Mardi 24 Avril 2018
(La Tribune 28/03/18)
La fermeture le mois dernier du champ pétrolier d'El-Fil a fait perdre à la Libye pas moins de 145 millions de dollars. D'après des sources au sein de la National Oil Corporation, la compagnie nationale de pétrole, aucune solution pour relancer les activités du site n'a été trouvée à ce jour. La production pétrolière en Libye n'est plus ce qu'elle était il y a quelques années. D'après une source au sein de la Compagnie nationale libyenne du pétrole (NOC) citée par l'agence Xinhua, l'Etat libyen a perdu plus de 145 millions de dollars depuis le mois dernier avec la fermeture de l'un de ses principaux champs pétroliers. D'après la même source qui a requis l'anonymat,...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(Agence Ecofin 20/03/18)
Dans son plan de développement pour 2018-2021, présenté la semaine dernière, le groupe pétrolier italien Eni a prévu qu’il réduira de 320 000 b/j aujourd’hui, à 200 000 b/j sa production pétrolière en Libye. La compagnie ne quittera pas le pays, souligne Claudio Desclazi, son PDG. Cependant, en Afrique du Nord, Eni qui contrôle 39% des activités en amont, ne contrôlera plus que 31% en 2021. Il revient donc à la société publique nationale du pétrole (NOC) d’accélérer la mise...
(Agence Ecofin 17/03/18)
Depuis les deux derniers mois, la Libye a réussi à maintenir son offre pétrolière à 1,02 million de barils par jour et stimule ses exportations de brut vers l’Europe et les Etats-Unis. Le constat a été fait par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui a publié un rapport à cet effet sur la bonne santé de l’industrie pétrolière du pays, malgré que les affrontements ne soient pas totalement terminés. « Bien que la stabilité ne puisse être considérée comme acquise,...
(Agence Ecofin 15/03/18)
L’Algérie exportera de l’électricité vers la Libye et la Tunisie, a annoncé Mustapha Guitouni (photo), le ministre algérien de l’Energie. Selon le responsable, cette exportation d’une partie de la production électrique nationale fait partie de la stratégie énergétique du pays qui inclut un passage vers le statut d’exportateur, une fois que le pays sera autosuffisant en électricité, ce qui sera le cas dès la fin de cette année. « Les négociations sont en cours avec la Tunisie, à propos de...
(APA 13/03/18)
APA-Rabat (Maroc) - L’année 2017 s’est conclue en Afrique du Nord sur une croissance de 4,9 % du PIB réel, en hausse par rapport aux 3,3 % enregistrés en 2016, une performance économique qui est d’ailleurs supérieure à la moyenne affichée par le continent dans son ensemble (3,6 %) et place la région de l’Afrique du Nord en deuxième position en Afrique, derrière l’Afrique de l’Est (5,9 %), souligne un rapport de la Banque africaine de Développement. Ces chiffres s’expliquent...
(La Tribune 05/03/18)
Après la filiale de Maersk au Kenya en janvier dernier, le pétrolier français Total annonce l’acquisition de la société Marathon Oil Libya, co-propriétaire (16,33%) des concessions de Waha en Libye. Objectif : renforcer son empreinte dans la région. Total est désormais actionnaire du célèbre champ pétrolier de Waha en Libye. Le groupe français a en effet acquis pour 450 millions de dollars la société Marathon Oil Libya Ltd qui détient une participation de 16,33% dans les concessions de Waha, annonce -t-il dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi.
(Agence Ecofin 05/03/18)
En fin de semaine écoulée, le groupe pétrolier français Total a annoncé avoir conclu, avec la filiale locale du Britannique Marathon Oil, un accord d’acquisition de ses 16,33% de parts sur le champ pétrolier Waha, l’un des plus importants du pays. Le montant de la transaction est de 450 millions de dollars. «Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de Total de renforcer son portefeuille avec des actifs de haute qualité et à faible coût, tout en renforçant notre forte présence...
(Xinhua 02/03/18)
Le gouvernement libyen soutenu par l'ONU a appelé jeudi à un cessez-le-feu immédiat à Sabha (sud), où de nombreux civils ont été tués et blessés dans des conflits tribaux violents. "Le conseil présidentiel du gouvernement d'accord national a exprimé de profonds regrets devant les développements à Sabha et les combats dans la ville entre des frères libyens", a-t-il indiqué dans un communiqué, appelant toutes les parties prenantes à la raison et au dialogue. Le gouvernement ajoute qu'il est en train...
(Agence Ecofin 24/02/18)
Jeudi, le PDG de la société publique libyenne des hydrocarbures (NOC), Mustafa Sanallah a reçu l'ambassadeur d'Allemagne près la Libye, Christian Buck pour échanger sur les moyens d’accroître l'activité des entreprises allemandes dans le secteur pétrolier du pays. Sur le site internet de la NOC, il a été indiqué que les deux responsables ont examiné une éventuelle coopération dans le domaine de l'exploration pétrolière et gazière sur de nouveaux périmètres. Ils ont également échangé des mécanismes d’accompagnement de la NOC...
(Agence Ecofin 12/02/18)
La société libyenne des télécommunications postales et des technologies de l'information (LPTIC), la holding en charge des investissements dans le secteur des TIC, télécoms et postes, annonce des investissements stratégiques dans la 4G, la fibre optique et le développement des services postaux, à travers le pays, au cours de 2018. La construction de cités intelligentes et la réalisation de plusieurs autres projets numériques, en partenariat avec des entreprises privées, sont aussi envisagées. Tous ces chantiers ont été dévoilés par la...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès...
(Agence Ecofin 01/02/18)
En 2018, les efforts de la Libye pour relancer sa production pourraient être entravés par les contraintes liées au budget attribué à la compagnie publique nationale du pétrole (NOC). C’est ce qu’a indiqué hier à Reuters, Mustafa Sanalla (photo), le PDG de la société qui a anticipé qu’une fois de plus, les acteurs politiques utiliseront le budget pour essayer de contrôler la société. En effet, la NOC n’a reçu que 50% de son budget d’investissement en 2016 et 2017 car...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui...
(RFI 31/01/18)
Comment sortir de la guerre civile en Libye ? La France propose des élections dans le courant de ce premier semestre 2018. D’autres partenaires estiment ce calendrier beaucoup trop serré. Qu’en pense Ghassan Salamé ? L’ancien ministre libanais de la Culture est aujourd’hui l’envoyé spécial de l’ONU en Libye. Ces derniers jours, il participait au 30e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, où vient de le rencontrer Christophe Boisbouvier. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180131-ghassan-salame-demande-renaissance-i...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Le fournisseur de connectivité Internet par satellite, Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat), a lancé un nouveau satellite dans l’espace le 25 janvier 2018, afin de renforcer sa présence en Afrique. L’équipement baptisé Al Yah 3 va étendre la couverture commerciale de la bande Ka de Yahsat à 19 nouveaux marchés africains, atteignant ainsi une couverture de 60% de la population du continent, rapporte le site d’informations itwebafrica.com. Parmi les nouveaux marchés que couvrira Al Yah 3, figurent l'Algérie, le...
(AFP 29/01/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) organise lundi et mardi à Marrakech, au Maroc, une conférence régionale sur les réponses à apporter aux "frustrations" exprimées dans certains pays du Maghreb et du Moyen-Orient, et sur les réformes à conduire. "La montée des tensions sociales et des manifestations dans plusieurs pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord montrent clairement que le désir de prospérité, d’équité et d’avenir des habitants de la région reste insatisfait", affirme Jihad Azour, le directeur du département Moyen-Orient du FMI. "Les réformes sont essentielles pour régler les problèmes fondamentaux qui minent depuis longtemps ...
(RFI 27/01/18)
La situation des migrants et réfugiés africains en Libye a été évoquée vendredi 26 janvier au sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba. Deux mois après le sommet UE-UA d'Abidjan, la commissaire aux Affaires sociales de l'organisation panafricaine, la Soudanaise Amira el-Fadil, a fait le point sur les rapatriements : 12 708 personnes ont regagné leur pays. Mais il reste encore beaucoup de travail. Ils sont autour de 700 000 migrants africains en Libye. Les deux tiers sont arrivés légalement selon...
(AFP 20/01/18)
Les vols ont repris samedi depuis l'aéroport international de Mitiga, près de la capitale libyenne, après cinq jours d'interruption due à des combats meurtriers ayant causé d'importants dégâts aux appareils stationnés sur la piste. "Nous avons rétabli les vols à l'aéroport international de Mitiga ce matin vers 8h00 avec un vol de la compagnie Buraq Air vers Tobrouk (nord-est) et un autre vol vers Tunis de la compagnie Libyan Airlines", a indiqué à l'AFP Lotfi Khalil, directeur général de l’aéroport. "Nous sommes en train d'enregistrer les passagers pour les vols de Libyan Airlines pour Jeddah (Arabie saoudite) et Alexandrie (Egypte)", a-t-il ajouté.

Pages