Jeudi 22 Juin 2017
(AFP 04/11/16)
Le réseau internet au Liberia a été perturbé à plusieurs reprises depuis une semaine à cause d'une cyber-attaque géante qui a visé l'unique câble internet du pays, ont rapporté vendredi des experts en sécurité. Cette attaque est similaire à celle qui a paralysé de nombreux sites internet le 21 octobre aux Etats-Unis. Les hackers ont utilisé des logiciels malveillants Mirai afin de pirater des objets connectés comme les caméras de surveillance ou des caméras d'enregistrement vidéos situées dans des bureaux afin de mener au Liberia ces attaques dites de déni de service distribué (DDoS), a expliqué à l'AFP un expert en sécurité de l'internet, Kevin Beaumont, basé au Royaume-Uni.
(MSF 26/10/16)
Deux ans après le pic de l'épidémie d'Ebola au Libéria, les survivants, leurs familles et le personnel médical reconstruisent progressivement leurs vies. Médecins Sans Frontières est en train de transférer les activités qui leur étaient destinées au ministère libérien de la Santé. Frédéric Gelly, psychiatre MSF, décrit le processus de guérison psychologique de ces patients.Quel impact l'épidémie d'Ebola a-t-elle eu sur la santé mentale de la population ? « Plus de 4 800 Libériens sont morts d’Ebola en 2014 et 2015. De nombreuses personnes ont perdu des proches, parfois toute leur famille.
(Agence Ecofin 21/10/16)
La compagnie américaine Exxon Mobil Corporation a annoncé le mardi 18 octobre qu’elle procédera au forage de son premier puits d’exploration au large des côtes du Liberia en novembre prochain, rapporte l’agence de presse Reuters. « Exxon Mobil Exploration and Production Liberia Limited, la filiale libérienne du groupe, projette de forer un puits en eau profonde dans le bloc LB-13, situé à 50 miles au large, au début du mois de novembre 2016 », a affirmé un porte-parole de la compagnie. Le groupe américain n’a toutefois pas précisé le coût et la durée des opérations. Pour Clarence Moniba, chef du personnel adjoint à la présidence du Liberia, « ce projet créera des emplois pour les libériens et renforcera l’économie si...
(AFP 19/10/16)
Le vaccin contre Ebola mis au point par des chercheurs canadiens et considéré comme le premier traitement efficace contre le virus fera prochainement l'objet d'une nouvelle phase d'essais cliniques, a annoncé mardi le gouvernement canadien. Cette deuxième phase d'essais cliniques visera à tester le vaccin VSV-EBOV sur des personnes séropositives, a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Les premiers essais menées par le Réseau canadien de recherche sur l'immunisation en partenariat avec le groupe pharmaceutique Merck devraient avoir lieu en novembre à Ottawa et Montréal...
(BBC 18/10/16)
Un seul candidat libérien a été admis au baccalauréat 2016 des pays anglophones d'Afrique de l'Ouest sur un total de 42.000. Armstrong Gbessagee, 18 ans, fréquentait l'école J.J. Roberts United Methodist, un établissement situé dans la capitale, Monrovia, "Peu importe où vous êtes, nous ne sommes pas moins intelligents que nos autres camarades de l'Afrique de l'Ouest. J'espère que d'autres voient en cela, une motivation.", a affirmé le nouveau bachelier. Ces examens ont eu lieu au Ghana, au Nigeria, en Sierra Leone, au Libéria et en Gambie pour évaluer les niveaux des élèves.
(Jeune Afrique 08/10/16)
En plusieurs opérations menées simultanément, le groupe français s’est à la fois désengagé du Kenya et renforcé au Burkina, en Sierra Leone et au Liberia. La série d’opérations est sans doute symbolique d’une nouvelle ère dans les télécoms en Afrique : celle de la fin d’une période dorée et de l’entrée dans une phase marquée par des arrivées ici et des retraits là… Bref, d’une redistribution progressive des cartes. Au moment même où Orange négociait son arrivée dans trois nouveaux pays d’Afrique de l’Ouest et son renforcement en Afrique centrale, le groupe français scellait son désengagement du Kenya, de l’autre côté du continent.
(AFP 03/10/16)
Pendant près de 200 ans, les Libériens ont copié les coutumes occidentales, y compris vestimentaires, parfois jusqu'à la caricature. Mais depuis l'effroyable guerre civile qui a chassé nombre d'entre eux dans les pays voisins, beaucoup ont pris goût à la mode africaine. Des dizaines de milliers de personnes ont dû fuir en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Ghana en raison des guerres civiles qui ont ensanglanté le pays entre 1989 et 2003. Depuis, beaucoup sont rentrés, avec dans leurs bagages les tissus africains aux couleurs vives que dédaignaient auparavant les élites de cette république fondée au XIXème siècle avec le soutien des Etats-Unis par des esclaves américains affranchis. Les descendants de ces derniers, qui dominent encore aujourd'hui au sein de...
(Xinhua 28/09/16)
Une équipe de 109 Casques bleus chinois a quitté Beijing mardi pour une mission de maintien de la paix de l'ONU qui durera une année au Libéria. Cette équipe, composée d'un détachement de transport et d'ingénierie, aura pour mission de réparer des routes et des ponts et d'apporter des matériaux de construction, du combustible et du matériel d'aide internationale. Shi Shuai, commissaire politique, a indiqué que ces Casques bleus avaient élaboré des plans pour des missions d'urgence, incluant le fait d'être attaqué, et avaient reçu des formations de premiers secours, de reconnaissance...
(Agence Ecofin 27/09/16)
Le hollandais Gigawatt Global a signé avec le gouvernement libérien un mémorandum d’entente relatif au financement et à la construction d’une centrale solaire de 10 MW à Monrovia, la capitale du pays. Selon cet accord, l’entreprise fournira au gouvernement, par le biais de la Liberia Electricity Company (LEC), une feuille de route relative à la construction de l’infrastructure ainsi que les études de faisabilité technique et financière du projet qu’il financera dans son entièreté. Ce document sera soumis dans les huit mois qui suivront la signature du contrat. Le gouvernement a, de son côté, la responsabilité d’analyser les différentes propositions et de donner un avis dans un délai de 30 jours. Il fournira au besoin les renseignements nécessaires à la...
(AFP 23/09/16)
Quatre des treize Libériens condamnés à perpétuité en juin 2014 pour mercenariat en Côte d'Ivoire voisine ont été acquittés par la Cour suprême du Liberia, la peine des neuf autres étant désormais définitive, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires. Le Tribunal pénal qui les a condamnés n'a pas apporté "le niveau de preuve requis" pour établir la culpabilité de quatre d'entre eux, selon l'arrêt du président de la Cour suprême, Francis Korkpor, qui a cassé la décision et ordonné leur libération immédiate. En revanche, les témoignages produits par les neuf autres pour soutenir leur appel ont été jugées insuffisants et leur condamnation a été confirmée. Tous avaient été arrêtés en 2012 après des attaques meurtrières dans l'Ouest ivoirien, frontalier du...
(Agence Ecofin 17/09/16)
Ellen Johnson Sirleaf (photo), la présidente libérienne, a procédé à l’inauguration d’une centrale thermique à fioul de 10 MW sur l’île de Bushrod. « Je suis venue ici aujourd’hui pour tenir une des promesses que je vous avais faites. Je suis ravie de voir les localités telles que Snow Hill, Kesselly Boulevard et les environs, électrifiées. Cela améliorera significativement la qualité de vie des populations.», a affirmé la dirigeante. Le coût de l’infrastructure, estimé à 27 millions $, a été financé par l’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA). La mise en service de cette centrale porte à 38 MW, la capacité électrique exploitée par la Liberia Electricity Corporation qui fournit la majorité de l’énergie consommée dans le pays. Cette...
(BBC 16/09/16)
Au Liberia, des éléphants sèment la terreur dans le nord du Liberia. L'agence responsable de la gestion des forêts du Liberia, l'Autorité de développement forestier (FDA), a envoyé une équipe au nord du comté de Gbarpolu pour arrêter l'invasion. Les éléphants osent rarement s'aventurer hors de la jungle où ils vivent- la plupart restant à Belle National Forest, qui est inaccessible par la route. Les éléphants auraient attaqué et détruit des rizières et d'autres fermes tout d'abord autour de Galo. Ils ont ensuite envahi la ville et mangé la nourriture des arbres comme les bananes plantain.
(AFP 16/09/16)
Un directeur de journal libérien a été arrêté quelques heures jeudi pour avoir reproduit un article publié par le site internet du journal britannique Daily Mail, accusant de cannibalisme le président de la Guinée Equatoriale. Dimanche, le tabloïd britannique a publié un article au sujet du président Teodoro Obiang Nguema, accusant le despote de faire enlever des opposants et de manger leurs testicules, cerveaux et foies. Le New Democrat a reproduit certains passages en Une de son édition de mercredi, provoquant la colère du ministre libérien de l'Information Eugene Nagbe. Festus Poquie, directeur du New Democrat, a été arrêté jeudi par des policiers et détenu quelques heures avant d'être relâché. "Nous considérons que la conduite du directeur du New Democrat...
(AFP 15/09/16)
Le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) Christian Adovelande estime à 20 mille milliards de F CFA (30 milliards d'euros) les investissements nécessaires pour "régler le problème" du grand manque d'énergie en Afrique de l'Ouest. "L'objectif est de pouvoir régler à moyen terme les questions énergétiques dans notre sous-région, donc il est prévu des financements de l'ordre de 20. 000 milliards F CFA", a affirmé mercredi soir à l'AFP le président béninois de la Banque. "Nous allons définir...
(APA 14/09/16)
Officiellement mis en oeuvre depuis le 1er janvier 2015 pour l'ensemble des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), à ce jour, seuls 10 pays observent les directives de cet espace commercial (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Nigéria et Ghana), peut-on lire dans Apa news. Aux pays défaitistes pour diverses raisons que sont (Le Libéria, la Sierra Léone, la Guinée, la Gambie, et le Cap Vert), M. Gbenga Obideyi, directeur du commerce de la Cedeao dira : «Ces Etats membres ont cinq ans pour appliquer définitivement le Tarif extérieur commun (Tec Cedeao)», a-t-il rappelé. «Le Tec est entré en vigueur en janvier 2015, ce qui signifie donc que tous nos...
(AFP 09/09/16)
La paix au Liberia reste "fragile", treize ans après la fin de la guerre civile, a estimé un responsable de l'ONU alors que l'organisation s'apprête à décider de l'avenir de la Mission de l'ONU au Liberia (Minul), dans un communiqué parvenu vendredi à l'AFP. Les Casques bleus de l'ONU ont assuré en grande partie la sécurité à l'intérieur du pays jusqu'en juin dernier, lorsqu'ils ont passé la main aux forces militaires locales, avant la décision que doit prendre en décembre le Conseil de Sécurité de l'ONU sur le maintien ou non de son personnel restant. La Minul, dont les effectifs ont culminé à plus de 15.000 hommes, a été chargée d'assurer la sécurité et la protection de la population à...
(AFP 08/09/16)
Le Conseil national de sécurité, présidé par le chef de l'Etat ivoirien Alassanae Ouattara a "décidé de la réouverture des frontières avec la Guinée et le Liberia" a déclaré Raymonde Coffie-Goudou, la ministre ivoirienne de la Santé. Cette mesure a été possible en raison de "la fin de la transmission de la maladie" décrétée dans ces pays, précise le communiqué lu par Mme Coffie-Goudou. L'aéroport spécial dédié aux passagers en provenance des pays affectés mis en place par la Côte d'Ivoire a été "fermé". Tout comme la mesure qui déconseillait les accolades et le serrement des mains. La Côte d'Ivoire, où aucun cas n'a été détecté, avait fermé ses frontières le 23 août 2014, dans le "strict cadre des mesures...
(Le Télégramme 228 08/09/16)
Impliqué dans une affaire de corruption, le Président de l’Assemblée nationale libérienne, Alex Tyler, a rendu le tablier le jeudi dernier. Une démission qu’il a qualifiée de « l’ultime sacrifice » mais qui est loin de faire école dans l’hémicycle togolais. « Les Libériens, dont nous sommes au service, attendent de nous d’être des responsables et de défendre leurs intérêts, et leur bien-être devrait être placé au-dessus de toute considération individuelle ou personnelle… Par le présent acte, je me récuse de la présidence plénière de l’Assemblée nationale, afin que les problèmes des Libériens puissent être...
(Financial Afrik 07/09/16)
Firestone, la filiale indirecte du fabricant de pneumatiques Bridgestone Americas vient de licencier 432 employés sur un objectif de 500, soit 7% de sa main d’œuvre. La baisse des cours du caoutchouc sur le marché mondial demeure la principale cause de ces licenciements. Selon un communiqué publié par l’entreprise, « La poursuite de faibles prix du caoutchouc naturel, les coûts élevés des frais généraux liés à l’accord de concession de l’entreprise avec le gouvernement du Liberia, la faible production en raison de l’incapacité à planter pendant les 14 ans qu’a duré la guerre civile du pays et le climat économique incertain du pays sont les principales raisons pour lesquelles les pertes financières continuent ». Firestone a également attribué ces licenciements...
(Agence Ecofin 06/09/16)
Firestone Natural Rubber Co, une filiale indirecte du fabricant de pneumatiques Bridgestone Americas, vient de licencier 432 employés au Libéria. La société qui exploite, dans ce pays, la plus grande plantation mondiale de caoutchouc naturel, a donc quasiment atteint son objectif de licenciement fixé à 500 employés, soit 7% de sa main d’œuvre. La société a attribué ces licenciements à une hausse des frais généraux de production. Selon un communiqué publié par l’entreprise, « la poursuite de faibles prix du caoutchouc naturel, les coûts élevés des frais généraux liés à l'accord de concession...

Pages