Samedi 27 Mai 2017
(Libération 22/05/17)
Un vaccin contre les différentes souches de la maladie à fièvre hémorragique pourrait voir le jour après la mise en évidence de deux anticorps par un laboratoire américain. Le laboratoire de recherche américain Mapp Biopharmaceutical, en partenariat avec l’Université Albert-Einstein de New York, a découvert des anticorps efficaces sur trois principales souches du virus Ebola (deux autres souches, plus mineures, sont également connues). Des analyses sanguines réalisées sur un survivant de l’épidémie de la fièvre hémorragique ont mis en évidence la présence de 349 anticorps impliqués dans la guérison du patient. Deux d’entre eux pourraient neutraliser les différentes souches du virus.
(RFI 20/05/17)
Des chercheurs américains ont découvert un anticorps qui neutralise les trois principales souches du virus Ebola, grâce à l'analyse du sang d'un survivant de la maladie. Publiée dans la revue Cell, cette découverte pourrait potentiellement ouvrir la voie aux premiers vaccins contre cette infection. Alors qu'il n'existe pour le moment ni vaccin, ni traitement commercialisé pour prévenir ni soigner le virus Ebola, des chercheurs américains ont découvert un anticorps riche de promesses. L'épidémie d'Ebola la plus étendue a fait plus de 11 000 morts sur les 29 000 personnes infectées entre 2013 et 2016, dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest. Le problème de la lutte contre cette infection est que si les anticorps qui ciblent et neutralisent des agents pathogènes...
(AFP 19/05/17)
Des chercheurs ont découvert un anticorps qui neutralise les trois principales souches du virus Ebola en analysant le sang d'un survivant de la dernière épidémie en Afrique de l'Ouest. Cette découverte, publiée jeudi dans la revue américaine Cell, pourrait ouvrir la voie aux premier vaccin et antiviral dotés d'une efficacité étendue contre cet agent viral. Il n'y a pas encore de vaccin ou de traitement commercialisé pour prévenir ou traiter cette infection au taux de mortalité élevé. L'épidémie la plus étendue s'est produite dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest entre 2013 et 2016, faisant plus de 11.000 morts sur les 29.000 personnes...
(Jeune Afrique 18/05/17)
L’épidémie d’Ebola a surpris tout un continent qui n’y était pas préparé. Un gouffre existe entre les discours rationnels du gouvernement, des ONG et de la presse internationale et la manière dont l’événement a été perçu par la population locale. Plusieurs films libériens l’évoquent, et un rapide tour d’horizon donne une idée parlante de la méfiance de la population envers les autorités.
(AFP 10/05/17)
Des prélèvements sur des victimes de la maladie non identifiée signalée depuis plus de deux semaines au Liberia se sont avérés positifs à la méningite, a-t-on appris mercredi auprès des autorités médicales. Au total 31 cas, dont treize décès à ce jour, ont été enregistrés dans trois provinces: Sinoe, Montserrado (ouest, où se trouve Monrovia) et Grand Bassa (centre-ouest, selon un communiqué du ministère libérien de la Santé reçu par l'AFP. Les premiers symptômes de la maladie, qui provoque notamment...
(AFP 10/05/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) est devenue officiellement mardi la première organisation régionale à adopter un plan d'élimination de l'apatridie, lors d'une conférence ministérielle à Banjul, la capitale gambienne. Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a lancé en novembre 2014 une campagne pour éradiquer à l'horizon 2024 ce phénomène de privation de nationalité, qui concerne des millions de personnes. En Afrique de l'Ouest, l'apatridie, due notamment à des législations restrictives en matière de...
(RFI 10/05/17)
La lutte contre l'apatridie a fait un pas de plus mardi 9 mai en Afrique de l'Ouest. Un sommet réunissait à Banjul le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), aussi en charge de l'apatridie, et les Etats de la Cédéao. Après la déclaration d'Abidjan en 2015, un plan d'action a été signé par les ministres de la Cédéao pour s'entendre autour de mesures concrètes afin de mettre fin à la situation d'apatridie. Une première au monde. Car être apatride, soit sans nationalité,...
(AFP 05/05/17)
L'empoisonnement pourrait bien être la cause de 12 récents décès inexpliqués au Liberia, a estimé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), alors que trois nouveaux malades ont été enregistrés. Les experts privilégient la piste d'"un empoisonnement par la boisson ou la nourriture", a déclaré un porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic, lors d'un point de presse à Genève. "Le risque de propagation est faible", a-t-il ajouté. En près de deux semaines, 28 cas ont été identifiés, dont 12 mortels, selon l'OMS. Une équipe d'intervention sanitaire rapide a été déployée pour enquêter sur un lien potentiel entre les malades dont...
(AFP 04/05/17)
La personne tuée dans l'attaque mercredi à Tombouctou (nord) d'un camp de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) est un Casque bleu libérien, a annoncé l'ONU jeudi, confirmant par ailleurs le bilan de neuf blessés. Cette "attaque aux mortiers ou roquettes" a visé mercredi en début d'après-midi le camp de la Minusma appelé "Super Camp" à Tombouctou (910 km de Bamako), rappelle la Minusma dans un communiqué apportant des précisions à celui diffusé mercredi. "Selon les rapports préliminaires, six obus y ont atterri. Le bilan est d'un mort...
(AFP 03/05/17)
Le Liberia a enregistré, y compris dans sa capitale, Monrovia, de nouveaux cas de la maladie non identifiée provoquant fièvre et vomissements, testée négative à Ebola, avec désormais 12 morts en moins de dix jours, selon le ministère libérien de la Santé mardi. Depuis Genève, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a aussi fait état mardi de nouveaux cas de cette maladie dont les premiers patients ont été enregistrés dans la province de Sinoe, dans le sud-est du Liberia. Des...
(AFP 28/04/17)
Une enquête épidémiologique est en cours pour identifier une maladie provoquant fièvre et vomissements, testée négative au virus Ebola et qui a fait une dizaine de morts au Liberia en cinq jours, ont rapporté vendredi les autorités libériennes et l'OMS. Selon le ministère libérien de la Santé, neuf décès ont été enregistrés depuis que les premiers symptômes de cette maladie mystérieuse se sont déclarés le 24 avril à Greenville (sud-est). L'Organisation mondiale de la Santé a fait de son côté état vendredi à Genève d'un bilan de onze morts...
(BBC 28/04/17)
Les autorités ont diligenté une enquête suite à l'apparition d'une mystérieuse maladie. Elle touche un certain nombre de personnes qui ont assisté à un même enterrement. Depuis mardi, neuf personnes sont décédées et huit autres sont actuellement en quarantaine. Elles ont visiblement été infectées. Des échantillons de sang de ces personnes ont été testés hier mercredi pour savoir si cette maladie mystérieuse n'a pas de lien avec le virus Ebola qui a prévalu dans le pays il y a deux...
(Conakry Infos 28/04/17)
L‘épidémie mortelle d’Ebola qui a sévi en Afrique de l’Ouest il y a deux ans, le pire de l’histoire enregistrée, a conduit à un vaccin qui semblerait arrêter la prochaine épidémie d’Ebola sur ses traces. En décembre, les médecins de l’Organisation mondiale de la santé, Médecins sans frontières et d’autres groupes ont rapporté dans la revue médicale britannique The Lancet qu’un vaccin de Merck & Co. et NewLink Genetics Corp. testé lors de l’épidémie s’est avéré 100% efficace pour prévenir...
(APA 26/04/17)
Le directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme (GFATM), le Dr Mark R. Dybul, a entamé ce mardi une visite de travail de deux jours au Liberia. Pendant son séjour au Liberia, Dr Dybul s’entretiendra avec la présidente Ellen Johnson Sirleaf, qui assure actuellement la présidence de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et d'autres acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA. Il compte également rencontrer les...
(AIP 21/04/17)
Un atelier de programmation conjointe du projet PNUD-OIM "Coopération transfrontalière entre la Côte d’Ivoire et le Liberia pour la paix durable et la cohésion sociale" se déroule de jeudi à vendredi à Grand-Bassam, dans l’objectif d’élaborer un Plan de travail conjoint annuel (PTA) 2017 de qualité du projet. Organisé à l’hôtel Afrikland, l’atelier regroupe les représentants ou les points focaux des agences participantes du Système des Nations Unies (SNU), les représentants des ministères impliqués et des structures partenaires ainsi que...
(Jeune Afrique 21/04/17)
Jules Aly Koundouno est médecin à l’hôpital de Forécariah, dans le sud-ouest de la Guinée, région durement touchée par l’épidémie d’Ebola dont il a réchappé. Malgré une silhouette frêle (qu'il a toujours eue, assure-t-il), il paraît aujourd’hui en très bonne santé. Voici son témoignage. Ce jour-là, en septembre 2014, j’étais de garde au service des maladies infectieuses du CHU de Donka, où étaient reçus 80% des cas suspects, quand j’ai été contaminé par un patient diarrhéique décédé peu après, comme beaucoup de membres de sa famille. J’ai réussi à survivre en reconnaissant tout de suite que j’étais...
(La Croix 11/04/17)
Un vaste essai clinique va être lancé sur 5 000 personnes en Afrique, avec deux vaccins contre la fièvre hémorragique Ebola. L’un d’eux a déjà montré une efficacité très prometteuse dans un précédent essai en 2015. Quelle stratégie devra être mise en œuvre si une nouvelle épidémie du virus Ebola se déclare en Afrique ? Et surtout, comment devront être utilisés les futurs vaccins ? Ces questions sont au cœur d’un vaste essai clinique qui va bientôt être lancé en Afrique de l’Ouest, sévèrement...
(APA 29/03/17)
Plusieurs représentants de pays africains, parmi lesquels quatre chefs d’Etat africains sont réunis depuis, mardi, à Abidjan pour mutualiser leurs efforts et partager leurs expériences en matière de plans visant l’émergence de leur pays respectif, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Alpha Condé de la Guinée-Conakry, par ailleurs Président en exercice de l’Union Africaine, Ellen Johnson Sirleaf du Libéria-Présidente en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Sénégalais Macky...
(Le Matin.ch 28/03/17)
Le chanteur s’est pris d’affection pour un petit garçon et ses cinq amis. Il leur a momentanément trouvé un logement. L’artiste en compagnie de JD. Il a ensuite payé des nuits d’hôtel à 6 enfants, dont lui, pour qu’ils échappent à des violences. Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur? Ed Sheeran a donné de son temps en se rendant au Liberia pour l’association «Red Nose Day». Une mission pour laquelle il a décidé de s’impliquer...
(Autre média 24/03/17)
L’équation était implacable. Siah* avait l’équivalent de 5 dollars en poche, mais elle avait besoin de 15 dollars pour faire soigner son fils cadet, Joseph, atteint de paludisme. Après un trajet d’une heure, elle était arrivée à la clinique la plus proche, avant de réaliser qu’elle n’avait pas les moyens nécessaires pour payer le traitement. Joseph est mort ce jour-là, dans ses bras. Siah vit à Kinjor, une petite ville nichée dans les forêts luxuriantes de l’ouest du Liberia, à seulement quelques pas de New Liberty, la plus grande mine d’or à exploitation commerciale du pays. Le site compte extraire...

Pages