responsables ministériels. L'attentat "terroriste" du 11 septembre 2012 avait coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur en Libye Christopher Stevens, et déclenché une tempête politique pendant des mois entre l'administration démocrate de Barack Obama et l'opposition parlementaire républicaine. Un comité d'enquête (ARB) présenté comme "indépendant", mis en place fin 2012 par la secrétaire d'Etat de l'époque Hillary Clinton, avait conclu à de graves ratés en matière de sécurité au sein du département d'Etat et avait recommandé des sanctions...
(Xinhua 18/09/13)
Un officier de police du département des enquêtes criminelles de Benghazi, la deuxième plus grande ville libyenne, a été tué mardi dans une attaque à la voiture piégée, a annoncé un membre local des services de sécurité. Imraja El-Uraibi a été tué mardi après-midi par l'explosion de sa voiture dans le quartier Al Slimani de la ville de Benghazi. Il a été immédiatement envoyé dans une unité de soins intensifs, laquelle est dépassée par les victimes d'une nouvelle vague de violence à Benghazi, selon le membre des forces de sécurité. L'officier a ensuite succombé à ses graves blessures. Le porte-parole du Comité de sécurité conjoint, Abdullah Zaidi, a déclaré que "l'objectif de cet attentat à la voiture piégée était d'assassiner...
(Xinhua 18/09/13)
La transition politique en Libye est confrontée à de nombreux défis deux ans après la chute de Mouammar Kadhafi, a annoncé mardi le représentant spécial de l'ONU en Syrie, Tarek Mitri. Dans son dernier briefing présenté tous les six mois au Conseil de sécurité, M. Mitri a détaillé les obstacles auxquels sont confrontées les autorités libyennes sur les plans interne et régional qui nuisent énormément au processus de transition politique actuellement en cours en Libye. Dans les six pages de son rapport, M. Mitri a noté que les désaccords entre le gouvernement et les différentes forces politiques du Congrès national général avaient conduit à une polarisation du spectre politique et à un scepticisme généralisé à l'égard de la situation politique...
(AFP 18/09/13)
MADRID, 18 septembre 2013 (AFP) - Plusieurs centaines d'immigrants africains ont de nouveau tenté mercredi de pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la pointe nord du Maroc, sans succès cette fois après un autre assaut massif lancé la veille, a annoncé la Garde civile. "Un groupe de 300 à 400 personnes, à peu près équivalent à celui de la veille" a tenté d'entrer sur le territoire espagnol via la plage de Tarajal, dans la zone frontière, a indiqué un porte-parole, précisant que les autorités marocaines avaient déjoué cette tentative. "Personne n'a réussi à entrer", a-t-il précisé. Cette tentative fait suite à l'arrivée, mardi, à Ceuta ainsi que dans l'autre enclave espagnole de Melilla, de près de 200 immigrants venus...
(Gabonews 18/09/13)
Selon le rapport 2012 de la Banque Mondiale, 148 milliards de dollars ont été perdus en Afrique à cause de la corruption, ce qui accroit considérablement la paupérisation des populations. La plate- forme de lutte contre ce que d’aucuns qualifient de « cannibalisation » du patrimoine, née dans la capitale ghanéenne, s’impose comme un instrument interafricain qui apporte une nouvelle vision dans la consolidation des efforts visant à marginaliser le fléau. « La corruption existe là où se trouve l’argent, or l’argent se trouve partout », dixit un délégué guinéen aux travaux d’Accra. D’où l’urgence qui consiste à coordonner et harmoniser la lutte à l’échelle continentale et mondiale. Outre l’élection et l’adoption des statuts, le programme de la rencontre de...
(AFP 17/09/13)
BENGHAZI, 17 septembre 2013 (AFP) - Un officier de police a été tué mardi dans l'explosion de sa voiture à Benghazi, dans l'est de la Libye, où les attaques contre l'armée et la police se sont multipliées, a indiqué un porte-parole des services de sécurité. Mrajaa al-Aribi, un officier de la police criminelle, a été grièvement blessé dans l'explosion d'une bombe placée sur sa voiture, a déclaré le colonel Abdallah al-Zayedi. Il a succombé plus tard à l'hôpital al-Jala, a indiqué une source médicale à l'AFP. D'autres attaques ont visé ces dernières 24 heures les forces de sécurité et un avocat à Benghazi, qui fut le berceau de la révolution qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi. Lundi, un...
(AFP 16/09/13)
TRIPOLI, 16 septembre 2013 (AFP) - La Libye va lancer un appel d'offres en 2014 pour l'attribution de la première licence privée de téléphonie mobile, a annoncé à l'AFP le ministre des Télécommunications, Oussama Siyala. "Nous allons proposer une licence de téléphonie mobile pour le secteur privé d'ici trois à six mois", a-t-il indiqué dans un entretien avec l'AFP. "Le ministère a obtenu le feu vert du cabinet du Premier ministre et du Comité des Télécommunications au Congrès général national (CGN)", la plus haute autorité politique du pays, selon lui. "Nous, au ministère, préférons que le nouvel opérateur soit étranger. Mais ceci dépendra d'une loi sur l'encouragement de l'investissement étranger qui est en cours d'examen par le CGN", a-t-il précisé...
(Tunisia IT 16/09/13)
Cisco a annoncé la promotion de David Meads au poste de vice-président pour l’Afrique, qui sera responsable des opérations de vente ainsi que de la stratégie novatrice de commercialisation à travers le continent. En outre, Sabrina Dar devient directrice générale de vente pour l’Afrique de l’Est (y compris le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et l’Éthiopie), et Dare Ogunlade, directeur général de vente pour le Nigéria le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone. Un soutien pour le programme de transformation des gouvernements africains. En tant que vice-président de Cisco pour l’Afrique, Meads se concentre principalement sur la technologie de l’information et son rôle qui peut augmenter la productivité et la compétitivité des organisations et des nations, afin de...
(Le Potentiel Online 16/09/13)
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), soutient dans la présente réflexion que « l’Afrique peut inventer : brûler les étapes dans des domaines inattendus ». Il suffit d’ouvrir un magazine ou un journal à grand tirage pour en apprendre sur les innovations qui déferlent sur l'Afrique, du M-Pesa, service de transfert d'argent par téléphone mobile inventé au Kenya et qui a révolutionné les pratiques bancaires en Afrique, au Square Kilometer Array, le plus grand et le plus puissant radiotélescope jamais construit au monde, qu’abrite l’Afrique du Sud. On est bien loin d’un sentiment largement répandu! Ces réalisations africaines constituent-elles une surprise? Pas vraiment! L’Afrique a la...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(Le Monde 14/09/13)
Un programme visant à mesurer l'efficacité des traitements antirétroviraux (ARV) administrés aux malades du sida en Afrique, afin de mieux les traiter et de contenir l'épidémie, a été lancé vendredi 13 septembre à Abidjan. Ce programme, dit de "test de charge virale", dont la première phase durera deux ans, concernera plusieurs dizaines de milliers de personnes en Côte d'Ivoire, au Burundi, au Cameroun et en Guinée, a expliqué à l'Agence France-presse Philippe Duneton, directeur général adjoint d'Unitaid, l'organisation internationale qui finance le projet. Huit millions d'habitants de pays en développement, venant en grande majorité d'Afrique, sont actuellement sous antirétroviraux. D'après les statistiques de l'Onusida, les ving-cinq pays les plus frappés par cette épidémie sont tous africains. "L'accès aux traitements ARV,...
(Xinhua 13/09/13)
OUAGADOUGOU, (Xinhua) -- Les promoteurs et les chefs d'établissements privés d'enseignement supérieur des pays membres du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) ont entamé, jeudi à Ouagadougou, une réunion en vue de s'approprier le plan stratégique de développement de l' institution adoptée en avril dernier. Présidée par le président Blaise Compaoré, cette rencontre internationale qui durera deux jours, vise à sortir l'enseignement supérieur privé de l'amateurisme pour le mettre sur le cap de l' excellence. Les fondateurs et les patrons des établissements d' enseignement supérieur des 19 pays membres du CAMES veulent s' approprier le plan stratégique de développement des universités de l'espace CAMES, une appropriation en vue de mieux s'y impliquer. Pour le président du Faso, Blaise...

Pages