Lundi 23 Octobre 2017
(AFP 14/10/17)
Le favori de la présidentielle au Liberia, le sénateur George Weah, légende du football africain, accentuait son avance sur le vice-président Joseph Boakai, mais un second tour paraissait de plus en plus probable, selon les derniers résultats partiels provisoires annoncés samedi. Quatre jours après le scrutin pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, cette nouvelle vague de résultats fournie par la Commission électorale nationale (NEC) porte désormais sur 74% des bureaux de vote, a indiqué le président de la NEC, Jerome Korkoya. Quelque 1,2 million de suffrages ont déjà été dépouillés, pour un taux de participation moyen observé...
(AFP 13/10/17)
Les deux favoris de la présidentielle au Liberia, le sénateur George Weah, légende du football africain, et le vice-président sortant, Joseph Boakai, confortaient leur avance dans les résultats partiels provisoires annoncés vendredi, avec un avantage substantiel pour M. Weah. Trois jours après le scrutin pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, cette nouvelle vague de résultats fournis par la Commission électorale nationale (NEC) ne permettait toujours pas de déterminer si un second tour serait nécessaire.
(RFI 13/10/17)
Encore un peu de patience au Liberia après la présidentielle de mardi. Le dépouillement se poursuit et la Commission électorale a annoncé des résultats encore partiels. D'après ces chiffres provisoires, l'ancien footballeur et actuel sénateur, George Weah est en tête dans onze comtés sur quinze. Un second tour pourrait l’opposer au vice-président sortant Joseph Boakai. La Commission électorale a annoncé des résultats partiels, jeudi soir, et d’autres résultats devraient être annoncés en fin de journée. Pour l’instant, seuls 15% des bulletins ont été dépouillés. Comme le chiffre de la participation n’est pas encore connu, il s’agit donc de 15% de tous les électeurs inscrits ce qui représente un peu plus de 2 millions de personnes. Sur les 20 candidats, le...
(APA 13/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) – Le sénateur George Weah de la Coalition pour le changement démocratique (CDC) est en tête des résultats partiels de la présidentielle au Libéria avec 44,4 % des suffrages exprimés, soit 3.177 voix, rapporte jeudi soir la Commission électorale nationale (NEC) après avoir compulsé 30 pour cent des votes des 15 comptés du pays. A la deuxième place, se trouve le vice-président sortant et candidat du Parti de l’unité (UP), Joseph N. Boakai, crédité de 2.807 voix, soit 33,1% des suffrages compulsés Selon le président de la commission, Jerome Korkoya, ces résultats sont ceux des deux grands favoris à la présidentielle et ils ont été recueillis des 32 bureaux de votes sur les 158 du comte de Bomi...
(AFP 13/10/17)
Le sénateur George Weah, légende du football, et le vice-président Joseph Boakai, les deux favoris de la présidentielle au Libéria, étaient en tête des premiers résultats partiels annoncés jeudi par la Commission électorale. Mais, 48 heures après le vote, ces premiers résultats ne permettaient pas de déterminer si l'un des deux pourrait succéder dès le premier tour de scrutin à Ellen Johnson Sirleaf, première cheffe d'Etat en Afrique, a indiqué la Commission électorale nationale (NEC), réitérant ses appels à la patience et au calme. "Cette commission est résolue à publier des résultats en temps utile, mais cela ne peut se faire au détriment de l'exactitude", a déclaré son président, Jerome Korkoya...
(APA 13/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) - La formation de l’opposition libérienne, le Liberty Party qui a pour candidat à la présidentielle Charles Walker Brumskine, a dénoncé l’existence de fraudes et d’irrégularités durant le scrutin du 10 octobre, appelant la Commission électorale nationale (NEC) à suspendre l’annonce des résultats provisoires. « Si la NEC ne coopère pas avec notre demande, nous prendrons les mesures juridiques appropriées », a prévenu, jeudi à Monrovia, Benjamin Sanvee, président national du parti. En réponse à la menace du Liberty Party, le président du NEC a déclaré: « Il n’y a absolument aucune excuse pour empêcher les Libériens d’exercer leurs droits démocratiques. Nous demandons aux partisans du parti Liberty de rester calmes et de demeurer pacifiques pendant que nous...
(APA 13/10/17)
APA - Monrovia (Liberia) - Le chef de la mission d’observation électorale de la CEDEAO au Liberia, l’ex président ghanéen John Mahama, a indiqué que dans l’ensemble, les élections présidentielle et législatives du 10 octobre ont été ‘’libres et équitables’’. Dans une déclaration publiée mercredi à Monrovia, M. Mahama a déclaré que les Libériens avaient saisi l’occasion pour exercer en toute maturité et dans l’ordre, leur droit souverain de décider de la personne qui va les diriger, justifiant ainsi la confiance de la communauté internationale dans le processus. "Cette mission croit jusqu’ici qu’avec l’environnement qui a précédé le vote, les activités du jour du scrutin, le tri et le décompte des bulletins de vote, le Liberia est sur la bonne...
(APA 13/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) - Le National Democratic Institute (NDI), basé aux Etats-Unis, a déclaré qu’en dépit de certains aspects compliqués du processus électoral au Libéria, il était impressionné par la "participation enthousiaste" des électeurs à travers le pays dont beaucoup ont patiemment attendu pour voter. Selon le NDI, certaines circonscriptions abritant de nombreux bureaux de vote étaient surpeuplées et certains électeurs étaient un peu perdus dans les files d’attente et des lieux de vote avec un grand nombre d’inscrits ne disposaient que d’un seul bureau de vote, tandis que les noms de certains votants en possession de leurs cartes d’électeur ne figuraient pas sur les listes électorales, Dans un communiqué rendu public jeudi, le co-président de la délégation du NDI, le...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(AFP 12/10/17)
Les premiers résultats de la présidentielle au Liberia, qui désignera le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, se faisaient encore attendre jeudi, 48 heures après le vote, la Commission électorale appelant à la patience et au calme. Après le vote de mardi, marqué par une forte participation, l'incertitude perdurait notamment sur la tenue d'un éventuel second tour, qui sera organisé si aucun des 20 candidats ne l'emportait dès le premier. La commission électorale a renoncé à donner mercredi comme prévu de premiers résultats...
(APA 12/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) - Un second tour semble se profiler à l'élection présidentielle du Liberia pour départager les deux principaux candidats, que sont le vice-président Joseph Boakai du Parti de l'unité (sortant) et George Weah, candidat de la Coalition pour le changement démocratique. Selon la télévision nationale « Liberian Broadcasting System » on s’achemine vers un second tour qui va opposer les deux principaux candidats qui ont tous les deux remporté largement leurs fiefs respectifs. Toutefois les chiffres avancés par la télévision ne sont pas officiels.
(La Tribune 12/10/17)
Les messages de félicitations fusent de partout en Afrique et même au-delà. Très vite suivis d’articles qui l’ont déjà installé sur le fauteuil de l'Executive Mansion, le palais présidentiel de Monrovia. Sur les réseaux sociaux comme dans une partie de la presse, George Weah est déjà élu président du Liberia, dès le premier tour. Seul problème, la commission électorale libérienne n’a encore officialisé aucun résultat. « Bienvenue sur le compte Twitter officiel du président élu du Liberia», tweete lapidairement un compte du réseau social au nom de George Weah, apparu au lendemain de la présidentielle 2017 au Liberia. George Weah déjà élu sur les réseaux sociaux et la presse... Dans l'attente de connaître le visage parmi la vingtaine de candidats...
(AFP 12/10/17)
Deux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola se sont avérés prometteurs pour protéger de la fièvre hémorragique pendant au moins un an, selon les résultats d'un essai clinique publié mercredi. L'étude publiée dans le New England Journal of Medicine a porté sur 1.500 personnes à Monrovia, au Liberia. Les participants ont reçu l'un des deux vaccins en cours de test ou un placebo. Le premier vaccin, rVSV-ZEBOV, a été conçu par des scientifiques du gouvernement canadien et est maintenant sous licence des laboratoires Merck, Sharp et Dohme Corporation. Le deuxième vaccin, cAd3-EBOZ, a été développé par le Centre de recherche sur les vaccins de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et GlaxoSmithKline. Après un mois, 84%...
(AFP 11/10/17)
Les Libériens devaient encore patienter mercredi pour connaître les premiers résultats de la présidentielle pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, dont la Commission électorale a reporté l'annonce d'au moins 24 heures. Au lendemain de ce vote marqué par une forte participation, émaillé par endroits de problèmes d'organisation, l'incertitude demeurait notamment sur la tenue d'un éventuel second tour, si aucun des 20 candidats ne l'emportait dès le premier. Les deux favoris, le sénateur George Weah, légende du football africain, battu par Mme Sirleaf au second tour en 2005...
(RFI 11/10/17)
Plus de deux millions de Libériens étaient aux urnes appelés mardi 10 octobre pour élire leurs parlementaires mais surtout choisir qui succédera à la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Vingt candidats sont en lice, dans un scrutin très ouvert qui pourrait constituer la première transition démocratique dans ce pays. Le vote s'est déroulé dans le calme et a fortement mobilisé les électeurs, à en croire le président de la commission électorale qui a estimé que la participation avait été « très forte », sans toutefois donner de chiffre. Signe de cette affluence : plusieurs bureaux ont dû rester ouverts plus tard que prévu pour permettre aux électeurs arrivés avant l'heure officielle de clôture de mettre leur bulletin dans l'urne. Beaucoup d'engouement...
(APA 11/10/17)
APA - Monrovia (Liberia) - Le président de la Commission électorale nationale du Liberia, le conseiller Jerome Korkoya a qualifié d’’impressionnant’’ le taux de participation aux élections générales de ce mardi Les bureaux de vote ont été officiellement fermés à 18 heures après un vote pacifique pour élire un nouveau président et des membres de l’Assemblée nationale Lors d’une conférence de presse à Monrovia, le président Korkoya a déclaré que le nombre d’électeurs dans les centres de vote avait été énorme. Mais il n’a pas donné de chiffre. Il a ordonné aux agents électoraux de veiller à ce que tous les citoyens munis de cartes d’identification puissent voter, que leur nom figure ou non sur le registre électoral. Cependant, les...
(Xinhua 11/10/17)
Les Libériens vont aux urnes mardi pour élire le président et les membres du Congrès national. Un total de 20 candidats présidentiels sont en lice, et leurs destins seront décidés par 2.183.629 électeurs inscrits par la Commission électorale nationale du Liberia. Parmi les candidat présidentiels, l'actuel vice-président Joseph Boakai et Georeg Weah, une ex-star de football, sont les plus favoris, bien qu'il n'y ait pas de favori clair parmi les candidats. Joseph Nyumah Boakai, actuel vice-président du Liberia et candidat présidentiel du Parti de l'unité au pouvoir (UP), est vice-président du Liberia depuis 2006, sous la présidence d'Ellen Johnson Sirleaf. Entre 1983 et 1985, il a été ministre de l'Agriculture dans du pays. En tant que ministre de l'Agriculture, il...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(AFP 10/10/17)
Plus de deux millions de Libériens votent mardi pour désigner le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique, au cours d'un scrutin très ouvert devant enraciner la démocratie dans un pays encore meurtri par la guerre civile. Outre leur nouveau président, le premier à succéder à un autre dirigeant élu depuis plus de 70 ans, les Libériens se rendent aux urnes pour renouveler les 73 sièges de la Chambre des représentants. Les bureaux de vote seront ouverts de 08H00 à 18H00 GMT, les premiers résultats étant attendus dans les 48 heures, selon la Commission électorale.
(APA 10/10/17)
APA-Monrovia (Liberia) - Le scrutin pour l’élection présidentielle a débuté à 8 heures du matin dans plusieurs bureaux de Monrovia, la capitale libérienne, devant lesquels beaucoup d’électeurs se sont massés dès 5h30 du matin. Jusqu’ici, on ne déplore aucune tension ou violence et le calme règne dans les bureaux de vote qui sont tous dotés du matériel de vote. Cependant, d’après la radio nationale, le vote dans certaines parties du pays, notamment dans les zones difficiles d'accès, y compris la frontière entre Ganta et la Guinée dans le nord-est du comté de Nimba, a commencé avec un peu de tard. Selon le porte-parole de la police, Sam Collins, environ 6.000 membres du groupe de travail sur la sécurité électorale, comprenant...

Pages