| Africatime
Jeudi 18 Septembre 2014
(RFI 18/09/14)
En Libye, le Premier ministre reconnu par la communauté internationale, Abdallah al-Theni, a soumis mercredi 17 septembre un nouveau gouvernement à l'approbation du Parlement élu. Aucun nom n’a pour l’instant filtré sur la composition de ce nouveau cabinet. Le Parlement libyen a été élu en juin dernier, mais il n'a guère d'autorité effective dans le pays. Pourtant, Abdallah al-Theni, seul Premier ministre reconnu par la communauté internationale, poursuit ses activités en nommant sa nouvelle équipe. C'est le Parlement qui lui avait demandé de former ce cabinet. Un Parlement réfugié à Tobrouk, à l'est du pays, parce que les villes de Tripoli et Benghazi sont toujours contrôlées par des milices qui lui sont hostiles. Dans la...
(AFP 18/09/14)
Le Parlement en Libye a adopté une loi antiterroriste inédite dans ce pays devenu fief des groupes jihadistes armés, prévoyant de lourdes peines de prison pour les auteurs d'"actes terroristes", selon le texte publié jeudi. Les autorités, qui peinent à exercer un contrôle réel sur la Libye, ne précisent toutefois pas comment elles envisageaient d'appliquer cette loi dans un pays livré aux milices et qui s'enfonce dans le chaos. Le texte considère comme acte terroriste "tout usage de la force, de la violence ou de menaces dans le but d'entraîner un trouble grave à l'ordre public ou mettre en péril...
(Xinhua 18/09/14)
BENGHAZI, 18 septembre (Xinhua) -- Les nouveaux affrontements qui ont éclaté à Benghazi, la deuxième plus grande ville de Libye, ont tué au moins neuf soldats et en ont blessé des dizaines d'autres, ont annoncé mercredi des sources sécuritaires et médicales. Un officier de la force spéciale de l'armée baptisée "Coup de foudre" a indiqué que les militaires ont essuyé des assauts incessants du Conseil de la Choura, un groupe islamiste armé, qui tentait de pénétrer dans l'aéroport de Pnina...
(L'Expression (alg) 18/09/14)
L'affaire du livre de l'ex-compagne de Hollande qui a définitivement terni l'image de l'homme est venue, ces derniers jours, attiser le feu d'une scène politique française. Dans son numéro paru hier, L'Express publie un entretien avec, Ahmed Kadhaf al-Dam, le cousin d'El Gueddafi, exilé en Egypte depuis la «fameuse révolution» de Benghazi en 2011. Connu pour la confiance sans limite dont il bénéficiait auprès d'El Gueddafi, ce parent était pratiquement de tous les déplacements de l'ex-Guide de l'ex-Jamahiriya, comme il...
(PANA 18/09/14)
Madrid, Espagne - Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Abdelaziz, a affirmé mercredi soir à Madrid, que la conférence ministérielle sur la stabilité et le développement en Libye, a appelé à ne pas reconnaître un quelconque gouvernement parallèle, plaidant pour un dialogue entre factions politiques pour sortir la Libye de la crise. Intervenant lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel García-Margallo, à l'issue des travaux de la conférence, M. Abdelaziz a...
(L'Expression (alg) 18/09/14)
L'Algérie ne peut accepter «en aucune façon une intervention militaire étrangère en Libye», a déclaré hier à Madrid le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. «Le rôle des institutions internationales consiste à aider et ne pas de se substituer (dans les affaires internes des pays souverains). Par conséquent, nous ne pouvons accepter l'intervention militaire étrangère en aucune façon en Libye», a affirmé M.Lamamra, en marge de la conférence internationale de soutien et de développement de la Libye, organisée à l'initiative...
(Le Temps (al) 18/09/14)
Le Temps d'Algérie : Les «djihadistes» de la région (Tunisie, Libye...) partis en Syrie et en Irak renforçant les rangs de «Daech», Al Qaïda et «Front Al Nosra», constituent-ils un danger pour les pays de la région en cas de retour à leurs pays respectifs ? Ali Zaoui : La Libye constitue un vrai centre d'opérations pour les djihadistes. Les mouvances extrémistes telles qu'Al Mourabitoun et Ançar Chariaa ainsi que les milices armées de ce pays sont une réelle menace...
(AFP 17/09/14)
Le Premier ministre libyen reconnu par la communauté internationale, Abdallah al-Theni, a soumis mercredi un nouveau gouvernement à l'approbation du Parlement élu, a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'Assemblée. Premier ministre sortant, M. Theni a été chargé début septembre par le Parlement de former un nouveau cabinet restreint de 18 ministres alors que le sortant en comptait une trentaine. Mais les autorités peinent à exercer un contrôle réel sur un pays livré aux milices et qui s'enfonce dans le chaos. Ainsi, le gouvernement Theni siège dans l'est de la Libye pour échapper, tout comme le Parlement, à la pression des milices fortement présentes à Tripoli.
(AFP 17/09/14)
Des milices islamistes, dont les jihadistes d'Ansar Asharia, menaient mercredi une nouvelle offensive contre l'aéroport militaire et civil de Benghazi, dernier fief des forces fidèles au général à la retraite Khalifa Haftar dans cette ville de l'est libyen. Selon un correspondant de l'AFP, des tirs d'artillerie lourde sont entendus depuis l'aube autour de la banlieue de Benina où est situé l’aéroport du même nom, au sud-est de la ville. Depuis le début du mois de septembre, les combattants du Conseil...
(AFP 17/09/14)
Un ex-député islamiste libyen a été tué mardi dans des combats entre la milice qu'il commandait et un groupe rival à l'ouest de Tripoli, a-t-on appris mercredi auprès de sa milice et de source médicale. Mohamed al-Kilani, membre d'un bloc islamiste du Parlement libyen sortant, "a été tué alors qu'il commandait les combats dans la région de Ouerchefana", a indiqué un commandant militaire. M. Al-Kilani les dirigeait aux côtés des milices de Fajr Libya (Aube de Libye) qui s'étaient emparées...
(L'Express 17/09/14)
Selon Ahmed Kadhaf al-Dam, c'est un "comité spécial", sous l'autorité directe de son cousin Muammar Kadhafi, qui aurait été chargé d'aider le candidat Sarkozy. Propos recueillis par Michel Despratx et Geoffrey Le GuilcherDes juges enquêtent en France pour savoir si Kadhafi a financé Nicolas Sarkozy pour sa campagne électorale de 2007. L'a-t-il fait? Ahmed Khadaf al-Dam: Il l'a fait. Mais, sachez-le, la corruption d'un futur président ou d'un parti politique étranger n'a rien d'exceptionnel. Beaucoup de pays y ont recours;...
(Jeune Afrique 17/09/14)
Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, tente de convaincre François Hollande et certains des alliés régionaux de la France de la nécessité d'une intervention directe en Libye contre les jihadistes qui s'y cachent. François Hollande et Jean-Yves Le Drian sont passés en mode commando dans la perspective d'une action militaire en Irak ­- mais peut-être aussi en Libye. Outre la visite très médiatisée du président français à Bagdad, le 12 septembre, il était prévu que son ministre...
(Afrique Inside 17/09/14)
La situation en Libye fait craindre une nouvelle intervention occidentale dans la région. Une option que l’Algérie préfère évacuer souhaitant privilégier la diplomatie. Alors que l’option militaire semble se rapprocher et que les occidentaux envisagent probablement une intervention, l’ Algérie pays voisin a de nouveau réitéré sa volonté de ne pas faire partie de cette coalition et à appelé à trouver une solution politique. C’est par la voix du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra que la question a été...
(AFP 16/09/14)
La France souhaite une "mobilisation globale" lors de l'Assemblée générale de l'ONU pour "contrer la menace terroriste" en Libye, a déclaré mardi le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en visite en Egypte. M. Le Drian s'est rendu au Caire en provenance des Emirats arabes unis, pour expliquer le rôle de Paris au sein de la coalition internationale contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, avait fait savoir son ministère. Mais il a...
(AFP 16/09/14)
Un avion de combat a mené lundi un raid contre une base militaire contrôlée par des milices anti-gouvernementales, dans l'ouest de la Libye. L'attaque a été revendiquée par le général dissident Khalifa Haftar, hostile aux islamistes. Selon l'agence libyenne Lana, un avion de chasse a visé lundi 15 septembre un dépôt de munition contrôlé par un groupe armé à Gharyan, à 120 km au sud-ouest de Tripoli. Ce raid aérien, revendiqué par le général Khalifa Haftar, aurait fait près de...
(Reuters 16/09/14)
Le Qatar a rejeté les accusations du premier ministre libyen Abdallah al Thinni, selon lequel l'émirat du Golfe a envoyé trois avions chargés d'armes aux miliciens islamistes contrôlant l'aéroport de Tripoli. Dans un communiqué adressé à l'agence de presse du Qatar (QNA), un ministre adjoint des Affaires étrangères affirme que ces allégations sont fausses et dénuées de fondement. "La politique de l'Etat du Qatar se fonde sur des principes clairs et cohérents: respect mutuel et non-ingérence dans les affaires intérieures...
(Courrier International 16/09/14)
Le nombre de Libyens qui se réfugient dans la Tunisie voisine ne cesse de croître. Ils déplorent la perte de leur pays livré à des combats entre différentes milices assoiffées de pouvoir. Depuis la révolution et la chute du colonel Kadhafi il y a trois ans, près de 1,8 million de Libyens - soit presque un tiers de la population du pays - ont trouvé refuge en Tunisie. Ces derniers mois, une nouvelle vague de migrants a déferlé sur le...
(AFP 15/09/14)
Un avion de combat non identifié a mené lundi un raid contre une base militaire contrôlée par des milices anti-gouvernementales dans l'ouest de la Libye, selon des médias libyens. Selon l'agence libyenne Lana, le raid a visé un dépôt de munition contrôlé par un groupe armé à Gharyan, à 120 km au sud-ouest de Tripoli, et a fait un "certain nombre de blessés". La télévision privée Al-Nabaa a de son côté fait état de 11 blessés. Les milices de Gharyan...
(AFP 15/09/14)
Des dizaines de migrants africains ont disparu en mer dimanche dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes libyennes, a annoncé lundi le porte-parole de la marine libyenne. Trente-six personnes, dont trois femmes, ont été secourues par la marine, a déclaré à l'AFP le colonel Ayoub Kassem, affirmant que quelque 200 migrants auraient été à bord de l'embarcation qui a coulé à l'est de Tripoli. "Il y avait un grand nombre de corps qui flottaient. Mais le manque...
(France Info 15/09/14)
La marine libyenne a indiqué ce lundi que plusieurs dizaines de migrants avaient disparu dans le naufrage de leur embarcation, dimanche au large des côtes. Au moins 200 personnes auraient été présentes lors du drame, seules 36 ont pu être repêchées. Les corps sans vie étaient tellement nombreux que la marine libyenne a dû stopper les opérations dimanche soir, pour se concentrer sur les vivants. Un nouveau drame de l'immigration s'est produit au large des côtes libyennes, quand l'embarcation de...

Pages