Samedi 24 Février 2018
(Jeune Afrique 24/02/18)
La liste des convives du déjeuner offert mercredi 21 février par Emmanuel Macron en l’honneur de George Weah ressemblait à une combinaison 4-3-3 pour match de gala. Le président français n’a-t-il appréhendé son homologue que par l’anecdote sportive ? Un écrivain, un comédien ou même un footballeur peut donc être élu à la magistrature suprême de son pays. Mais comment ne pas être ramené constamment au statut qui vous a rendu célèbre ? En accédant à la présidence de la République tchèque, le dramaturge Václav Havel n’avait pas réussi à faire oublier une œuvre qui le valorisait intellectuellement. Assis dans le fauteuil de la Maison-Blanche, Ronald Reagan, lui, n’eût au contraire guère de peine à...
(Le Point 23/02/18)
Peut-on vraiment être surpris que George Weah ait choisi la France pour sa première visite hors d'Afrique ? Pas du tout quand on connaît l'attachement particulier de George Weah à un pays dont il a eu la nationalité un moment, un pays où il a évolué à l'AS Monaco, au Paris-St-Germain et à l'Olympique de Marseille, mais aussi où il a de nombreux amis dont les moindres ne sont pas le très connu entraîneur Claude Leroy, qui l'a découvert à Yaoundé alors qu'il évoluait au Tonnerre, et Arsène Wenger, l'actuel manager d'Arsenal, qui lui a donné sa chance en l'intégrant dans l'effectif du club monégasque alors sous sa responsabilité. Il faut ajouter à cela qu'en faisant pas moins de trois...
(La Tribune 23/02/18)
Le président libérien a rencontré, hier mercredi 21 février à Paris, son homologue français avec qui il a échangé sur les voies et moyens d’accompagner le développement de son pays. En plus d’un don de 10 millions d’euros, la France s’est engagée à renforcer es investissements notamment privés au Liberia. Pour Emmanuel Macron, l’arrivée de George Weah, ancienne gloire du football, à la tête de son pays, ouvre de nouvelles perspectives au développement du business du sport sur le Continent...
(Jeune Afrique 23/02/18)
Femme de réseaux, l’ex-première dame a fait de son nom un atout. Devenue vice-présidente suite à la victoire de George Weah fin décembre, elle est revenue au cœur du pouvoir. Mais à quelles fins ? Sous la lumière blanche d’un couloir sans fin du Capitole libérien, des dizaines de personnes attendent en silence depuis des heures. La file s’est allongée ces dernières semaines : derrière la porte en bois, il n’y a plus seulement l’une des femmes politiques les plus puissantes du Liberia, mais aussi la vice-présidente du pays. « Jewel Howard-Taylor » s’affiche en lettres d’or au-dessus du chambranle. L’ancienne femme de Charles Taylor...
(RFI 23/02/18)
Les quatre chefs d'Etats membres du groupe de travail sur la monnaie unique de la Cédéao ont adopté, le 21 février à Accra, une nouvelle feuille de route afin d'accélérer la mise en oeuvre de cette monnaie. La date de lancement est fixée à 2020. Le principe étant que les pays qui sont prêts pourront démarrer en attendant d'être rejoints par les autres. Dès cette année, un institut monétaire commun à l'espace Cédéao devrait voir le jour. Mais au-delà de...
(AFP 22/02/18)
Trois grands attaquants sur le perron de l'Elysée: George Weah, Didier Drogba et Kylian Mbappé. L'ex-crack devenu président du Liberia, l'ex-capitaine des Eléphants de Côte d'Ivoire et la nouvelle star du PSG ont déjeuné avec Emmanuel Macron pour soutenir des projets sportifs en Afrique. Le sport peut être "un vecteur fort et dynamique pour l'Afrique", a souligné le chef de l'Etat français à l'issue d'un déjeuner qui a également rassemblé les présidents de la Fédération française de foot (FFF) Noël...
(BBC 22/02/18)
Le président du Liberia est allé chercher de l'aide à Paris pour relancer l'économie de son pays et offrir des emplois aux jeunes. George Weah, actuellement en visite officielle en France, a été reçu par son homologue français Emmanuel Macron, à l'Elysée. Les deux chefs d'Etat ont évoqué les défis auxquels le Liberia fait face, en particulier la croissance économique et l'emploi de la jeunesse. Il est allé chercher à Paris un soutien pour relancer l'économie de son pays, dont...
(MondAfrique 22/02/18)
Reçu à déjeuner à Paris par Emmanuel Macron le mercredi 21 février, Georges Weah est non seulement une star du foot, mais aussi un descendant d’esclave qui a redonné le pouvoir, par son élection à la tète du Liberia, aux « natives ». Un article signé Jocksy Ondo Louemba Célébrée par la communauté internationale, l’élection de George Weah, ancienne gloire internationale de football, marque le retour au pouvoir des autochtones libériens. Le Liberia est né en effet d’un projet colonial...
(RFI 22/02/18)
Georges Weah aime la France où il a fait l'essentiel de sa carrière de footballeur. Et il aime aussi les entreprises tricolores. Pour l'heure, les échanges franco-libériens sont très faibles, moins de 45 millions d'euros en 2016. Et le président Weah appelle les entreprises françaises à investir chez lui. Il l'a dit lors d'une rencontre au Medef, le patronat français. C'est « l'Afrique économie » du jour. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180222-afrique-economie-liberia-france-geor...
(AFP 21/02/18)
"J'ai hérité d'un pays sans argent", a lancé mardi le nouveau président libérien George Weah, en affichant lors d'une conférence sa volonté de rompre avec la corruption endémique dans son pays, au premier jour d'une visite officielle à Paris. L'ancienne star du ballon rond, élu fin décembre à la présidence du Liberia et investi le 22 janvier, a réservé à la France son premier voyage hors du continent africain. Il sera reçu mercredi à l'Elysée par le président Emmanuel Macron...
(RFI 21/02/18)
Pour son deuxième jour de visite en France, le président du Liberia, investi en janvier, doit rencontrer son homologue français Emmanuel Macron à la mi-journée. George Weah sera reçu à l'Elysée à l'occasion d'un déjeuner de travail. Cette rencontre est destinée à concrétiser le lancement d'une plateforme d'investissements autour du sport. Auparavant, l'ancienne star du football a rencontré des étudiants français, ce 20 février, au Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) de Paris. L'amphithéâtre du ...
(AFP 21/02/18)
Le président français Emmanuel Macron recevra mercredi le nouveau président libérien George Weah, ex-star du foot, pour un déjeuner de travail à l'Elysée en présence de nombreuses personnalités du monde sportif, tels les footballeurs Didier Drogba et Kylian Mbappé. "Le rôle du sport comme facteur de développement sera au coeur de ces échanges", auxquels ont aussi été conviés les présidents de la Fédération française de foot (FFF) Noël Le Graet et de la Fifa, Gianni Infantino, selon l'Elysée. La création...
(La Tribune 20/02/18)
Le chef de l’Etat libérien effectue du 20 au 23 février une visite officielle en France, son premier déplacement en Europe depuis sa prise de fonction. A Paris, Georges Weah rencontrera des hommes d’affaires et surtout son homologue français Emmanuel Macron qui a exprimé le souhait de son pays d’accompagner le président libérien à relever certains défis socio-économiques auxquels le Libéria est confronté. C'est une visite officielle de travail chargée de symboles qu'entreprend, à partir de ce 20 février et pour trois jours, le nouveau président libérien en France. Pour sa première visite officielle en Europe, Georges Weah a en effet choisit l'hexagone quelques jours seulement...
(AFP 16/02/18)
Le nouveau président du Liberia, George Weah, effectuera une visite en France du 20 au 23 février et sera reçu mercredi à déjeuner par Emmanuel Macron, a annoncé l'Elysée jeudi soir. "Il s’agira du premier déplacement de George Weah en Europe depuis son élection", à l'issue "d’une alternance démocratique exemplaire", a commenté l'Elysée. La visite de l'ex-star du football sera consacrée "aux défis auxquels le Liberia fait face, en particulier la croissance économique et l’emploi de la jeunesse" ainsi qu'au "rôle du sport comme facteur de développement", explique la présidence française. Elle sera aussi "l’occasion pour le président de la République d’amorcer un partenariat avec un président qui incarne la nouvelle génération...
(Xinhua 16/02/18)
Le président sénégalais Macky Sall a souhaité jeudi un renforcement de la coopération entre le Sénégal et le Libéria dans divers domaines, en jugeant le cadre actuel "très faible". Le président sénégalais s'exprimait lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue libérien George Weah, en visite d'amitié et de travail au Sénégal. "Nous avons fait avec le président George Weah le tour d'horizon de la coopération. Nous avons vu que le cadre était très faible. Nous sommes liés par...
(RFI 16/02/18)
Le président du Liberia George Weah est au Sénégal pour une visite « d'amitié et de travail » de 24h. Une manière de remercier Macky Sall, le chef d'Etat sénégalais dont il est proche et auprès de qui l'ancien footballeur est plusieurs fois allé prendre des conseils avant son élection. La coopération entre les deux pays est pour le moment très peu développée. Avant d'être élu, l'ancienne star du football a plusieurs fois rencontré Macky Sall pour des consultations. Sa...
(APA 14/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Président de la République du Liberia, Georges Weah, est attendu à Dakar ce mercredi 14 février 2017, pour une visite de travail et d’amitié, appris APA de source officielle. «Le président Weah sera accueilli à son arrivée à 17 heures par le Chef de l’État, Macky Sall, à l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor. Les deux Chefs d’État se rendront ensuite au Palais présidentiel où ils auront un tête-à-tête sur plusieurs sujets d’intérêt commun», informe un communiqué de...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Une plainte a été déposée lundi contre Moses Thomas, chef de l’unité anti-terroriste sous l’ancien président Samuel Doe. Il est soupçonné d’être l’un des auteurs de la tuerie de 1990, ayant fait 600 morts. Ils avaient choisi un dimanche pour attaquer l’Église luthérienne Saint-Pierre de Monrovia. Ce 29 juillet 1990, plus de 2 000 hommes, femmes et enfants sont entassés dans ce lieu sacré, espérant y trouver un refuge. La plupart d’entre eux sont d’ethnie Mano et Gio, ils se...
(RFI 13/02/18)
Ellen Johnson Sirleaf, ex-présidente du Liberia et prix Nobel de la paix est la lauréate du prix Mo Ibrahim 2017. Ce prix qui lui a été décerné, ce lundi 12 février, pour « sa gouvernance exceptionnelle en Afrique », selon la Fondation Mo Ibrahim, basée à Londres. Le prix récompense un ancien chef d'Etat ou chef de gouvernement pour son travail d'intérêt public ou son action en faveur du développement durable. Ellen Johnson Sirleaf a quitté le pouvoir, en janvier...
(AFP 12/02/18)
L'ex-présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf s'est vu décerner lundi le prix Mo Ibrahim 2017, qui récompense une "gouvernance exceptionnelle" en Afrique, a annoncé la Fondation Mo Ibrahim, basée à Londres. "Ellen Johnson Sirleaf a pris la tête du Liberia quand il était complètement détruit par la guerre civile et a mené un processus de réconciliation centré sur la construction d'une nation et ses institutions démocratiques", a commenté Salim Ahmed Salim, président du comité d'attribution du prix, cité dans un communiqué...

Pages