| Africatime
Jeudi 26 Février 2015
(AFP 26/02/15)
L'Otan est "particulièrement préoccupée par la terrible situation" en Libye, et prête à "soutenir pour sa sécurité" ce pays plongé dans le chaos, a indiqué jeudi le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. "Nous sommes particulièrement préoccupés par la terrible situation en Libye", a déclaré M. Stoltenberg au cours d'une conférence de presse à Rome à l'issue d'un entretien avec le chef du gouvernement italien Matteo Renzi. "L'Otan est prête à soutenir la Libye pour sa sécurité comme l'a demandé le gouvernement libyen" soutenu par la communauté internationale, a ajouté le secrétaire général de l'Otan, "ce qui accroîtra l'importance de l'Italie" dans le dispositif de l'Alliance.
(AFP 26/02/15)
Le chaos en Libye ne représente pas un danger imminent pour son voisin tunisien, a estimé jeudi le porte-parole du ministère de la Défense, tout en assurant que l'armée était prête à toute confrontation. "La situation à la frontière (avec la Libye) est stable, il n'y a pas de danger", a jugé Belhassen Oueslati à l'antenne de la radio Shems FM. "La situation en Libye n'est pas stable mais les différents partis se combattent les uns les autres, la Tunisie, pour eux, n'est pas une priorité", a-t-il encore assuré. M. Oueslati a néanmoins rappelé qu'un dispositif militaire accru était en place à la frontière avec la Libye...
(Leaders 26/02/15)
Le ministre libyen de l’information et de la culture du gouvernement de Tobrouk, Omar El Qouiri n’a pas apprécié les propos de Taïeb Baccouche, ministre des Affaires étrangères sur la « neutralité positive » de notre pays dans le conflit qui oppose les autorités de Tobrouk et de Tripoli ainsi que sa décision d’ouvrir deux consulats l'un à Tripoli et l'autre à Benghazi. Il le fait savoir en termes très peu diplomatiques, parfois à la limite de l' arrogance alors...
(Yabiladi 26/02/15)
Le round du dialogue interlibyen prévu au Maroc a échoué avant même avoir eu lieu. Après son report du lundi au jeudi, voilà que le Parti de la justice et de la construction, l’antenne libyenne des Frères musulmans, a annoncé le boycott de la réunion de Rabat, préférant une médiation algérienne. Pour les Frères musulmans libyens, la deuxième force politique au parlement de Tripoli, la médiation marocaine dans la guerre civile qui ravage leur pays est nulle et non avenue...
(APA 26/02/15)
L’armée libyenne a accusé le gouvernement soudanais de soutenir la faction libyenne de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie (ISIS) et de leur fournir des armes. Le porte-parole de l’armée libyenne, le capitaine Mohammed Higazi a affirmé à la télévision publique égyptienne que la Turquie et le Qatar ont envoyé des armes aux islamistes libyens par le canal du territoire soudanais. Il a également affirmé que le Soudan a ouvert de nombreux camps d’entraînement militaires sur son territoire pour...
(AFP 25/02/15)
La Mission de l'ONU en Libye (Manul) a indiqué mercredi qu'elle menait une série de "consultations urgentes" en vue de reprendre le dialogue politique en Libye, après l'annonce du parlement reconnu par la communauté internationale de la suspension de sa participation aux pourparlers. "La Manul mène une série de consultations urgentes avec les parties (libyennes) pour assurer la convocation bientôt de la prochaine série de pourparlers", a-t-elle indiqué dans un communiqué. La mission a appelé les protagonistes de la crise libyenne à "renouveler leur engagement pour une résolution pacifique de la crise", qualifiant d'"urgent et nécessaire (...) un accord sur un gouvernement fort et indépendant". Selon la Manul...
(AFP 25/02/15)
La solution au chaos en Libye doit être politique et passer par "la réconciliation" entre milices rivales, ont affirmé mercredi à Tunis les chefs de la diplomatie tunisienne et italienne. "Il y a entre nous accord sur le fait que la meilleure solution n'est pas la solution militaire mais la solution politique", a déclaré le ministre tunisien des Affaires étrangères Taïeb Baccouche, au cours d'une conférence de presse commune avec son homologue italien Paolo Gentiloni, en visite en Tunisie. "Les...
(AFP 25/02/15)
La montée en puissance des groupes extrémistes menace de transformer la Libye en une nouvelle Syrie, juge le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Dayri, pour qui les Occidentaux doivent armer les forces libyennes qui combattent les jihadistes. "Le temps presse", a déclaré dans un entretien accordé à l'AFP M. Dayri lors d'une brève visite mardi soir à Paris. "Le terrorisme ne constitue pas un danger pour la Libye et les seuls pays voisins, il s'agit d'une menace qui s'intensifie contre l'Europe". "En l'absence d'une solution politique, le pays peut être entraîné dans une véritable guerre civile comme en Syrie", a averti le ministre, dont le pays...
(Xinhua 25/02/15)
Le parlement de Libye soutenu par les islamistes, le Congrès général national (CGN), a annoncé mardi que les négociations de paix parrainées par l’ONU avec son parlement rival étaient repoussées sine die, selon un représentant du CGN pour les négociations. Le CGN à Tripoli a expliqué qu’il avait été informé par l’émissaire spécial de l’ONU en Libye Bernardino Leon du fait que le dialogue prévu pour jeudi au Maroc était repoussé sine die, selon le représentant du CGN pour le...
(Jeune Afrique 25/02/15)
D'un côté, un pays déchiré par les milices, squatté par l'État islamique et sur lequel prétendent régner deux gouvernements. De l'autre, des voisins africains et des Occidentaux divisés sur les moyens d'agir. Et pourtant, en Libye, il y a urgence.Après le chaos, la terreur islamiste ? Avec l'atroce assassinat de 21 Coptes égyptiens et l'irruption de l'organisation État islamique (EI, ou Daesh), le drame libyen a changé de nature. Les Occidentaux peuvent-ils laisser s'installer un "califat" à 350 kilomètres des côtes italiennes ? Aujourd'hui, toutes les options sont sur la table. Y compris la guerre.
(Afrique 7 25/02/15)
Le Parlement libyen a décidé lundi de se retirer des pourparlers de paix organisées au Maroc par es Nations Unies. D’après certaines sources proches de cette institution, il s’agit d’une réaction du Parlement libyen qui a dénoncé de nouvelles attaques dans le pays. Au terme d’un vote, cette instance a pris l’option de suspendre sa participation aux négociations impliquant toutes les parties en conflit, comme l’a indiqué Issa Oraibi, membre du Parlement libyen. Un autre élu, Essam Jehani, a rapporté...
(Direct Info 25/02/15)
Les deux journalistes tunisiens Sofiène Chourabi et Nadhir Gtari « sont en vie et se portent bien », a affirmé le président de l’Instance libyenne de la culture et de l’information, Omar Al-Gouiri, estimant indispensable d’éviter d’aborder médiatiquement ce dossier, pour leur sécurité. Dans une déclaration de presse à l’issue d’une entrevue, mardi, avec le président du Syndicat national des journalistes tunisiens Néji Baghouri, au siège du SNJT, Al- Gouiri s’est réjoui de « la bonne coopération » entre le Syndicat des journalistes et les parties libyennes au sujet du dossier des journalistes tunisiens, se refusant toutefois à en dire davantage à ce sujet.
(AFP 24/02/15)
Une militante de la société civile en Libye, Intissar al-Hassaeri, a été tuée par balles et son corps a été retrouvé mardi à Tripoli, selon une source des services de sécurité. "Son corps, ainsi que celui de sa tante, ont été découverts dans le coffre de sa voiture, quelques heures après la disparition" des deux femmes lundi soir, a indiqué à l'AFP une source des services à Tripoli. "Elles ont été tuées par balles toutes les deux", selon la même source. Mlle al-Hassaeri, 35 ans, est membre fondatrice du mouvement Tanweer, une association culturelle et sociale.
(AFP 24/02/15)
Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a décidé mardi d'instaurer un poste de "chef général de l'armée", créé sur-mesure pour le général controversé Khalifa Haftar, dont les forces combattent depuis plusieurs mois les groupes islamistes dans l'Est, ont rapporté des députés. Le Parlement "a adopté mardi une loi relative à la direction générale de l'armée", a déclaré à l'AFP le député Issa al-Aribin ajoutant que le président de la chambre, Aguila Salah Issa, serait chargé de nommer "le...
(AFP 24/02/15)
La France va soutenir des efforts de l'Italie, notamment à l'ONU, pour mettre fin au "chaos" en Libye, tout en cherchant à trouver un accord avec les "pays riverains" pour lutter contre les "trafics d'être humains". "La France soutient tous les efforts de l'Italie pour que nous puissions au niveau le plus élevé, c'est-à-dire les Nations unies, trouver des réponses à une situation qui est celle du chaos et donc du terrorisme", a déclaré le président François Hollande au cours d'un point de presse commun avec le chef du gouvernement italien Matteo Renzi mardi. "La première exigence, c'est de trouver un accord politique...
(AFP 24/02/15)
L'Egypte a estimé mardi qu'un accord politique entre les factions rivales en Libye ne va pas éliminer la menace jihadiste, après son échec à mobiliser des puissances occidentales réticentes à une intervention militaire internationale dans ce pays. Livrée aux milices et plongée dans le chaos, la Libye est dirigée par deux Parlements et deux gouvernements rivaux, l'un est proche de la coalition de milices Fajr Libya qui contrôle la capitale Tripoli et l'autre est reconnu par la communauté internationale et siège à Tobrouk (est). "L'approche de plusieurs pays qui imaginent qu'un accord entre les politiciens...
(AFP 24/02/15)
La Ligue arabe a annoncé mardi que son sommet annuel se tiendrait les 28 et 29 mars en Egypte, une réunion qui sera dominée par la sécurité nationale des pays membres de l'organisation panarabe. "Le principal sujet de discussion du sommet sera comment préserver la sécurité nationale des pays arabes", a indiqué le secrétaire général de la Ligue Nabil al-Arabi à des journalistes au siège de l'organisation au Caire. La réunion devrait notamment examiner la menace posée par le groupe...
(PANA 24/02/15)
La communauté internationale, en l'occurrence les grandes puissances occidentales dont les Etats-Unis et la Grande Bretagne, travaillent à faire aboutir le dialogue inter-libyen sur la formation d'un gouvernement d'union nationale en Libye comme solution idoine pour sortir le pays de la profonde crise politique et sécuritaire qui le secoue depuis plusieurs mois et éviter ainsi de le voir sombrer dans un chaos généralisé face à la montée en puissance des radicaux islamistes tels que Daech (Etat islamique). Plus personne n'adhère...
(PANA 24/02/15)
Le prochain round du dialogue inter-libyen censé déboucher sur une solution politique de la crise libyenne, prévu précédemment ce dimanche au Maroc, a été reporté à jeudi, a appris la PANA auprès des délégations participant à ce cycle de dialogue. Ce report intervient à la suite de la série d’explosions à la voiture piégée perpétrées vendredi contre plusieurs sites dans la ville d’al-Ghouba (Est) ayant fait plus de 40 tués et 70 blessés. Selon ces mêmes sources, ce report a...
(PANA 24/02/15)
Sécurité en Libye - Un leader de la branche libyenne de Daech (Etat islamique) de Syrte (450 km est de Tripoli) a appelé les hommes armés de Fajr Libya (Aube de Libye), une coalition de groupes armés issus de la ville de Misrata (220 km à l'Est) et d’islamistes de «déclarer leur repentir, leur retour vers Dieu et de prêter serment d'allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi», leader de l’organisation Daech. Abou Mohamed al-Ferjani a promis, dans une vidéo publié lundi...

Pages