Lundi 23 Octobre 2017
(AFP 20/10/17)
La commission électorale du Liberia a confirmé jeudi que le second tour de l'élection présidentielle opposerait le 7 novembre le sénateur George Weah, légende du football africain, et le vice-président sortant, Joseph Boakai, arrivés en tête le 10 octobre. "Le second tour aura lieu le 7 novembre et deux candidats, Georges Weah et Joseph Boakai, arrivés premier et deuxième, s'affronteront", a déclaré à la presse le président de la Commission électorale nationale (NEC), Jerome Korkoya, confirmant les résultats du premier tour du 10 octobre publiés le 15 octobre. George Weah était arrivé largement en tête, avec 39%, devant Joseph Boakai, qui en a obtenu 29,1%.
(Le Monde 20/10/17)
Mohammed Jabbateh encourt jusqu’à trente ans de prison pour avoir caché aux services d’immigration les atrocités qu’il a commises lorsqu’il était un chef de guerre. Installé aux Etats-Unis depuis près de vingt ans, Mohammed Jabbateh, 50 ans, originaire du Liberia, coulait jusqu’à l’année passée une vie paisible en banlieue de Philadelphie. Qui pouvait imaginer que derrière ce petit exportateur de voitures d’occasion, au casier judiciaire vierge et décrit comme « pacifique et profondément croyant » par son avocat, se cachait un ancien chef rebelle accusé d’avoir tué, violé et parfois mangé le cœur de ses ennemis ? Les services de l’immigration américains viennent pourtant de faire remonter du passé l’autre facette de sa personnalité, aux temps maudits où il se...
(APA 20/10/17)
APA - Monrovia (Libéria) - Le second tour de la présidentielle libérienne, opposant George Weah et Joseph Baka, aura lieu le 7 novembre prochain, a confirmé ce jeudi la Commission électorale nationale du Liberia (NEC). Aucun des 20 candidats en lice pour la présidentielle du 10 octobre n’avait obtenu les 50% plus un vote requis pour remporter le scrutin. Selon le président de la NEC, Jerome Korkoya, avec 100% des voix comptées, George Weah du Parti de la Coalition pour...
(Le Point 18/10/17)
Dans la dernière ligne droite vers la présidence de la République, George Weah a comme principal atout les jeunes qui se démènent sur les réseaux sociaux pour leur champion. Loin des scènes de frénésie des meetings de la tournée préprésidentielle, ils sont des dizaines à venir à la nuit tombée au centre de campagne de la Coalition pour le changement démocratique (CDC). Ce n'est pas qu'ils attendent le discours de George Weah ou même sa venue, ils viennent juste pour...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Perdants du premier tour de la présidentielle, Charles Brumskine et Alexander Cummings pourraient bien détenir la clé du second en choisissant entre Joseph Boakai et George Weah, qui ont respectivement obtenu 29,1 et 39% des suffrages. Au Liberia, tous leurs mots et gestes sont scrutés. Charles Brumskine et Alexander Cummings, deux Américains-Libériens, sont aujourd’hui considérés comme des faiseurs de roi. Parmi les recalés du premier tour de la présidentielle du 10 octobre, ces deux candidats ont obtenu le nombre le...
(La Tribune 17/10/17)
Ce match-là, George Weah devra le jouer dans les prolongations tout en évitant « la mort subite ». Sur le terrain politique, l’ancien ballon d’or devenu sénateur file en direction de la présidence libérienne. En face, Joseph Boakai, le vice-président d’Ellen Johnson qu’il a devancé de 10 points au premier tour, n’est pas décidé à libérer le couloir vers l’Executive Mansion. L’histoire bégaie: lors de la précédente présidentielle, George Weah était déjà arrivé en tête au premier tour sans réussir à se faire élire. Cet essai sera-t-il le bon ? Eléments de réponse.
(APA 17/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) - C’est maintenant ou jamais pour George Weah. Arrivé en tête du premier tour de la présidentielle libérienne avec 39 % des suffrages exprimés, l’ancienne star du football qui a fini de dribbler tous ses adversaires, pourrait marquer le but le plus précieux de sa carrière politique en accédant à la magistrature suprême, au soir du second tour. Pour ce faire, le Ballon d’or 1995 devra battre, le mois prochain, Joseph Boakai, le vice-président sortant et seul obstacle...
(AFP 16/10/17)
Les candidats éliminés du second tour de l'élection présidentielle au Liberia faisaient lundi attendre leur choix entre les deux qualifiés: le sénateur George Weah, légende du football africain, et le vice-président Joseph Boakai. Les quelque 24% de voix cumulées des candidats arrivés en troisième, quatrième et cinquième position au scrutin du 10 octobre seront particulièrement convoitées, aussi bien par George Weah, largement en tête avec 39%, que par Joseph Boakai, qui en a obtenu 29,1%. Avec une vingtaine de sièges...
(AFP 16/10/17)
Le sénateur George Weah, légende du football africain, et le vice-président Joseph Boakai s'affronteront au second tour de la présidentielle au Liberia en novembre, a annoncé dimanche la Commission électorale. Ce second tour pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, aura des allures des revanche pour les deux hommes, qui figuraient déjà sur des "tickets" présidentiels rivaux aux précédentes élections, en 2005 et en 2011. Malgré leurs différences, George Weah, 51 ans, et Joseph Boakai, 72 ans...
(RFI 16/10/17)
Le Liberia se dirige vers un second tour opposant George Weah à Joseph Boakai à la présidentielle. Selon les résultats annoncés ce dimanche soir par la Commission électorale portant sur 95 % des votes, l'ex-star du PSG est arrivée en tête du premier tour avec 39 % des voix, devant l'actuel vice-président qui a recueilli 29 % pour cent. Le résultat annoncé par la Commission électorale confirme les tendances de ces derniers jours. C'est maintenant que le plus dur commence...
(AFP 16/10/17)
Enfant des bidonvilles de Monrovia devenu star planétaire du foot dans les années 1990, George Weah se rapproche du rêve de sa seconde vie: être élu président du Liberia, pays traumatisé par la guerre civile, qu'il entend réconcilier avec lui-même. A 51 ans, l'ex-attaquant vedette du PSG et du Milan AC se retrouve de nouveau en finale de l'élection présidentielle après être arrivé très nettement en tête du scrutin du 10 octobre dans ce petit pays anglophone d'Afrique de l'Ouest,...
(AFP 16/10/17)
Le vice-président libérien Joseph Boakai, qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle face à George Weah, perçu comme l'héritier naturel d'Ellen Johnson Sirleaf, a pris pendant la campagne ses distances avec la Prix Nobel de la paix 2011. A 72 ans, "Sleepy Joe" (Joe le dormeur), comme on le surnomme parfois pour sa propension à l'assoupissement pendant des cérémonies publiques, est sorti de l'ombre de la présidente sortante, avec laquelle il a été élu sur un "ticket" en 2005...
(Le Point 16/10/17)
Première présidente élue d'Afrique, Ellen Johnson Sirleaf a été en tête du combat en faveur de la reconnaissance du droit des femmes. Qu'en est-il de la situation à la veille de son départ ? « D'une peine de prison à vie, les auteurs de crimes sexuels ne risqueraient plus que 10 ans d'emprisonnement maximum, avec le nouveau projet de loi », affirme l'avocate Tonieh Talery-Wiles de la Commission nationale indépendante des droits de l'homme. « Les agressions sexuelles à l'encontre...
(APA 16/10/17)
Le sénateur George Weah de la Coalition pour le changement démocratique (CDC) et Joseph Nyumah Boakai du Parti Unity (au pouvoir), vont s’affronter le mois prochain au deuxième tour de la présidentielle au Liberia, a annoncé dimanche la Commission électorale nationale (NEC). Aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue au premier tour, selon la Commission électorale. Selon les résultats provisoires publiés par la Commission électorale, portant sur plus de 95 % des bureaux de vote, George Weah arrive en tête,...
(AFP 14/10/17)
Le favori de la présidentielle au Liberia, le sénateur George Weah, légende du football africain, accentuait son avance sur le vice-président Joseph Boakai, mais un second tour paraissait de plus en plus probable, selon les derniers résultats partiels provisoires annoncés samedi. Quatre jours après le scrutin pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, cette nouvelle vague de résultats fournie par la Commission électorale nationale (NEC) porte désormais sur 74% des bureaux de vote, a indiqué le président de la NEC, Jerome Korkoya. Quelque 1,2 million de suffrages ont déjà été dépouillés, pour un taux de participation moyen observé...
(AFP 13/10/17)
Les deux favoris de la présidentielle au Liberia, le sénateur George Weah, légende du football africain, et le vice-président sortant, Joseph Boakai, confortaient leur avance dans les résultats partiels provisoires annoncés vendredi, avec un avantage substantiel pour M. Weah. Trois jours après le scrutin pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, cette nouvelle vague de résultats fournis par la Commission électorale nationale (NEC) ne permettait toujours pas de déterminer si un second tour serait nécessaire.
(RFI 13/10/17)
Encore un peu de patience au Liberia après la présidentielle de mardi. Le dépouillement se poursuit et la Commission électorale a annoncé des résultats encore partiels. D'après ces chiffres provisoires, l'ancien footballeur et actuel sénateur, George Weah est en tête dans onze comtés sur quinze. Un second tour pourrait l’opposer au vice-président sortant Joseph Boakai. La Commission électorale a annoncé des résultats partiels, jeudi soir, et d’autres résultats devraient être annoncés en fin de journée. Pour l’instant, seuls 15% des...
(APA 13/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) – Le sénateur George Weah de la Coalition pour le changement démocratique (CDC) est en tête des résultats partiels de la présidentielle au Libéria avec 44,4 % des suffrages exprimés, soit 3.177 voix, rapporte jeudi soir la Commission électorale nationale (NEC) après avoir compulsé 30 pour cent des votes des 15 comptés du pays. A la deuxième place, se trouve le vice-président sortant et candidat du Parti de l’unité (UP), Joseph N. Boakai, crédité de 2.807 voix, soit...
(AFP 13/10/17)
Le sénateur George Weah, légende du football, et le vice-président Joseph Boakai, les deux favoris de la présidentielle au Libéria, étaient en tête des premiers résultats partiels annoncés jeudi par la Commission électorale. Mais, 48 heures après le vote, ces premiers résultats ne permettaient pas de déterminer si l'un des deux pourrait succéder dès le premier tour de scrutin à Ellen Johnson Sirleaf, première cheffe d'Etat en Afrique, a indiqué la Commission électorale nationale (NEC), réitérant ses appels à la patience et au calme. "Cette commission est résolue à publier des résultats en temps utile, mais cela ne peut se faire au détriment de l'exactitude", a déclaré son président, Jerome Korkoya...
(APA 13/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) - La formation de l’opposition libérienne, le Liberty Party qui a pour candidat à la présidentielle Charles Walker Brumskine, a dénoncé l’existence de fraudes et d’irrégularités durant le scrutin du 10 octobre, appelant la Commission électorale nationale (NEC) à suspendre l’annonce des résultats provisoires. « Si la NEC ne coopère pas avec notre demande, nous prendrons les mesures juridiques appropriées », a prévenu, jeudi à Monrovia, Benjamin Sanvee, président national du parti. En réponse à la menace du...

Pages