| Africatime
Mercredi 23 Avril 2014
(AFP 23/04/14)
TUNIS, 23 avril 2014 (AFP) - Deux Libyens emprisonnés en Tunisie depuis 2011 doivent être entendus comme témoins par un juge d'instruction après l'enlèvement de deux Tunisiens en Libye, a appris l'AFP auprès du Parquet mercredi. Le parquet tunisien a récemment ouvert une enquête sur l'enlèvement, à près d'un mois d'intervalle, de deux employés de l'ambassade de Tunisie à Tripoli, dont un diplomate. Les autorités tunisiennes ont indiqué que les ravisseurs exigeaient la libération de "terroristes libyens" condamnés à 20 ans de prison pour leur implication dans un échange de tirs en mai 2011 à Rouhia (nord-ouest de la Tunisie), dans lequel deux militaires tunisiens étaient morts. "Le juge d'instruction a déjà entendu comme témoin...
(AFP 23/04/14)
TRIPOLI, 23 avril 2014 (AFP) - Le numéro 2 de la diplomatie américaine William Burns a entamé mercredi une visite à Tripoli au cours de laquelle il devait rencontrer les autorités libyennes de transition, a-t-on appris de source aéroportuaire. Le secrétaire d'État adjoint est arrivé à l'aéroport de Tripoli dans un avion militaire de l'US Air Force au milieu d'un dispositif de sécurité renforcé, selon la même source. Selon le département d'Etat américain, cette visite "réaffirme le soutien américain au peuple libyen qui oeuvre à la réalisation des aspirations de la révolution: un pays souverain, démocratique, prospère et sécurisé". M...
(PANA 23/04/14)
La commission des finances au Congrès général national (CGN, Parlement) de la Libye a examiné mardi les moyens de recouvrer les fonds libyens placés à l'étranger par le régime déchu de Mouammar Kadhafi, estimés à quelque 200 milliards de dollars américains. Au cours d'une rencontre avec un délégué de la Banque centrale de Libye (BCL), la commission parlementaire a discuté des mécanismes d'action des services chargés du dossier des fonds placés à l'étranger, a rapporté le journal en ligne, al-Wassat...
(Jeune Afrique 23/04/14)
Bien que représentés dans les plus hautes sphères, les Noirs sont trop souvent assimilés aux mercenaires de Kaddafi, et, à ce titre, persécutés. "Pour les Libyens noirs, tout allait bien... jusqu'à la révolution." Tel est le constat, amer, d'un ancien membre du Conseil national de transition (CNT). Pourtant, dans cette Libye plus tournée vers le désert que vers la Méditerranée, la couleur de peau compte bien moins que l'appartenance tribale ou régionale. Mais les rancoeurs politiques et claniques, elles, sont...
(Afriquinfos 23/04/14)
La France adresse ses félicitations à M. Ali Tarhouni à l’occasion de son élection à la tête de la commission constitutionnelle libyenne. Nous lui transmettons, ainsi qu’à tous les experts élus lors des élections du 20 février, tous nos vœux de réussite. Nous appelons également à la tenue rapide d’élections complémentaires, afin de pourvoir les treize sièges restés vacants. La mission de la commission constitutionnelle sera décisive pour la réussite de la transition en Libye afin de définir un cadre...
(El Watan 23/04/14)
Le Congrès national général libyen (CGN) a reporté hier la réunion prévue pour élire un nouveau chef de gouvernement, faute de consensus sur l’un des sept candidats ayant présenté leurs programmes dimanche dernier. La Libye n’est pas encore parvenue à se doter d’un nouveau gouvernement après la destitution, le 11 mars dernier, de Ali Zeydan par le CNG. En effet, le ministre de la Défense, Abdallah Thaniy, nommé pour suppléer Zeydan, a dû jeter l’éponge, début avril, au bout de...
(Le Point 23/04/14)
La Libye multiplie les initiatives pour récupérer les 200 milliards de dollars placés à l'étranger par le régime déchu de Muammar Kadhafi. À la manoeuvre : le Congrès général national (CGN) qui tient lieu de parlement. Au cours d'une rencontre avec un délégué de la Banque centrale de Libye (BCL), la commission des Finances du CGN a discuté des mécanismes d'action des services chargés du dossier des fonds placés à l'étranger. Selon le journal en ligne al-Wassat, une commission relevant...
(RFI 23/04/14)
En Libye, l’Assemblée constituante, élue en février 2014, a désormais un président, le libéral Ali Tarhouni. Cet ancien exilé a déjà exercé les fonctions de ministre lors de la transition au sein du Conseil national de transition (CNT). Ancien ministre du Pétrole et des Finances au sein du CNT pendant la révolution libyenne, Ali Tarhouni a été élu, mardi 22 avril, à la tête de l’Assemblée constituante. Considéré comme appartenant au camp libéral, l’homme, après être rentré de plusieurs années...
(La Presse Canadienne 23/04/14)
Ali Tarhouni, un libéral et ancien ministre du gouvernement rebelle en 2011, a été élu président de l'Assemblée constituante libyenne qui a entamé ses travaux lundi, a indiqué mardi à l'AFP un porte-parole de l'Assemblée, Naji Al-Harbi. Ali Tarhouni est un ancien opposant du régime déchu de Mouammar Kadhafi. Après plusieurs années en exil, il est rentré au pays pour rejoindre la rébellion de 2011 contre l'ancien régime. Il avait notamment occupé le poste de ministre dans le bureau exécutif...
(La Presse 23/04/14)
Aux dernières nouvelles — et elles sont parcimonieuses — la Tunisie s’avise de jouer un rôle essentiel dans la relance du dialogue national libyen. C’est paradoxal mais c’est ainsi. Nos relations avec la Libye touchent le fond, mais cela ne nous empêche pas de prétendre y jouer un rôle de catalyseur du dialogue intra-muros. M. Mongi Hamdi, ministre des Affaires étrangères, me l’a confirmé de vive voix : «La semaine dernière, j’ai pris contact avec dix ambassadeurs accrédités à Tunis...
(AFP 22/04/14)
TRIPOLI, 22 avril 2014 (AFP) - Ali Tarhouni, un libéral et ancien ministre du gouvernement rebelle en 2011, a été élu président de l'Assemblée constituante libyenne qui a entamé ses travaux lundi, a indiqué mardi à l'AFP un porte-parole de l'Assemblée, Naji Al-Harbi. Ali Tarhouni est un ancien opposant du régime déchu de Mouammar Kadhafi. Après plusieurs années en exil, il est rentré au pays pour rejoindre la rébellion de 2011 contre l'ancien régime. Il avait notamment occupé le poste...
(AFP 22/04/14)
Un groupe jihadiste a publié dans la nuit de dimanche à lundi une vidéo d'un employé de l'ambassade de Tunisie en Libye enlevé le 21 mars à Tripoli, Mohamed Ben Cheikh, dans laquelle il supplie le président tunisien de négocier avec ses ravisseurs. À la fin de cette vidéo, ce groupe méconnu appelé "Chabab Al-Tawhid" réclame au gouvernement tunisien la libération de Libyens détenus en Tunisie. La vidéo ne fait pas mention d'un autre employé de l'ambassade, le diplomate Al-Aroussi Kontassi, enlevé jeudi par la même organisation, selon Tunis. La soeur de Mohamed Ben Cheikh, interviewée par la radio tunisienne privée Mosaïque FM, a confirmé qu'il s'agissait de son frère...
(Jeune Afrique 22/04/14)
Démis de ses fonctions à l'instigation des islamistes, l'ex-Premier ministre aujourd'hui en exil, Ali Zeidan, entend revenir à Tripoli malgré les risques encourus. Pour certains, c'est une fuite. Pour lui, c'est une étape. Renversé le 11 mars par un vote de défiance du Congrès général national (CGN, Parlement), Ali Zeidan se considère toujours comme le Premier ministre libyen (poste occupé aujourd'hui temporairement par le ministre de la Défense, Abdallah el-Thinni). Si, le même jour, il quittait le pays précipitamment pour...
(RFI 22/04/14)
En Libye, des jihadistes inconnus ont publié dans la nuit de dimanche 20 à lundi 21 avril la vidéo d'un otage. Employé de l'ambassade de Tunisie à Tripoli, Mohamed Ben Cheick a été enlevé en mars 2013 dans la capitale libyenne dans la vidéo, il appelle le président tunisien Moncef Marzouki à tout faire pour obtenir sa libération. Générique, effets sonores, drapeau noir des jihadistes utilisé comme logo : la vidéo, très bien produite, dure cinq minutes. L'otage, Mohamed Ben Cheick, s'exprime visiblement sans note. Quatre longues minutes. Il explique dans un premier temps qu'il travaille à l'ambassade de Tunisie en Libye depuis douze ans...
(PANA 22/04/14)
La Tunisie a constitué une cellule de crise, placée sous la présidence du ministre tunisien chargé des Affaires étrangères et comprenant des représentants de la présidence de la République et de la Primature, pour suivre l'enlèvement des diplomates tunisiens en Libye, a révélé, lundi, le Premier ministre tunisien, Mehdi Jomâa. La cellule comprend aussi des ministres concernés par la situation, a précisé M. Jomâa indiquant que le gouvernement tunisien déploie présentement tous les efforts dans tous les domaines pour trouver...
(PANA 22/04/14)
Deux personnes ont été tuées dimanche soir dans des affrontements armés dans la ville de Sebha (sud) régulièrement secouée par des heurts tribaux, ont indiqué des sources hospitalières. 'Le centre hospitalier de Sebha a admis deux corps appartenant à Abdelhamid Omar Saïd (20 ans) et Ferjani Musbah Ferjani (19 ans) tués lors d'affrontements dimanche soir dans la ville', ont précisé ces sources sans donner davantage de détails. Un accord de conciliation entre les tribus Toubous et Ouled Sleiman a été...
(Xinhua 22/04/14)
TRIPOLI, (Xinhua) -- Un diplomate tunisien enlevé en Libye en mars dernier a demandé à son gouvernement de négocier avec ses ravisseurs, selon une séquence vidéo mise en ligne lundi. Mohammed Bilshaikh, retenu en otage par un groupe islamiste armé à Tripoli depuis le 21 mars, appraraissait dans la vidéo, disant que ses ravisseurs en avaient assez avec le gouvernement tunisien "indifférent" et qu'il pourrait être tué "à tout moment", bien qu'il soit traité de manière correcte à l'heure actuelle...
(PANA 22/04/14)
L'Autorité constitutionnelle chargée de la rédaction de la future Constitution de la Libye doit tenir ce lundi dans la ville de Beidha (est) sa première réunion boycottée par la minorité Amazighe, selon des sources locales. Les réunions de la Constituante se tiendront dans la salle qui avait servi de siège du Parlement libyen à l'époque de la monarchie du Roi Idriss Senoussi. La salle a été entièrement rénovée et remise à neuf pour accueillir la cérémonie inaugurale de la Constituante,...
(Xinhua 22/04/14)
Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle l'otage supplie le président tunisien de négocier avec ses ravisseurs. Ce document filmé ne mentionne en revanche pas du tout un autre employé de l’ambassade, le diplomate Al-Aroussi Kontassi, enlevé jeudi par le même groupe, selon Tunis. La vidéo dure environ cinq minutes et a été diffusée sur les...
(PANA 22/04/14)
Le Bureau des Nations unies à Tripoli a salué l'initiative de la Tunisie destinée à instaurer un dialogue national en Libye afin de trouver une solution pacifique et un consensus autour de la crise qui prévaut actuellement dans ce pays, annonce lundi un communiqué de l'ONU. L'initiative tunisienne a été annoncée dimanche par le porte-parole du ministère tunisien des Affaires étrangères, Mokhtar Chouwachi, précisant que le ministre tunisien des Affaires étrangères, Monji Hamadi, a mené des contacts avec le secrétaire...

Pages