| Africatime
Lundi 27 Juin 2016
(AFP 27/06/16)
Le chef du gouvernement d'union nationale en Libye a déclaré à l'AFP que seule une armée réunissant toutes les forces du pays peut vaincre l'organisation Etat islamique (EI) qui a profité de l'anarchie dans ce pays pour s'implanter. « Nous sommes convaincus qu’il ne peut y avoir de solution pour venir à bout de cette organisation (l’EI) sinon à travers un commandement militaire unifié qui rassemble les Libyens de toutes les régions du pays », a affirmé Fayez al-Sarraj, répondant dimanche à des questions écrites.
(AFP 27/06/16)
Un total de 3.324 migrants ont été secourus dimanche au large de la Libye au cours de 36 opérations, ont annoncé les gardes-côtes italiens, ce qui porte à plus de 10.000 le nombre des personnes secourues depuis jeudi. Les migrants étaient entassés dans 25 canots pneumatiques et un bateau en bois, ont précisé les gardes-côtes, qui n'ont pas fait état de victimes. Les navires des gardes-côtes et de la marine italienne ont pris part aux opérations de secours, ainsi que des bateaux de l'agence européenne Frontex, de l'opération européenne anti-passeurs Sophia et des associations Médecins sans Frontières (MSF) et Sea Watch. Les migrants ont tous été transférés vers des ports du sud de l'Italie. Ces arrivées portent à plus de...
(AFP 25/06/16)
Quatre civils ont été tués et 14 autres blessés vendredi par l'explosion d'une voiture piégée devant un hôpital de Benghazi, dans l'est de la Libye, a indiqué une responsable à l'AFP. "Une voiture piégée a explosé devant l'entrée de l'hôpital, tuant quatre civils et en blessant 14 autres", a dit à l'AFP Fadia al-Barghathi, une porte-parole de l'établissement visé, l'hôpital Al-Jalaa. L'explosion s'est produite à 20h00 GMT, a indiqué sous couvert d'anonymat un responsable militaire, ajoutant qu'elle avait été "causée par une bombe adhésive...
(RFI 25/06/16)
Les équipes de Tunisie, de Libye, de RD Congo et de Guinée seront à la lutte pour une place en phase finale de la Coupe du monde 2018. Tunisiens et Congolais sont favoris du groupe A de ces éliminatoires. D’un côté, deux pays qui ont déjà disputé la Coupe du monde : la RD Congo (1974) et la Tunisie (1978, 1998, 2002 et 2006). Et de l’autre, la Libye et la Guinée, qui rêvent d’une grande première. Le groupe A...
(AFP 24/06/16)
Les forces progouvernementales libyennes ont repoussé vendredi une nouvelle contre-offensive des jihadistes retranchés dans leur fief de Syrte (centre-nord) après de "féroces" combats, selon un communiqué militaire. A la faveur d'une offensive lancée le 12 mai pour reprendre Syrte au groupe Etat islamique (EI), les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) sont entrées le 9 juin dans la cité et assiègent depuis les jihadistes dans une zone de 5 km2 qui s'étend du centre de la ville côtière jusqu'à la...
(AFP 24/06/16)
Le nombre de combattants du groupe Etat islamique en Libye a été surestimé et n'atteint que 1.000 à 1.500 hommes dans leur fief de Syrte, selon une source sécuritaire française. "L'estimation était un peu haute. Il y a 1.000 à 1.500 combattants de Daech (acronyme arabe de l'EI, ndlr) dans Syrte. Il n'y en a quand même pas 3.000 qui sont partis", souligne cette source gouvernementale. Des services étrangers, notamment américains, ont évalué entre 5.000 et 8.000 le nombre de...
(RFI 24/06/16)
La Libye compte toujours deux gouvernements. Deux réalités politiques et militaires et un pays divisé entre est et ouest. Les forces loyales au gouvernement de Tripoli, soutenues par la communauté internationale, continuent leur progression à Syrte située au centre du pays. De leur côté, les forces qui dépendent du Parlement de Tobrouk, progressent à Benghazi. Dirigées par le général Haftar, elles sont obligées de combattre sur deux fronts. Les forces du général Khalifa Haftar, dirigées par le Parlement libyen de Tobrouk, non reconnu, n’avaient pas fini de combattre l’organisation Etat islamique à Benghazi et les voilà pousser à...
(AFP 22/06/16)
Au moins 34 membres des forces progouvernementales ont été tués mardi dans des combats féroces avec les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) assiégés depuis dans le centre de leur fief de Syrte, selon une source médicale. Il s'agit de la journée la plus sanglante pour les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) depuis le début le 12 mai de leur offensive pour reprendre la ville de Syrte (centre-nord) aux jihadistes. Ailleurs dans le pays plongé dans la tourmente, 29...
(RFI 22/06/16)
En Libye, des combats opposant forces loyalistes et les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait au moins 34 morts et 100 blessés du côté des forces progouvernementales. Ces violents combats ont eu lieu le mardi 21 juin à Syrte, au centre-nord de la Libye. La ville est le fief du groupe EI depuis juin 2015. Les forces du gouvernement d'union nationale tentent - depuis la mi-mai - de reprendre la ville aux jihadistes. En Libye, c'est la journée la plus sanglante pour les forces loyalistes depuis le début de leur offensive contre les membres du groupe Etat islamique (EI).
(AFP 21/06/16)
Les forces progouvernementales libyennes ont maintenu mardi la pression sur les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) assiégés dans le centre de leur fief de Syrte, en les bombardant avec l'artillerie lourde et l'aviation, selon le commandement militaire. Ces forces du gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, ont en outre annoncé sur leur page Facebook qu'elles préparaient une "bataille décisive" pour en finir avec l'EI à Syrte (centre-nord), mais sans fournir d'autres précisions. Les pro-GNA ont lancé le 12 mai une offensive d'envergure pour reprendre Syrte...
(Pana 21/06/16)
Au cours de ces échanges, Madame Mogherini a souligné l'intérêt commun pour relever ensemble les défis communs tels que le terrorisme, la contrebande d'armes, la traite des êtres humains La Haute Représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, par ailleurs vice-présidente de la Commission européenne, a tenu vendredi une réunion avec les ministres des Affaires étrangères de la Libye, Mohamed Tahar Siala, du Tchad, Moussa Faki Mahamat, et du Niger, Ibrahim Yacouba, destinée à initier un échange sur la coopération...
(AFP 20/06/16)
Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont donné leur aval lundi à la montée en puissance de l'opération navale Sophia au large de la Libye, qui va désormais pouvoir former des garde-côtes libyens et lutter contre le trafic d'armes vers ce pays. La mission Sophia a été mise sur pied il y a un an pour contrer de puissants réseaux de passeurs de migrants en Méditerranée centrale, dont la Libye était la base arrière. Elle a reçu le feu...
(Le Figaro 20/06/16)
Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a condamné aujourd'hui l'attaque par une milice nouvellement formée de forces militaires de l'Est libyen. Les combats ont éclaté hier au sud de la ville côtière d'Ajdabiah, près de terminaux pétroliers. Ils opposent des unités militaires fidèles au gouvernement installé dans l'est du pays et un groupe se baptisant lui-même "Forces de défense de Benghazi". Au moins trois personnes ont été tuées et dix autres blessées, a déclaré un porte-parole militaire. Les Forces de défense de Benghazi sont majoritairement composées de combattants vaincus il y a quelques mois...
(AFP 17/06/16)
Un nouvel attentat suicide du groupe Etat islamique (EI) contre les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a fait deux blessés vendredi à Syrte, fief jihadiste que tentent de reprendre les troupes progouvernementales, a annoncé le GNA. Il s'agit de la neuvième attaque suicide contre les forces loyales au GNA depuis dimanche. Le 12 mai, les forces loyales à l'exécutif d'union, soutenu par la communauté internationale, ont lancé une vaste offensive pour reprendre aux jihadistes de l'EI Syrte, ville...
(Libération 17/06/16)
Mal équipées, les forces du gouvernement d’union nationale progressent lentement dans le bastion libyen de l’Etat islamique. Et au milieu flottent (à nouveau) les couleurs libyennes. Pendant plus d’un an, c’était le drapeau noir de l’Etat islamique qui était hissé au centre du rond-point de Zaafran. Le symbole est d’autant plus fort que c’est là que se déroulaient les crucifixions des «mécréants» auxquelles la population se devait d’assister.
(AFP 16/06/16)
Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a mené jeudi trois attentats suicide contre les forces progouvernementales en Libye dont l'un a fait 10 morts à une centaine de km à l'ouest de Syrte, fief de l'organisation jihadiste assiégé, selon des responsables. Le 12 mai, les forces alliées au gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, ont lancé une vaste offensive pour reprendre à l'EI la ville côtière de Syrte, son principal bastion en Libye situé à 450 km...
(AFP 16/06/16)
Les forces soutenant le gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye ont déjoué jeudi deux attentats suicides préparés par le groupe jihadistes Etat islamique (EI) dans son fief à Syrte, selon des sources militaires. "Nos forces ont réussi à détruire deux voitures piégées avant qu'elles n’atteignent leurs cibles", a indiqué le centre de presse de l'opération militaire menée par les forces pro-GNA pour libérer Syrte, sous le contrôle de l'EI depuis un an. "Ces deux voitures visaient les positions de nos...
(RFI 16/06/16)
La réconciliation nationale en Libye, mission très difficile à laquelle s’attèle la communauté internationale. Mais le pays possède toujours deux gouvernements, deux armées. De plus, la population divisée est rongée par les rivalités tribales et régionales. A l'est, un homme fort tient tête au nouveau gouvernement de Tripoli. Les clefs du pouvoir de la Libye semblent être aujourd'hui à Syrte. L’issue de la bataille qui a lieu dans cette ville entre les forces fidèles au gouvernement d'union nationale et l'organisation Etat islamique va certainement changer la donne. Une situation qui risque de provoquer un nouveau rapport de force entre le nouveau...
(AFP 15/06/16)
Pour former les garde-côtes libyens et empêcher les livraisons d'armes en Libye, l'opération navale européenne Sophia aura besoin de navires supplémentaires et d'équipes d'abordage aguerries, a-t-on appris mercredi de source diplomatique. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE devraient donner lundi prochain, lors d'une réunion mensuelle à Luxembourg, leur accord à l'élargissement du mandat de cette mission, mise sur pied il y a un an à la suite du naufrage tragique de 850 migrants au large de la Libye en avril 2015. L'opération a reçu le feu vert de l'ONU mardi soir...
(AFP 15/06/16)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé mardi l'opération navale européenne patrouillant au large de la Libye à faire respecter l'embargo sur les armes imposé à ce pays, afin d'aider le gouvernement d'union libyen dans sa lutte contre les jihadistes. La résolution, mise au point par Londres et Paris, a été adoptée à l'unanimité des 15 pays membres du Conseil. L'ONU étend ainsi, à la demande de l'Union européenne, l'opération navale Sophia. Celle-ci avait pour but initial de lutter contre les passeurs qui incitent des milliers de migrants à tenter la traversée vers l'Europe au péril de leur vie.

Pages