Jeudi 22 Juin 2017
(AFP 01/09/16)
Le président de l'Assemblée nationale du Liberia, Alex Tyler, a annoncé jeudi démissionner de son poste, après des semaines de bras de fer avec des députés qui réclamaient son départ en raison de son implication présumée dans un scandale de corruption. Pendant qu'une partie des députés soutenait M. Tyler, ceux demandant son éviction - avec à leur tête le vice-président de l'Assemblée Hans Barchue - avaient intensifié leur contestation le 11 août. Les anti-Tyler menaient campagne pour obtenir la majorité requise des deux tiers de l'Assemblée...
(Agence Ecofin 01/09/16)
La compagnie minière Hummingbird Resources a terminé une étude de préfaisabilité (PFS) sur son projet aurifère Dugbe au Libéria, qui a confirmé la viabilité de l’utilisation de centrales hydroélectriques comme source durable d’énergie pour la mine. L’étude, qui a duré 14 mois, a également montré que l’hydroélectricité pourrait réduire le coût global de développement du projet. Le Pdg de la société, Dan Betts (photo, au centre), a déclaré que la réalisation de la PFS entre dans le cadre de la ferme volonté de la société de faire avancer son projet, d’une valeur actuelle nette de 186 millions...
(Agence Ecofin 24/08/16)
Le Liberia a procédé au lancement du Programme National d’extension du réseau électrique national (GTG) qui permettra l’électrification de 164 000 ménages réunissant environ 830 000 personnes. Il inclut également l’addition de 100 MW d’énergies renouvelables au réseau national. Son coût a été estimé à 550 millions $ et il sera mis en œuvre en trois phases. « Nous envisageons d’apporter l’énergie à environ 65 000 consommateurs demeurant hors de la ville de Monrovia. Ce nombre devra passer à 140 000, en 2025, et à 265 000, en 2035.», a affirmé Augustus Goanue, le directeur de l’Agence de l’énergie rurale et renouvelable. Quant au mode de fourniture d’énergie à ces nouveaux consommateurs, il a révélé : « Environ 2 000...
(Le Monde 20/08/16)
L’épidémie Ebola, du nom du virus hémorragique qui endeuilla et déstabilisa, des mois durant, trois pays d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone), a laissé des cicatrices à ­Médecins sans frontières (MSF). Il y eut l’image, à l’extérieur : celle de MSF, « chevalier blanc » luttant contre une épidémie ravageuse dont elle fut longtemps l’une des seules à mesurer l’ampleur. En interne, c’est une autre histoire. Des débats d’une rare violence ont secoué l’ONG : sa stratégie, mise en œuvre dans l’urgence, n’a-t-elle pas ­conduit à brader son éthique ? « Bienvenue en enfer ! » lançait un volontaire face au dilemme implacable auquel il était soumis à Monrovia (Liberia), devant les portes du centre de traitement Elwa 3...
(Agence Ecofin 19/08/16)
Louis Rene Peter Larose (photo), le directeur exécutif de la Banque mondiale pour le Libéria, s’est récemment rendu à la Liberia Electricity Corporation (LEC) pour s’enquérir des dispositions que pouvait prendre son institution pour assister le secteur énergétique national. L’objectif principal était d’aider le pays à retrouver sa capacité énergétique de l’avant-guerre. « L’énergie est le moteur de tout développement. Je suis convaincu qu’avec l’aide de la communauté internationale, le Liberia pourra retrouver son statut énergétique de l’avant-guerre », a affirmé M. Larose avant de poursuivre : « l’une des raisons pour lesquelles...
(AFP 16/08/16)
Les députés libériens se sont réunis mardi en deux sessions parallèles, rassemblant respectivement partisans et adversaires du président de l'Assemblée nationale, Alex Tyler, visé par des appels à la démission pour corruption. Les députés réclamant l'éviction de M. Tyler ont intensifié le 11 août leur contestation, tenant une session séparée avec pour ordre du jour sa révocation, pour laquelle ils se sont dits confiants d'obtenir la majorité requise des deux tiers du Parlement de 73 sièges, soit 49. M. Tyler et d'autres hauts responsables...
(AFP 09/08/16)
"La souffrance des populations en Sierra Leone et au Liberia durant l'épidémie d'Ebola risque de se répéter, avec une nouvelle épidémie, s'il n'y pas d'actions pour améliorer l'approvisionnement en eau, les installations sanitaires et les règles d'hygiène dans les communautés, les familles et les établissements de santé", déclare Joe Lambongang, responsable par intérim de WaterAid pour ces deux pays, cité dans le communiqué. "Ces dispositions basiques sont la première ligne...
(Guinee7 09/08/16)
Lors de sa dernière conférence de presse, le ministre des Mines, Abdoulaye Magassouba, parlant de l’exploitation des mines du Nimba par West Africa Exploration, filiale de Sable Mining, a estimé que «les projets qui doivent être mis en œuvre par deux Etats présentent des contraintes. Les contraintes sont au niveau libérien et guinéen. Lors de la dernière visite de la présidente libérienne en Guinée, elle était accompagnée du ministre libérien des Mines. Nous avons convenu que nous allons interagir pour pouvoir accélérer la réalisation de ce projet. Nous avons déjà commencé à prendre des dispositions concrètes dans ce sens». Pour rappel, WAE avait promis de produire 2 millions de tonnes de fer par an dès 2015, et pour la seconde...
(France 24 05/08/16)
Vingt ans après avoir mis un terme à ses exactions abominables au Liberia pour devenir pasteur, le général Butt Naked est-il vraiment un repenti ? Par un dimanche matin de février à Monrovia, la capitale du Liberia, quelques dizaines de personnes se rassemblent dans une église au toit de tôle pour écouter le prêche d’un ancien seigneur de guerre. Il se nomme Joshua Milton Blahyi, mais la plupart des Libériens le connaissent sous son nom de guerre des années 1990 : Général Butt Naked ("Général Cul Nul"). Blahyi, un homme robuste de 45 ans à la tête en forme d’obus, entre en scène vêtu d’un pantalon de costume noir et d’une chemise couleur crème. S’il a donné des sermons dans...
(Jeune Afrique 01/08/16)
Des dizaines de milliers de ressortissants burkinabè exploitent des champs dans des forêts classées de Côte-d'Ivoire et du Liberia, mais sont désormais visés par des mesures de déguerpissement. Leur avenir est l'enjeu de négociations entre les trois pays. « Nous avons eu des discussions autour du Mont Peko (…), une forêt classée », a déclaré Roch Kaboré, le 29 juillet, à Ouagadougou, au retour de Yamoussoukro ou il a assisté à la 5e conférence du Traité d’amitié et de coopération (TAC, établi depuis 2008 entre la Côte-d’Ivoire et le Burkina Faso). « Effectivement, a-t-il poursuivi, des populations burkinabè ont occupé cette forêt pendant la période où la Côte d’Ivoire traversait sa crise...
(France 24 30/07/16)
Les habitants du plus grand bidonville du Liberia sont menacés par la montée du niveau de la mer. Des milliers d'entre eux ont déjà dû être déplacés. En 2013, un rapport de la Banque mondiale mettait en garde contre les risques liés à ce phénomène. Ils ne possèdent rien mais le peu qu’ils ont la mer est en train de leur prendre. Des milliers d’habitants du bidonville de West Point, le plus grand du Liberia, situé à l’ouest de la capitale Monrovia, ont déjà dû quitter leur foyer. Ils ont été chassés de chez eux par la montée inexorable du niveau de la mer. Entre 75 000 et 90 000 personnes vivent dans ce quartier de 4 km² fait de...
(Agence Ecofin 29/07/16)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Stellar Diamonds a signé avec Citigate Commodities, société basée à Dubaï, un accord de principe pour constituer des joint-ventures sur les projets qu’elle détient en Guinée et au Libéria. En Guinée, il s’agit du projet de kimberlite Baoulé et au Libéria, des nouvelles licences d’explorations obtenues par Stellar. Pour que les coentreprises soient effectivement formées, il faudra, apprend-on, que Citigate réalise une diligence raisonnable pour les projets et que les deux sociétés signent un accord de joint-venture définitif pour chaque projet. Si les deux sociétés parviennent à signer un accord définitif, Citigate Commodities obtiendrait une participation conséquente sur chacun des projets. En effet, la compagnie pourrait acquérir la totalité de la participation de Stellar...
(Agence Ecofin 28/07/16)
L'Overseas Private Investment Corporation (OPIC), l'institution américaine de financement du développement, a accordé un prêt de 20 millions $ à International Bank Liberia Ltd (IBLL). La signature de l’accord de prêt a eu lieu, le 25 juillet 2016, à Monrovia au Liberia. Cet appui financier de l’OPIC vise à favoriser l’emploi et les investissements privés dans les secteurs clés de l’économie libérienne. Ceci, à travers l’augmentation des prêts à long terme. Les secteurs concernés sont relatifs à la construction, aux services, à la manufacture, à l'agro-industrie, l’hôtellerie et au transport. Pour Elizabeth L. Littlefield, Présidente et Directrice général d’OPIC, « ce prêt permettra à IBLL de combler le déficit de financement sur le marché, en fournissant (…) des crédits à...
(Xinhua 25/07/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf ont décidé jeudi à Niamey de convoquer prochainement un sommet de l'Afrique de l'Ouest et centrale pour combattre le groupe terroriste Boko Haram, a-t-on appris de source officielle à Niamey. L'annonce a été faite par M. Issoufou au cours d'une conférence de presse co-animée avec la présidente libérienne, également présidente en exercice de la conférence des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au terme de sa visite officielle de travail et d'amitié de 24 heures au Niger.
(AFP 25/07/16)
Ils ont survécu aux guerres civiles et à l'épidémie d'Ebola dans leur pays mais ils capitulent face à l'océan : des milliers d'habitants de West Point, à Monrovia, doivent quitter leur bidonville, le plus grand du Liberia, face à la montée des eaux. Entre 75.000 et 90.000 personnes vivent dans ce quartier de l'ouest de la capitale libérienne, sur une péninsule qui s'avance dans l'Atlantique, dans un labyrinthe d'étroites ruelles boueuses serpentant entre des maisons de plain-pied aux toits de tôle. Ce sont des pêcheurs, des commerçants, des "débrouillards" aux nombreux petits métiers, de petits trafiquants et de grands bandits.
(Le Monde 23/07/16)
Des années d’efforts pour sécuriser les droits fonciers de millions de paysans libériens et traiter une des principales sources de conflits dans le pays, risquent-elles d’être réduites à néant ? C’est la crainte exprimée par une coalition d’associations de la société civile alors que le pays va entrer au cours des prochains mois dans une nouvelle période de campagne électorale. Le projet de loi reconnaissant les droits des communautés rurales sur leurs terres coutumières se trouve sur la table du Congrès depuis 2014 sans que son examen ait jusqu’à présent été mis à l’ordre du jour.
(Agence nigérienne de presse 22/07/16)
Le président de la République, Issoufou Mahamadou salue le courage de la Présidente du Liberia, Mme. Ellen Johnson Sirleaf pour’’ la relance de l’économie de son pays’’, au cours d’une conférence de presse Co- animée par les deux chefs d’Etat au Palais de la Présidence. Cette conférence intervient peu avant le départ de la Présidente libérienne au terme d’une visite d’amitié et de travail de 24 heures au Niger. ‘’Nous sommes heureux d’accueillir la présidente du Liberia, cette visite que nous avons mise à profit pour échanger nos points de vue sur les relations bilatérales, mais aussi sur les questions régionales et d’intégration en particulier la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) dont la présidence de...
(Le Sahel 22/07/16)
C'est précisément à 10h 30mn que l'avion présidentiel du Liberia a atterri, hier, à l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey, avec à son bord, SE. Mme Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Liberia. Celle-ci était accompagnée par une importante délégation composée de ministres, de conseillers spéciaux et de secrétaires d'Etat. Présidente du Liberia, 1ère femme Présidente en Afrique et actuellement Présidente en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat de la CEDEAO, SE Ellen Johnson Sirleaf a été accueillie par son frère et ami du Niger SE Issoufou Mahamadou, accompagné du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini. Les deux Présidents ont ensuite gagné la tribune d'honneur pour le salut aux couleurs sur fond d'exécution des hymnes nationaux des deux...
(Xinhua 22/07/16)
La présidente libérienne, également présidente en exercice de la conférence des chefs d'Etat de la CEDEAO, Ellen Johnson Sirleaf, est arrivée jeudi matin à Niamey, dans le cadre d'une visite officielle de travail et d'amitié de 24 heures. La présidente libérienne a été accueillie à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey par son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, entouré des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des députés nationaux, des représentants du corps diplomatique. Au programme de ce bref séjour à Niamey, il est prévu un entretien en tête-à-tête entre les deux chefs d'Etats au palais...
(Agence Ecofin 22/07/16)
Les Libériens pourraient voir une taxe supplémentaire s’ajouter dans le secteur des télécommunications d’ici la fin de l’année. En effet, en plus de la taxe de 15% sur les équipements télécoms et celle de 0,05 dollars par minute sur les appels internationaux, le ministère des Finances et de la planification et l’Autorité fiscale du Libéria (LTA) ont déposé devant les députés un projet d’amendement du code fiscal du Liberia de 2011. Cet amendement introduit une taxe de 0,01 dollar sur les appels locaux. D’après Dekontee King Sackie, la directrice générale par intérim de l'Autorité fiscale du Libéria, citée par le journal libérien The New Dawn, cette nouvelle imposition donnera au gouvernement un coup de pouce dans son programme de génération...

Pages