Jeudi 17 Août 2017

Libye: la guerre des milices fait rage à Tripoli

Libye: la guerre des milices fait rage à Tripoli
(RFI 16/03/17)
La bataille entre milices a fait des dégâts à Tripoli, la capitale libyenne, le 15 mars. © REUTERS/Hani Amara

Les forces loyales au gouvernement d'union nationale de Tripoli (GNA) ont gagné du terrain mercredi, en chassant des groupes armés rivaux de leurs fiefs au prix de violents combats qui ont paralysé la ville depuis le début de la semaine. Cette situation a contraint le Premier ministre, Fayez al-Sarraj, à annuler sa visite prévue le jour même à Khartoum où il devait rencontrer le président Omar el-Béchir. Ces affrontements entre des milices opposées sont au fond à l’image de la lutte au pouvoir engagée partout en Libye.

Cette nouvelle bataille qui fait rage à Tripoli depuis le début de la semaine est en effet la matérialisation de cette lutte au pouvoir qui déchire la Libye depuis 2011.

Cette bataille de « palais », en référence au quartier dans laquelle elle s'est déroulée, opposait pour une énième fois des forces loyales au gouvernement d'union nationale, aux milices de Khalifa Ghweil, ex-Premier ministre à la tête du « gouvernement de salut », chassé du pouvoir avec l'arrivée du gouvernement d’union nationale début avril 2016 à Tripoli.

Aux dernières heures de cette bataille, des armes lourdes ont été utilisées et les combats se sont encore étendus. Les écoles ont été fermées et un hôpital a été touché.

Commentaires facebook