Lundi 24 Juillet 2017

Libye: «la Tunisie n'envisage pas de solution militaire au conflit»

Samedi, 28 Février, 2015

Depuis l'éxecution de 21 coptes et les frappes égyptiennes ciblées en Libye, des centaines d'Egyptiens quittent chaque jour le pays. Certains transitent via la frontière à l'Est, d'autres via l'Ouest et passent par la Tunisie. Notre correspondante en Tunisie Camille Lafrance est au micro d'Anne Soetemondt.

« Tout est fait pour que les migrants ne restent pas en Tunisie, car les autorités craignent de revivre le scénario de 2011 lorsque des dizaines de milliers de réfugiés s'étaient retrouvés sur le sol national. Mais depuis l'été dernier, le gouvernement tunisien a prévenu qu'aucun camp ne sera ouvert cette fois (le pays ne pouvant répondre à un afflux massif de réfugiés). »