Vendredi 24 Novembre 2017
(AFP 02/10/17)
Les femmes politiques du Liberia vouent un respect quasi unanime à la présidente Ellen Johnson Sirleaf, qui achève son second mandat dans quelques jours, mais beaucoup estiment que le "plafond de verre" fissuré par la première cheffe d'Etat africaine est encore loin d'être totalement brisé. A 78 ans, Mme Sirleaf, à qui la Constitution interdit de se représenter à la présidentielle du 10 octobre, peut se targuer d'avoir maintenu une paix fragile dans ce pays d'Afrique de l'Ouest qui sortait tout juste d'une terrible guerre civile lorsqu'elle a accédé au pouvoir à la surprise générale en 2005. Mais "Maman Ellen", comme elle est surnommée dans son pays, est la première à admettre que ses deux mandats n'ont pas permis d'assurer...
(RFI 02/10/17)
Le procès de l’ex-rebelle libérien Mohammed Jabatteh doit s’ouvrir ce lundi à Philadelphie aux Etats Unis. Il s’agit d’un ancien commandant de l’ULIMO, un des groupes rebelles impliqués dans la première guerre civile libérienne dans les années 1990. Celui qu’on surnomme « Jungle Jabbah » est accusé d’avoir menti aux autorités pour obtenir l’asile aux Etats-Unis. Mais ce procès, en apparence pour « fraude » et « parjure », doit faire la lumière sur d’éventuels crimes de guerre. Pour Alain Werner, le directeur de Civitas Maxima, une ONG suisse qui est en relation avec des victimes du conflit, c’est un procès historique. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171002-liberia-ex-rebelle-implique-lors-guer...
(Xinhua 02/10/17)
Un forum des Premières Dames de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), sur l'éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l'Ouest et la protection des droits de l'enfant, se tiendra le 5 octobre prochain à Niamey, capitale nigérienne, a-t-on appris dimanche à Cotonou de source officielle. Ce forum permettra de faire un plaidoyer pour le renforcement du partage d'expériences pour l'élimination des mutilations génitales féminines en Afrique de l'Ouest, et de formuler une recommandation sur l'intégration de la lutte contre ces pratiques au Cadre législatif protégeant les droits des femmes et des filles dans les Etats membres de la CEDEAO. Cette même rencontre contribuera au renforcement de l'engagement politique des Premières Dames sur les solutions...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Il y a quelques jours, le bureau sous-régional ouest africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA) a créé, en collaboration avec la Cedeao et l’Uemoa, un Réseau de journalistes spécialisés sur les questions de développement économique, social et environnemental. Présenté à l’occasion d’une rencontre tenue à Dakar, du 28 au 29 septembre 2017, ce réseau a pour objectif de favoriser la collaboration entre les médias de la sous-région pour informer efficacement les populations des Etats membres des efforts consentis par ceux-ci pour transformer leurs économies. Pour Dimitri Sanga (photo), le Directeur du BSR-AO/CEA, « l’institution parle un langage qui n’est compris que des décideurs politiques et spécialistes des questions de politiques publiques. Les spécialistes des médias...
(Le Point 26/09/17)
andidat à l'élection présidentielle du 10 octobre prochain, l'icône du football africain fait du changement son credo pour faire avancer son pays. Propos recueillis par Malick Diawara, avec Guillaume Paret Le Point Afrique : quel est le diagnostic que vous faites aujourd'hui de la situation au Liberia ? George Weah : le Liberia est un pays riche, mais ses citoyens sont pauvres. Il y a un déficit d'infrastructures (c'est difficile de rouler) et les produits sont très chers. Pour ce qui est des hôpitaux, tout le monde ne peut pas y aller pour se soigner, car il faut payer d'abord. Cela n'est pas juste et c'est tout simplement inacceptable. En plus de cela, il y a les impôts qui sont...
(Jeune Afrique 22/09/17)
L'ancien footballeur international libérien George Weah, candidat à la prochaine élection présidentielle, profite des dernières semaines de campagne pour rendre visite aux chefs d'Etat des pays voisins et voyager en Europe. À trois semaines du premier tour de la présidentielle du 10 octobre, dont il est l’un des favoris, George Weah multiplie les rencontres de haut niveau chez les francophones. Après s’être assuré du soutien du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, en février, puis de celui du Togolais Faure Gnassingbé à la mi-août, l’ex-star internationale du football a rendu visite à Alpha Condé. Le 23 août, lors d’un déjeuner à Conakry, le Ballon d’Or 1995 a évoqué la transition politique au Liberia au cas où il remporterait l’élection et assuré au...
(Agence Ecofin 16/09/17)
Le Libéria envisage d’atteindre un taux d’électrification rurale de 35%, d’ici à 2030. C’est ce qu’a annoncé Augustus V. Goanue, le directeur exécutif de la Rural and renewable energy agency (RREA). Un plan directeur de l’énergie rurale a d’ailleurs été élaboré dans ce cadre, en collaboration avec les différents partenaires et parties prenantes, a-t-il révélé au New Dawn Liberia. Le taux d’électrification des populations rurales passera dans un premier temps à 10% en 2020, 20% en 2025 et à 35%, en 2030. D’ici à 2025, toutes les villes du pays devraient être électrifiées, selon les prévisions du gouvernement...
(Fraternité Matin 08/09/17)
En visite officielle de trois jours en Côte d’Ivoire, la Présidente libérienne a été honorée, hier, par le district d’Abidjan. En visite depuis mercredi, en Côte d’Ivoire, la Présidente du Liberia a été honorée, hier, par le district d’Abidjan. Ellen Johnson Sirleaf a reçu du gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, la clé de la ville, ainsi qu’un diplôme faisant d’elle une citoyenne d’honneur du district. C’était au cours d’une cérémonie à l’hôtel du District, au Plateau, en présence de la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou-Coffie, ainsi que de plusieurs maires, chefs religieux et traditionnels. La Présidente libérienne a également été faite chef traditionnel atchan avec pour nom «Nananbié-Akêbié ». Selon le gouverneur, cela...
(APA 08/09/17)
La présidente du Libéria, Sirleaf Ellen Johnson, en visite officielle de 48h en Côte d’Ivoire, a été faite, jeudi, citoyenne d’honneur de la ville d’Abidjan par le Gouverneur du District Autonome Robert Beugré Mambé et élevée au rang de ‘’Doyenne’’ des chefs traditionnels Atchan (peuple du district d’Abidjan) avec pour nom de baptême ‘’Nanan Bié Akèbié’’. Avec les attributs dus à son ‘’rang’’ (gros pagne, une camisole, une écharpe, un chasse-mouches, une canne, des sandales, des bijoux), Nanan Bié Akèbié a consigné dans le livre d’or du District ‘’la fierté et l’honneur’’ que lui procure cette distinction avant de recevoir de façon symbolique les clés de la ville d’Abidjan. Pour le Gouverneur Beugré Mambé, ‘’le Libéria a retrouvé les vertus...
(AFP 06/09/17)
Les chefs d'état-major des 16 pays de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) ont entamé mercredi à Monrovia trois jours de discussions visant à renforcer la sécurité dans cette zone confrontée à des violences électorales, au terrorisme ou à la piraterie. La 37e réunion du Comité des chefs d'état-major de la Cédéao est la première à se tenir au Liberia depuis la fin de la sanglante guerre civile qui y a fait 250.000 morts entre 1989 et 2003. "Notre rencontre se tient alors que la sécurité collective et la stabilité dans notre région sont menacées par le terrorisme, la piraterie en mer, les enlèvements, le crime organisé transfrontalier ou encore la prolifération des armes", a déclaré lors...
(APA 06/09/17)
La présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, est arrivée, mercredi matin, à Abidjan, où elle entamera, le lendemain, jeudi, une visite officielle de 48h, a constaté APA. La présidente libérienne qui prendra part, mercredi en fin de matinée, aux côtés de son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, à la cérémonie d’ouverture de la 7è édition du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRAF), a été accueillie à sa descente d’avion par le Vice-président, Daniel Kablan Duncan.
(L'Intelligent d'Abidjan 24/08/17)
Candidat aux prochaines présidentielles dans son pays, le Libéria, l'ex-footballeur, Georges Weah dit être préoccupé par la paix dans la sous-région. L'homme envisage même rencontrer les autorités de la Côte d'Ivoire avec qui son pays partage une longue frontière. Il l'a dit dans les colonnes de l'opinion, quotidien français. "Je suis allé rendre visite au président Ouattara au mois de juillet. S'il le faut, je rencontrerai le président de l'Assemblée nationales, Soro ainsi que le ministre Hamed Bakayoko pour parler de paix", telle la substance de la réponse de Georges Weah à la question de savoir s'il était inquiet des " soubresauts" de ces derniers temps en Côte d'Ivoire. Pour Mister Georges, les deux pays partagent plus qu'une frontière. "Nous...
(Le Point 21/08/17)
Elles sont de plus en plus nombreuses à occuper de hautes fonctions, mais leur pouvoir reste encore limité. La chercheuse Anaïs Angelo pose le débat au regard de l'histoire.En Afrique subsaharienne, la croissance de la représentation féminine dans les institutions d'État est l'une des plus rapides du monde. Elle résulte notamment de l'introduction de quotas paritaires. Alors qu'en 1960 les femmes ne représentaient que 1 % des parlementaires, la moyenne est aujourd'hui de 23,8 % pour l'Afrique subsaharienne...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller à la monnaie unique en 2020 », a martelé Marcel de Souza, président de la commission de la Communauté économique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au sortir de sa rencontre ce lundi 14 août à Niamey (Niger) avec...
(AFP 11/08/17)
Un tribunal londonien a rejeté vendredi la demande de remise en liberté provisoire d'Agnes Reeves Taylor, ex-épouse de l'ancien président libérien Charles Taylor, avant l'ouverture de son procès pour des faits présumés de torture commis pendant la guerre civile au Liberia. Les faits qui lui sont reprochés remontent à une période allant de décembre 1989, date à laquelle Charles Taylor, chef du Front national patriotique du Liberia (NPFL), avait déclenché au Liberia une des plus atroces guerres civiles du continent africain, à 1991. Agnes Reeves Taylor est notamment soupçonnée...
(AFP 02/08/17)
La présidente sortante du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef de l'Etat en Afrique, a annoncé qu'elle ferait activement campagne pour les femmes en course pour les scrutins présidentiel et législatif du 10 octobre, selon un communiqué. Mme Sirleaf, 78 ans, élue en 2005, puis réélue en 2011 après avoir obtenu le Prix Nobel de la Paix, atteinte par la limite de deux mandats, a fait cette déclaration mardi, lors d'une réunion sur la représentation des femmes aux fonctions électives, selon un communiqué de la présidence. Une seule femme, l'ex-mannequin MacDella Cooper, figure parmi les 20 candidats qui briguent...
(Agence Ecofin 02/08/17)
Darren Wilkins, le directeur général de Liberia Telecommunications Corporation (LIBTELCO), a dévoilé que l’opérateur historique va collaborer avec Google pour améliorer l’accès des populations et de l’administration publique à l’Internet haut débit. La société télécoms publique compte se connecter au réseau de fibre optique que l’entreprise américaine prévoit de déployer dans le pays dans le cadre de son programme Project Link, entamé en 2013 avec pour objectif de fournir une meilleure connectivité dans plusieurs pays d’Afrique. La société C-Squared avait d’ailleurs été créée par Google pour gérer le projet. « Nous tirerons parti de la boucle de fibre optique urbaine de Google / C-Squared et profiterons pleinement du potentiel de transformation de la connectivité et d'Internet pour fournir des services...
(AFP 31/07/17)
La commission électorale du Liberia a annoncé que 20 candidats, dont l'ex-star du foot George Weah, un ancien chef de guerre et une ex-mannequin, brigueraient la succession de la présidente Ellen Johnson Sirleaf à l'issue d'une campagne marathon qui a débuté lundi. Après deux mandats successifs, Mme Sirleaf, 78 ans, première femme élue chef de l'Etat en Afrique en 2005, réélue en 2011 après avoir obtenu le Prix Nobel de la Paix, ne pourra pas se représenter à la présidentielle du 10 octobre, combinée à un scrutin législatif.

Pages