Mardi 23 Mai 2017
(Xinhua 13/03/17)
Le redéployement énergétique est l'un des piliers importants du développement de l'Afrique, a déclaré samedi Amakoé Klutsè président du comité technique d'organisation de la session ordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l'UA sur les Transports, les Infrastructures interrégionales et transcontinentales, l'Energie et le Tourisme, du 13 au 17 mars à Lomé. Invité au journal de soir de la télévision nationale (TVT), M. Klutsè a indiqué qu'il est important que les pays africains se mettent ensemble pour mutualiser leurs efforts et leurs énergies pour élaborer les projets porteurs, citant comme exemple le projet du barrage hydroélectrique d'Inga en RD.Congo. "La RD. Congo seule ne peut pas financer ce projet, il est important que tous les pays africains se mettent ensemble...
(Xinhua 11/03/17)
Un total de 140 policiers chinois affectés au maintien de la paix sont partis vendredi de Beijing pour une mission d'un an au Liberia, selon le ministère chinois de la Sécurité publique. Les membres de la cinquième équipe de Casques bleus chinois envoyés au Liberia ont été choisis par les autorités policières de la région autonome Zhuang du Guangxi (sud). Ils ont tous participé à une formation au maintien de la paix et passé avec succès des examens de l'ONU, a indiqué le ministère. Depuis 2000, le ministère a envoyé 2.458 policiers dans des zones de missions de maintien de la paix de l'ONU, telles que le Liberia, l'Afghanistan, le Soudan et le Soudan du Sud.
(Xinhua 09/03/17)
Selon Nkosazana Dlamini Zuma, présidente sortante de la Commission de l'Union africaine (CUA), l'autonomisation des femmes est essentielle au développement des générations futures en Afrique. La présidente de la CUA a fait ces remarques en commémorant la Journée internationale de la femme lors d'une cérémonie mercredi au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba, capitale de l'Éthiopie. La présidente sortante a souligné l'importance de célébrer la détermination des femmes dans le monde entier pour l'égalité des droits et de faire entendre la voix des femmes. "Il y a encore des défis, même au travail, que les femmes doivent toujours affronter", a-t-elle mis en garde. "Ce sont des défis que nous devons examiner". Le bloc panafricain a rejoint la communauté internationale pour...
(Autre média 08/03/17)
Dix ressortissants Guinéens dont deux femmes, mis aux arrêts au Libéria, viennent de bénéficier d’une mise en liberté provisoire. Selon une source policière, ces compatriotes tentaient de s’inscrire sur les listes électorales de ce pays. Après leur arrestation, ils ont été présentés à la justice depuis le 17 février 2017. Faute d’avocat pour les défendre dit-on, ils ont été mis en détention provisoire pour quelques jours. Une médiation réussie ! C’est le gouverneur de la ville de Monrovia et le président de la communauté guinéenne au Libéria qui ont réussi à obtenir cette mise en liberté provisoire. M. REEVES, responsable du service d’immigration du Libéria (L.I.S) promet des arrestations de masse dans les semaines à venir. « Nous avons renforcé...
(Autre média 08/03/17)
Ce qu’a vécu Ed Sheeran fait parti de ces moments d’émotions qui ramènent les pieds sur terre. Une sorte de piqûre de rappel pour ne pas oublier notre chance. Invité par l’association caritative Comic Relief en vue du Téléthon, il s’est rendu au Libéria, un pays décimé par la maladie d’Ebola. Au cœur de ce voyage, il a fait la rencontre de Peaches, une petite fille locale. La jeune enfant a chanté une chanson à Ed, en hommage à son père, terrassé par la maladie. Et la star a tenu à en savoir voir plus sur le drame qui se joue ici. «Comment c’était quand Ebola a frappé ?» a-t-il ainsi demandé à la fillette qui lui a répondu «Mon...
(APA 01/03/17)
La présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf a entamé mardi une visite officielle en Éthiopie, marquée notamment par la signature entre les deux pays d’importants accords de coopération dans les domaines de l’enseignement technique et professionnel, de la santé et des sciences médicales, du développement du bétail et de la pêche et du développement industriel. Au cours des entretiens bilatéraux avec la présidente libérienne, le Premier ministre Hailemariam a noté que la signature des accords de coopération fournira aux deux pays un cadre pratique pour initier et cultiver un partenariat plus dynamique...
(AFP 28/02/17)
Trois navires ont été arraisonnés pour pêche illégale au Liberia lors d'une patrouille conjointe de l'armée et de l'ONG écologiste Sea Shepherd, ont annoncé lundi les deux parties. La patrouille mixte, dite "Opération Sola Stella", est en cours "depuis plus de trois semaines maintenant" dans le cadre de la lutte contre "les nombreuses pêches illégales sur notre territoire maritime", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère libérien de la Défense, David Dahn. Elle implique une vingtaine membres des forces libériennes et de Sea Shepherd et se poursuivait lundi, a indiqué M. Dahn, sans préciser pour quelle durée. Sea Shepherd a précisé, dans un communiqué, que la patrouille était menée avec son bateau, le MY Bob Barker, "sous le commandement...
(Agence Ecofin 24/02/17)
D’un cout initial estimé à 270 milliards Fcfa (environ 434 millions $), le Projet d’Interconnexion électrique entre Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone, et la Guinée (CLSG) bénéficie désormais des financements nécessaires à sa mise en œuvre. « La mise en œuvre du projet est à la phase de signature des contrats de prestations » annonce un communiqué rendu public à l’issue du conseil des ministres ivoirien tenu le 22 février 2017. Le Projet d’interconnexion CLSG bénéficie d’un financement accordé par la Banque Mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d’investissement (BEI), KFW et par les Etats membres du projet.
(Autre média 23/02/17)
Yaya Jammeh, le président vaincu est prêt à utiliser tous les moyens possibles et imaginables pour s’accrocher au pouvoir. Si l’on s’en tient à Buzzfeed news créé par Huffington Post, Jammeh a décidé de recruter chez les ex-mercenaires libériens et sierra léonais pour gonfler les rangs de son armée évalués officiellement à 1000 soldats. A 15 jours de la fin de son mandat, il se prépare à une éventuelle intervention militaire qui prend l’apparence de l’évidence: il est allé solliciter les services d’ex mercenaires sierra leonnais et libériens ou même ivoiriens. « Jammeh est prêt à combattre jusqu’au bout et à dépenser de l’argent pour rester au pouvoir « , a déclaré un ancien soldat libérien, recruté par ses services.
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(AFP 14/02/17)
Lors de la grande épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015, environ 3% seulement des personnes infectées ont été responsables de 61% de toutes les contagions, a déterminé une étude publiée lundi dans les Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS). Ces "super-propagateurs" de l'infection jouent un rôle tellement important dans des épidémies qu'il est essentiel de mieux les identifier afin de contenir plus efficacement des flambées infectieuses, explique cette équipe internationale de recherche menée par l'Université de Princeton avec des chercheurs de l'Université d'Oregon, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH). L'épidémie d'Ebola en 2014 a été d'une ampleur sans précédent en Afrique alors que les premières...
(AFP 07/02/17)
La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a suspendu pour deux mois les voyages des responsables gouvernementaux, en raison de la dépréciation de la monnaie nationale, sauf exception relevant de sa seule décision, a indiqué mardi le ministre de l'Information. "Sauf cas d'urgence, aucun responsable ne sera autorisé à voyager à l'étranger. La mesure concerne tous les ministres, les chefs d'agences et de commissions (gouvernementales) ainsi que leurs adjoints et collaborateurs", a déclaré à l'AFP le ministre...
(APA 04/02/17)
Les autorités sanitaires du Libéria sont en train de former des survivantes de la fistule obstétricale, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) pour les aider à se réinsérer dans la société. Selon un communiqué de presse envoyé à APA vendredi, le ‘Liberia Fistula Project’ logé au ministère de la Santé avec le soutien de L’UNFPA, a délivré des diplômes à 13 survivantes du Centre de réhabilitation de la fistule et de réinsertion de l’hôpital de Phebe dans le comté de Bong. Le projet fait partie du programme du Ministère de la santé et de l’UNFPA pour préparer les survivantes de la fistule qui ont été traités pour leur réinsertion dans la société. Les femmes...
(Le Monde 24/01/17)
Selon une étude menée auprès des rescapés en Guinée, sept sur dix souffrent du « syndrome post-Ebola » et près d’un sur cinq de dépression. L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, désormais terminée, a fait beaucoup de morts. Précisément 11 310, selon le décompte de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce qu’on sait moins, c’est qu’elle a fait, aussi, beaucoup de survivants. Le redoutable virus, provoquant saignements et défaillance des organes vitaux, a frappé en Sierra Leone, au Liberia, en Guinée, et de façon plus marginale au Mali, au Nigeria et au Sénégal, de 2013 à 2016. Il a laissé derrière lui plus de 17 000 personnes ayant été infectées et déclarées guéries, du moins officiellement. La situation est...
(AFP 16/01/17)
Un an après leur sortie de l'hôpital, les trois quarts des survivants du virus Ebola présentaient encore des problèmes de santé, dont 18% de soucis visuels parfois graves pouvant aller jusqu'à la cécité, selon une vaste étude en cours en Guinée sur le syndrome post-Ebola. L'étude, publiée samedi dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, confirme des résultats déjà observés en Sierra Leone sur 277 survivants quatre mois en moyenne après leur guérison. Cette nouvelle étude menée en Guinée porte sur 802 survivants. Intégrés dans l'étude en moyenne un an après leur hospitalisation initiale, 40% des survivants ont mentionné de la fatigue ou de la fièvre, 38% des douleurs musculaires ou articulaires, 35% des maux de tête, 22% des...
(APA 14/01/17)
APA - Monrovia (Liberia) - Trois millions de Libériens, sur une population d’un peu plus de quatre millions souffrent du diabète, selon des statistiques publiées par le Centre du diabète au Liberia Le directeur exécutif du Centre du diabète au Libéria, James Momoh a déclaré que les chiffres étaient stupéfiants, et a appelé les Libériens à venir au Centre pour des tests gratuits. Momoh a déclaré que 500 personnes qui ont récemment visité le Centre avaient été testées positives pour le diabète. "C’est très grave. Les gens doivent faire attention et connaître leur niveau de sucre dans le sang", a-t-il conseillé. Il a souligné que le diabète était en constante hausse, faisant remarquer que lorsque les gens connaissent leur statut,...
(Agence Ecofin 12/01/17)
L’Union européenne (UE) dédiera un montant de 35 millions d’euros pour accompagner le développement du secteur agricole libérien et le renforcement de la Commission générale d’audit du pays. Plus concrètement, selon Tiina Intelmann (photo), l’Ambassadrice de l’UE au Liberia, 8,5 millions et 7 millions d’euros seront respectivement octroyés pour le développement des marchés du cacao et de la pêche afin de permettre aux différents acteurs desdits secteurs d’augmenter leurs revenus. Un autre volet de l’aide financière dans le secteur agricole porte sur un montant de 12 millions d’euros, destiné à appuyer le gouvernement libérien, dans le cadre de sa lutte contre l’insécurité alimentaire, à travers une relance de la productivité agricole et en se basant sur la diversification agricole dans...
(Xinhua 24/12/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité a décidé vendredi de proroger le mandat de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) jusqu'au 30 avril 2018. Il s'agit de la dernière prorogation de mandat accordée par le Conseil à la MINUL qui fut mise en place en 2003. Le mandat prorogé inclut notamment la protection des civils, la réforme de l'appareil judiciaire et des institutions chargées de la sécurité ainsi que la promotion et la protection des droits de l'homme, a indiqué le Conseil de sécurité dans un communiqué. Dans sa résolution, le Conseil a favorablement accueilli les progrès d'ensemble accomplis sur la voie du rétablissement de la paix, de la sécurité et de la stabilité...
(APA 24/12/16)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, vendredi, un vaccin hautement protecteur contre le virus Ebola après un essai majeur réalisé en Guinée où cette maladie a fait plusieurs victimes. Dans un communiqué publié via son site internet, l’OMS note qu’un ‘’vaccin anti-Ebola expérimental s’est révélé hautement protecteur contre ce virus mortel, dans le cadre d’un essai majeur réalisé en Guinée’’. ‘’Ce vaccin est le premier à prévenir l’infection par l’un des agents pathogènes les plus létaux connus à ce jour et ces résultats ajoutent du poids aux résultats publiés plus précocement l’année dernière’’, explique le texte qui précise que ‘’ce vaccin est appelé rVSV-ZEBOV’’. Cet essai était dirigé par l’OMS, conjointement avec le ministère...
(AFP 23/12/16)
Un vaccin d'origine canadienne contre le virus Ebola, qui a fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest, est efficace "jusqu'à 100%" contre ce virus mortel, a annoncé vendredi l'Organisation Mondiale de la Santé. Il n'y a eu aucun cas d'Ebola parmi les quelque 6.000 personnes qui ont reçu ce vaccin l'an dernier, en Guinée, contre 23 cas dans le groupe des non vaccinées, selon les résultats de l'essai conduit par l'OMS avec le ministère de ce pays et des partenaires internationaux. "Ce qui suggère fortement que le vaccin est très efficace et pourrait avoir une efficacité jusqu'à 100%", a déclaré à l'AFP le Dr Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale à l'OMS. Son équipe de chercheurs a calculé qu'en cas...

Pages