| Africatime
Jeudi 23 Octobre 2014
(AFP 22/10/14)
En faisant tomber le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les Libyens rêvaient d'un Dubaï et d'un avenir meilleur. Trois ans plus tard, ils craignent le scénario somalien dans un pays plongé dans le chaos et livré aux milices. Le 23 octobre 2011, trois jours après la capture et la mort de Mouammar Kadhafi, les autorités de transition avaient proclamé la "libération totale" du pays, depuis Benghazi (est), deuxième ville du pays et berceau de la révolte, au terme de huit mois de conflit. Les autorités n'ont annoncé aucun programme pour fêter cette journée désormais fériée en Libye. Le contexte ne s'y prête guère car des combats meurtriers font rage depuis plusieurs jours à Benghazi...
(AFP 22/10/14)
Le chef du gouvernement auto-déclaré en Libye, Omar al-Hassi, a reçu mardi un envoyé spécial du président turc Recep Tayyip Erdogan, dans la première rencontre rendue publique avec un représentant d'un Etat étranger, selon le site internet de son cabinet. M. al-Hassi avait été propulsé à la tête d'un gouvernement parallèle par une coalition de milices, Fajr Libya, qui s'est emparée fin août de la capitale à l'issue de plusieurs semaines de combats contre des forces pro-gouvernementales. Depuis, le gouvernement d'Abdallah al-Theni, reconnu par la communauté internationale, a du s'exiler dans...
(Algérie Presse service 22/10/14)
Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mardi à Alger que l'Algérie était "directement exposée" aux retombées du prolongement de la crise libyenne, soulignant une volonté de la partie algérienne à convaincre les libyens de l'importance d'un dialogue inclusif. "L'Algérie est directement exposée aux retombées du prolongement de la crise libyenne. Nos voisins méditerranéens partagent avec nous cette préoccupation et notre volonté de contribuer à convaincre d'abord les frères libyens de redécouvrir les vertus du dialogue inclusif", a...
(Xinhua 22/10/14)
WASHINGTON, (Xinhua) -- Le gouvernement américain a annoncé mardi que tous les voyageurs en provenance des trois pays d'Afrique de l'Ouest touchés par Ebola devraient arriver par un des cinq aéroports effectuant un contrôle renforcé. Les restrictions de voyage, qui entreront en vigueur mercredi, garantiront que tous les passagers en provenance du Liberia, de Sierra Leone et de Guinée aient fait l'objet d'un dépistage secondaire et de protocoles supplémentaires, dont la prise de leur température, avant d'être admis aux Etats-Unis,...
(AFP 21/10/14)
Des combats à l'arme lourde se déroulaient mardi à l'ouest de Tripoli, les forces pro-gouvernementales cherchant à reprendre aux milices la capitale libyenne où le gouvernement a appelé à la "désobéissance civile". Selon un correspondant de l'AFP, des armes lourdes et des roquettes sont utilisées dans ces combats autour de la ville de Kekla, située à quelque 120 km au sud-ouest de la capitale libyenne vers laquelle les forces pro-gouvernementales tentent d'avancer. Le 11 octobre, les milices pro-gouvernementales de Zentan (170 km au sud-ouest de Tripoli) ont lancé leur offensive contre les milices...
(Liberté 21/10/14)
En dépit de l’appel à la “cessation immédiate” des combats en Libye, lancé par les Etats-Unis et les Européens, de nouveaux affrontements à Benghazi ont causé la mort de neuf personnes dimanche. Ce qui porte à 75 le bilan des morts depuis le début, mercredi, d'une offensive contre les groupes armés qui contrôlent cette ville de l'est de la Libye, selon des sources médicales. La veille déjà, les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale, ont réclamé, effet, la “fin...
(Jeune Afrique 21/10/14)
Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de blog, Laurent Touchard* continue de retracer la vie de cet homme dont la carrière semble embrasser les routes sinueuses d'un opportunisme débridé. *Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Plein de morgue, le colonel Haftar adresse un message à Kadhafi : à Ouadi Doum, il va "attirer" et "écraser" l'ennemi.
(Les Afriques 21/10/14)
Les États-Unis, la France, l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont «condamné fermement la violence en cours en Libye et appelé à la fin immédiate des hostilités», avertissant que des sanctions seront infligées à «ceux qui menacent la paix, la stabilité ou la sécurité de la Libye». La violence ne cesse de gagner du terrain en Libye, et après un bilan de plus de 30 personnes tuées et 71 blessées la semaine dernière, voici que les combats éclatent de nouveau à...
(AFP 20/10/14)
Ahmed Abou Khattala, le Libyen accusé par les Etats-Unis d'avoir organisé l'attaque du consulat américain à Benghazi, le 11 septembre 2012, a plaidé non coupable lundi des nouveaux chefs d'accusation pour lesquels il encourt désormais la peine de mort. Barbe longue hirsute poivre et sel, le détenu, vêtu d'une combinaison verte de prisonnier, s'est mis debout devant le juge Christopher Cooper quand son avocate a, en son nom, plaidé non coupable des 17 nouvelles charges qui découlent de son implication...
(AFP 20/10/14)
La Cour suprême libyenne a tenu lundi une nouvelle audience pour examiner un recours sur la constitutionnalité du Parlement élu, contesté par des députés et des milices qui ont remis sur pied la précédente législature plongeant le pays dans le flou institutionnel. Ce recours a été déposé par Abderraouf al-Manai, un député pro-islamiste qui boycotte comme d'autres élus le Parlement, issu des élections du 25 juin. Après des plaidoiries, la Cour a décidé d'ajourner l'examen de l'affaire au 5 novembre...
(AFP 20/10/14)
Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début mercredi d'une offensive contre les groupes islamistes qui contrôlent cette ville de l'est de la Libye, selon des sources médicales. L'offensive, lancée par l'ex-général controversé Khalifa Haftar, est soutenue par les autorités reconnues par la communauté internationale qui tentent de reprendre la deuxième ville de Libye, tombée en juillet aux mains de milices islamistes. Des civils ont pris aussi les armes pour soutenir les forces du général Haftar qui luttent contre une coalition de groupes islamistes, dont les radicaux...
(PANA 20/10/14)
Le Premier ministre libyen, Abdallah al-Theni, a annoncé que la production pétrolière du pays a atteint ces derniers mois une moyenne de plus de 800.000 b/j, affirmant que la Libye a réalisé en août des revenus de quelque 1,800 milliard de dinars (environ 1,5 milliard de dollars). "Ce chiffre est une performance qui n'a jamais été réalisée depuis l'agitation qui a secoué les terminaux pétroliers" dans l'Est du pays en juillet 2013, a souligné M. al-Theni au cours d'un entretien...
(Maghreb Emergent 20/10/14)
Le premier ministre libyen Abdallah al-Thani et les membres de son gouvernement envisagent de se rendre en Russie fin octobre ou fin novembre prochain, rapporte lundi le correspondant de RIA Novosti à El Beïda, en Libye. "Nous avons l'intention de visiter la Russie à la fin du mois en cours ou à la fin du mois suivant", a fait savoir le chef du gouvernement libyen dans une interview accordée à l'agence. Selon lui, la Russie est le principal partenaire de...
(RFI 20/10/14)
En Libye, selon un dernier bilan qui prend en compte les nouveaux combats meurtriers de Benghazi samedi 18 octobre, près de soixante dix combattants et civils ont trouvé la mort depuis l'offensive lancée mercredi contre les milices islamistes. Le général Khalifa Haftar tente de donner une nouvelle impulsion à son opération « Dignité » lancée en mai avec peu de succès face aux milices jihadistes. Il a reçu cette semaine le soutien officiel de l'armée mais la situation est toute...
(RFI 20/10/14)
Le président du conseil national de transition libyen est en visite de travail au Tchad. Alors que les affrontements entre les partisans du pouvoir élu et les milices font rage dans l’ouest de la Libye, Aguila Salah Issa, qui dirige le Parlement de transition qui fait office d’exécutif, s’est rendu à N’Djaména pour demander un soutien politique. Arrivé à Ndjamena samedi midi, Aguila Salah Issa a été reçu pendant plus d’une heure par le président tchadien avec qui il a...
(Alwihda 20/10/14)
Le Conseiller Agilah Saleh Issa, Président du Parlement Libyen, Chef de l’Etat et Chef Suprême des armées a réservé son tout premier voyage au Tchad, un pays frère et ami avec qui son pays partage le même espace CEN-SAD. Le Conseiller Agilah Saleh Issa est arrivé cet après midi du 18 octobre 2014 à l’Aéroport International Hassan Djamous de N’Djamena. Accompagné d’une délégation, le Chef de l’Etat libyen est accueilli chaleureusement par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Son Excellence...
(RFI 20/10/14)
Alors que les affrontements entre les partisans du pouvoir élu et les milices font rage dans l’ouest de la Libye, le président du Parlement de transition, qui fait office d’exécutif, est en visite de travail au Tchad. Aguila Salah Issa s’est rendu à Ndjamena pour demander un soutien politique. Mais si le ministre des Affaires étrangères tchadien, Moussa Faki Mahamat, a assuré, dimanche 19 octobre, reconnaître la légitimité des instances libyennes élues, il estime que le retour de la paix...
(Le Temps (al) 20/10/14)
Le secrétaire général pour l'action extérieure de l'Union européenne (UE), Pierre Viment, a fait part, hier à Alger, de la volonté de l'UE de «travailler étroitement» avec l'Algérie dans la recherche de solutions aux crises en Libye et au Mali. Dans une déclaration à l'issue d'un entretien avec le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, M. Viment a indiqué que les discussions ont porté «longuement» sur les efforts de l'Algérie dans ce cadre, exprimant, à cet...
(Agence Ecofin 20/10/14)
Le Fonds monétaire international a annoncé, dans un communiqué publié le 20 octobre, l’abaissement de ses prévisions de croissance économique en Afrique à 5% seulement en 2014, en raison notamment des retombées néfastes de l’épidémie d’Ebola et de la détérioration du climat sécuritaire dans plusieurs pays du continent. En avril, le FMI tablait sur une croissance de 5,5% sur le continent cette année. En juillet, le taux de croissance projeté en Afrique était de 5,4%. L’épidémie d’Ebola a fait plus de 4500 morts en Afrique de l’Ouest depuis décembre 2013, selon le dernier bilan de...
(AFP 18/10/14)
Des combats faisaient rage vendredi à Benghazi, dans l'est libyen, où 18 personnes ont été tuées au troisième jour d'une offensive lancée par des forces pro-gouvernementales pour tenter de reconquérir cette ville tombée aux mains de milices islamistes. Benghazi est l'une des zones les plus troublées de la Libye, un pays plongé dans le chaos et livré aux milices depuis le renversement de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011. Selon un correspondant de l'AFP, les affrontements de vendredi sont les plus violents depuis le début mercredi matin de l'offensive lancée par le général...

Pages