Jeudi 19 Octobre 2017
(Le Patriote 01/10/13)
La session extraordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO(Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) se tient depuis, hier à l’Hôtel du Golf à Abidjan. La cérémonie d’ouverture a été marquée par le message du président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo et celui du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby, par ailleurs président du Conseil des ministres de la CEDEAO. Le premier a fait observer que l’intégration par le marché ne peut se réaliser sans régie tarifaire appropriée. L’adoption du texte de l’Institution, procède selon lui de cette logique. Et le président de la Commission de la CEDEAO de mentionner qu’il ne reste qu’à ses pairs de trouver des mesures consensuelles...
(Xinhua 01/10/13)
Malgré des progrès spectaculaires au cours des 20 dernières années, l'Afrique reste confrontée à des défis majeurs tels que les inégalités, la mauvaise gouvernance, et la corruption, a déclaré la vice- directrice du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), Anne-Birgitte Albrectsen.La vice-directrice a tenu ces propos lundi à l'ouverture de la session des experts de la Conférence régionale africaine sur la population et le développement, organisée à Addis Abeba par la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UN-CEA), l' Union africaine (UA) et le FNUAP.La vice-directrice a souligné que les pays africains avaient démontré une forte volonté politique pour ce qui est d'éradiquer la pauvreté, de créer des opportunités d'emploi pour les jeunes, d' assurer le droit...
(Xinhua 30/09/13)
BEIJING, 30 septembre (Xinhua) -- La Chine enverra un contingent de 140 policiers anti-émeute au Libéria pour participer à une mission de maintien de la paix des Nations unies, a annoncé dimanche le ministère chinois de la Sécurité publique. La première équipe de 14 membres partira de Beijing lundi. Elle est composée d'un vice-chef du contingent, d'un agent de liaison et du personnel chargé de la logistique, des combats et des soins. Les casques bleus chinois créeront un camps et prépareront l'arrivée des autres membres du contingent. La seconde équipe partira pour le Libéria "dans quelques jours", a confirmé le ministère. Depuis 2000, la Chine a envoyé des casques bleus dans au moins huit régions, à savoir le Timor oriental,...
(Gabonews 30/09/13)
La 8ème édition de la Conférence économique africaine se tiendra à Johannesburg, en Afrique du Sud, du 28 au 30 octobre 2013.Cette rencontre, sous le thème de “l'intégration régionale en Afrique”, est organisée conjointement par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).Cette année encore, la Conférence économique africaine rassemblera de hauts responsables politiques et économiques, des chefs d'État, des chercheurs de renom et des experts du développement. En provenance des quatre coins du continent africain et du reste du monde, ils débattront des efforts accomplis par les pays africains pour joindre leurs forces et intégrer leurs économies dans l'optique...
(Xinhua 30/09/13)
Les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont tombés d'accord pour réduire les tarifs des appels internationaux entrants pour rendre les services TIC accessibles et abordables.Cet accord intervient lors d'une réunion régionale des experts à Banjul, destinée à promouvoir la connectivité entre les pays membres de la CEDEAO, a fait savoir le ministre gambien des Communications et des Infrastructures, Nana Grey Johnson."Je salue aussi l'initiative de la CEDEAO pour fixer de la date limite de la transition digitale au 31 décembre 2014 et assurer l'harmonisation des standards de transmission TNT et des exigences techniques", a déclaré M. Johnson. Les experts ont également salué la Commission de la CEDEAO pour les progrès significatifs enregistrés dans...
(Xinhua 30/09/13)
"Nous avons humilié et vaincu nos assaillants", s'est exprimé ainsi triomphalement le président kenyan, Uhuru Kenyatta, lors d'un discours télévisé, pour annoncer la défaite du commando terroriste des shebabs somaliens, plus de trois jours après le début de l'attaque contre le centre commercial Westgate de Nairobi.Au Kenya, les enquêtes sur l'attentat, qui a fait au moins 67 morts et 240 blessés, sont toujours en cours. Cet attentat, le plus meurtrier au Kenya depuis l'attaque-suicide d'Al-Qaïda en août 1998 contre l'ambassade des Etats-Unis, qui avait fait plus de 200 morts, a non seulement occulté la bonne réputation du Kenya, connue comme "la Perle de l'Afrique de l'Est", mais a également mis en évidence la fragilité de la sécurité globale en Afrique,...
(Jeune Afrique 28/09/13)
Lassés de voir Pékin exploiter leurs richesses pétrolières et minières sans que leurs pays en retirent des bénéfices substantiels, les gouvernements africains - du Gabon au Tchad en passant par le Niger - tentent de rééquilibrer les échanges. Au prix de quelques frictions. C'est arrivé coup sur coup. En décembre 2012, les Chinois ont perdu le champ pétrolier d'Obangue, au Gabon. En avril 2013, ils ont été conspués par des chômeurs près des puits de Diffa, dans le sud-est du Niger. En août, sur ordre du gouvernement, ils ont dû fermer un site d'extraction très polluant au Tchad. "La romance entre la Chine et nous, c'est fini", s'exclame Sanusi Lamido dans une tribune retentissante parue en mars dans le Financial...
(Les Afriques 27/09/13)
Inculpé pour complicité de crime contre l’humanité durant le conflit sierra léonais, Charles Taylor est souvent présenté comme le principal soutien de l’une des rebellions les plus cruelles du continent le RUF du caporal Fodé Sonko. Le feuilleton du procès Taylor vient de connaître son épilogue, avec la confirmation en appel par les juges du tribunal spécial pour la Sierra Leone qui vient de condamner définitivement l’ex- président Libérien à 50 ans de réclusion criminelle. Coupable, ou non coupable ? L'ex-président libérien Charles Taylor est jugé coupable, le 26 avril 2012, d'avoir aidé et encouragé la commission des 11 crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour lesquels il était poursuivi... C'est la réponse des juges de la Cour Spéciale...
(AFP 27/09/13)
Ex-chef de guerre devenu président du Liberia par les urnes, Charles Taylor, 65 ans, dont la condamnation à 50 ans de prison a été confirmée jeudi en appel, a plongé une partie de l'Afrique de l'Ouest dans un enchaînement de conflits sanglants dans les années 1990. Cet homme d'origine bourgeoise a connu l'université américaine, puis les bancs de l'administration libérienne avant de devenir un chef de guerre avide de pouvoir, puis un président aussi contesté que redouté entre 1997 et 2003. Charles Ghankay Dahkpannah Taylor est né en 1948 dans une banlieue aisée de Monrovia d'un père et d'une mère d'origine afro-américaine appartenant à l'ethnie des Gios qui a dirigé le Liberia de 1822, date de sa fondation, à 1980...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(AFP 26/09/13)
MONROVIA, 26 septembre 2013 (AFP) - Le gouvernement libérien a salué la confirmation, jeudi, de la condamnation de l'ex-président libérien Charles Taylor à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité durant la guerre en Sierra Leone, en lui souhaitant de purger sa peine dans le respect de la loi. "Le gouvernement du Liberia se félicite de la décision" rendue par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) à l'encontre de Charles Taylor, a déclaré à l'AFP Isaac Jackson, vice-ministre de l'Information. "Le Liberia reste respectueux des règles du droit international. Nous espérons que durant sa peine de prison, il sera traité conformément à la loi", a ajouté M. Jackson. Le ton était différent au sein de la formation...
(AFP 26/09/13)
LEIDSCHENDAM, 26 septembre 2013 (AFP) - La condamnation de l'ex-président libérien Charles Taylor à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité a été confirmée en appel jeudi par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone. "La chambre d'appel (...) confirme la condamnation à 50 ans de prison", a déclaré le juge George King lors d'une audience publique à Leidschendam, dans la banlieue de La Haye. Ce jugement, rendu par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), est l'ultime étape d'une affaire marathon qui dure depuis plus de sept ans contre l'ancien homme fort de l'Afrique de l'ouest. Charles Taylor devrait dès lors être transféré dans une prison à l'étranger, à déterminer par les juges, afin de purger sa...
(Xinhua 26/09/13)
Le président en exercice de l'Union africaine (UA), Hailemariam Dessalegn, a appelé à un nouveau programme de développement mondial pour l'après-2015 correspondant aux priorités de développement de l'Afrique. Dans son discours fait au cours du débat de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU, M. Dessalegn, qui est également le Premier ministre éthiopien, a indiqué : "Nous espérons énormément que le programme de développement mondial pour l'après-2015 concordera avec nos priorités et besoins de développement". Un programme de développement pour l'Afrique sur les 50 prochaines années vise à réaliser cet objectif fondamental, afin d'éradiquer la pauvreté et d'assurer le développement durable, a-t-il indiqué. "Le XXIe siècle sera le siècle de l'Afrique si nous harmonisons nos efforts pour maintenir et accélérer...
(Le Quotidien (Sn) 26/09/13)
La Commission sous régionale des pêches (Csrp), dans le cadre du projet «Awa» financé par l’Ird (France) et Bmbf (Allemagne) à hauteur de plus de 400 mille euros, a pour objectif principal de permettre aux Etats membres de mettre en place une pêche durable et les écosystèmes de gestion de l’environnement marin basés sur les plans biologique, économique et social. Créée le 29 mars 1985, la Csrp est une organisation intergouvernementale de coopération halieutique.Les Etats côtiers de la sous région ouest-africaine, confrontés à une multitude de problèmes, notamment la surexploitation de leurs ressources halieutiques, peuvent bientôt compter sur le projet «Awa» pour mettre en œuvre une gestion durable des ressources marines transitant dans la région occidentale du continent africain. Hier,...
(AIB 25/09/13)
Le défi de la valorisation des résultats de la recherche scientifique est au cœur des préoccupations de chercheurs et étudiants de divers pays, réunis à Ouagadougou pour un symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations en Afrique, du 24 au 27 septembre 2013.Aucun pays ne peut se développer sans la recherche scientifique. C’est la conviction affichée par le chef du gouvernement burkinabè, Luc Adolphe TIAO lors du symposium symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations en Afrique. Le défi auquel sont confrontés les pays africains reste la valorisation des résultats de la recherche.Selon le ministre en charge de l’Innovation, Gnissa Isaïe Konaté, sur la base de l’expérience des pays émergents,...
(Xinhua 25/09/13)
ARUSHA (Tanzanie)- Un haut responsable de Tanzanie a appelé mardi les pays d'Afrique à s'unir pour lutter contre la corruption abondante dans les secteurs de la construction et des transports car ce problème contribue au ralentissement socioéconomique de la région.Le vice-ministre tanzanien des Travaux Gerson Lwenge a tenu ces propos à Arusha à l'occasion du Séminaire international sur la performance et la gouvernance de l'administration des routes et des transports.Cette réunion, qui mobilise 25 pays du monde entier, a été organisée par l'Association mondiale des réseaux routiers (PIARC) en collaboration avec l'Association des agences routières nationales d'Afrique australe (ASANRA).Les pays africains, et en particulier ceux d'Afrique sub- saharienne, déploient de grands efforts pour mettre en place de meilleures infrastructures routières...
(Guineeconakry.info 25/09/13)
La soixante-huitième Assemblée générale des Nations s’est ouverte hier à New York. L’occasion pour la planète entière, par la voix des différents dirigeants, de débattre des grands sujets de l’heure. De l’Afrique, il en sera bien sûr question. Mais comme c’est le cas dans quasiment toutes les grand-messes du genre, ce n’est pas de l’Afrique rayonnante dont on débattra à New York. On auscultera plutôt celle de la désolation. Et de la plus dramatique des désolations, parce qu’il ne s’agira pas de la pauvreté, du chômage et des voies et moyens d’endiguer ces fléaux sur le continent. On parlera plutôt une nouvelle fois de l’Afrique des conflits, parce que malheureusement le continent-berceau de l’humanité en recèle toujours. Ainsi, on va...
(Xinhua 24/09/13)
Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) s'est félicité, dans un rapport publié lundi, d'une accélération sensible dans la réalisation de l'objectif mondial de lutte contre le VIH fixés pour 2015, connu comme le sixième des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).Pour 2012, l'ONUSIDA estime à 2,3 millions le nombre de nouvelles infections par le VIH chez les adultes et les enfants, soit 33% de moins qu'en 2001. Chez les enfants, les nouvelles infections ont été réduites de 260.000, soit 52% de moins qu'en 2001, alors que les décès liés au sida ont diminué de 30% depuis leur pic de 2005 grâce à un élargissement de l'accès au traitement antirétroviral.Fin 2012, près de 9,7 millions de...
(Sidwaya 23/09/13)
A l’occasion de la semaine du Caucus noir du Congrès des Etats-Unis, le chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, a animé, vendredi 20 septembre 2013 à Washington, un panel sur le thème : « La paix et la sécurité en Afrique : Médiation et règlement pacifique des conflits ».« Je suis venu à Washington pour saluer l’immense œuvre accomplie par le Congressional Black Caucus dans le renforcement de la vie des institutions et de la démocratie américaines, ainsi que la consolidation de la coopération entre les Etats-Unis et l’Afrique ». Ainsi, a déclaré le président du Faso, Blaise Compaoré au grand public réuni ce vendredi 20 septembre à la Fondation du Congressional Black caucus, représentant les élus Afro-américains du Congrès,...
(Cameroon-Tribune 23/09/13)
L’organisation panafricaine vient d’annoncer une réunion extraordinaire sur la question. L’Union africaine (UA) a annoncé le week-end dernier un sommet extraordinaire le 13 octobre prochain pour protester contre les procès des dirigeants kenyans ouverts à la Cour pénale internationale (Cpi). Plusieurs sources ont fait état d’une lettre adressée par les dirigeants africains à la Cpi, qui explique que la présence du vice-président kényan William Ruto à son procès à La Haye va « désavantager le Kenya », sans donner d’autres détails au sujet de cette correspondance. Par contre, il semble déjà clair que la rencontre prévue à Addis-Abeba permettra à chacun des 43 pays signataires du Statut de Rome de dire s’ils souhaitent ou non se retirer de ce traité...

Pages