| Africatime
Mercredi 01 Juin 2016
(Agence Ecofin 31/05/16)
Le week-end dernier, le ministère libérien de l’Education a initié le paiement des salaires des enseignants par Mobile Money. Lors du lancement de ce programme, qui est pour l’instant une phase test, Gbovadeh Gbilia, le ministre-adjoint en charge des questions fiscales et du développement de ressources humaines au ministère de l’Education, a expliqué que le gouvernement cherche des moyens innovants pour assurer que les enseignants reçoivent leurs salaires de la manière la plus pratique possible. Mené en coordination avec l’opérateur de téléphonie mobile LonestarCell MTN, l’agence de la fonction publique...
(AFP 26/05/16)
Les syndicats d'enseignants et le rapporteur de l'ONU sur l'éducation n'ont pas de mots assez durs contre la réforme de l'école primaire au Liberia. Mais, pour ses promoteurs, un coûteux projet pilote de partenariat privé pourrait aider à sauver un système en faillite. Le gouvernement veut lancer un partenariat public-privé dans 120 écoles primaires à la rentrée de septembre, pour un coût de 65 millions de dollars (environ 58 millions d'euros), soit environ trois quarts du budget de l'Education. Si l'essai s'avère concluant, cette association avec une dizaine d'entreprises spécialisées dans l'éducation, dont la chaîne Bridge International...
(RFI 26/05/16)
A Abidjan, le groupe français Orange a présenté les résultats de sa filiale de Côte d'Ivoire, résultats qui le place en tête des opérateurs téléphoniques du pays face à ses l'Emirati Moov. Au cours de la présentation de ses résultats, l'opérateur est revenu sur ses futures acquisitions dans deux pays voisins la Sierra Leone, le Liberia et le Burkina Faso. Avec 42% de part de marché et 417 milliards de francs CFA (630 millions d'euros) de chiffres d’affaires, Orange-Côte d'Ivoire...
(Xinhua 26/05/16)
Des experts ouest-africains ont exprimé mercredi à Abidjan leur volonté de dynamiser leurs stratégies pour juguler efficacement le fléau du virus d'Ebola. Selon le directeur général de l'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), Xavier Crespin, qui intervenait lors d'un conclave des experts, il s'agit de mettre en commun les efforts et les données dans la perspective d'obtenir des résultats tangibles. "Nous avons décidé de mettre en oeuvre la décision de la CEDEAO de mettre sur pied un centre régional de...
(AFP 25/05/16)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a levé mercredi les dernières sanctions pesant sur le Liberia, treize ans après la fin de la guerre civile dans ce pays. Aux termes d'une résolution adoptée à l'unanimité, le Conseil met fin au régime de sanctions imposé au Liberia depuis 2003 et supprime le comité et le groupe d'experts chargés de superviser l'imposition des sanctions. Celles-ci visaient notamment à lutter contre le trafic de ressources naturelles (diamants, bois) ou gelaient les avoirs de...
(AFP 25/05/16)
Seize ans après la signature à Arusha d'un accord de paix crucial pour le Burundi, d'anciens négociateurs ont confessé à l'AFP leur amertume de se retrouver dans cette ville du nord de la Tanzanie pour tenter une nouvelle fois de sortir le pays de la crise. Le Burundi est plongé dans une crise politique majeure qui a fait au moins 500 morts et 270.000 réfugiés depuis la candidature controversée du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat en avril 2015. Et de nouveau, le pays voit son avenir se discuter à Arusha. Sous l'égide du médiateur Benjamin Mkapa, ancien président tanzanien, la délégation gouvernementale...
(AFP 25/05/16)
Cinq personnes, dont trois hauts responsables politiques libériens, et la compagnie minière britannique Sable Mining, accusée de les avoir corrompus, ont été inculpées de "crimes économiques", a annoncé mercredi le ministre de l'Information du Liberia, Eugene Nagbe. Peu auparavant, une source de sécurité avait fait état de l'arrestation mercredi matin d'un des cinq hommes, le chef du parti au pouvoir et ancien avocat de la société, Varney Sherman. "Les poursuites visent pour le moment le président de l'Assemblée (Alex) Tyler, Varney Sherman, Ernest C.B. Jones, Chris Onunuga et Sable Mining. D'autres personnes...
(AFP 24/05/16)
Des enquêteurs spécialisés dans la lutte contre la corruption et des policiers ont perquisitionné lundi les bureaux du chef du parti au pouvoir au Liberia, accusé dans un rapport d'ONG de trafic d'influence au profit d'une compagnie minière britannique, a-t-on appris mardi de source officielle. Dans un rapport publié le 11 mai, l'ONG britannique Global Witness dénonce la corruption pratiquée selon elle par la compagnie Sable Mining pour obtenir ou sécuriser des permis au Liberia et en Guinée, accusant notamment...
(BBC 24/05/16)
Dans un communiqué publié lundi, le ministre de la Justice Cheick Sako a annoncé l'ouverture en Guinée, "d'une information judiciaire" à la suite des révélations de Global Witness. Dans un rapport de 44 pages publié le 11 mai et intitulé "The Deceivers" ("Les imposteurs"), l'ONG britannique évoque "des millions de dollars" déboursés par Sable Mining pour financer la campagne du président Alpha Condé en 2010. Les montants en question auraient été versés au fils du chef de l'Etat guinéen, et...
(Alerte Info 24/05/16)
La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a affirmé lundi que le Liberia pouvait "assurer" sa sécurité après le retrait des forces onusiennes annoncé pour fin 2016, lors d’une visite à Abidjan. "Nous devons montrer au monde que nous avons grandi et que nous pouvons assurer la sécurité dans notre pays", a déclaré Mme Sirleaf, après un entretien avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara. En septembre 2015, le Conseil de sécurité de l'ONU a prorogé le mandat de sa mission au...
(Médiapart 24/05/16)
Après avoir été censuré par Médiapart sous prétexte de diffuser de « fausses nouvelles » sans que le journal apporte la preuve qu’elles le fussent, et pour avoir traduit l’article d’un activiste noir engagé Nana Jovaun Kwame dans la défense des « Noirs » face au « White » suprématisme et à la diffusion de virus par la plus grande puissance de ce monde en Afrique. Après avoir été censuré par Médiapart sous prétexte de diffuser de « fausses nouvelles...
(AFP 23/05/16)
Le Liberia et la Guinée ont ouvert des enquêtes après la récente mise en cause par l'ONG britannique Global Witness de membres ou proches du pouvoir dans ces pays voisins pour corruption autour de contrats miniers, selon des responsables à Monrovia et Conakry. Dans un rapport de 44 pages publié le 11 mai et intitulé "The Deceivers" ("Les imposteurs"), Global Witness détaille des opérations menées par des responsables de la compagnie minière britannique Sable Mining, pour obtenir ou sécuriser des...
(Autre média 18/05/16)
En dépit de son classement dans le groupe A des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football, la sélection nationale du Liberia est en crise. Le sélectionneur national James Debbah ne semble pas être en odeur de sainteté avec ce qui se passe autour de sa formation. Il a annoncé sur son compte facebook qu’il va démissionner juste après le match contre le Togo, prévu le 4 juin prochain au stade Antoinette Tubman à Monrovia. “Our upcoming game...
(Jeune Afrique 17/05/16)
La troisième fois sera-t-elle la bonne ? George Weah n'a pas renoncé à ses ambitions politiques et a annoncé le 28 avril qu'il serait candidat à l'élection présidentielle de 2017... Battu à deux reprises par l’actuelle présidente Ellen Johnson Sirleaf, qui ne pourra pas se présenter à un troisième mandat en raison de la Constitution, George Weah, leader du parti Congrès pour le changement démocratique (CDC), s’est déjà dit certain de l’emporter. Voici 5 choses à savoir sur cette ancienne...
(Agence Ecofin 14/05/16)
Angelique Weeks, la présidente de l’Autorité des télécommunications du Libéria (LTA), a révélé au Daily Observer que l’opération d’acquisition de la société de téléphonie mobile Novafone par l’opérateur historique Libtelco a été annulée. D’après la plateforme d’informations telegeography.com, l’ordre est venu de la présidente de la République, Ellen Johnson-Sirleaf, qui estime que cette opération n’est pas dans l’intérêt des Libériens. Le site web telegeography.com souligne que c’est au ministre des Finances, James Kollie, que la présidente...
(AFP 13/05/16)
Ses vagues et ses plages idylliques ont fait la réputation de Robertsport, destination prisée des surfeurs dans le nord-ouest du Liberia. Mais, depuis quelques jours, c'est un bateau fantôme échoué au large qui attire les curieux et inquiète ses habitants. Ce navire, un pétrolier baptisé Tamaya 1, a été découvert par des résidents le 3 mai, sans équipage ni passagers à bord et en partie incendié. Depuis, il n'a pas bougé, racontent des témoins à l'AFP qui s'est rendue vendredi dans cette localité sur la péninsule de Cape Mount, à quelque 110 km de la capitale Monrovia.
(Jeune Afrique 12/05/16)
Sur la base de documents internes à Sable Mining, récupérés par Global Witness et transmis à "Jeune Afrique", l'ONG estime que l'entreprise minière britannique se serait affranchie de bien des règles pour tenter d'obtenir l'alléchant gisement de fer de Wologozi, au Liberia. En vain. Quand Sable Mining a jeté son dévolu sur les gisements de fer du Liberia, début 2010, il n’en restait plus qu’un seul véritablement attractif : celui des Monts Wologozi (dans le nord-ouest du pays) devenu l’obsession d’Andrew Groves, le directeur général de la compagnie. Problème : pour obtenir la licence d’exploration, Sable mining devait passer par un appel...
(APA 12/05/16)
APA-Conakry (Guinée) - La Guinée et le Liberia ont décidé de ‘’renforcer leur coopération en matière de dispositifs sécuritaires’’, pour faire face à la menace terroriste et aussi en raison de la porosité des frontières dans la sous-région ouest africaine, a-t-on appris ce jeudi, de source officielle. Les deux pays ont ainsi décidé de procéder à un échange régulier d'informations et à la mutualisation des efforts en vue d'empêcher l'accès de leurs territoires aux mouvements terroristes. Cette décision est le...
(APA 10/05/16)
L’accostage d’un grand navire pétrolier sur une plage isolée située dans le comté de Grand Cape Mount, dans l’ouest du Liberia a intrigué la sécurité et des experts maritimes, a indiqué la presse de ce lundi. TAMAYA 1, de son nom a été découvert des jours après qu’il a accosté au bord de la mer sans équipage à bord. On ne sait également pas comment le navire a navigué dans les eaux libériennes et fait son chemin jusqu’à la côte...
(Xinhua 07/05/16)
La ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l'Indemnisation des victimes, Mariatou Koné, séjourne au Liberia avec pour objectif de favoriser le rapatriement volontaire de milliers d'Ivoiriens réfugiés dans le pays depuis la crise post-électorale de 2010 en Côte d'Ivoire. Mariatou Koné, qui a entamé sa mission mardi, conduit une délégation composée de représentants des ministères des Affaires étrangères, de l'Education nationale, de l'Intérieur et de la Sécurité, selon une note officielle parvenue vendredi à Xinhua...

Pages