Samedi 22 Juillet 2017
(AFP 01/07/16)
Des pluies diluviennes coupaient vendredi la seule route donnant accès au principal aéroport du Liberia, forçant les passagers à fendre les eaux sur des canots pour rejoindre la capitale ou prendre leur vol, a constaté un journaliste de l'AFP. Par endroit, la seule route reliant la capitale Monrovia à l'aéroport international Roberts était submergée sous 1,5 mètre d'eau en raison des pluies des derniers jours. Assis dans un canot, James Cooper, 37 ans, a ainsi traversé les eaux, son embarcation de fortune poussée par de jeunes hommes. "Nous venions de l'aéroport, la voiture a dû nous laisser de l'autre côté de l'eau. Ces garçons nous aident à traverser", a-t-il dit à l'AFP. "Je dois m'envoler pour la Côte d'Ivoire, mais...
(AFP 30/06/16)
Le transfert jeudi par l'ONU au Liberia de ses compétences en matière de sécurité partage les Libériens: certains comme Dao sont fiers de voir leur pays recouvrer une mission régalienne, mais d'autres comme John, sceptiques, préfèreraient que cela relève "pour toujours" des Nations unies. "Le dispositif libérien est prêt à assumer cette grande responsabilité", assure à l'AFP le ministre de l'Information, Eugene Nagbe, balayant les craintes et doutes exprimés par ses compatriotes qui seront appelés à élire un nouveau président en 2017. La Mission de l'ONU au Liberia (Minul), dont les effectifs ont culminé à 15.000 hommes, a été chargée d'assurer la sécurité et la protection de la population à son déploiement, en 2003, après 14 ans de guerres civiles...
(RFI 30/06/16)
La Mission des Nations unies au Liberia (Minul) transfère ses responsabilités au gouvernement libérien, ce jeudi 30 juin. Créée en 2003 après 14 ans de guerre civile, la Minul a compté jusqu'à 15 000 hommes. Elle a servi de force de stabilisation et de sécurisation du pays. Les autorités du Liberia prennent donc aujourd'hui le relais. Mais ce transfert de prérogatives n'est pas sans poser des défis et des risques. Sécuriser les aéroports, les transferts de fonds, inspecter les armes ou encore faire des patrouilles maritimes. Toutes ces prérogatives sont désormais gérées par les 5 000 policiers et 2 000 soldats du Liberia. Ellen Johnson Sirleaf se dit confiante. Pour la présidente libérienne, le pays doit montrer au monde qu'il...
(AFP 28/06/16)
La sécurisation du Liberia a été assurée depuis 2003 par la Minul, la Mission des Nations unies qui doit officiellement céder jeudi ses responsabilités aux forces libériennes, suscitant des craintes quant aux capacités de l'Etat à payer et équiper policiers et militaires. Pourquoi le déploiement de la Minul ? En août 2003, un "accord général de paix" a été signé au Liberia (4,3 millions d'habitants), qui a mis fin à 14 ans de guerres civiles impliquant forces loyalistes et mouvements rebelles. Le conflit a fait 250.000 morts, poussé des milliers d'habitants à fuir et ruiné l'économie. En septembre 2003, l'ONU a décidé la création de la Minul comme "force de stabilisation", se disant préoccupée notamment "par les conséquences dramatiques de...
(AFP 28/06/16)
La Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, a invité lundi les jeunes filles du Liberia à lutter "pour rester à l'école", lors d'une visite dans ce pays, dans le cadre d'une tournée en faveur de l'accès à l'éducation. Mme Obama est arrivée lundi vers 13H00 (locales et GMT) à Monrovia, la capitale, en compagnie de ses deux filles, Malia et Sasha, ainsi que de sa mère, Marian Robinson, en provenance de l'île de Sal, au Cap-Vert, où elle avait fait escale, a constaté un journaliste de l'AFP. A son arrivée, elle s'est entretenue dans le salon d'honneur de l'aéroport international Roberts avec la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, avant de se rendre à Kakata, près de Monrovia, dans un centre...
(RFI 28/06/16)
Michelle Obama était en visite au Liberia le 26 juin. L'épouse du président américain est en tournée pour promouvoir son programme « Let Girls Learn » (« laissez les filles apprendre »). Une initiative destinée à agir en faveur de la scolarisation des filles. Aujourd'hui, 62 millions d'entre elles à travers le monde sont déscolarisées. Après le Cap-Vert, la Première dame des Etats-Unis était donc au Liberia, à l'heure où le pays se remet lentement d'une terrible épidémie d'Ebola, une crise qui avait mis à terre un système scolaire déjà très fragile. Le Liberia fait partie des très mauvais élèves en matière de scolarisation des filles. Un rapport publié en mars par l’Unesco a montré par exemple qu'en 2014, 63%...
(Jeune Afrique 27/06/16)
La première dame américaine a entamé dimanche 26 juin une tournée en Afrique. Après quelques heures passées au Cap-Vert, elle est arrivée lundi pour une courte visite au Liberia, où elle a rencontré la présidente Ellen Johnson-Sirleaf. Drapeaux américains et protocole digne d’un chef d’État : dès son arrivée à Monrovia lundi 27 juin, le Liberia a déroulé le tapis rouge pour accueillir Michelle Obama. Accompagnée de ses deux filles Sasha et Malia, elle a dans la foulée été reçue par la présidente Ellen Johnson-Sirleaf. Si la teneur de leur discussion n’a pour l’heure pas filtré, la première dame américaine a partagé une image de leur entrevue sur son compte snapchat, ouvert le 21 juin dernier.
(AFP 16/06/16)
La Première dame des Etats-Unis Michelle Obama se rendra au Liberia, au Maroc en Espagne fin juin pour promouvoir l'accès à l'éducation des filles, a annoncé la Maison Blanche mercredi. Au Liberia, pays d'Afrique de l'Ouest durement touché par l'épidémie d'Ebola, l'épouse de Barack Obama, qui voyagera avec ses deux filles Malia, 17 ans, et Sasha, 15 ans, se rendra dans un centre des Peace Corps à Kakata. Elle visitera également une école à Unification Town où elle s'entretiendra avec des adolescentes confrontées à de réelles difficultés pour avoir accès au système éducatif. La présidente du Liberia, Ellen Jonhson Sirleaf, se joindra à Mme Obama durant sa visite, précise l'exécutif américain. Au Maroc, le 28 et 29 juin, la First...
(AFP 11/06/16)
Le patron de la compagnie minière britannique Sable Mining a été inculpé dans la procédure ouverte au Liberia sur des accusations de corruption pour obtenir des concessions de minerai de fer visant la société, ont annoncé les enquêteurs. Andrew Groves a été inculpé par une commission spéciale anti-corruption mise en place par la présidence après la publication le 11 mai par l'ONG britannique Global Witness d'un rapport accusant la compagnie dont il est le PDG de pratiques de corruption pour obtenir ou sécuriser des permis...
(AFP 09/06/16)
La dernière résurgence d'Ebola au Liberia, ultime pays encore touché par l'épidémie qui a ravagé une partie de l'Afrique de l'Ouest, est terminée, a déclaré jeudi le ministère libérien de la Santé. "En accord avec les règles de l'OMS (Organisation mondiale de la Santé), nous pouvons dire que nous sommes maintenant, de nouveau, débarrassés d'Ebola", a dit à l'AFP à Monrovia Sorbor George, responsable de la Communication au ministère. "Nous venons de boucler la période" de 42 jours retenue par l'OMS - deux fois la durée...
(AFP 09/06/16)
La dernière résurgence d'Ebola au Liberia, ultime pays encore touché par l'épidémie qui a ravagé une partie de l'Afrique de l'Ouest, la plus grave depuis l'identification du virus il y a 40 ans, doit être officiellement déclarée terminée jeudi. La prudence s'imposait néanmoins, les précédentes déclarations de ce type par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ayant systématiquement été accompagnées de la découverte de nouveaux épisodes localisés dans un des trois pays voisins les plus touchés. Le 17 mars, l'OMS avait proclamé l'arrêt présumé...
(RFI 07/06/16)
La 49e conférence des chefs d’Etat de la Cédéao s’est tenue ce week-end à Dakar, au Sénégal. Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a participé à ce sommet, il est notre invité ce lundi 6 juin. Il s’exprime sur la situation politique et judiciaire actuelle dans son pays, mais aussi sur des questions sous-régionales, comme l'arrivée d’Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia, à la tête de la Cédéao, les finances de cette institution, ou encore la lutte contre le terrorisme... RFI : Pour la première fois, une femme, Ellen Johnson Sirleaf, a été élue à la tête de la conférence de la Cédéao. C’est une bonne chose ? Roch Marc Christian Kaboré : C’est un symbole...
(RFI 06/06/16)
A Dakar, la fin de la 49e conférence des chefs d’Etat de la Cédéao a été marquée par la fin de la présidence de Macky Sall, président en exercice depuis un an. Le nom de son successeur a été dévoilé ce samedi 4 juin dans la soirée. Il s'agit d'Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault C'est donc une femme qui devient présidente en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest : la présidente du Liberia prend les commandes pour un mandat d'un an. Ellen Johnson Sirleaf est la première femme à être nommée présidente de cette conférence. Elle a reçu le petit marteau symbolique des mains de Macky Sall...
(RFI 06/06/16)
L’équipe du Togo est revenue de loin face au Liberia, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Menés 2-0, les Togolais ont sauvé le nul 2-2, ce 5 juin 2016, ainsi que leurs chances de disputer la CAN 2017. Incroyable renversement de situation à Monrovia, ce 5 juin 2016. Alors que l’équipe du Togo était virtuellement hors-course pour la CAN 2017, celle-ci a finalement décroché un nul 2-2 salvateur. Les Eperviers étaient en effet menés 2-0 par les Libériens, suite aux buts de Gizzie Dorbor (4e) et William Jebor (55e). Mais des réalisations de Floyd Ayité (68e) et Kodjo Fo-Doh Laba (83e) les ont remis dans le coup. Un résultat presqu’inespéré. Le Togo finira premier seulement si... Les...
(AFP 03/06/16)
Le commerce de bétail a augmenté de près de 20% en Afrique de l'ouest où il représente une source importante de revenus et assure la sécurité alimentaire pour des millions de personnes, ont annoncé vendredi des spécialistes réunis à Abidjan. "En Afrique de l'ouest particulièrement, la production, la transformation, et le commerce du bétail constituent une source importante de revenus, d'emplois et de sécurité alimentaire pour des millions se personnes", a affirmé le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, à l'ouverture d'une rencontre internationale sur la filière. Le commerce de bétail est passé "de 279.000 têtes de bétail en 2013, à plus de 328.000 têtes en 2014, soit une hausse de plus 17% des effectifs", a...
(Star Africa 01/06/16)
Après le forfait du défenseur Joseph Douhadji, remplacé par Vincent Bossou, voilà un autre élément qui ne fera pas le déplacement avec le Togo au Liberia. En effet, Jonathan Ayité ne sera pas de la partie, selon la Fédération Togolaise de Football. L’instance a précisé dans un communiqué que « Jonathan Ayité, blessé n’a pas fait là déplacement de Lomé pour le match contre le Liberia ». L’attaquant d’Alanyaspor souffre d’une élongation aux adducteurs. Le communiqué ajoute que « Mathieu Dossevi et Floyd Ayité aux soins suite à une fièvre, sont mis au repos pour la séance du jour », de quoi inquiéter Claude Le Roy qui s’attend à un défi très difficile : qualifier le Togo à la CAN...
(Agence Ecofin 31/05/16)
Le week-end dernier, le ministère libérien de l’Education a initié le paiement des salaires des enseignants par Mobile Money. Lors du lancement de ce programme, qui est pour l’instant une phase test, Gbovadeh Gbilia, le ministre-adjoint en charge des questions fiscales et du développement de ressources humaines au ministère de l’Education, a expliqué que le gouvernement cherche des moyens innovants pour assurer que les enseignants reçoivent leurs salaires de la manière la plus pratique possible. Mené en coordination avec l’opérateur de téléphonie mobile LonestarCell MTN, l’agence de la fonction publique...
(AFP 26/05/16)
Les syndicats d'enseignants et le rapporteur de l'ONU sur l'éducation n'ont pas de mots assez durs contre la réforme de l'école primaire au Liberia. Mais, pour ses promoteurs, un coûteux projet pilote de partenariat privé pourrait aider à sauver un système en faillite. Le gouvernement veut lancer un partenariat public-privé dans 120 écoles primaires à la rentrée de septembre, pour un coût de 65 millions de dollars (environ 58 millions d'euros), soit environ trois quarts du budget de l'Education. Si l'essai s'avère concluant, cette association avec une dizaine d'entreprises spécialisées dans l'éducation, dont la chaîne Bridge International...
(RFI 26/05/16)
A Abidjan, le groupe français Orange a présenté les résultats de sa filiale de Côte d'Ivoire, résultats qui le place en tête des opérateurs téléphoniques du pays face à ses l'Emirati Moov. Au cours de la présentation de ses résultats, l'opérateur est revenu sur ses futures acquisitions dans deux pays voisins la Sierra Leone, le Liberia et le Burkina Faso. Avec 42% de part de marché et 417 milliards de francs CFA (630 millions d'euros) de chiffres d’affaires, Orange-Côte d'Ivoire voit la vie en rose sur la lagune. Et depuis peu, elle entend bien décliner cette couleur et ses résultats sur deux pays proches : le Liberia et le Burkina Faso puisque l'Indien Airtel jette l'éponge et revend la plupart...
(Xinhua 26/05/16)
Des experts ouest-africains ont exprimé mercredi à Abidjan leur volonté de dynamiser leurs stratégies pour juguler efficacement le fléau du virus d'Ebola. Selon le directeur général de l'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), Xavier Crespin, qui intervenait lors d'un conclave des experts, il s'agit de mettre en commun les efforts et les données dans la perspective d'obtenir des résultats tangibles. "Nous avons décidé de mettre en oeuvre la décision de la CEDEAO de mettre sur pied un centre régional de surveillance", a noté M. Crespin. A l'en croire, un système d'alerte est mis en place à travers le réseau de surveillance qui concerne les 15 pays membres de la CEDEAO. "Ce système fonctionne de sorte que si une épidémie à...

Pages