Lundi 29 Mai 2017
(La Tribune 29/05/17)
La Libye sera-t-elle le repaire de terroristes contre lequel les sept pays les plus industrialisés vont agir ? Difficile en tout cas de ne pas envisager la perspective avec le plaidoyer de Mahamadou Issoufou qui pousse dans le sens d’une intervention des sept pays les plus riches (G7) en Libye et à un soutien accru au G5 Sahel, la force régionale qui veut mener le combat contre le terrorisme. Les connexions libyennes de l'auteur présumé de l'attentat de Manchester, un attentat contre les chrétiens coptes qui a déclenché des frappes chirurgicales de l'armée égyptienne contre des positions jihadistes à Derna, dans l'extrême-est de la Libye.
(BBC 29/05/17)
Pour le chef de l'Etat nigérien, les sept pays les plus industrialisés du monde doivent prendre des mesures pour "éteindre le chaudron libyen". Il a souhaité par ailleurs que les membres du G7 assistent les pays du sahel dans leur projet de création d'une force pour combattre les groupes islamistes. Les dirigeants du Nigeria, de la Tunisie, de l'Ethiopie et du Kenya participent aussi au sommet du G7. En marge des travaux, le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'est entretenu avec son homologue français, Emmanuel Macron.
(Le Soir d'Algérie 29/05/17)
Une grande tension règne à nos frontières depuis vendredi. Les raids aériens déclenchés ce jour-là par l’aviation égyptienne contre des positions de Daesh en Libye ont mis les forces de l’ANP en état d’alerte. Un peu plus loin, la Tunisie redouble elle aussi de vigilance pour faire face à une situation qui plonge en fait toute la région dans la tourmente. Tout a commencé cette fin de semaine lorsque Abdelfattah El-Sissi apparaît sur la télévision égyptienne pour informer l’opinion que...
(Xinhua 29/05/17)
KHARTOUM, (Xinhua) -- Le président guinéen, président en exercice de l'Union africaine, Alpha Condé, est arrivé dimanche à Khartoum pour une visite officielle au Soudan, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA. Durant cette visite, le président guinéen et son homologue soudanais Omar el-Béchir, discuteront des sujets liés au Soudan du Sud et à la Libye, selon le ministre soudanais des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour. Le président soudanais avait accusé le Soudan du Sud et l'Egypte de soutenir les rebelles...
(AFP 28/05/17)
Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié sur internet. Le groupe lié à al-Qaïda est accusé par Washington d’être derrière l’attaque du 11 septembre 2012 contre le consulat américain de Benghazi (est), qui a coûté la vie à l’ambassadeur Christopher Stevens et à trois autres Américains. Ansar Asharia admet implicitement avoir été «affaibli» Dans son communiqué, Ansar Asharia admet implicitement avoir été «affaibli»...
(AFP 27/05/17)
L'aviation loyale au maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est libyen, a annoncé samedi avoir participé aux frappes aériennes menées par l'Egypte en Libye en représailles à une attaque contre des coptes en Egypte. Mais le gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et appuyé par la communauté internationale a dénoncé les raids égyptiens à Derna comme une "atteinte contre la souveraineté" du pays. "Quelque soient les prétextes, nous refusons tout acte qui porte atteinte à la souveraineté de notre...
(AFP 27/05/17)
Les forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye ont déploré samedi 52 morts dans leurs rangs dans les violences de la veille à Tripoli, affirmant avoir repoussé une attaque de groupes rivaux. Samedi matin, au premier jour du mois de jeûne du ramadan, la situation était relativement calme dans la capitale libyenne, même si des tirs intermittents étaient entendus dans le sud de la capitale. Hachem Bichr, un responsable de sécurité, a indiqué que les forces pro-GNA avaient repoussé vendredi une attaque de groupes rivaux qui tentaient de...
(AFP 27/05/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a appelé samedi les membres du G7 à prendre des mesures "pour éteindre le chaudron libyen", et à aider matériellement les pays du Sahel qui veulent créer une force pour combattre les groupes jihadistes. "La lutte contre le terrorisme dans les pays du Sahel et du bassin du Lac Tchad exige que des mesures urgentes soient prises pour éteindre le chaudron Libyen", a déclaré le président nigérien lors d'une réunion entre cinq pays africains et...
(AFP 27/05/17)
Un groupe armé a pris vendredi le contrôle d'une prison dans le sud de Tripoli où sont détenus les principaux dirigeants de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi, dont le sort était inconnu en soirée, a-t-on appris de source judiciaire. Plus d'une trentaine d'importantes personnalités de l'ancien régime sont détenues dans cette prison, parmi lesquelles le dernier Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi al-Mahmoudi, et l'ex-chef des services de renseignements, Abdallah Senoussi, tous les deux condamnés à mort en 2015.
(AFP 27/05/17)
L'aviation égyptienne a mené vendredi six frappes contre des "camps d'entraînement terroristes" en Libye après une nouvelle attaque meurtrière contre la minorité chrétienne copte, a indiqué la télévision d'Etat. Selon la chaîne, des camps d'entraînement jihadistes ont été frappés dans la ville de Derna, dans l'est de la Libye. Cette annonce intervient quelques minutes après une déclaration du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi qui a annoncé que les forces égyptiennes avaient frappé des camps jihadistes, mais sans préciser où. "L'Egypte...
(AFP 27/05/17)
Mois sacré et festif pour les musulmans, le ramadan commence cette année avec un goût amer à Tripoli où les habitants font face à la fois à une reprise des violences, une pénurie de liquidités et une envolée des prix. La petite épicerie Tomzini, l'une des plus réputées de la capitale, est certes bondée pour le ramadan qui a débuté samedi. Mais les clients rechignent à ouvrir leur porte-monnaie. "Au lieu de prendre trois kilos d’amandes, j'en achète seulement pour...
(Jeune Afrique 27/05/17)
Le frère du kamikaze de Manchester a été arrêté par une milice loyale au gouvernement de Fayez al-Sarraj. Mais ces combattants présentent un visage qui inquiète beaucoup de Libyens. La photographie a été publiée, le mercredi 24 mai, sur la page Facebook des Forces spéciales Rada : on y voit le logo du groupe – un aigle tenant un sabre dans ses griffes, encadré par deux M-16 et le drapeau libyen sur le corps -, et devant, fait prisonnier, Hachem...
(AFP 26/05/17)
Au moins une vingtaine d'embarcations chargées de milliers de migrants cherchant à rejoindre l'Italie ont été repérées vendredi au large de l'ouest de la Libye, a indiqué la marine libyenne. De "grandes opérations d'interception et de sauvetage" sont en cours au large de la ville de Sabratha, avec la participation des gardes-côtes libyens, de navires commerciaux et de bateaux de pêche, en coordination avec les gardes-côtes italiens, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la marine. "C'est une journée d'exode...
(AFP 26/05/17)
Au moins cinq personnes ont été tuées dans de violents affrontements opposant vendredi des groupes armés rivaux dans la capitale libyenne Tripoli qui était secouée par des explosions et des tirs d'artillerie, selon une source médicale. Les combats opposent des forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) et des groupes rivaux au milieu de quartiers résidentiels. Le responsable d'un hôpital à Tripoli, a fait état d'un "bilan préliminaire" de "cinq morts et de plusieurs blessés", dont des civils. Une milice loyale au GNA, la Force de dissuasion d'Abou Slim, a déploré de son côté sur sa page Facebook cinq morts...
(AFP 26/05/17)
Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a indiqué jeudi "coopérer de façon intensive et étroite" avec les autorités britanniques dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Manchester, dont l'auteur présumé est un jeune jihadiste britannique d'origine libyenne. Cet attentat suicide qui a fait 22 morts et des dizaines de blessés lundi à la fin d'un concert de musique pop a été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). "Nous travaillons de façon intensive et étroite avec nos partenaires britanniques...
(AFP 26/05/17)
Les forces loyales aux autorités libyennes parallèles, commandées par le maréchal Khalifa Haftar, ont pris jeudi le contrôle de la base de Tamenhant (sud) sans aucune résistance de la part des groupes rivaux qui s'y trouvaient. "Nos forces (...) ont pris le contrôle total de la base de Tamenhant dans le sud de la Libye", a déclaré à l'AFP Khalifa al-Obeidi, un porte-parole de l’Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Haftar. A l'arrivée des forces de l'ANL sur...
(AFP 26/05/17)
Au moins sept migrants sont morts et 77 autres ont été secourus jeudi après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la marine libyenne. Selon Ayoub Kacem, les survivants, dont quatre femmes et un enfant, "sont restés deux jours agrippés à ce qu'il restait de leur canot pneumatique" fissuré. Sept corps ont été repêchés dans le périmètre à 12 milles nautiques au large de Sayad, à une quarantaine de kilomètres...
(RFI 26/05/17)
L'enquête britannique sur l'attentat de Manchester, lundi soir, qui a fait 22 morts, notamment des enfants à la sortie d'un concert, comporte désormais un volet libyen. Salman Abedi, l'homme qui a fait exploser une bombe qu'il portait sur lui, avait des parents originaires du pays. Né en 1997 au Royaume-Uni, il était issu de l'importante communauté libyenne de la ville. Un de ses frères et son père, qui étaient retournés vivre en Libye, à Tripoli au moment de la chute de Mouammar Kadhafi, ont été arrêtés par la police locale, et sont soupçonnés...
(AFP 25/05/17)
Le père de l'auteur présumé de l'attentat de Manchester était un membre du Groupe islamique combattant libyen (Gicl) très actif dans les années 1990, a indiqué jeudi à l'AFP un responsable de la sécurité à Tripoli. "Oui il était membre du Gicl", hostile au régime de Mouammar Kadhafi, a dit Ahmed Ben Salem, porte-parole des services de sécurité libyens, à propos de Ramadan Abedi, arrêté mercredi dans la capitale libyenne par ces services.
(RFI 24/05/17)
Le quartet international sur la Libye était réuni mardi 23 mai à Bruxelles. Il regroupe l'Union européenne, les Nations unies, l'Union africaine et la Ligue arabe. Il a été question de l'attaque dans le sud de la Libye la semaine dernière, qui menace le dialogue politique, mais aussi des camps de migrants sur place, qui ne respectent pas les droits de l'homme. Avec notre bureau de Bruxelles, Les membres du quartet ont tenu à montrer leur unité, installés côte à côte en conférence de presse.

Pages