Vendredi 20 Octobre 2017

Ghassan Salamé veut des élections en Libye d'ici juillet 2018

Ghassan Salamé veut des élections en Libye d'ici juillet 2018
(RFI 11/10/17)
L'émissaire spécial de l'ONU pour la Libye Ghassan Salamé, à Tunis le 26 septembre 2017. © REUTERS/Zoubeir Souissi

Le Conseil de sécurité des Nations unies a formellement endossé le plan de l'envoyé spécial des Nations unies en Libye. Ghassan Salamé, nommé en juin dernier, espère mettre un terme à la crise politique qui secoue le pays depuis la chute de Mouammar

Le pari est ambitieux. L'envoyé spécial des Nations unies en Libye, Ghassan Salamé, espère ni plus ni moins organiser des élections législatives et présidentielles au plus tard en juillet 2018. Dans moins de sept mois.

Autant dire une mission quasi impossible dans un pays où deux gouvernements rivaux se disputent toujours le pouvoir. Une nouvelle Constitution doit aussi être rédigée et approuvée par référendum, avant la tenue d'un quelconque scrutin. Mais le Conseil de sécurité, à la peine sur toutes les autres crises, notamment syrienne, espère bien aboutir à un règlement de la crise libyenne et a formellement endossé à l'unanimité le plan de son envoyé spécial.

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171011-libye-ghassan-salame-onu-haftar-milices

Commentaires facebook