| Africatime
Dimanche 24 Mai 2015
(AFP 23/05/15)
Des emails de l'ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton, publiés vendredi par le département d'Etat, lèvent un coin de voile sur un attentat anti-américain en Libye en 2012 qui avait provoqué une polémique aux Etats-Unis visant la candidate démocrate à la présidentielle de 2016. L'ensemble des courriers électroniques de Mme Clinton, du temps où elle pilotait la diplomatie américaine (janvier 2009-février 2013), alimentent depuis des semaines une autre controverse ciblant la possible future première femme présidente des Etats-Unis: ces emails ont en effet été envoyés ou reçus sur une messagerie et un serveur privés et non sur un compte gouvernemental, comme c'est la règle. Vendredi, le département d'Etat a rendu publics 296 emails officiels de son ancienne...
(Afrik.com 23/05/15)
Détenus depuis plusieurs jours en Libye, 102 Tunisiens ont été libérés, a annoncé, ce vendredi, la diplomatie tunisienne. Un groupe de la coalition de milices Fajr Libya détenait dans la capitale Tripoli, depuis plusieurs jours, 102 Tunisiens qui ont été libérés. En revanche, d’autres Tunisiens sont toujours en détention et leur nombre n’est pas connu. « Cent-deux ont été libérés. Il y a encore des Tunisiens (en détention). On n’a pas le nombre exact, mais les autorités commencent à les libérer par groupes », indique le ministère tunisien des Affaires étrangères. En l’absence totale de transparence et de cohérence, les informations restent incertaines. Le ministère affirme n’avoir jamais été informé du nombre exact de ses ressortissants détenus. Mais selon le...
(Xinhua 22/05/15)
La cour d'appel de Tripoli, en Libye, a fixé le 28 juin comme date de jugement final pour le procès des responsables du régime de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, a indiqué mercredi à Xinhua une source auprès du ministre de la Justice. "Après avoir écouté la défense, la cour a fixé le 28 juin comme date pour le jugement final de 37 responsables du régime Kadhafi", a précisé à Xinhua Al-Siddiq Al-Sur, responsable des enquêtes au bureau du procureur général...
(AFP 22/05/15)
Cent-deux tunisiens détenus en Libye depuis plusieurs jours par un groupe de la coalition de milices Fajr Libya ont été libérés dans la capitale Tripoli, a indiqué vendredi la diplomatie tunisienne, indiquant qu'un nombre indéterminé était encore en détention. "Cent-deux ont été libérés. Il y a encore des Tunisiens (en détention). On n'a pas le nombre exact, mais les autorités commencent à les libérer par groupes", a appris l'AFP auprès du service de presse du ministère des Affaires étrangères. Selon le ministère, la Tunisie n'a jamais été informée du nombre exact de ses ressortissants détenus. Son Consul à Tripoli...
(AFP 21/05/15)
Des emails de l'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et candidate à la Maison Blanche lèvent un coin de voile sur l'attaque de Benghazi en Libye en 2012 qui avait coûté la vie à l'ambassadeur des Etats-Unis, révèle jeudi le New York Times. Les courriers électroniques de Mme Clinton, du temps où elle pilotait le département d'Etat (janvier 2009-février 2013), alimentent depuis des semaines une polémique à Washington parce qu'ils ont été rédigés à partir d'une messagerie et d'un serveur privés et non d'un compte gouvernemental comme c'est la règle. Le département d'Etat doit commencer dans les prochains jours à rendre publics les emails officiels...
(AFP 21/05/15)
Onze personnes ont été tuées dans de nouvelles violences en Libye, ont rapporté jeudi des sources médicale et des services de sécurité dans ce pays qui s'enfonce dans la guerre civile. Selon ces sources, dix soldats ont péri mercredi dans des accrochages à Benghazi (1.000 km à l'est de Tripoli) et 36 autres ont été blessées. Par ailleurs, un combattant de la coalition de milices de Fajr libya a été tué jeudi près de Misrata (200 km à l'est de Tripoli), dans une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI). Des combats incessants secouent Benghazi, le berceau de la révolte populaire qui a provoqué la chute...
(AFP 21/05/15)
La Tunisie négocie toujours la libération de dizaines de ses citoyens détenus en Libye depuis plusieurs jours par un groupe de la coalition de milices islamistes Fajr Libya, a indiqué jeudi le ministère tunisien des Affaires étrangères. "Les autorités tunisiennes poursuivent leurs efforts et leurs contacts intensifs au plus haut niveau avec l’ensemble des parties libyennes afin de parvenir à la libération des citoyens tunisiens détenus et arrêtés le plus vite possible", selon un communiqué du ministère. Il a aussi renouvelé son appel aux Tunisiens en Libye à observer "le plus haut degré de prudence et de vigilance...
(AFP 20/05/15)
Des combats violents opposaient mercredi près de la ville de Syrte, à l'est de Tripoli, des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) à une force dépendant de Fajr Libya, selon une source de cette coalition de milices qui contrôle la capitale libyenne. Ces combats entre les jihadistes de l'EI et le "Bataillon d'infanterie 166" se sont déroulés dans une localité située à 15 km au sud de Syrte, a indiqué a l'AFP à Tripoli Mohamed al-Chami, un responsable chargé de...
(Le Monde 20/05/15)
L’arrestation, dimanche 17 mai à Tripoli, de 172 Tunisiens illustre le délicat exercice d’équilibriste diplomatique auquel doit se livrer la Tunisie vis-à-vis de la Libye, son voisin oriental en plein chaos dont elle redoute la contagion. Selon le consul tunisien à Tripoli, un tel coup de filet aurait été lancé contre des travailleurs tunisiens résidant dans la métropole libyenne en « représailles » à l’arrestation, jeudi 14 mai, d’un chef de milice libyen, Walid Al-Klibi, à l’aéroport de Tunis-Carthage. Les...
(Tunisie Numérique 20/05/15)
Le consul général de la Tunisie à Tripoli, Ibrahim Rezgui, a annoncé, mardi 19 mai 2015, le début de la libération des Tunisiens détenus en Libye. Il a ajouté que plusieurs Tunisiens ont été relâchés et ont contacté le consulat tunisien à Tripoli. À rappeler que le ministre des Affaires Étrangères, Taïeb Baccouche, a annoncé à l’ARP qu’il a reçu des promesses de libération des Tunisiens raflés la veille par les milices de Fajr Libya à Tripoli.
(AFP 19/05/15)
Epicentre de la révolte populaire qui a renversé Mouammar Kadhafi en 2011, Benghazi est aujourd'hui une cité meurtrie par des combats incessants où le quotidien de la population consiste à essayer de survivre. Tout juste un an après le lancement d'une opération visant à chasser de la deuxième ville de Libye les milices islamistes qui s'y sont installées dans la foulée de la révolution, Benghazi est une zone de guerre. Les combats ont tué plus de 1.700 personnes en un...
(AFP 19/05/15)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi entame mercredi une visite officielle de deux jours aux Etats-Unis pour obtenir davantage d'assistance militaire face à la menace jihadiste et au chaos dans la Libye voisine. M. Caïd Essebsi, devenu à 88 ans le premier chef d'Etat élu démocratiquement au suffrage universel en Tunisie, s'entretiendra jeudi avec son homologue américain Barack Obama, après une rencontre mercredi avec le secrétaire d'Etat John Kerry. En invitant le président tunisien, les Etats-Unis entendent afficher leur soutien à ce pays considéré comme le seul rescapé des révoltes arabes, "après les élections démocratiques...
(Le Monde 19/05/15)
L’arrestation, dimanche 17 mai à Tripoli, de 172 Tunisiens illustre le délicat exercice d’équilibriste diplomatique auquel doit se livrer la Tunisie vis-à-vis de la Libye, son voisin oriental en plein chaos dont elle redoute la contagion. Selon le consul tunisien à Tripoli, un tel coup de filet aurait été lancé contre des travailleurs tunisiens résidant dans la métropole libyenne en « représailles » à l’arrestation, jeudi 14 mai, d’un chef de milice libyen, Walid Al-Klibi, à l’aéroport de Tunis-Carthage. Les...
(AFP 18/05/15)
Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte contre l'immigation illégale. Ces migrants, en majorité originaires de Somalie et d'Ethiopie, ont été arrêtés dimanche à l'aube alors qu'ils s'apprêtaient à embarquer à Tajoura, une petite ville à l'est de Tripoli, a indiqué à l'AFP Mohamed Abdel Salam al-Qoeiri, porte-parole de cet organisme dépendant des autorités de Tripoli, non reconnues par la communauté internationales. Plusieurs femmes enceintes figuraient dans ce groupe, selon lui.
(RFI 18/05/15)
Les autorités libyennes de Tripoli ont annoncé avoir arrêté dimanche 400 migrants clandestins avant leur embarquement pour l'Europe. Une opération qui n'est pas la première et qui intervient à la veille d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays de l'UE ce lundi consacrée au lancement d'une opération navale en Méditerranée contre les passeurs de clandestins. Depuis quelques semaines, les autorités libyennes de Tripoli, non reconnues par la communauté internationale, multiplient arrestations de clandestins et de passeurs. Des initiatives de nature à plaire à l'UE qui cherche plus que jamais à endiguer le flot de migrants qui vient s'échouer sur les côtes de l'Europe.
(Afrik.com 18/05/15)
Ce dimanche 17 mai, 400 migrants clandestins ont été arrêtés en Libye, alors qu’ils s’apprêtaient, à embarquer, a annoncé l’organisme en charge de la lutte contre l’immigration illégale. A la veille d’une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la défense de l’Union Européenne à Bruxelles, consacrée au lancement d’une opération navale contre les passeurs, les autorités libyennes ont procédé à une vague d’arrestation de 400 migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée. Originaires de la Somalie et d’Ethiopie,...
(Direct Info 18/05/15)
Décidément le ministre libyen de la communication, Omar Gouiri, n’arrête pas de créer la polémique avec ses déclarations incendiaires, à l’instar de ses récents propos concernant le président tunisien Béji Caïd Essebsi et son souhait de le voir brûler vif. Le revoilà qui récidive et s’en prend à nouveau aux tunisiens et à leur président. Invité dimanche 17 mai 2015 sur la chaîne égyptienne Al Nahar, le responsable libyen a précisé que les millions de libyens réfugiés en Tunisie sont...
(AFP 16/05/15)
Au moins huit enfants sont morts à Benghazi, en Libye, en une semaine, a annoncé la mission de l'ONU dans le pays, condamnant "dans les termes les plus forts" les bombardements sur les zones résidentielles. "Le représentant spécial du secrétaire général (de l'ONU), Bernardino Leon, condamne la mort d'au moins huit enfants et les blessures de quatre autres, après des bombardements sur des zones résidentielles de Benghazi à deux occasions cette semaine", rapporte un communiqué des Nations unies. La Manul...
(AFP 15/05/15)
L'ONU a accusé vendredi des groupes armés en Libye, pays en proie à l'anarchie, d'enlever et de torturer des civils sur la base de leurs origines ou de leurs opinions, affirmant que ces actes constituaient des "crimes de guerre". "Prises d'otages, tortures et meurtres sont des crimes de guerre. Ceux qui exécutent, ordonnent ou n'empêchent pas de tels crimes alors qu'ils en ont le pouvoir sont responsables pénalement, y compris devant la Cour pénale internationale", avertit la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) dans un communiqué. Selon la Manul, certains des groupes armés qui agissent en Libye ont enlevé et torturé...
(AFP 13/05/15)
Les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale ont mis en garde mardi contre l'envoi de navires dans les eaux territoriales sans leur autorisation préalable, expliquant avoir bombardé dimanche un cargo turc car il tentait de pénétrer les eaux libyennes "par la force". Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le gouvernement reconnu a prévenu qu'il ne fallait "pas porter atteinte à la souveraineté de l'Etat" et que "les bateaux ne pouvaient pénétrer les eaux territoriales libyennes sans coordination préalable avec les autorités compétentes". Les forces aériennes de ce gouvernement ont bombardé dimanche un cargo turc, provoquant la mort d'un marin selon Ankara...

Pages