Dimanche 18 Février 2018
(Agence Ecofin 12/02/18)
La société libyenne des télécommunications postales et des technologies de l'information (LPTIC), la holding en charge des investissements dans le secteur des TIC, télécoms et postes, annonce des investissements stratégiques dans la 4G, la fibre optique et le développement des services postaux, à travers le pays, au cours de 2018. La construction de cités intelligentes et la réalisation de plusieurs autres projets numériques, en partenariat avec des entreprises privées, sont aussi envisagées. Tous ces chantiers ont été dévoilés par la LPTIC, au terme de son tout premier conseil d’administration, tenu à nouveau à Tripoli, le 04 février 2018, et présidé par Faisal Gergab (photo), le président de la société publique. Celle-ci n’avait plus du tout...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...
(Agence Ecofin 01/02/18)
En 2018, les efforts de la Libye pour relancer sa production pourraient être entravés par les contraintes liées au budget attribué à la compagnie publique nationale du pétrole (NOC). C’est ce qu’a indiqué hier à Reuters, Mustafa Sanalla (photo), le PDG de la société qui a anticipé qu’une fois de plus, les acteurs politiques utiliseront le budget pour essayer de contrôler la société. En effet, la NOC n’a reçu que 50% de son budget d’investissement en 2016 et 2017 car...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui...
(RFI 31/01/18)
Comment sortir de la guerre civile en Libye ? La France propose des élections dans le courant de ce premier semestre 2018. D’autres partenaires estiment ce calendrier beaucoup trop serré. Qu’en pense Ghassan Salamé ? L’ancien ministre libanais de la Culture est aujourd’hui l’envoyé spécial de l’ONU en Libye. Ces derniers jours, il participait au 30e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, où vient de le rencontrer Christophe Boisbouvier. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180131-ghassan-salame-demande-renaissance-i...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Le fournisseur de connectivité Internet par satellite, Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat), a lancé un nouveau satellite dans l’espace le 25 janvier 2018, afin de renforcer sa présence en Afrique. L’équipement baptisé Al Yah 3 va étendre la couverture commerciale de la bande Ka de Yahsat à 19 nouveaux marchés africains, atteignant ainsi une couverture de 60% de la population du continent, rapporte le site d’informations itwebafrica.com. Parmi les nouveaux marchés que couvrira Al Yah 3, figurent l'Algérie, le...
(AFP 29/01/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) organise lundi et mardi à Marrakech, au Maroc, une conférence régionale sur les réponses à apporter aux "frustrations" exprimées dans certains pays du Maghreb et du Moyen-Orient, et sur les réformes à conduire. "La montée des tensions sociales et des manifestations dans plusieurs pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord montrent clairement que le désir de prospérité, d’équité et d’avenir des habitants de la région reste insatisfait", affirme Jihad Azour, le directeur du département Moyen-Orient du FMI. "Les réformes sont essentielles pour régler les problèmes fondamentaux qui minent depuis longtemps ...
(RFI 27/01/18)
La situation des migrants et réfugiés africains en Libye a été évoquée vendredi 26 janvier au sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba. Deux mois après le sommet UE-UA d'Abidjan, la commissaire aux Affaires sociales de l'organisation panafricaine, la Soudanaise Amira el-Fadil, a fait le point sur les rapatriements : 12 708 personnes ont regagné leur pays. Mais il reste encore beaucoup de travail. Ils sont autour de 700 000 migrants africains en Libye. Les deux tiers sont arrivés légalement selon...
(AFP 20/01/18)
Les vols ont repris samedi depuis l'aéroport international de Mitiga, près de la capitale libyenne, après cinq jours d'interruption due à des combats meurtriers ayant causé d'importants dégâts aux appareils stationnés sur la piste. "Nous avons rétabli les vols à l'aéroport international de Mitiga ce matin vers 8h00 avec un vol de la compagnie Buraq Air vers Tobrouk (nord-est) et un autre vol vers Tunis de la compagnie Libyan Airlines", a indiqué à l'AFP Lotfi Khalil, directeur général de l’aéroport. "Nous sommes en train d'enregistrer les passagers pour les vols de Libyan Airlines pour Jeddah (Arabie saoudite) et Alexandrie (Egypte)", a-t-il ajouté.
(La Tribune 18/01/18)
L'Algérienne Sonatrach et la libyenne National Oil company ont signé un accord-cadre visant à renforcer leur coopération dans la gestion des gisements frontaliers d'hydrocarbures. L'accord devrait permettre d'établir un plan d'exploitation optimum pour les gisements, éviter les malentendus et écarter tout casus belli. L'exploitation des gisements d'hydrocarbure à la frontière entre l'Algérie et la Libye ne sera bientôt plus un problème. Les compagnies pétrolières et gazières algérienne, la Sonatrach et libyenne le National Oil Company (NOC) ont signé ce lundi...
(Agence Ecofin 18/01/18)
Selon l’édition 2018 du rapport annuel sur les Perspectives économiques en Afrique (PEA) de la Banque africaine de développement (BAD), publié ce mercredi à Abidjan, la croissance du PIB réel global de l’Afrique devrait s’accélérer pour atteindre 4,1 %, en 2018 et 2019, contre respectivement des progressions de l’ordre de 2,2 % et 3,6 %, en 2016 et 2017. En Libye, le PIB devrait connaître une importante hausse estimée à plus de 55 %, tirée par la reprise de la...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Dans un communiqué du vendredi dernier, la Banque centrale libyenne a indiqué qu’en 2017, les revenus pétroliers du pays ont atteint 14 milliards de dollars. C’est trois fois plus que les recettes enregistrées l’année précédente, souligne l’AFP. Cependant, ces 14 milliards de dollars demeurent loin des 50 milliards de dollars perçus en 2011, alors que Muammar Kadhafi était encore au pouvoir. Il faut rappeler qu’à l’époque, la production était de 1,6 million b/j, les prix du pétrole n’avaient pas encore...
(Agence Ecofin 08/01/18)
Dans un communiqué du vendredi dernier, la Banque centrale libyenne a indiqué qu’en 2017, les revenus pétroliers du pays ont atteint 14 milliards de dollars. C’est trois fois plus que les recettes enregistrées l’année précédente, souligne l’AFP. Cependant, ces 14 milliards de dollars demeurent loin des 50 milliards de dollars perçus en 2011, alors que Muammar Kadhafi était encore au pouvoir. Il faut rappeler qu’à l’époque, la production était de 1,6 million b/j, les prix du pétrole n’avaient pas encore...
(AFP 05/01/18)
La Libye a engrangé l'an dernier 14 milliards de dollars (11,6 mds EUR) de recettes pétrolières, soit près de trois fois plus qu'en 2016, malgré l'insécurité et une crise politique persistante, selon un communiqué de la Banque centrale libyenne (BCL) transmis vendredi à l'AFP. Ce chiffre reste loin des 50 milliards de dollars que la Libye gagnaient de la vente du brut avant la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, à une époque où les prix de l'or...
(AFP 27/12/17)
Une explosion s'est produite mardi sur un important oléoduc qui achemine le brut du Sud libyen vers un terminal du nord-est du pays, provoquant une baisse de la production de plus de 70.000 barils par jour, a déploré la compagnie nationale de pétrole (NOC). L'origine de l'explosion qui a eu lieu dans la région de Mrada, à quelque 400 km au sud-ouest de Benghazi, "n'a pas été encore déterminée", a précisé la NOC dans son communiqué, après avoir évoqué initialement...
(Agence Ecofin 15/12/17)
L’énergéticien allemand Siemens a remporté un contrat de mise en place de deux centrales électriques d’une capacité de 1,3 GW, en Libye. La signature de cet accord a été faite avec la General Electricity Company of Libya, la société publique en charge de la fourniture de l’énergie électrique. Le projet inclut la construction d’une centrale à gaz à cycle ouvert de 650 MW à Misrata, ainsi qu’une autre centrale de 690 MW, utilisant la même technologie, et qui sera implantée...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Siemens a conclu un accord de 700 millions d'euros avec la compagnie d'électricité publique libyenne pour la construction de deux centrales au gaz, dotées d'une capacité de production combinée de 1,3 gigawatt. L’entreprise allemande Siemens a annoncé le 11 décembre avoir conclu un accord avec la Compagnie générale d’électricité de Libye (Gecol) pour accroître la capacité de production électrique du pays d’environ 1,3 gigawatt (GW). Dans ce cadre, deux centrales au gaz seront construites, l’une de 650 MW à Misrata,...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs...
(Agence Ecofin 02/12/17)
Mercredi, au Caire, alors qu’il recevait une délégation de la société publique libyenne du pétrole, Tarek el-Molla (photo), le ministre égyptien du pétrole a fait part de la volonté du gouvernement de voir plus d’entreprises égyptiennes dans le développement des hydrocarbures en Libye. « Les compagnies pétrolières égyptiennes ont la capacité et l'expérience nécessaires pour mener à bien des projets pétroliers et gaziers en Libye.», a-t-il expliqué, selon des propos relayés par Egypt Today. Il a par la suite annoncé,...

Pages