| Africatime
Lundi 01 Septembre 2014
(AFP 30/08/14)
Un avion militaire engagé dans des combats au côté d'un général dissident contre des groupes islamistes s'est écrasé aujourd'hui dans l'est du pays et son pilote a été tué. L'avion s'est écrasé à al-Baida (à 1200 km à l'est de la Libye), après avoir mené des frappes contre des positions de groupes islamistes à Derna, à 100 km plus à l'est, a indiqué sous couvert de l'anonymat un responsable des forces loyales au général dissident à la retraite Khalifa Haftar. Le pilote, le colonel Ibrahim Abed Rabbo, a péri dans ce crash, attribué à une "panne technique" selon le responsable. Abattu par un...
(Le Point 30/08/14)
L'annonce en a été faite ce jeudi par l'Autorité constitutionnelle chargée de la rédaction du projet de la future Constitution de la Libye. Le projet de la Constitution sera prêt pour être soumis au peuple au mois de décembre prochain, date butoir, a déclaré le porte-parole de l'Autorité constitutionnelle, al-Seddick al-Dursi.

 En cas d'approbation par les Libyens, le projet de la Constitution sera promulgué par le Parlement en tant que Constitution permanente du pays pour remplacer la Déclaration constitutionnelle adoptée par l'ex-Conseil national de transition en 2011.

 Il a ajouté qu'en cas de rejet...
(RFI 30/08/14)
Nouveau développement en Libye : le gouvernement d’Abdallah al-Theni a présenté sa démission jeudi soir, pour permettre au Parlement de former une nouvelle équipe d’union nationale. Mais difficile de voir quelle marge de manœuvre a ce Parlement, installé à plus de 1 000 km à l'est de la capitale. Former un gouvernement représentant tous les Libyens, c’est la mission laissée par le gouvernement au Parlement. En place depuis mars, Abdallah al-Theni a présenté la démission de son gouvernement jeudi soir...
(Jeune Afrique 30/08/14)
L'ex-directeur de cabinet de l'ancien Premier ministre libyen Ali Zeidan, Mohamed Ali Ghatous, a été kidnappé le 19 août. Mohamed Ali Ghatous, déjà kidnappé en avril 2013, a été enlevé le 19 août à l'aéroport de Misrata, sa ville d'origine, dont les milices locales, qui ont rejoint le camp islamiste, sont en train d'en découdre, à Tripoli, avec celles de Zintan, ralliées à Khalifa Haftar. Une délégation de Misratis a été dépêchée à Paris pour redorer l'image de la ville...
(AFP 29/08/14)
Une quinzaine de corps sans vie ont été retrouvés par les gardes-côtes au large de la Tunisie, à la frontière libyenne, a constaté vendredi un photographe de l'AFP dans cette zone régulièrement endeuillée par les naufrages de migrants clandestins. Les dépouilles, dont un enfant, ont été alignées sur la plage près du port El Ktef de la ville de Ben Guerdane, frontalière de la Libye, a constaté le photographe. Le surveillant général de l'hôpital de Ben Guerdane, Abdelkarim Chafroud a...
(AFP 29/08/14)
De plus en plus de migrants établis en Libye pourraient chercher à quitter le pays par la mer Méditerranée, pour échapper aux violences dans la capitale, a averti vendredi l'Organisation internationale des migrations, dans un communiqué à Genève. Au cours des six dernières semaines, Tripoli a été le théâtre de violents combats entre factions rivales, et l'aéroport a été bombardé. "L'OIM est préoccupé par le fait que le nombre de migrants cherchant à rejoindre l'Italie depuis la Libye par la...
(AFP 29/08/14)
Le gouvernement provisoire libyen dirigé par Abdallah al-Theni, qui n'a pas d'autorité réelle sur le pays livré aux milices armées, a présenté sa démission au Parlement élu, selon un communiqué publié jeudi soir. Ce gouvernement siégeant dans l'Est de la libye pour échapper à la pression des milices fortement présentes à Tripoli a indiqué "avoir présenté sa démission au Parlement élu" et qui tient ses réunions, pour la même raison, à Tobrouk, à 1.600 km à l'est de la capitale...
(Agence Ecofin 29/08/14)
Le gouvernement provisoire libyen a annoncé, dans un communiqué publié dans la soirée du 28 août, avoir présenté sa démission au Parlement élu. Ce cabinet, qui siégeait à Tobrouk, à 1600 km de Tripoli, pour échapper aux combats entre milices, n'avait pas d'autorité réelle. Il ne contrôlait qu’une petite partie du territoire dans l’est du pays. Le gouvernement démissionnaire, en poste depuis mars, a dénoncé dans son communiqué l'intention des miliciens à dominante islamiste de vouloir former un gouvernement alternatif...
(RFI 29/08/14)
Le Conseil de sécurité a renforcé les sanctions de l’ONU contre les groupes armés en Libye. Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en octobre 2011, le pays est morcelé en une multitude de milices rivales. Mais ce chaos sécuritaire se double désormais d'un chaos institutionnel, puisque l'ancienne assemblée a nommé lundi un second Premier ministre. L'ancien Parlement en Libye, qui a officiellement terminé son mandat en juin, a repris du service. Il a nommé un nouveau Premier ministre, lundi 25...
(RFI 29/08/14)
Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide judiciaire à Bamako. Objectif : vérifier si le Mali a servi de plaque tournante à des versements occultes prodigués par Kadhafi. La guerre de 2011 en Libye fut la guerre de Nicolas Sarkozy. Trois ans plus tard, le spectre de Mouammar Kadhafi continue de le hanter. À la suite d'une plainte contre X ouverte...
(AFP 28/08/14)
L'impasse reste totale en Libye où deux camps rivaux se disputent le pouvoir, tandis que la violence fait courir au pays le risque d'une guerre civile et que la réponse de la communauté internationale est jugée insuffisante pour relancer un processus politique moribond. Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est contenté mercredi d'étendre le régime des sanctions contre la Libye pour y inclure les milices qui s'affrontent sur le terrain. Les sanctions, jusqu'ici appliquées aux partisans de l'ancien régime de...
(AFP 28/08/14)
Le président français François Hollande a demandé jeudi aux Nations unies d'organiser un "soutien exceptionnel aux autorités libyennes pour rétablir l'Etat", sous peine de voir le terrorisme se répandre "dans toute la région". "Si nous ne faisons rien de sérieux, rien de politique, rien d'international, le terrorisme se répandra dans toute la région", a mis en garde le chef de l'Etat. Il n'a pas précisé les formes civiles ou militaires du soutien que pourrait apporter l'ONU à la Libye, lors de cet appel exprimé au cours d'un discours annuel devant les ambassadeurs français à Paris. Affirmant que la Libye est sa...
(RFI 28/08/14)
Le Conseil de sécurité renforce les sanctions de l’ONU contre les groupes armés en Libye. Le pays est en proie à des combats entre milices qui font craindre une guerre civile. Les officiels onusiens ne cachent plus leur crainte de voir la Libye s’effondrer. La mission de l’ONU et bon nombre d’ambassades ont quitté le pays, et l’aéroport est fermé depuis plus d’un mois. Le Conseil de sécurité a donc pris une série de mesures. L’embargo sur les armes d’abord...
(Xinhua 28/08/14)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a durci mercredi ses sanctions contre la Libye, en adoptant une résolution prévoyant un élargissement de l'embargo sur les armes et du gel des avoirs financiers à toute personne soutenant des actes contre la paix dans ce pays, indique un communiqué onusien. Conformément à cette résolution adoptée à l'unanimité, l'embargo sur les armes et le gel des avoirs financiers s'appliquent désormais aux personnes et entités qui se livrent ou apportent un appui à des...
(Algerie Focus 28/08/14)
Pour la troisième fois en l’espace de quelques mois, l’Algérie a reçu la visite du commandant en chef des forces américaines pour l’Afrique (Africom). Le général David Rodriguez, a été reçu, ce matin à Alger, par le chef de l’Etat-major de l’armée, Ahmed-Gaïd Salah, annonce un communiqué du ministère de la Défense. Au menu de leurs discussions : la crise sécuritaire en Libye. Le communiqué, relayé par l’APS, indique que les entretiens ont eu lieu en présence de hauts cadres...
(Agence Ecofin 28/08/14)
Les islamistes du groupe Fajr Libya (Aube de la Libye), une milice armée réputée proche des Frères musulmans, se sont démarqués des jihadistes d'Ansar Asharia qui souhaitent appliquer la loi islamique dans le pays, affirmant «soutenir la transition démocratique» tout en contestant la légitimité du Parlement issu des élections de juin. «Fajr Libya annonce son rejet du terrorisme et de l'extrémisme et assure qu'elle n'appartient à aucune organisation terroriste», a souligné la milice dans un communiqué publié par l'agence libyenne...
(AFP 27/08/14)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a étendu mercredi le régime de sanctions internationales visant la Libye pour inclure les différentes milices qui s'affrontent dans le pays. Les sanctions, qui visaient auparavant les partisans de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi, sont généralement un embargo sur les armes, un gel des avoirs et une interdiction de voyager. Les individus ou groupes qui seront sanctionnés devront être désignés par un Comité spécialisé dépendant du Conseil. Aux termes d'une résolution adoptée à l'unanimité des 15 pays membres du Conseil, les sanctions viseront désormais aussi les personnes ou entités qui commettent ou aident...
(Le Monde 27/08/14)
Le département d'Etat américain, qui avait affirmé mardi que l'Egypte et les Emirats arabes unis étaient à l'origine des raids aériens menés récemment par des avions non identifiés contre des positions islamistes en Libye, est revenu sur ses déclarations. La diplomatie américaine a publié en fin de journée un communiqué qui corrige des propos tenus par la porte-parole Jen Psaki. Le Caire, qui mène une vaste campagne de répression contre ses propres mouvements islamistes depuis que l'armée a renversé le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, nie toute implication militaire en Libye. Les Emirats arabes unis n'ont fait...
(Le Point 27/08/14)
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtan Lamamra, fait allusion aux crises politiques à l'instar de celle qui secoue la Libye. Cité par des médias libyens, le chef de la diplomatie algérienne a rappelé que c'est son pays qui est à l'origine de l'initiative de la création du groupe des six pays du voisinage de la Libye (Algérie, Tunisie, Égypte, Niger, Tchad et Soudan) pour trouver des solutions à la crise politique dans ce pays par la voie du dialogue...
(Le Monde 27/08/14)
La crise libyenne est en train de prendre une dimension régionale. Selon des responsables américains cités par le New York Times, les mystérieux bombardements aériens qui ont visé l’aéroport de Tripoli, théâtre d’une féroce bataille entre milices rivales, sont le fait des Emirats arabes unis, avec l’aide de l’Egypte. Si surprenant que cela puisse paraître, Le Caire se serait contenté de mettre à disposition ses bases aériennes, tandis qu’Abou Dhabi aurait fourni les avions, les pilotes et le ravitaillement en vol. Le Caire avait catégoriquement démenti être à l’origine de ces frappes.

Pages