Libye: un MiG-21 des forces de Haftar abattu à Benghazi | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Libye: un MiG-21 des forces de Haftar abattu à Benghazi

Libye: un MiG-21 des forces de Haftar abattu à Benghazi
(AFP 20/03/17)
Un avion de chasse appartenant aux forces armées du maréchal Khalifa Haftar a été abattu samedi à Benghazi, dans l'est de la Libye.

Un avion de chasse appartenant aux forces armées du maréchal Khalifa Haftar a été abattu samedi à Benghazi, dans l'est de la Libye, où il menait un raid contre des positions jihadistes, a-t-on appris de source militaire.

"Un MiG-21 a été abattu par un missile à guidage thermique", a indiqué à l'AFP Mohamad Ghunem, un porte-parole de l'état major de l'armée de l'air des forces du maréchal Haftar.

"L'avion, visé par les groupes terroristes, s'est écrasé dans le secteur de Soug el-Hout mais le pilote a survécu", a-t-il indiqué.

Selon M. Ghunem, le MiG-21 "effectuait un raid contre le dernier bastion des extrémistes à al-Sabri", un secteur au nord de Benghazi lorsqu'il a été touché.

Le pilote, Adel Abdallah Bouchiha, 50 ans, "a pu sauter en parachute et atterrir dans Hay as-Salam, à l'entrée est de la ville", a-t-il ajouté.

Selon l'agence de presse loyale aux autorités parallèles installées dans l'est Libyen, "les forces de l'Armée nationale libyenne (ANL) ont intensifié leurs raids contre les derniers bastions des groupes jihadistes à Benghazi dont certains ont tenté de fuir pendant la nuit du secteur des immeubles n°12 en direction d'al-Sabri".

"La totalité du secteur ouest est sous le contrôle de l'armée libyenne", a affirmé Mohamad Ghunem.

"Les groupes terroristes ont fui leur dernier bastion dans le secteur ouest de Benghazi. Nombreux ont été capturés alors que 17 ont été tués", a indiqué à l'AFP une source des Forces spéciales de l'ANL.

Selon cette source, trois membres de l'ANL ont été tués lors des combats.

Bête noire des islamistes, Khalifa Haftar a réussi à reconquérir une grande partie de la ville de Benghazi, berceau de la révolution libyenne, tombée aux mains de jihadistes en 2014.

L'ANL, auto-proclamée et dirigée par Haftar, livre une guerre sans relâche contre des groupes jihadistes cernés dans leurs derniers bastions à l'ouest de Benghazi.

Parmi ces groupes, figurent notamment le Conseil de la Choura des révolutionnaires de Benghazi, une coalition de milices islamistes dont fait partie notamment Ansar Asharia, un groupe proche d'Al-Qaïda.

Commentaires facebook