| Africatime
Lundi 24 Avril 2017
(AFP 11/04/17)
La production de pétrole est suspendue depuis dimanche sur le champ d'al-Sharara, dans le sud-ouest de la Libye, après la fermeture d'un oléoduc par des protestataires, a indiqué lundi une source de la raffinerie de Zawya (ouest). "Des protestataires ont fermé l’oléoduc qui conduit le pétrole du champ d'al-Sharara jusqu'au port et à la raffinerie de Zawya", à 50 km à l'ouest de Tripoli, a déclaré cette source qui n'a pas été en mesure de préciser les revendications des personnes mécontentes. La production sur cet important site pétrolier avait déjà été arrêtée fin mars pendant plusieurs jours...
(Agence Ecofin 06/04/17)
Ce mercredi 5 avril 2017, le pétrole a atteint son plus haut niveau depuis un mois. Cette remontée est favorisée par la baisse des stocks américains après deux semaines consécutives de hausse. Ceux-ci ont reculé de 1,83 million de barils tandis que le marché s’attendait à un recul de 150 000 barils. Selon TSA Algérie, le baril de Brent (référence pour le pétrole algérien) a pris 1,14% à 10h30 pour s’établir à 54,84. En Asie aussi, le pétrole a atteint son plus haut niveau en un mois. «Vers 04h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai gagnait 28 cents à 51,31 dollars dans les échanges électroniques en Asie », a rapporté notre source. Si la...
(Agence Ecofin 30/03/17)
(Agence Ecofin) - Mardi, les prix du pétrole ont augmenté de 2% après avoir vacillé en début de mois. Une remontée du baril favorisée par les perturbations de l’approvisionnement libyen et la volonté affichée par les autorités de nombreux pays producteurs de prolonger jusqu’en fin d’année le délai de réduction de l’offre globale. Globalement, mardi, les contrats à terme bruts ont gagné 95 centimes de dollars, soit 1,9% pour s’élever à 51,70 $ le baril à 15 h GMT. Le...
(AFP 29/03/17)
Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi à New York face à des informations faisant état de troubles en Libye, susceptibles de perturber la production. Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI), référence américaine du brut a pris 64 cents à 48,37 dollars sur le contrat pour livraison en mai au New York Mercantile Exchange (Nymex). Le marché "recommence à évoluer en fonction des gros titres", a commenté Gene McGillian, de Tradition Energy. "Il y a eu des informations indiquant qu'il y aurait des perturbations en Libye, il semblerait que la production ait chuté", a-t-il mis en avant.
(Agence Ecofin 28/03/17)
(Agence Ecofin) - Dans une déclaration publiée en début de semaine, la société publique libyenne du pétrole, NOC, a annoncé qu’elle a relevé des ventes illégales de pétrole brut en cours actuellement et opérées par un groupe d’individus armés, rapporte Reuters. Ces ventes, précise le communiqué de l’entreprise, se font en dessous des prix en vigueur sur le marché. Par conséquent, la NOC a évoqué un manque à gagner de « plusieurs centaines de millions de dollars » pour l’économie...
(Agence Ecofin 23/03/17)
(Agence Ecofin) - Mercredi, le directeur général de la société publique libyenne du pétrole (NOC), Mustafa Sanalla, a annoncé la remontée de la production pétrolière nationale à 700 000 b/j grâce au ralentissement des affrontements autour des ports du croissant pétrolier, dans l’Est. L’armée nationale libyenne a, en effet, repris le contrôle des ports pétroliers d’Es Sider et de Ras Lanuf à la Brigade de Défense de Benghazi (BDB). M. Sanalla a profité de cette occasion pour annoncer les nouvelles...
(APA 14/03/17)
Le gouvernement tchadien qui a entrepris de combattre la fraude sur le carburant en provenance de la Libye, a annoncé, ce lundi, avoir saisi 22 véhicules gros porteurs contenant des futs de carburant frauduleux. La saisie a été effectuée par le groupement spécial anti terroriste et des forces spéciales tchadiens. «Il existe des stations-services à Ndjamena qui fonctionnent avec des produits importés frauduleusement. Aujourd’hui, nous en avons la preuve», a dénoncé le ministre du Pétrole, Béchir Madet Pour Béchir Madet,...
(Agence Ecofin 13/03/17)
(Agence Ecofin) - La société d’Etat libyenne du pétrole (NOC) déclarera la force majeure si les affrontements autour des terminaux pétroliers de l’Est persistent. C’est ce qu’a affirmé en fin de semaine dernière Jadallah Al-Okli, un membre du conseil d’administration de la NOC, selon des propos repris par le Libya Observer. Cette intervention survient quelques jours après que le conseil d’administration de la NOC a annoncé son exaspération face aux violences dans le croissant pétrolier qui empêchent l’optimisation de la...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Face à une Europe bunkerisée, en panne de croissance et de perspectives, le Maghreb semble aujourd’hui davantage tenté de traverser le Sahara que la Méditerranée. Dans 7 mois, la Tunisie deviendra le 20eme pays de la COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa). Elle s’intégrera dans un marché africain de 625 millions d’habitants qui, depuis le 10 juin 2015, rassemble également la SADC (Southern African Development Community) et l’EAC (East African Community) pour un PIB supérieur à 1000 milliards...
(Agence Ecofin 10/03/17)
(Agence Ecofin) - Les affrontements en cours dans l’Est de la Libye entre la milice des Brigades de défense de Benghazi et l’armée nationale, avec à sa tête, le maréchal Khalifa Haftar, affectent la production pétrolière dans la région. Celle de Waha Oil Co. dégringole progressivement et pourrait être réduite à zéro. C’est ce qu’a signifié, à Bloomberg, Jadalla Alaokali, un membre du conseil d’administration de la société d’Etat du pétrole (NOC). « La production de Waha Oil Co. continue...
(Xinhua 27/01/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Un sommet des chefs d'Etat membres du Comité de haut niveau de l'Union Africaine (UA) sur la Libye, s'ouvre le 27 janvier à Brazzaville. Ce mini-sommet est essentiellement consacré à la crise libyenne, en vue d'une "contribution africaine" à la résolution du conflit qui déchire ce pays depuis 2011. Il est convoqué par le président congolais, Denis Sassou-N'Guesso, en sa qualité de président du Comité de haut niveau de l'UA sur la Libye. Deuxième du genre après...
(APA 24/01/17)
La fermeture de la frontière tchadienne avec la Libye le 5 janvier dernier commence à avoir de répercussions sur les activités de certaines régions du Tchad. A Faya Largeau dans le Borkou Ennedi Tibesti (BET) comme à Mao dans le Kanem, les prix des marchandises commencent à flamber, a constaté APA sur place. Img : Fermeture frontière avec la Libye : hausse au Tchad des prix des denrées Au Tchad, certaines régions du Nord et de l’Est qui dépendent, pratiquement,...
(AFP 18/01/17)
Un accord a été trouvé mardi avec les parties libyennes sur le passage des marchandises au poste-frontière de Ras Jédir après plusieurs jours de tensions sociales dans le sud tunisien, a-t-on appris de source proche des négociations. La région frontalière de Ben Guerdane (sud-est) est le théâtre de troubles sociaux depuis près d'une semaine, les protestataires réclamant le libre passage des marchandises avec la Libye. Ces manifestations ont donné lieu à des affrontements avec les forces de l'ordre. Mardi, une nouvelle réunion sécuritaire entre autorités tunisiennes et parties libyennes a permis d'aboutir à un accord, selon une source tunisienne
(AFP 21/12/16)
Deux oléoducs pétroliers dans l'ouest de la Libye ont réouvert après la fin d'un blocus, ouvrant la voie à une hausse de la production, s'est félicitée la Compagnie nationale de pétrole (NOC). Des gardes des installations pétrolières de la ville de Zentan (ouest) avaient bloqué les deux oléoducs à l'été 2014 en réaction à la prise de contrôle de la capitale Tripoli par une coalition de milices rivales, Fajr Libya. Ils ont annoncé la semaine dernière dans un communiqué mettre...
(AFP 20/12/16)
Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi à New York, résistant à un dollar fort grâce à quelques inquiétudes sur la capacité de la Libye à reprendre massivement ses exportations. Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI), référence américaine du brut, a gagné 22 cents à 52,12 dollars sur le contrat pour livraison en janvier au New York Mercantile Exchange (Nymex). "Les marchés pétroliers ont peu évolué avec une consolidation et de faibles volumes qui...
(AFP 07/12/16)
Après plusieurs mois de calme, des affrontements ont repris mercredi dans la région pétrolière de la Libye, où des groupes armés tentent de reconquérir des installations passées sous le contrôle des autorités basées dans l'est du pays, selon des sources militaires. L'offensive a été lancée par une alliance hétéroclite de milices, les Brigades des Révolutionnaires de Benghazi (BRB), généralement d'orientations islamistes, qui ont été rejointes par des tribus de l'est. Elles...
(AFP 28/11/16)
La Libye ne participera pas à une réduction de la production décidée par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé dimanche un communiqué de la Compagnie nationale de pétrole (NOC). Jugeant "dangereuse" la situation économique en Libye, le directeur de la NOC, Mustafa Sanalla, a estimé "impensable qu'elle participe aux réductions de production prévues par l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) dans un avenir proche", selon le communiqué. L'Opep souhaite ramener sa production entre 32,5 et 33 millions de barils par jour (mbj) et parvenir à un accord avec d'autres grands producteurs...
(Econostrum 04/11/16)
Le gouvernement d'union nationale (GNA) et ses alliés occidentaux ont tenté lundi 31 octobre de faire le point sur la situation économique de la Libye. Elle est catastrophique, avec 60% de déficit commercial, 25% d'inflation, 70% de baisse du PIB en 6 ans et un dollar libyen qui a perdu 200% de sa valeur. Les revenus pétroliers représentent 95% des exportations, 80% du PIB, 97% des recettes fiscales. Une économie monoproduit qui n'est pas prête de changer car la Libye possède dans son sous-sol...
(Autre média 02/11/16)
La Libye et le Nigeria ont augmenté leur production de pétrole en dépit de l'accord de geler les prix de l’or noir. Des spécialistes estiment que cela empêcherait de stabiliser le marché dans l’avenir. En octobre, la Libye et le Nigeria, toutes deux parties de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont augmenté leur production pétrolière de 800 mille barils par jour, indique l’agence Bloomberg. Le chef de l’Opep prône les contacts entre les pays producteurs L'agence note que...
(Agence Ecofin 20/10/16)
Les ministres des Affaires étrangères des six pays voisins de la Libye, ont tenu aujourd’hui leur 9ème réunion à Niamey, la capitale nigérienne. A cette occasion, les ministres ont rappelé la nécessité d’un dialogue inclusif inter-libyen mais aussi le refus de toute ingérence extérieure et de toute intervention militaire étrangère dans la recherche de solution à la crise libyenne, soulignant l’Accord politique libyen est le seul cadre de sortie de crise. Dans le communiqué final ayant sanctionné, cette réunion, les...

Pages