| Africatime
Dimanche 01 Février 2015
(AFP 31/01/15)
Un avion-cargo militaire a explosé vendredi sur une base aérienne dans la région de Tripoli ne faisant aucune victime, ont indiqué des responsables qui divergeaient sur les causes de l'incident. "Les employés de l'aéroport ont entendu une forte explosion et vu des flammes s'échappant de l'avion", a déclaré à l'AFP un responsable à la base aérienne militaire de Mitiga, située à 30 km à l'est de Tripoli. Ce responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, a indiqué que l'appareil avait pu être "piégé". Un porte-parole de la salle des opérations pour la sécurité de Tripoli a déclaré de son côté que l'explosion avait eu pour origine "une défaillance technique". Des témoins ont eux déclaré avoir...
(AFP 29/01/15)
Les futures discussions entre Libyens sur l'avenir politique de leur pays pourraient se dérouler en Libye, à condition que les conditions de sécurité soient "suffisantes", a indiqué jeudi l'ONU, qui accueille actuellement des négociations à Genève. "Il y a eu un accord sur le principe de convoquer de futures discussions en Libye, à condition que les conditions logistiques et de sécurité soient suffisantes", a indiqué la Misnul, la force des Nations unies pour la Libye, dans un communiqué. La Misnul appelle tous les acteurs à se joindre aux discussions dans un "esprit ouvert et constructif".
(AFP 29/01/15)
Le conflit en Libye ne peut être résolu militairement, ont estimé mercredi des dirigeants africains, à l'issue d'une réunion sous l'égide de l'Union africaine, alors que cinq pays du Sahel ont appelé en janvier à une intervention militaire internationale. "La situation en Libye ne peut pas être résolue par la force, mais seulement par un accord politique entre les Libyens eux-mêmes. L'UA est prête à les appuyer dans cet objectif", a déclaré à l'AFP Jacob Enoh Eben, à l'issue d'une...
(AFP 28/01/15)
Plus qu'un coup d'éclat jihadiste mûri en Syrie ou en Irak par le groupe Etat islamique qui la revendique pourtant, l'attaque contre l'hôtel Corinthia à Tripoli relève plutôt de la compétition entre factions islamistes rivales en Libye, estiment les experts. Neuf personnes, dont un Américain, un Français, un Sud-Coréen et deux Philippines ont été tuées mardi par un commando qui a pris d'assaut l'hôtel fréquenté par les étrangers et les hauts responsables à Tripoli. L'attaque, qui a duré plusieurs heures,...
(AFP 28/01/15)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné mardi l'attaque "abominable" perpétrée contre un hôtel de Tripoli en Libye, qui a fait neuf morts, demandant à ce que les responsables soient traduits devant la justice. Neuf personnes, dont cinq étrangers --un Américain, un Français, deux femmes de nationalité philippine et un Sud-Coréen-- ont été tuées mardi dans l'attaque de plusieurs heures revendiquée par le groupe Etat islamique contre un hôtel du centre de Tripoli, nouvel exemple du chaos régnant...
(Afrik.com 28/01/15)
La Libye a été, mardi, le théâtre d’une attaque meurtrière contre un hôtel de luxe de Tripoli. Une attaque qui aurait fait neuf victimes dont un Français. Ce mercredi, le Conseil de sécurité de l’ONU a fermement condamné cette attaque terroriste. Tripoli, la capitale libyenne, a été la cible d’une attaque terroriste, ce mardi 27 janvier 2015, devant l’hôtel de luxe Corinthia. Une attaque immédiatement revendiquée par la branche libyenne de l’organisation Etat islamique, qui aurait, selon plusieurs sources, causé...
(RFI 28/01/15)
L’attaque contre un hôtel cinq étoiles de la capitale libyenne a fait neuf morts, dont cinq étrangers, mardi. Un Français et un Américain figurent notamment parmi les victimes. L’opération a été revendiquée par la branche libyenne de l’organisation Etat islamique. L’hôtel Corinthia, ancienne propriété de la famille Kadhafi, en plein cœur du quartier des affaires de Tripoli, était un des rares endroits à encore accueillir diplomates, hommes politiques et étrangers. Pourtant sa sécurité avait déjà été mise à mal en...
(Business.News 28/01/15)
Le passage frontalier de Ras Jedir a connu, mardi 27 janvier 2015, une grande affluence de voyageurs, et en particulier de Libyens. Selon la déclaration d’une source sécuritaire à la TAP, cette grande affluence s’explique par le début des vacances scolaires en Libye et coïncide également avec des troubles dans certaines zones libyennes. Les voyageurs se sont plaints de la longue attente et un très grand nombre de libyens ont dû passer le poste frontalier à pieds. Rappelons, par ailleurs,...
(Le Monde 28/01/15)
En Afrique du Sud, il a longtemps répondu au surnom d’Erik « Niemand ». « Niemand » qui signifie « personne » en Afrikaner. Un alias dont s’est accommodé cet homme d’affaires tuniso-suédois à l’allure sage et discrète. Erik Iskander Goaied, de son vrai nom, y a même pris plaisir. « C’était nécessaire pour mener à bien ma mission et pour ma sécurité », confie-t-il dans un hôtel de bord de mer à Tunis où il est de passage. Depuis...
(AFP 27/01/15)
Neuf personnes dont cinq étrangers ont été tuées mardi dans un assaut de plusieurs heures lancé contre un hôtel de Tripoli par des hommes armés qui au final se sont fait exploser, nouvel exemple du chaos régnant en Libye. Au moment où l'attaque était en cours contre le grand hôtel Corinthia dans le centre de la capitale, la branche libyenne du groupe jihadiste Etat islamique l'a revendiquée, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE. On ignorait dans...
(AFP 27/01/15)
Des hommes armés ont pris d'assaut mardi un hôtel de la capitale libyenne Tripoli après avoir fait exploser une voiture piégée devant l'établissement, encerclé par les forces de sécurité et où des tirs étaient entendus, selon des sources de sécurité. D'après un correspondant de l'AFP sur place, les forces de sécurité gardaient les journalistes à distance, à environ 100 m de l'hôtel Corinthia situé dans le centre de la capitale. Mais des tirs pouvaient être entendus en provenance du lieu...
(RFI 27/01/15)
Une voiture a explosé devant l'un des grands hôtels de la capitale libyenne, Tripoli, ce mardi matin. Plusieurs hommes armés ont investi les lieux. Des tirs ont ensuite été entendus. Des sources sécuritaires affirment que les assaillants se sont faits exploser dans l'hôtel. La branche libyenne de l'organisation Etat islamique a très vite revendiqué cette action. Il y aurait trois morts parmi les forces de sécurité et cinq autres personnes blessées. Une, peut-être deux voitures ont explosé devant l'hôtel Corinthia,...
(BBC 27/01/15)
Des hommes armés ont fait irruption dans un hôtel de luxe de Tripoli, la capitale libyenne, pour y perpétrer une attaque. Des sources officielles laissent entrevoir l'hypothèse d'une attaque menée par des adeptes du groupe Etat Islamique actif en Syrie et dans une partie de l'Irak. Il s'agit d'une voiture piégée qui a explosé mardi devant l'hôtel Corinthia, dont la clientèle est essentiellement expatriée. L'établissement hôtelier était devenu au plus fort de la crise en Libye le quartier général de...
(Afrik.com 27/01/15)
Un hôtel de luxe en Libye est, en ce moment-même, le théâtre d’une attaque terroriste revendiquée par des combattants du groupe extrémiste Etat islamique dans le pays. L’annonce a été faite via le réseau social Twitter. Tripoli, la capitale libyenne, a été la cible d’une attaque terroriste, ce mardi 27 janvier 2015, devant l’hôtel de luxe Corinthia. Une attaque immédiatement revendiquée par la branche libyenne de l’organisation Etat islamique, qui aurait, selon plusieurs sources, causé la mort de trois personnes...
(RFI 27/01/15)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou est en Algérie depuis dimanche, et jusqu'à ce mardi, pour une visite d'Etat, la toute première qu'il effectue chez son voisin algérien. Au menu de ce lundi, une rencontre avec le Premier ministre puis avec le président Bouteflika pour évoquer la coopération bilatérale, le terrorisme et la question libyenne. Au menu des entretiens de ce lundi, il y avait des questions cruciales pour l'Algérie et le Niger comme la sécurité. Sur ce point sensible, peu de détails ont filtré. On sait juste que les deux pays ont décidé de renforcer leur coopération. La question libyenne a été également...
(AFP 26/01/15)
Un haut responsable des Affaires étrangères libyennes a été libéré lundi, plus de 24 heures après son enlèvement par un groupe armé, a annoncé son ministère. "Le vice-ministre Hassan al Saghir a été libéré", a indiqué à l'AFP un responsable du ministère, sans préciser dans l'immédiat les circonstances de son enlèvement ni de sa libération. M. Saghir, joint par l'AFP, a simplement déclaré qu'il "se portait bien". Il a été enlevé dimanche avant l'aube par des hommes armés dans un...
(AFP 26/01/15)
Un nouveau round de discussions entre parties libyennes sous l'égide de la Misnul, la force des Nations Unies pour la Libye, s'effectuera la semaine prochaine à Genève, a indiqué l'ONU dimanche. "Après de vastes consultations avec toutes les parties libyennes, la Misnul annonce son intention de convoquer un nouveau cycle de discussions entre parties libyennes cette semaine à Genève", a expliqué Corinne Momal-Vanian, porte-parole de l'ONU à Genève dans un communiqué. Cette réunion réunira "les représentants des conseils municipaux et locaux de villes et villages à travers la Libye pour discuter les mesures de confiance et les moyens de les mettre en œuvre", a-t-elle ajouté. La date de ces discussions n'a pas été précisée.
(Afrik.com 26/01/15)
Le groupe jihadiste Ansar al-Charia en Libye a confirmé la mort de son chef, Mohammed al-Zahawi , des suites de ses blessures dans des affrontements à Benghazi. Le chef de file du groupe jihadiste Ansar al-Charia en Libye est mort. Son décès a été confirmé par l’organisation. Mohammed al-Zahawi est mort des suites de ses blessures dans des affrontements à Benghazi. Mohammed al-Zahawi avait été donné pour mort depuis l’automne, mais ce n’est que ce samedi 24 janvier 2015 que...
(PANA 26/01/15)
L'envoyé spécial des Nations unies en Libye, Bernardino Leon, a souligné la nécessité de la présence d'une force internationale de maintien de la paix en Libye pour préserver la stabilité dans le pays, même si les négociations de Genève qui doivent reprendre demain lundi réussissent à mettre fin à la guerre civile. Des consultations ont déjà été menées avec les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et d'autres pays sur la nécessité de la présence d'observateurs militaires et civils en Libye...
(AFP 25/01/15)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a entamé dimanche une visite d'Etat de trois jours en Algérie pour discuter notamment des crises dans le nord du Mali et en Libye avec son homologue Abdelaziz Bouteflika. Les deux chefs d'Etats doivent aborder "des questions internationales et régionales d'intérêt commun, notamment pour le règlement des crises du nord Mali et de la Libye", selon un communiqué de la présidence. Ils doivent également évoquer "la lutte contre le terrorisme et le crime transfrontalier dans...

Pages