Lundi 25 Septembre 2017
(AFP 14/02/17)
Lors de la grande épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015, environ 3% seulement des personnes infectées ont été responsables de 61% de toutes les contagions, a déterminé une étude publiée lundi dans les Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS). Ces "super-propagateurs" de l'infection jouent un rôle tellement important dans des épidémies qu'il est essentiel de mieux les identifier afin de contenir plus efficacement des flambées infectieuses, explique cette équipe internationale de recherche menée par l'Université de Princeton avec des chercheurs de l'Université d'Oregon, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH). L'épidémie d'Ebola en 2014 a été d'une ampleur sans précédent en Afrique alors que les premières...
(AFP 07/02/17)
La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a suspendu pour deux mois les voyages des responsables gouvernementaux, en raison de la dépréciation de la monnaie nationale, sauf exception relevant de sa seule décision, a indiqué mardi le ministre de l'Information. "Sauf cas d'urgence, aucun responsable ne sera autorisé à voyager à l'étranger. La mesure concerne tous les ministres, les chefs d'agences et de commissions (gouvernementales) ainsi que leurs adjoints et collaborateurs", a déclaré à l'AFP le ministre...
(APA 04/02/17)
Les autorités sanitaires du Libéria sont en train de former des survivantes de la fistule obstétricale, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) pour les aider à se réinsérer dans la société. Selon un communiqué de presse envoyé à APA vendredi, le ‘Liberia Fistula Project’ logé au ministère de la Santé avec le soutien de L’UNFPA, a délivré des diplômes à 13 survivantes du Centre de réhabilitation de la fistule et de réinsertion de l’hôpital de Phebe dans le comté de Bong. Le projet fait partie du programme du Ministère de la santé et de l’UNFPA pour préparer les survivantes de la fistule qui ont été traités pour leur réinsertion dans la société. Les femmes...
(Le Monde 24/01/17)
Selon une étude menée auprès des rescapés en Guinée, sept sur dix souffrent du « syndrome post-Ebola » et près d’un sur cinq de dépression. L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, désormais terminée, a fait beaucoup de morts. Précisément 11 310, selon le décompte de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce qu’on sait moins, c’est qu’elle a fait, aussi, beaucoup de survivants. Le redoutable virus, provoquant saignements et défaillance des organes vitaux, a frappé en Sierra Leone, au Liberia, en Guinée, et de façon plus marginale au Mali, au Nigeria et au Sénégal, de 2013 à 2016. Il a laissé derrière lui plus de 17 000 personnes ayant été infectées et déclarées guéries, du moins officiellement. La situation est...
(AFP 16/01/17)
Un an après leur sortie de l'hôpital, les trois quarts des survivants du virus Ebola présentaient encore des problèmes de santé, dont 18% de soucis visuels parfois graves pouvant aller jusqu'à la cécité, selon une vaste étude en cours en Guinée sur le syndrome post-Ebola. L'étude, publiée samedi dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, confirme des résultats déjà observés en Sierra Leone sur 277 survivants quatre mois en moyenne après leur guérison. Cette nouvelle étude menée en Guinée porte sur 802 survivants. Intégrés dans l'étude en moyenne un an après leur hospitalisation initiale, 40% des survivants ont mentionné de la fatigue ou de la fièvre, 38% des douleurs musculaires ou articulaires, 35% des maux de tête, 22% des...
(APA 14/01/17)
APA - Monrovia (Liberia) - Trois millions de Libériens, sur une population d’un peu plus de quatre millions souffrent du diabète, selon des statistiques publiées par le Centre du diabète au Liberia Le directeur exécutif du Centre du diabète au Libéria, James Momoh a déclaré que les chiffres étaient stupéfiants, et a appelé les Libériens à venir au Centre pour des tests gratuits. Momoh a déclaré que 500 personnes qui ont récemment visité le Centre avaient été testées positives pour le diabète. "C’est très grave. Les gens doivent faire attention et connaître leur niveau de sucre dans le sang", a-t-il conseillé. Il a souligné que le diabète était en constante hausse, faisant remarquer que lorsque les gens connaissent leur statut,...
(Agence Ecofin 12/01/17)
L’Union européenne (UE) dédiera un montant de 35 millions d’euros pour accompagner le développement du secteur agricole libérien et le renforcement de la Commission générale d’audit du pays. Plus concrètement, selon Tiina Intelmann (photo), l’Ambassadrice de l’UE au Liberia, 8,5 millions et 7 millions d’euros seront respectivement octroyés pour le développement des marchés du cacao et de la pêche afin de permettre aux différents acteurs desdits secteurs d’augmenter leurs revenus. Un autre volet de l’aide financière dans le secteur agricole porte sur un montant de 12 millions d’euros, destiné à appuyer le gouvernement libérien, dans le cadre de sa lutte contre l’insécurité alimentaire, à travers une relance de la productivité agricole et en se basant sur la diversification agricole dans...
(Xinhua 24/12/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité a décidé vendredi de proroger le mandat de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) jusqu'au 30 avril 2018. Il s'agit de la dernière prorogation de mandat accordée par le Conseil à la MINUL qui fut mise en place en 2003. Le mandat prorogé inclut notamment la protection des civils, la réforme de l'appareil judiciaire et des institutions chargées de la sécurité ainsi que la promotion et la protection des droits de l'homme, a indiqué le Conseil de sécurité dans un communiqué. Dans sa résolution, le Conseil a favorablement accueilli les progrès d'ensemble accomplis sur la voie du rétablissement de la paix, de la sécurité et de la stabilité...
(APA 24/12/16)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, vendredi, un vaccin hautement protecteur contre le virus Ebola après un essai majeur réalisé en Guinée où cette maladie a fait plusieurs victimes. Dans un communiqué publié via son site internet, l’OMS note qu’un ‘’vaccin anti-Ebola expérimental s’est révélé hautement protecteur contre ce virus mortel, dans le cadre d’un essai majeur réalisé en Guinée’’. ‘’Ce vaccin est le premier à prévenir l’infection par l’un des agents pathogènes les plus létaux connus à ce jour et ces résultats ajoutent du poids aux résultats publiés plus précocement l’année dernière’’, explique le texte qui précise que ‘’ce vaccin est appelé rVSV-ZEBOV’’. Cet essai était dirigé par l’OMS, conjointement avec le ministère...
(AFP 23/12/16)
Un vaccin d'origine canadienne contre le virus Ebola, qui a fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest, est efficace "jusqu'à 100%" contre ce virus mortel, a annoncé vendredi l'Organisation Mondiale de la Santé. Il n'y a eu aucun cas d'Ebola parmi les quelque 6.000 personnes qui ont reçu ce vaccin l'an dernier, en Guinée, contre 23 cas dans le groupe des non vaccinées, selon les résultats de l'essai conduit par l'OMS avec le ministère de ce pays et des partenaires internationaux. "Ce qui suggère fortement que le vaccin est très efficace et pourrait avoir une efficacité jusqu'à 100%", a déclaré à l'AFP le Dr Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale à l'OMS. Son équipe de chercheurs a calculé qu'en cas...
(RFI 23/12/16)
Un vaccin d'origine canadienne contre Ebola, qui a fait plus de 11 000 morts en Afrique de l'Ouest, est efficace « jusqu'à 100 % » contre ce virus mortel, a annoncé ce vendredi 23 décembre l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le vaccin, dont le laboratoire américain Merck a acquis les droits de commercialisation, pourrait être enregistré en 2018, après soumission du dossier aux autorités américaines (FDA) et européennes (EMA). Ce nouveau vaccin contre Ebola, baptisé rVSV-ZEBOV, est efficace « jusqu'à 100 % », a annoncé ce vendredi 23 décembre l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il n'y a eu aucun cas d'Ebola parmi les quelque 6 000 personnes qui ont reçu ce vaccin l'an dernier, en Guinée, contre 23...
(APA 22/12/16)
Le candidat à la présidence du Libéria, George Weah a dévoilé, mercredi, à Abidjan ses ambitions pour le Libéria qu’il aspire diriger après l’élection présidentielle d’octobre 2017. Pour sa troisième tentative après 2005 et 2011, le leader du Congrès pour le changement démocratique (CDC) se dit prêt pour conduire le destin de son pays. Dans son intervention, celui que les sondages donnent pour vainqueur a fait le tour des enjeux et défis des élections prévues pour le 10 Octobre 2017. Pour Georges Weah, la pérennisation de la stabilité au Libéria reste le défi numéro un. Si l’actuel sénateur de Monrovia reconnait que son pays doit encore faire des progrès dans les domaines sanitaires, éducatifs, infrastructurels etc, il pense que ces...
(AFP 16/12/16)
Les autorités libériennes ont officiellement procédé jeudi à la remise en service d'une unité de la centrale hydro-électrique de Mount Coffee, près de Monrovia, qui avait été détruite durant la guerre et a été réhabilitée avec des financements américains et européens. Le barrage de Mount Coffee, sur le fleuve Saint-Paul, est situé à Harrisburg, à environ 30 km au nord-est de la capitale. Mis en service dans la seconde moitié des années 1960, il avait subi de sévères dommages durant le conflit qui a fait quelque 250.000 morts et ruiné l'économie du Liberia de 1989 à 2003. En 2010, la compagnie publique d'électricité, la Liberia Electricity Corporation (LEC), avait rouvert la centrale en utilisant d'énormes groupes électrogènes, sans toutefois parvenir...
(AFP 14/12/16)
Les dirigeants ouest-africains dépêchés à Banjul pour tenter de convaincre Yahya Jammeh de reconnaître sa défaite à l'élection présidentielle et céder le pouvoir ne sont pas encore parvenus à un accord en ce sens, a déclaré mardi soir la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf. "Nous ne sommes pas venus pour un accord, nous venons aider les Gambiens à organiser la transition. Ce n'est pas quelque chose...
(AFP 10/12/16)
La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a exhorté ses concitoyennes à être candidates aux prochaines élections prévues dans son pays, en particulier aux législatives, selon ses propos rapportés vendredi dans un communiqué et les médias locaux. Le Liberia doit organiser simultanément le 10 octobre 2017 des législatives et une présidentielle à laquelle Mme Sirleaf, 78 ans, ne peut se présenter, au terme de ses deux mandats consécutifs. Première chef d'Etat élue en Afrique en 2005 - investie en 2006 -, Ellen Johnson Sirleaf a été réélue en 2011. S'exprimant jeudi lors d'une rencontre à l'initiative d'une organisation pour la promotion de femmes politiques, elle a appelé ses concitoyennes à se lancer en politique et se porter candidates aux prochains scrutins,...
(AFP 09/12/16)
Le Liberia a demandé à l'ONU de prolonger la présence de sa force dans le pays jusqu'à la fin de l'élection présidentielle prévue en 2017, selon un communiqué officiel reçu jeudi par l'AFP à Monrovia. "Le représentant permanent du Liberia à l'ONU, Lewis Brown, au nom du gouvernement, a sollicité une prolongation d'un an de la Mission de l'ONU au Liberia (Minul)", indique ce communiqué du gouvernement, qui ne précise pas la date à laquelle a été formulée cette demande. Cette prolongation d'un an pour "consolider le rétablissement et la réforme des institutions, représentera pour beaucoup de Libériens une marque de confiance pour réduire les risques de perturbation pendant la période politique la plus sensible dans le pays", selon ce...
(Agence Ecofin 03/12/16)
La première unité de production de la centrale hydroélectrique de Mount Coffee va être testée pour la première fois le samedi 3 décembre 2016. D’une capacité de 22 mégawatts, la turbine va subir des tests jusqu’au 15 décembre, date de sa mise en service effective. Il faut rappeler que le test de cette turbine est un pas de plus réalisé dans la direction de la réhabilitation du barrage hydroélectrique de Mount coffee d’une capacité totale de 88 MW. L’infrastructure avait subi des dégâts considérables lors de la guerre civile de 1990. Anticipant...
(Financial Afrik 01/12/16)
Le sous-sol des pays de l’Afrique de l’Ouest recèle de richesses minérales importantes et variées. A la faveur de la flambée de prix des matières premières, les industries extractives ont connu un certain regain dans plusieurs pays de la région qui ont vécu d’importantes phases d’expansion minière. Les Etats membres de la CEDEAO ont réussi à attirer les compagnies minières internationales grâce à des mesures et dérogations très incitatives à l’endroit de ces dernières. Pour mettre fin à l’injustice notée dans la rétribution des ressources minérales, la Cedeao a entrepris de mettre en place un cadre politique et normatif commun pour le secteur extractif, en d’autres termes un code minier régional. Apres étude, les premières prémices de ce prochain code...
(AFP 30/11/16)
La décision de Firestone de licencier plusieurs centaines de travailleurs au Liberia éveille colère et rancoeur dans le pays, où des dizaines de milliers de personnes dépendent directement de la compagnie américaine de pneumatiques, présente depuis 90 ans. Depuis le mois d'août, la société a effectué deux vagues de licenciements, les premiers en une trentaine d'années, selon elle, et les travailleurs de ses gigantesques plantations d'hévéas, conscients de la forte concurrence de l'Asie, craignent de n'avoir guère de moyens de réagir.
(AFP 25/11/16)
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a entamé jeudi par le Liberia sa première visite officielle en Afrique, avant Madagascar où il doit participer au sommet de la Francophonie, a constaté un correspondant de l'AFP. "C'était un honneur pour moi de rencontrer la présidente (libérienne Ellen) Johnson Sirleaf aujourd'hui, lauréate d'un prix Nobel", a notamment déclaré M. Trudeau, cité dans un communiqué diffusé par ses services. Lors d'une conférence de presse conjointe avec Mme Sirleaf, il a annoncé un soutien du Canada pour l'organisation de...

Pages