| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(France 24 05/08/16)
Vingt ans après avoir mis un terme à ses exactions abominables au Liberia pour devenir pasteur, le général Butt Naked est-il vraiment un repenti ? Par un dimanche matin de février à Monrovia, la capitale du Liberia, quelques dizaines de personnes se rassemblent dans une église au toit de tôle pour écouter le prêche d’un ancien seigneur de guerre. Il se nomme Joshua Milton Blahyi, mais la plupart des Libériens le connaissent sous son nom de guerre des années 1990 : Général Butt Naked ("Général Cul Nul"). Blahyi, un homme robuste de 45 ans à la tête en forme d’obus, entre en scène vêtu d’un pantalon de costume noir et d’une chemise couleur crème. S’il a donné des sermons dans...
(Jeune Afrique 01/08/16)
Des dizaines de milliers de ressortissants burkinabè exploitent des champs dans des forêts classées de Côte-d'Ivoire et du Liberia, mais sont désormais visés par des mesures de déguerpissement. Leur avenir est l'enjeu de négociations entre les trois pays. « Nous avons eu des discussions autour du Mont Peko (…), une forêt classée », a déclaré Roch Kaboré, le 29 juillet, à Ouagadougou, au retour de Yamoussoukro ou il a assisté à la 5e conférence du Traité d’amitié et de coopération (TAC, établi depuis 2008 entre la Côte-d’Ivoire et le Burkina Faso). « Effectivement, a-t-il poursuivi, des populations burkinabè ont occupé cette forêt pendant la période où la Côte d’Ivoire traversait sa crise...
(France 24 30/07/16)
Les habitants du plus grand bidonville du Liberia sont menacés par la montée du niveau de la mer. Des milliers d'entre eux ont déjà dû être déplacés. En 2013, un rapport de la Banque mondiale mettait en garde contre les risques liés à ce phénomène. Ils ne possèdent rien mais le peu qu’ils ont la mer est en train de leur prendre. Des milliers d’habitants du bidonville de West Point, le plus grand du Liberia, situé à l’ouest de la capitale Monrovia, ont déjà dû quitter leur foyer. Ils ont été chassés de chez eux par la montée inexorable du niveau de la mer. Entre 75 000 et 90 000 personnes vivent dans ce quartier de 4 km² fait de...
(Agence Ecofin 29/07/16)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Stellar Diamonds a signé avec Citigate Commodities, société basée à Dubaï, un accord de principe pour constituer des joint-ventures sur les projets qu’elle détient en Guinée et au Libéria. En Guinée, il s’agit du projet de kimberlite Baoulé et au Libéria, des nouvelles licences d’explorations obtenues par Stellar. Pour que les coentreprises soient effectivement formées, il faudra, apprend-on, que Citigate réalise une diligence raisonnable pour les projets et que les deux sociétés signent un accord de joint-venture définitif pour chaque projet. Si les deux sociétés parviennent à signer un accord définitif, Citigate Commodities obtiendrait une participation conséquente sur chacun des projets. En effet, la compagnie pourrait acquérir la totalité de la participation de Stellar...
(Agence Ecofin 28/07/16)
L'Overseas Private Investment Corporation (OPIC), l'institution américaine de financement du développement, a accordé un prêt de 20 millions $ à International Bank Liberia Ltd (IBLL). La signature de l’accord de prêt a eu lieu, le 25 juillet 2016, à Monrovia au Liberia. Cet appui financier de l’OPIC vise à favoriser l’emploi et les investissements privés dans les secteurs clés de l’économie libérienne. Ceci, à travers l’augmentation des prêts à long terme. Les secteurs concernés sont relatifs à la construction, aux services, à la manufacture, à l'agro-industrie, l’hôtellerie et au transport. Pour Elizabeth L. Littlefield, Présidente et Directrice général d’OPIC, « ce prêt permettra à IBLL de combler le déficit de financement sur le marché, en fournissant (…) des crédits à...
(Xinhua 25/07/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf ont décidé jeudi à Niamey de convoquer prochainement un sommet de l'Afrique de l'Ouest et centrale pour combattre le groupe terroriste Boko Haram, a-t-on appris de source officielle à Niamey. L'annonce a été faite par M. Issoufou au cours d'une conférence de presse co-animée avec la présidente libérienne, également présidente en exercice de la conférence des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au terme de sa visite officielle de travail et d'amitié de 24 heures au Niger.
(AFP 25/07/16)
Ils ont survécu aux guerres civiles et à l'épidémie d'Ebola dans leur pays mais ils capitulent face à l'océan : des milliers d'habitants de West Point, à Monrovia, doivent quitter leur bidonville, le plus grand du Liberia, face à la montée des eaux. Entre 75.000 et 90.000 personnes vivent dans ce quartier de l'ouest de la capitale libérienne, sur une péninsule qui s'avance dans l'Atlantique, dans un labyrinthe d'étroites ruelles boueuses serpentant entre des maisons de plain-pied aux toits de tôle. Ce sont des pêcheurs, des commerçants, des "débrouillards" aux nombreux petits métiers, de petits trafiquants et de grands bandits.
(Le Monde 23/07/16)
Des années d’efforts pour sécuriser les droits fonciers de millions de paysans libériens et traiter une des principales sources de conflits dans le pays, risquent-elles d’être réduites à néant ? C’est la crainte exprimée par une coalition d’associations de la société civile alors que le pays va entrer au cours des prochains mois dans une nouvelle période de campagne électorale. Le projet de loi reconnaissant les droits des communautés rurales sur leurs terres coutumières se trouve sur la table du Congrès depuis 2014 sans que son examen ait jusqu’à présent été mis à l’ordre du jour.
(Agence nigérienne de presse 22/07/16)
Le président de la République, Issoufou Mahamadou salue le courage de la Présidente du Liberia, Mme. Ellen Johnson Sirleaf pour’’ la relance de l’économie de son pays’’, au cours d’une conférence de presse Co- animée par les deux chefs d’Etat au Palais de la Présidence. Cette conférence intervient peu avant le départ de la Présidente libérienne au terme d’une visite d’amitié et de travail de 24 heures au Niger. ‘’Nous sommes heureux d’accueillir la présidente du Liberia, cette visite que nous avons mise à profit pour échanger nos points de vue sur les relations bilatérales, mais aussi sur les questions régionales et d’intégration en particulier la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) dont la présidence de...
(Le Sahel 22/07/16)
C'est précisément à 10h 30mn que l'avion présidentiel du Liberia a atterri, hier, à l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey, avec à son bord, SE. Mme Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Liberia. Celle-ci était accompagnée par une importante délégation composée de ministres, de conseillers spéciaux et de secrétaires d'Etat. Présidente du Liberia, 1ère femme Présidente en Afrique et actuellement Présidente en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat de la CEDEAO, SE Ellen Johnson Sirleaf a été accueillie par son frère et ami du Niger SE Issoufou Mahamadou, accompagné du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini. Les deux Présidents ont ensuite gagné la tribune d'honneur pour le salut aux couleurs sur fond d'exécution des hymnes nationaux des deux...
(Xinhua 22/07/16)
La présidente libérienne, également présidente en exercice de la conférence des chefs d'Etat de la CEDEAO, Ellen Johnson Sirleaf, est arrivée jeudi matin à Niamey, dans le cadre d'une visite officielle de travail et d'amitié de 24 heures. La présidente libérienne a été accueillie à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey par son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, entouré des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des députés nationaux, des représentants du corps diplomatique. Au programme de ce bref séjour à Niamey, il est prévu un entretien en tête-à-tête entre les deux chefs d'Etats au palais...
(Agence Ecofin 22/07/16)
Les Libériens pourraient voir une taxe supplémentaire s’ajouter dans le secteur des télécommunications d’ici la fin de l’année. En effet, en plus de la taxe de 15% sur les équipements télécoms et celle de 0,05 dollars par minute sur les appels internationaux, le ministère des Finances et de la planification et l’Autorité fiscale du Libéria (LTA) ont déposé devant les députés un projet d’amendement du code fiscal du Liberia de 2011. Cet amendement introduit une taxe de 0,01 dollar sur les appels locaux. D’après Dekontee King Sackie, la directrice générale par intérim de l'Autorité fiscale du Libéria, citée par le journal libérien The New Dawn, cette nouvelle imposition donnera au gouvernement un coup de pouce dans son programme de génération...
(Jeune Afrique 18/07/16)
Le 27è sommet de l'Union africaine s'est ouvert le 17 juillet à Kigali, avec de nombreux sujets à l'ordre du jour, dont l'élection du nouveau président de la Commission. Voici ce qu’il faut retenir de la première journée de la grand-messe des leaders africains. Dès le début de son discours d’ouverture du 27e sommet des chefs d’État de l’Union africaine (UA), dimanche 17 avril, le président en exercice, le Tchadien Idriss Déby Itno, a demandé à l’auditorium comble du centre de conférences de Kigali de faire une minute de silence en mémoire de Mohamed Abdelaziz, le secrétaire général du Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), décédé le 31 mai. Une initiative remarquée (et qui ne dura...
(RFI 17/07/16)
A Kigali au Rwanda, la cérémonie d’ouverture du sommet de l’Union africaine (UA) se tient ce dimanche 17 juillet. Les chefs d'Etat se sont retrouvés auparavant à huis clos pour évoquer la crise au Soudan du Sud, mais aussi la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l'UA, ainsi que l'éventuel retour du Maroc. Trois candidats à la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA) sont en lice, à savoir les ministres des Affaires étrangères du Botswana et de Guinée équatoriale et l’ancienne vice-présidente d’Ouganda Specioza Wandira-Kazibwe. Le problème ?
(APA 13/07/16)
La présidente Ellen Johnson Sirleaf du Libéria a fait part de son inquiétude à propos du pillage des ressources halieutiques dans les eaux territoriales du pays, dont la surveillance n’est pas assurée. S’exprimant mardi au Centre de formation Barclay à Monrovia, le chef de l’Etat libérien s’est plaint des activités de pêche illégale dans les eaux libériennes par des pirates qui posent un défi pour les garde-côtes. La présidente Sirleaf recevait du gouvernement des États-Unis, 18 véhicules Jeeps Land Cruiser, deux jeeps Land Cruiser de maintenance et deux navires de marque Boston Whaler mesurant 24 pieds.
(Jeune Afrique 13/07/16)
Le tourisme constitue une opportunité pour la valorisation des ressources culturelles et naturelles d’un pays tout en dynamisant les activités économiques annexes (BTP, transports, services, agro-industrie et artisanat…). Conscients de ces enjeux, les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont adopté en 2010 une Politique commune du tourisme (PCT) et un Programme régional de développement du tourisme (PRDTOUR). Ce programme vise un objectif de 8,5 millions de visiteurs par an dans la région d’ici 2020, pour 4 070 milliards de F CFA (6,2 milliards d’euros) par an de recettes touristiques, contre 2 millions de visiteurs et 580 milliards de F CFA en 2014, selon le rapport...
(AFP 07/07/16)
Une nouvelle étude a été lancée au Liberia sur la persistance du virus Ebola chez des survivants de l'épidémie qui a fait plus de 11.300 morts depuis fin 2013 en Afrique de l'Ouest, selon un communiqué reçu jeudi par l'AFP. L'étude est conduite par le Partenariat pour la recherche sur les vaccins anti-Ebola au Liberia (Partnership for Research on Ebola Vaccines in Liberia, Prevail), un programme mené en collaboration par le Liberia et les Etats-Unis. Le Prevail mène déjà au Liberia une étude d'une durée de cinq ans, lancée en juin 2015, pour mieux cerner les effets à long terme du virus chez les survivants. La dernière résurgence d'Ebola au LIberia a été déclarée terminée le 9 juin par l'Organisation...
(Jeune Afrique 07/07/16)
Le 4 juin dernier, les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) étaient réunis à Dakar. Signe des temps, l’ordre du jour de cette 49e conférence a réservé plus d’espace aux questions politiques qu’au débat sur le développement économique. En plus de l’examen de situations nationales dans des pays comme le Burkina Faso, le Mali ou la Guinée Bissau, l’organisation s’est surtout penchée sur des thèmes transnationaux comme la lutte contre le terrorisme ou les conflits liés aux activités pastorales, qui font désormais peser de nouvelles menaces sur la sécurité de l’Afrique de l’Ouest. Pour faire face à ces nouveaux défis, l’organisation doit se réformer en profondeur. Au moment de sa...
(Xinhua 07/07/16)
L'introduction d'une monnaie unique par les pays d'Afrique de l'Ouest promouvrait l'intégration et le progrès économique de la région, a déclaré lundi l'ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo. Il a tenu ces propos lors d'une rencontre avec le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Marcel de Souza, à Abeoukuta, ville du sud-ouest du Nigeria. Il est temps que la CEDEAO commence à utiliser une monnaie unique, a déclaré M. Obasanjo, ajoutant que cela permettrait de stimuler l'économie de tous les Etats de la régin. Une intégration économique plus appronfondie dans l'espace CEDEAO endiguera à fur et à mesure la vague du chômage des jeunes, a-t-il ajouté.
(Autre média 05/07/16)
Aujourd’hui, le Libéria a moins de 200 sages-femmes qualifiées pour une population de plus de 4 millions de personnes... Même si cela fait déjà 20 ans que Bentoe Tehoungue a pratiqué à son premier accouchement dans une zone rurale du Libéria, elle s’en souvient comme si c’était hier. La jeune femme enceinte n’avait que treize ans – âge auquel l’accouchement peut entraîner la mort de la mère et de l’enfant. «Je ne pouvais m’empêcher de penser que cette enfant aurait dû être à l’école et non pas...

Pages