Mardi 26 Septembre 2017

Crise en Libye : la National Oil Corporation maintient le contact avec toutes les parties

Crise en Libye : la National Oil Corporation maintient le contact avec toutes les parties
(Jeune Afrique 12/07/17)
Le président de la National Oil Corporation (NOC), Mustafa Sanalla.

Guidé par le souci constant de préserver un semblant d’unité et fort de ses bons résultats, le président de la National Oil Corporation (NOC), Mustafa Sanalla est devenu une figure clé du pays.

«Sur le papier, c’est un technocrate neutre, un exécutant formellement placé sous l’autorité du Conseil présidentiel et du gouvernement d’union nationale [GUN] dirigé par Fayez al-Sarraj depuis Tripoli », estime un journaliste libyen. « C’est un ingénieur et un manager respecté », ajoute Jalel Harchaoui, chercheur spécialiste de la Libye à l’université Paris-VIII.

Mais la situation politique du pays rend la tâche de Mustafa Sanalla, président depuis mai 2014 de la National Oil Corporation (NOC), la compagnie pétrolière nationale, plus délicate.

Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/mag/453037/politique/crise-libye-national-oi...

Commentaires facebook