| Africatime
Vendredi 27 Février 2015
(AFP 27/02/15)
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf a remercié vendredi à la Maison Blanche le président Barack Obama pour son "leadership extraordinaire" dans la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest. "Vous avez lancé l'appel à la mobilisation pour que la communauté internationale prenne conscience de la menace que représentait cette maladie", a déclaré Mme Sirleaf lors d'une rencontre, dans le Bureau ovale, avec le président américain. "Nous voulons saluer votre leadership extraordinaire", a-t-elle ajouté, saluant aussi le rôle du Congrès américain, où républicains et démocrates ont soutenu ensemble ces efforts qui se sont traduits par une...
(AFP 27/02/15)
L'épidémie Ebola n'est "pas terminée" au Liberia même si le nombre d'infections s'est énormément réduit, a prévenu vendredi le secrétaire d'Etat américain John Kerry en recevant la présidente de ce pays d'Afrique de l'Ouest, Ellen Johnson Sirleaf. Les Etats-Unis mettent fin à leur mission militaire au Liberia et Mme Sirleaf est venue à Washington remercier le gouvernement américain et le Congrès pour l'aide de 2,5 milliards de dollars et l'envoi de 2.800 militaires. Le nombre de "nouveaux cas au Liberia a été réduit de 95%. C'est une information remarquable, une bonne nouvelle (...) Mais à la vérité, tant que l'on continue d'enregistrer de nouvelles infections, même à des niveaux faibles, on ne peut pas déclarer que c'est terminé", a expliqué...
(PANA 27/02/15)
La Banque africaine de développement (BAD) est le fer de lance du développement d'une politique qui aidera à éliminer les obstacles qui entravent la participation des femmes dans l'accès à l'énergie dans la région de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a déclaré mercredi l'institution financière basée à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Grâce à cette politique, les gouvernements des 15 pays membres de la CEDEAO seront engagés à des actions concertées qui portent sur ??les disparités entre les sexes qui existent dans le secteur de l'énergie, selon un communiqué obtenu par la PANA auprès de la Banque. Il est prévu que cette démarche va orienter la région de l'Afrique de l'Ouest vers une trajectoire...
(AFP 26/02/15)
Les États-Unis ont mis un terme jeudi à leur opération militaire pour combattre l'épidémie d'Ebola au Liberia, lors d'une cérémonie militaire à Monrovia, a constaté un journaliste de l'AFP. "L'importance des progrès que nous voyons aujourd'hui signifie plus qu'une diminution du nombre de cas confirmés ou suspects d'Ebola. Ces progrès se voient aussi à travers la capacité des Libériens à reprendre une vie normale", a déclaré jeudi le général Gary Volesky, chef de l'opération militaire américaine lors d'une cérémonie à...
(AFP 26/02/15)
Au moment de s'adresser jeudi au Congrès américain pour remercier les États-Unis de leur soutien contre l'épidémie d'Ebola, la présidente du Liberia Ellen Jonhson Sirleaf referme un nouveau chapitre de l'histoire tumultueuse de plus de deux siècles entre les deux pays. Mme Sirleaf doit s'exprimer devant le Sénat avant d'être reçue vendredi à la Maison Blanche par le président Barack Obama, qui a accordé 2,5 milliards de dollars au Liberia et envoyé 2.800 militaires américains, le plus important contingent envoyé par les États-Unis en Afrique de l'Ouest, pour lutter contre Ebola. Washington a aussi appuyé auprès des institutions financières internationales les pays les plus touchés, Guinée, Sierra Leone...
(PANA 26/02/15)
La Commission mixte du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a entamé ce mardi dans la capitale capverdienne, Praia, une rencontre de quatre jours pour débattre des textes communautaires concernant la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, a appris la PANA, à Praia, de source parlementaire. La réunion, qui réunit les Commissions permanentes du Parlement chargées des Affaires politiques, de la paix et de la sécurité pour le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et le Mécanisme africain d’évaluation des pairs (MAEP) et pour les Affaires juridiques et judiciaires, vise à permettre aux parlementaires de s’approprier les textes...
(APA 25/02/15)
Une délégation composée de trois responsables du ministère de la Santé et des Services sociaux des États-Unis est attendue cette semaine au Liberia et en Guinée où elle visitera les sites d’intervention sur Ebola, annonce un communiqué de l’ambassade américaine publié mardi à Monrovia. La délégation comprendra le secrétaire adjoint par intérim du Département de la santé, Karen De Salvo, le secrétaire adjoint aux affaires internationales, Jimmy Kolker et le directeur adjoint du personnel administratif, Dawn O’Connel. Au Liberia, la...
(PANA 25/02/15)
Un atelier pour lancer un projet relatif à la mise en place d’une politique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) intégrant la question du genre et l’accès énergétique et visant à définir la stratégie de sa mise en œuvre, a débuté mardi à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Le projet vise à établir une politique régionale, comportant une stratégie pour sa mise en œuvre et destinée à appuyer les politiques de la région ouest-africaine en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. Il viendra aussi appuyer l’initiative Énergie durable pour tous (SE4ALL), dans l’optique...
(AFP 24/02/15)
L'antiviral japonais favipiravir (Avigan), déjà utilisé contre la grippe, a donné des résultats encourageants chez certains malades infectés par le virus Ebola en contribuant à réduire la mortalité, selon les résultats préliminaires d'un essai clinique dévoilés lundi. Cet essai appelé JIKI mené jusqu’à présent avec 80 malades --69 adolescents ou adultes et onze enfants-- et débuté le 17 décembre 2014 en Guinée, a montré "des signes encourageants d'efficacité" chez les personnes arrivées dans les centres de soins avec des niveaux...
(Le Nouvel Observateur 24/02/15)
L'antiviral japonais favipiravir (Avigan), déjà utilisé contre la grippe, a donné des résultats "encourageants" chez certains malades infectés par le virus Ebola en contribuant à réduire la mortalité, selon les résultats préliminaires d'un essai clinique dévoilés lundi 23 février. Cet essai appelé JIKI mené jusqu'à présent avec 80 malades - 69 adolescents ou adultes et 11 enfants - et débuté le 17 décembre 2014 en Guinée, a montré "des signes encourageants d'efficacité" chez les personnes arrivées dans les centres de...
(AFP 23/02/15)
Aux premières heures du jour lundi, les bars de Monrovia retentissent encore du bruit des verres et des notes de musique: la capitale libérienne profite de sa liberté retrouvée, après plus de six mois de couvre-feu pour cause d'Ebola. "Pourquoi est-ce que je regarde l'heure?", s'exclame Samuel Crayton dans un bar du quartier de Paynesville où les consommateurs sont encore en tenue de plage. "A partir de cette nuit, nous n'avons plus besoin de nous précipiter chez nous. A boire,...
(RFI 23/02/15)
Le Liberia allège les restrictions prises pour contrer l'épidémie d'Ebola. La présidente Sirleaf a annoncé la fin du couvre-feu dimanche, en vigueur depuis août, ainsi que la réouverture prochaine des frontières. Il n'empêche, si la situation s'améliore largement, les traces de l'épidémie se feront sentir sur le long terme, en particulier dans le secteur agricole. Après une année 2014 catastrophique, l'espoir de jours meilleurs est permis. A cause d'Ebola, la production a baissé de 10 % à 25 % selon...
(La Presse Canadienne 23/02/15)
La forte baisse des nouveaux cas d'Ebola en Afrique de l'Ouest laisse enfin penser que l'on commence à maîtriser l'épidémie. Et le bilan actuel de 10 000 morts semble presque dérisoire par rapport aux scénarios catastrophes qui circulaient l'automne dernier. A-t-on paniqué pour rien? Non, répondent les experts. Voici pourquoi. 1. Ce n'est pas fini Le chiffre fait renaître l'espoir: la semaine dernière, l'Organisation mondiale de la santé a répertorié 128 nouveaux cas d'Ebola en Afrique de l'Ouest, contre plus...
(AFP 21/02/15)
La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a annoncé vendredi la fin du couvre-feu, en vigueur depuis août 2014 dans le pays, à partir de dimanche, et la réouverture de toutes les frontières, après une décrue de l'épidémie d'Ebola. "La présidente Ellen Jonhson Sirleaf a ordonné la levée du couvre-feu dans tout le pays. La mesure prend effet à partir de dimanche 22 février", a indiqué vendredi la présidence dans un communiqué qui a également annoncé la réouverture, à une date...
(RFI 21/02/15)
C'est un nouveau signe que la situation sanitaire s'améliore rapidement au Liberia. Dans un communiqué, la présidente Ellen Johnson Sirleaf a annoncé vendredi soir que le couvre-feu serait levé à partir de dimanche 22 février, et que les frontières seraient rouvertes, à une date non précisée cette fois. Ces mesures devraient soulager un peu plus les Libériens qui subissent de sévères restrictions depuis la propagation du virus. Mais la crise est encore loin d'être terminée. Les Libériens font un pas...
(BBC 21/02/15)
Le premier test sanguin rapide de diagnostic du virus Ebola, qui affiche un résultat au bout de 15 minutes seulement, a été approuvé par l'Organisation mondiale de la Santé. Il devrait permettre aux patients d'être identifiés, isolés et soignés le plus rapidement possible, dans l’objectif de mettre fin à l'épidémie qui a tué plus de 9300 personnes. Les tests actuels du virus Ebola nécessitent un laboratoire pour analyser le sang des patients. Ils peuvent prendre entre 12 et 24 heures...
(AFP 20/02/15)
Barack Obama recevra la présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf la semaine prochaine à la Maison Blanche, au moment où la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest entre dans une nouvelle phase avec l'espoir d'une éradication. Cette visite, prévue le 27 février, intervient à un "moment critique" de la coopération entre les deux pays face à l'épidémie, souligne la Maison Blanche. Les élèves du Liberia ont repris progressivement lundi le chemin de l'école avec cinq mois de...
(AFP 20/02/15)
Le Liberia a placé vendredi sous observation un groupe de patients d'un hôpital de Monrovia qui ont été en contact avec une femme infectée par le virus de la fièvre hémorragique Ebola, a annoncé le gouvernement. Le vice-ministre de la Santé Tolbert Nyensuah a précisé que l'hôpital S. D. Cooper de Sinkor, un quartier abritant le siège local des Nations Unies, restait ouvert et que personne n'y était retenu contre son gré. "L'hôpital n'a pas été fermé. Personne n'est en...
(Afrique Inside 20/02/15)
La plus grande conférence des investissements miniers au monde qui s’est tenue au Cap, en Afrique du Sud, du 9 au 12 février 2015, a été l’occasion d’évaluer l’impact de l’Epidémie Ebola sur les mines africaines. Sierra Leone, Guinée et Liberia, pays les plus touchés par l’épidémie, n’ont pris ni gants ni masque pour se livrer. Lorsque l’épidémie s’est déclarée en décembre 2013, la Guinée comptait de grands projets en développement pour l’extraction du minerai de fer à grande échelle et la transformation de la bauxite en aluminium.
(AFP 19/02/15)
La Sierra Leone et la Guinée, touchées par une épidémie de fièvre hémorragique Ebola, ont connu récemment une hausse des enterrements sans précautions, risquant ainsi de propager la maladie, a indiqué jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La Guinée a répertorié 39 inhumations à risque et la Sierra Leone 45 sur la semaine achevée le 15 février, selon un rapport de l'OMS publié mercredi. La prise en charge adéquate des cadavres hautement contagieux des malades d'Ebola est essentielle pour éviter de nouvelles contaminations, qui peuvent survenir lors de la toilette mortuaire...

Pages