| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(Libya Herald 24/05/13)
At a press conference this evening, Justice Minister Salah Al-Marghani said a public prosecutor was being held illegally in Tripoli’s Mitiga jail and likened those detaining him to Abdallah Senussi and Qaddafi’s internal security henchmen. The prosecutor, whom he did not name, is Taha Bara, former spokesman for the Attorney General’s Office. He has been held, along with Khoms Congressman Akram Al-Janin and the Investment Undersecretary at the Ministry of Oil, since 16 May, supposedly on suspicion of immoral activities including alcohol offences. Pictures of the three men in detention have circulated on Facebook. Marghani’s statement contradicts earlier reports that Bara had been released after alcohol tests on him proved negative. Marghani said that the aim of those holding him...
(Reuters (Eng) 29/04/13)
TRIPOLI, Libya (Reuters) — Gunmen surrounded Libya’s Foreign Ministry here on Sunday, calling for a law banning officials who worked for the nation’s deposed dictator, Col. Muammar el-Qaddafi, from senior positions in the new administration. At least 20 pickup trucks loaded with antiaircraft guns blocked the roads while men armed with AK-47s and sniper rifles directed traffic away from the building, witnesses said. Armed groups also tried unsuccessfully to storm the Ministry of Interior and the state news agency, the prime minister said. “These attacks will never get us down and we will not surrender,” the prime minister, Ali Zeidan, told a news conference. “Those who think the government is frustrated are wrong. We are very strong and determined.” Tension...
(Reuters (Eng) 26/04/13)
Africa's brisk economic growth over the past decade has been consumer driven, a much-hyped trend that masks the uncomfortable fact that the region remains far too reliant on commodities. Sub-Saharan Africa's growth has been second only to Asia and cracked along at 5.8 percent last year, according to a World Bank estimate, if South Africa, the continent's biggest economy, is excluded. About two-thirds of growth in the past decade has been driven by domestic demand, which has been stoked by a number of factors including the continent's fast-growing and young population. Consumption has had multiplier effects into a range of services including banking and finance. Yet unlike in Asia, Africa's consumer boom has been financed mostly by income generated from...
(Jeune Afrique 09/04/13)
Pour pallier la faiblesse de leurs réserves, les pays du nord du continent multiplient les appels d'offres. Attisant la concurrence au sein d'un secteur qui ne compte qu'une dizaine d'acteurs. Hier coûteux et réservé aux pays pétroliers bénéficiant d'une énergie quasi gratuite, le dessalement de l'eau de mer est de plus en plus prisé en Afrique (surtout dans le Nord) pour la consommation, l'irrigation ou l'industrie. Il faut dire que les coûts de construction des usines ont chuté : ils n'excèdent pas 800 à 1 100 euros le mètre cube par jour (m3/j), contre 1 000 à 1 300 euros le m3/j en 2000. « Le tarif de l'eau dessalée par osmose inverse [l'une des deux technologies disponibles ; l'autre,...
(Maghreb Emergent 05/03/13)
Un geste de solidarité entre Maghrébins a éclairé la semaine qui s’achève. Pour le reste, la fin février a été marquée par l’irruption de la question de la torture en Libye, sur un dossier qui envenime les relations tuniso-libyennes. Quant aux relations algéro-marocaines, elles ont connu un nouvel échange aigre-doux, après une longue période de stabilité. Nouvelles crispations dans les relations intermaghrébines la semaine écoulée. Alors qu’une nouvelle polémique opposait l’Algérie et le Maroc, la Tunisie se trouvait, de son côté, mise en cause en Libye, où des informations alarmantes font état de graves sévices qu’aurait subis l’ancien premier ministre libyen Baghdadi Al-Mahmoudi. L’ancien chef du gouvernement libyen s’était réfugié en Tunisie peu avant la chute de Mouammar Kadhafi. Arrêté...
(Maghreb Emergent 05/03/13)
L'ex-gouverneur militaire de Tripoli après la chute de Kadhafi, Abdelhakim Belhadj, qui accuse Londres de complicité dans sa capture et sa remise aux autorités libyennes, a proposé de renoncer à ses poursuites judiciaires en échange d'une somme symbolique et d'excuses du gouvernement, ont révélé dimanche ses partisans. Abdelhakim Belhadj et son épouse avaient été arrêtés et détenus par des officiers du renseignement américain en 2004 à l'aéroport de Bangkok, alors qu'il dirigeait un groupe islamiste d'opposition. Le couple avait ensuite été transféré vers Tripoli, où Belhadj a été torturé et incarcéré pendant six ans. Des documents d'archives retrouvés après la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, laissent penser qu'il a été capturé grâce à un renseignement britannique. Belhadj avait...
(20minutes 05/03/13)
La Libye a annoncé ce lundi que l'armée avait rétabli l'ordre près du complexe gazier et pétrolier de Mellitah, dans le nord-ouest du pays, où des affrontements entre milices armées avaient éclaté samedi. Les exportations de gaz du complexe à destination de l'Italie, suspendues depuis ces incidents, n'ont pour l'instant pas repris. La production de pétrole sera encore réduite pendant plusieurs jours. L'acheminement du gaz vers l'Italie se fait via le gazoduc Greenstream qui passe par la Sicile. La Péninsule importe principalement son gaz d'Algérie, de Russie et de Norvège. Selon les analystes, l'Italie va compenser l'arrêt temporaire des exportations libyennes par l'augmentation des importations de gaz russe et néerlandais. — Avec Reuters
(Agence Ecofin 05/03/13)
(Agence Ecofin) - Des échanges de coups de feu près d'installations du gazoduc Green Stream, samedi dernier, ont entraîné la suspension de la livraison quotidienne de 17 millions de m3 de gaz libyen vers l’Italie. Par mesure de prudence, les compagnies italienne et libyenne, ENI et NOC, ont choisi « pour des raisons de sécurité et pour assurer l'intégrité des installations, d'interrompre la production et de mettre en sécurité ces installations ». Il semble que le calme soit revenu et que la reprise de l’activité soit programmée en milieu de semaine. « L’armée a réussi samedi à s'interposer entre les deux groupes rivaux qui ont accepté finalement de se retirer des abords du site (…) La situation est désormais sous...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 19/02/13)
(Agence Ecofin) - Des milliers de Libyens ont célébré du vendredi 15 février au dimanche 17 le deuxième anniversaire du début du soulèvement populaire contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi qui était au pouvoir depuis 1969. Le premier ministre Ali Zeidan a profité de cette occasion pour réitérer dans un discours à la télévision nationale la détermination du gouvernement à consolider la souveraineté, l’indépendance et la stabilité de la Libye qui compte près de 6,6 millions d’habitants pour un PIB de plus de 85 milliards $. « Le dictateur a été renversé, et la Libye a triomphé. Les élections ont été un succès, le Congrès général national (CGN) a été élu, le gouvernement mis en place, et nous avons...

Pages