Vendredi 20 Avril 2018
(AFP 03/01/14)
LONDRES, 3 janvier 2014 (AFP) - Le ministère britannique des Affaires étrangères a confirmé vendredi la mort d'un ressortissant britannique en Libye, un décès qui avait été annoncé jeudi soir à l'AFP par une source de sécurité libyenne. "Nous avons connaissance de la mort tragique d'un ressortissant britannique en Libye et nous nous tenons prêts à apporter une assistance consulaire", a indiqué à l'AFP un porte-parole du Foreign Office sans plus de détails. Une source de sécurité libyenne avait indiqué jeudi soir à l'AFP que les corps d'un Britannique et d'une Néo-Zélandaise portant des impacts de balles avaient été découverts jeudi dans la ville libyenne de Mellitah, au sud-ouest de la capitale Tripoli. La région de Mellitah abrite un complexe...
(Le Parisien 03/01/14)
Deux corps sans vie criblés de balles. Les cadavres d'un homme Britannique et d'une femme Néo-zélandaise ont été découverts ce jeudi dans la localité libyenne de Mellitah, une zone résidentielle à 100 km sud-ouest de la capitale Tripoli. C'est une patrouille de militaires qui a fait cette macabre découverte sur une plage. La région de Mellitah abrite un complexe gazier géré par Mellitah Oil and Gas, une société mixte détenue à parts égales par le groupe pétrolier italien ENI et la Compagnie nationale pétrolière de Libye (NOC). Il fournit l'Italie en gaz via le gazoduc Greenstream. Les deux corps ont été retrouvés en dehors du complexe gazier. Les victimes ont été transférés à Tripoli. Les circonstances de leur mort restent...
(RFI 03/01/14)
Avec les smartphones, qui allient la technologie du portable à celle d’Internet, les rapports de force ont changé en Afrique. Exemples en Guinée, au Kenya et au Rwanda, où de simples citoyens témoignent désormais en temps réel des violences politiques en prenant des images.Avec de lourdes conséquences pour les responsables politiques incriminés. Sans le téléphone portable, le massacre du 28-Septembre 2009 dans un stade de Conakry en Guinée n’aurait sans doute pas provoqué la même onde de choc. Ce n’était pas la première fois que des civils désarmés étaient tués par leur propre armée, habituée sous les régimes dictatoriaux de Sékou Touré puis de Lansana Conté à réprimer les manifestations dans le sang. Fait sans précédent, cependant, la tuerie a...
(AFP 02/01/14)
TRIPOLI, 2 janvier 2014 (AFP) - La production du champ pétrolier d'al-Charara (sud, 330.000 barils par jour), suspendue depuis le 28 octobre à cause d'un sit-in de la population locale, reprendra sous trois jours a indiqué jeudi à l'AFP un porte-parole de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC). Des habitants de la ville de Oubari observent depuis octobre un sit-in sur le champ pour protester contre leur marginalisation et réclamer une plus juste répartition des revenus pétroliers. Ils souhaitent également la création d'une mairie et l'attribution de numéros d'immatriculation à la minorité Touareg. "La commission gouvernementale est parvenue à convaincre les protestataires de lever le sit-in bloquant la production dans le champ pétrolier d'al-Charara", a indiqué à l'AFP un...
(Al-Watwan 02/01/14)
Les Libyens n’ont pas manifesté de véritable engouement pour ces élections pourtant destinées à déterminer la composition de la commission chargée de trancher sur des questions-clés allant du système de gouvernement au statut des minorités, en passant par la place de la charia. La commission électorale libyenne a fixé cette semaine à la seconde moitié de février 2014 les élections pour la commission chargée de rédiger la Constitution en Libye. «Les élections de la commission constitutionnelle ont été fixées pour la seconde moitié de février 2014», a annoncé mardi le président de la Haute Commission électorale (HNEC) Nouri Al Abbar. La commission constitutionnelle doit être composée de 60 membres représentant à égalité les trois régions historiques de la Libye –...
(Xinhua 02/01/14)
Des officiers supérieurs de l'armée algérienne ont fourni à leurs homologues libyens des cartes et images ainsi que des renseignements à propos du déploiement de milices sur les frontières entre les deux pays, a indiqué lundi à Xinhua une source sécuritaire algérienne. Cette aide logistique de la part de l'Algérie qui intervient, selon la même source, quelques jours avant la visite à Tripoli du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal permettra aux autorités militaires libyennes de renforcer sa présence au niveau de points précis occupés par des milices tribales mais qui servent également de passage pour des groupes terroristes et des trafiquants d'armes. M. Sellal a terminé dimanche une visite de travail d'une journée en Libye où il a coprésidé avec...
(Les Afriques 02/01/14)
Le marché mondial de la construction devrait croître de 70%, d’ici à l’horizon 2025, selon Oxford Economics. En Afrique, des pays comme le Nigéria constituent les locomotives de ce secteur en pleine expansion. Le BTP mondial va connaître une véritable embellie à partir 2020. Selon «Global Construction 2025», une étude réalisée par Oxford Economics sur les perspectives du secteur à l’horizon 2025, le marché mondial de la construction devrait croître de 70%, pour passer de 8,700 à 15,000 milliards de dollars. Dans cette dynamique, le secteur immobilier africain connaîtra aussi un essor sans précédent. Le Nigéria qui est le pays plus peuplé d'Afrique avec plus de 170 millions d'habitants en 2012, affiche aujourd’hui un déficit d'environ 17 millions de logements,...
(Le Monde 31/12/13)
Réagissant à une enquête du New York Times, le département d'Etat américain a déclaré lundi 30 décembre que les Etats-Unis n'ont « aucun élément montrant que le noyau dur d'Al-Qaida » ait été impliqué dans l'attaque du consulat américain de Benghazi, en Libye, qui avait coûté la vie en septembre 2012 à leur ambassadeur, Chris Stevens. Mais certains auteurs de l'assaut, qui a fait quatre morts dont l'ambassadeur, ont pu « s'inspirer de l'idéologie d'Al-Qaida », a déclaré Marie Harf, porte-parole du département d'Etat. Selon une enquête du New York Times publiée samedi sur son site, le réseau Al-Qaida n'aurait pas participé directement à l'attaque, qui aurait été le fait d'assaillants locaux. LES ASSAILLANTS, « CLAIREMENT DES TERRORISTES » Cette...
(Les Echos 31/12/13)
LE CERCLE. Statu quo sur les prix du brut et le spread Brent-WTI depuis la non-réouverture des ports libyens de l’Est le 15 décembre. Stabilité remarquable des cours du Brent (111 $/baril au 30 décembre contre 110 $ au 16 décembre) et spread WTI-Brent maintenu à 12 $. 16 décembre, nous écrivions http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/energies-environnement/ener ... , Libye attention des marchés pétroliers depuis les révoltes ayant amené au renversement de Khadafi. Force est de constater que depuis la situation n’a pas évolué et qu’aux craintes relatives au front libyen se sont ajoutées celles relatives à la dégradation de la situation au Soudan du Sud qui exporte de l’ordre de 220 000 barils par jour. Quant aux questions relatives à la réouverture ou...
(L'Orient- Le Jour 31/12/13)
L'exploitation des champs pétroliers de Msala et Sarir, dans le sud de la Libye, à l'arrêt depuis plusieurs mois en raison de la fermeture du terminal pétrolier d'al-Harriga (est), a repris dimanche, a indiqué lundi un responsable de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC). "Les puits de Msala et de Sarir ont repris dimanche leur exploitation pour alimenter les raffineries de Srir et Tobrouk", a déclaré à l'AFP Mohamed al-Harairi. Le port pétrolier d'al-Harriga est fermé depuis plusieurs mois en raison d'un mouvement lancé par des protestataires en conflit avec le gouvernement pour des considérations politiques et salariales. Ce port, par lequel transitent habituellement 110.000 barils par jour, devrait reprendre prochainement ses opérations à la suite d'une médiation de...
(Liberté 31/12/13)
Le ministre d'État, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, a exprimé, dimanche à Tripoli, la disponibilité de l'Algérie à “apporter aide et assistance” à la Libye dans le secteur des collectivités locales, mettant en avant l'expérience de l'Algérie en la matière. À la question d'un membre de l'Assemblée locale de Tripoli (Assemblée de wilaya) à l'occasion de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à cette institution, M. Belaïz a souligné que “l'Algérie est prête à apporter aide et assistance aux frères libyens dans le domaine des collectivités locales au vu de son expérience en la matière, notamment dans le domaine de la formation, de l'encadrement et des ressources humaines”. Concernant l'éventualité d'un jumelage entre les villes...
(RFI 30/12/13)
Al-Qaïda n’a pas orchestré l’attaque contre l’ambassade américaine de Benghazi en septembre 2012, au cours de laquelle l’ambassadeur Stevens et trois de ses collaborateurs ont été tués. D’après une enquête du New York Times, l’attaque a été menée par un groupe local, dont la colère avait été attisée par un film anti-islam produit aux Etats-Unis. Cette attaque a provoqué une polémique qui continue à Washington. Le parti républicain accusant l’administration Obama d’avoir menti pour protéger ses services. Le dossier Benghazi a empoisonné la fin du premier mandat de Barack Obama, et il est loin d’être clos. Au lendemain du décès de l’Ambassadeur Stevens, Susan Rice, alors ambassadrice à l’ONU, avait expliqué que l’attaque était spontanée : une irruption de violence...
(AFP 30/12/13)
Quatre militaires américains en mission de sécurité en Libye ont été brièvement détenus, vendredi 28 décembre, par le gouvernement libyen, a annoncé Washington. Leur convoi ne s'était pas arrêté à un poste de contrôle. Leur détention a duré à peine deux heures. Quatre militaires américains en mission en Libye ont été retenus, vendredi 28 décembre, par les autorités de Tripoli, avant d’être relâchés. "Lorsqu'ils ont été placés en détention, ces quatre militaires opéraient dans une zone proche de Sabratha (60 km à l'ouest de Tripoli) dans le cadre de nos efforts de préparation en matière de sécurité", a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine, Jennifer Psaki, laquelle avait annoncé deux heures plus tôt la détention des quatre soldats. Suite...
(Xinhua 30/12/13)
WASHINGTON, (Xinhua) -- Les combattants libyens qui avaient bénéficié du soutien de l'OTAN ont perpétré l'attaque contre la mission américaine à Benghazi qui a entraîné la mort de quatre Américains l'année dernière, a rapporté samedi le New York Times. Une enquête menée par le New York Times et publiée sur son site internet n'a débouché sur "aucune preuve indiquant qu'Al-Qaïda ou d'autres groupes terroristes internationaux ont eu le moindre rôle dans cet assaut". Cette attaque a été perpétrée par des combattants locaux qui avaient directement bénéficié du soutien étendu en force de frappe aérienne et en logistique lors de l'insurrection contre l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, selon l'enquête qui s'appuie sur des entretiens réalisés auprès de Libyens qui ont été témoins...
(Investir en Tunisie 30/12/13)
Les forces spéciales américaines et libyennes auraient arrête, lundi matin 30 décembre 2013, le leader le la mouvance salafiste illégale, Ansar Al Charia, Abou Yadh, à Misrata, en Libye. Mosaique FM rapporte que Abou Yadh aurait été arrêté avec des collaborateurs tunisiens et libyens.
(APS 30/12/13)
Les travaux de la Grande commission mixte algéro-libyenne ont pris fin, dimanche à Tripoli, par la signature de deux accords et d’un mémorandum d’entente liés aux secteurs des transports, des archives et du commerce. Les accords signés en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal et de son homologue libyen Ali Zeidane concernent la coopération dans le domaine du transport des personnes et des biens ainsi que l’établissement d’un passage douanier unifié au niveau de la région frontalière "Debdeb-Ghedamès" outre un mémorandum d’entente sur les archives. MM. Sellal et Zeidane ont, également, signé le procès verbal de la 14ème Grande commission mixte. "La relance d’une nouvelle dynamique économique entre les deux pays consolidera les opportunités de contact et l’interdépendance des intérêts...
(RFI 30/12/13)
Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères et président de l'Institut panafricain de stratégie (IPS) dresse pour RFI le bilan de l'action de François Hollande en Afrique. Un bilan qu’il défend, au Mali, mais aussi pour l’engagement de la France en Centrafrique. Pour lui, ce sont les leaders africains qui auraient dû se mobiliser. Il remet en cause également la communauté internationale qui, selon lui, se repose trop sur la France dans ces situations complexes. La France mène-t-elle une bonne politique en Afrique ? Cheikh Tidiane Gadio : C’est une politique qui est nécessairement complexe. C’est parfois lourd de soupçons de part et d’autre. Certains amis africains reprochent beaucoup de choses à la France. Honnêtement, je préfère reprocher...
(Tout sur l'Algérie 30/12/13)
Abdelmalek Sellal a entamé, ce dimanche 29 décembre, une visite de travail en Libye où il coprésidera avec son homologue libyen, Ali Zaidane, les travaux de la réunion de la Grande Commission mixte de coopération algéro-libyenne. Le Premier ministre est accompagné, lors de sa visite d’une journée, du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaiz, du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et du ministre de l’Énergie et des Mines, Youcef Yousfi, a précisé l’APS. La réunion devrait être couronnée par une série de conventions qui permettront de relancer la coopération bilatérale, notamment dans les domaines socio-économique, de l’investissement, de l’énergie et des mines, de l’enseignement supérieur, de recherche scientifique et de la jeunesse et des sports, précise...
(AFP 30/12/13)
ABIDJAN, (AFP) - Porsche, Range Rover, BMW ou encore Mercedes... sur les routes chaotiques d'Abidjan, de nombreuses voitures de luxe se faufilent entre des guimbardes tremblotantes, témoignage d'une Afrique toujours plus consommatrice d'automobiles onéreuses. Chacun de ces véhicules coûte à l'achat plusieurs dizaines de milliers d'euros. Soit des décennies de travail pour un Ivoirien payé un salaire minimum, malgré sa réévaluation en novembre de plus de 60%, de 60.000 francs CFA (environ 90 euros). Pour l'amateur d'automobile, Cocody et la Zone 4, les territoires les plus huppés d'Abidjan, sont pourtant aussi bien pourvus que les plus riches quartiers de capitales européennes. Le week-end venu, les hurlements de moteurs puissants rythment les nuits du sud de la ville. Le phénomène est...
(Xinhua 28/12/13)
WASHINGTON, (Xinhua) -- Quatre membres de l'armée américaine déployés à l'ambassade des Etats-Unis à Tripoli ont été relâchés après avoir été brièvement détenus par le ministère de l'Intérieur libyen, ont annoncé vendredi des officiels américains. Les quatre soldats étaient apparemment en train d'étudier les itinéraires d'évacuation pour les diplomates lorsqu'ils ont été arrêtés, selon le New York Times, qui ajoute que les circonstances et la raison de l'arrestation restent floues. "Nous cherchons actuellement à déterminer davantage les circonstances et à assurer leur libération", a rapporté le quotidien qui citait des propos prononcés plus tôt par Jen Psaki, la porte-parole du département d'Etat américain. Selon le quotidien new-yorkais, l'incident se serait déroulé dans une ville au sud-ouest des ruines romaines de...

Pages