| Africatime
Vendredi 24 Octobre 2014
(AFP 24/10/14)
La Chine va donner 82 millions de dollars pour lutter contre l'épidémie d'Ebola dans les trois pays ouest-africains les plus sévèrement atteints, a annoncé vendredi le président chinois Xi Jinping. Pékin donnera un total de 500 millions de yuans (82 millions de dollars) au Liberia, à la Sierra Leone et à la Guinée, ainsi qu'à des organisations internationales, a précisé l'agence de presse officielle Xinhua, citant le président chinois. "La Chine va aider financièrement, envoyer des experts de santé et aider à construire un centre de santé au Liberia", a notamment déclaré Xi Jinping au cours d'un meeting à Pékin, ajoutant: "C'est dans le besoin que l'on reconnait ses vrais amis". La Chine a déjà...
(AFP 24/10/14)
Des tests sur des vaccins contre la maladie Ebola seront menés si possible en décembre prochain en Afrique occidentale, a déclaré vendredi à Genève le Dr Marie-Paule Kieny, directrice-générale adjointe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au cours d'une conférence de presse virtuelle, le Dr Kieny a ajouté que des centaines de milliers de doses de vaccins sont prévues pour l'Afrique occidentale d'ici la fin du 1er semestre 2015. Des tests sont actuellement en cours aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali, a ajouté la scientifique française, et d'autres devraient commencer prochainement notamment en Suisse et en Allemagne. Dans...
(AFP 24/10/14)
Une petite société japonaise a annoncé vendredi avoir décidé d'offrir 10.000 masques de protection aux trois pays ouest-africains principalement touchés par l'épidémie Ebola. "Nous avions reçu un appel du gouvernement de Guinée qui voulait nous acheter des masques. Mais les procédures d'achat prennent des mois, alors nous avons décidé d'offrir ces masques" (59 euros pièce) pour le personnel qui traite des malades, a déclaré Tsuyoshi Nakagawara, un des dirigeants de l'entreprise Clever. L'offre bénéficiera également au Libéria et à la République démocratique du Congo. Les responsables guinéens, a-t-il précisé, cherchaient un masque qui ne retiennent pas de virus par l'électricité...
(RFI 24/10/14)
Selon le dernier bilan publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 4 900 personnes ont à ce jour succombé à la fièvre Ebola, sur près de 10 000 cas recensés. Pour l’institution, dont le comité d’urgence siégeait à Genève ce jeudi 23 octobre, l’état d’urgence sanitaire mondiale reste de mise, la situation dans les trois pays les plus touchés d’Afrique de l’Ouest étant « très inquiétante ». La progression de la fièvre Ebola se poursuit de façon exponentielle en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Une situation qui préoccupe vivement l’Organisation mondiale de la santé. Si les risques de propagation dans les Etats frontaliers semblent minces...
(AFP 24/10/14)
Sans un renforcement massif de l'aide, l'épidémie de fièvre Ebola au Liberia, pourrait exploser, selon une simulation informatique réalisée dans le comté le plus peuplé du pays et publiée vendredi. L'étude - qui utilise des hypothèses contestées par certaines experts - prévoit que d'ici au 15 décembre, le comté de Montserrado (qui inclut Monrovia) pourrait compter jusqu'à 171.000 cas d'Ebola, soit 12% de la population du comté qui compte 1,38 million d'habitants. Sur ces cas, 90.000 aboutiraient à des décès...
(Xinhua 24/10/14)
HARARE, (Xinhua) -- L'épidémie Ebola qui sévi en Afrique de l'ouest nuira considérablement à l'économie du Libéria, de la Guinée et de la Sierra Leone, mais aura un impact minime sur la croissance globale du continent, a déclaré jeudi un haut responsable du Fonds monétaire international (FMI) en Afrique. Lors d'une conférence de presse après la présentation des Perspectives économiques régionales 2014 du FMI pour l'Afrique subsaharienne à Harare, le directeur du FMI pour l'Afrique, Antoinette Sayeh, a affirmé que...
(RFI 24/10/14)
C'est un véritable casse-tête. L’épidémie a fait des milliers d’orphelins d’au moins un des deux parents en Afrique de l’Ouest. A Monrovia, au Liberia, très peu de structures existent pour prendre en charge ces enfants qui se retrouvent parfois rejetés. Une stigmatisation due à la peur du virus. Mais parfois, comme à West Point, le grand bidonville de Monrovia, la solidarité prend le dessus. Elle a la démarche fragile, la tignasse blonde et la peau blanche. Alicia a 14 mois...
(AFP 23/10/14)
Les pays africains se sont engagés à envoyer plus d'un millier de personnels de santé pour lutter contre Ebola dans trois pays de l'ouest du continent, a annoncé jeudi à Freetown la présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. "Plusieurs Etats membres africains se sont engagés à envoyer des personnels de santé au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, y compris la RD Congo (République démocratique du Congo) qui en enverra 1.000 en trois groupes", en...
(AFP 23/10/14)
Les pays affectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest peinent à trouver des soignants pour combattre cette épidémie, responsable de quelque 4.900 morts depuis décembre 2013, a indiqué jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au cours d'une conférence de presse organisée après une réunion du comité d'urgence de l'OMS consacrée à la maladie, le Dr Keiji Fukuda, directeur général adjoint de l'OMS, a déclaré qu'il était "terriblement difficile de trouver assez de personnels soignants" qui acceptent de...
(AFP 23/10/14)
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf a appelé jeudi à un strict contrôle des frontières avec la Sierra Leone et la Guinée afin d'empêcher une résurgence du virus Ebola dans les rares régions où l'épidémie recule. Par ailleurs, 49 médecins et infirmiers envoyés en renfort par Cuba sont arrivés mercredi soir au Liberia. "Nous ne pouvions pas rester les bras croisés pendant que nos frères et sœurs en Afrique souffrent de cette épidémie", a déclaré l'ambassadeur cubain, George Nicholas, en les accueillant à l’aéroport international Roberts, près de Monrovia. "Nous allons nous assurer que les agents d'immigration protègent les frontières.
(AFP 23/10/14)
Le Liberia et la Sierra Leone, ravagés par plus d'une décennie de guerres civiles, et la Guinée, meurtrie par un passé de violences, sont les trois pays frappés de plein fouet par le virus Ebola. L'épidémie, qui a déjà fait 4.877 morts sur quelque 9.936 cas signalés, affecte les systèmes de santé, mais aussi toute l'économie, paralysant de nombreux domaines comme le tourisme, mais surtout l'agriculture et les transports, voire les mines. LIBERIA Pays le plus touché par l'épidémie (2.705...
(AFP 23/10/14)
Le bilan de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest approche les 10.000 cas pour près de 4.900 morts, en plein renforcement des dispositifs de précaution et de la mobilisation internationale. Faute de perspective d'endiguement rapide au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, les trois pays frappés de plein fouet, malgré des avancées dans la recherche d'un vaccin, le virus exacerbait les tensions entre population et autorités, dégénérant en émeute mortelle dans l'est de la Sierra Leone, région en quarantaine depuis août. Malgré une diminution des risques de contagion mondiale...
(Afrique Inside 23/10/14)
C’est une bonne nouvelle dans le combat mené contre le virus Ebola. Une équipe de chercheurs français a mis au point un test rapide qui permet de savoir en 15 minutes seulement si le patient est contaminé. C’est un des enjeux principaux de la lutte contre le virus Ebola mais également pour beaucoup d’autres maladies. Le dépistage qui s’effectuait, jusqu’à aujourd’hui, en laboratoire, et nécessitait des moyens techniques importants, pourrait être complètement bouleversé. Alors que traditionnellement il faut une prise...
(RFI 23/10/14)
C’est probablement l’un des hommes politiques libériens les plus populaires du moment. Elu au Congrès et connu pour ses engagements humanitaires, Saah Joseph a vu sa cote monter en flèche depuis qu’il a créé une compagnie d’ambulances. Opposant, membre du CDC, le parti de George Weah, il a rassemblé des volontaires pour faire fonctionner gratuitement, et 24/24h, à Monrovia, deux véhicules d’urgence destinés à transporter les malades d’Ebola. On les entend passer en trombe dans la ville : les ambulances...
(AFP 22/10/14)
Toutes les personnes entrant aux Etats-Unis en provenance des trois pays d'Afrique de l'Ouest frappés par Ebola (Liberia, Guinée, Sierra Leone) seront étroitement surveillées pendant 21 jours, période maximum d'incubation de la maladie, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires américaines. Le "nouveau programme visant à surveiller activement chacune de ces personnes" s'applique à tous ceux dont le voyage a commencé dans l'un des trois pays d'Afrique de l'Ouest qui font face à l'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition du virus en 1976, a expliqué le Dr Tom Frieden, directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d'une conférence...
(AFP 22/10/14)
L'épidémie d'Ebola a coûté la vie à 4.877 personnes, essentiellement dans trois pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Sierra-Leone, Liberia), selon le dernier bilan de l'OMS publié mercredi et arrêté au 19 octobre. Au total, l'Organisation mondiale de la santé a recensé 9.936 cas de cette maladie, mortelle à 70%, dans sept pays. Depuis la publication de son précédent bilan, le 17 octobre, deux pays sont considérés comme n'étant plus affectés par la maladie, soit le Sénégal et le Nigeria. Deux autres pays restent touchés, outre les trois pays africains, les Etats-Unis et l'Espagne. Désormais, l'épidémie touche tous les districts de la Sierra Leone, indique l'OMS. Au Liberia, tous les districts, sauf un, sont concernés.
(AFP 22/10/14)
Un nouveau contingent de 83 médecins et infirmiers cubains est parti mardi soir vers la Guinée et le Liberia, portant à 256 le nombre de personnels déployés en Afrique de l'Ouest par l'île communiste pour lutter contre le virus Ebola. Dans le quotidien officiel Granma, ces 35 docteurs et 48 infirmiers ont été qualifiés de "héros". Ils ont été salués par le président Raul Castro avant de décoller vers "l'épicentre de la lutte mondiale contre Ebola". "Je suis convaincu que l'on va revenir victorieux et saufs", a déclaré à la télévision d'Etat le médecin Alexander...
(AFP 22/10/14)
La panoplie des candidats vaccins et des médicaments antiviraux expérimentaux sur les rangs pour tenter de répondre à l'épidémie d'Ebola sans précédent qui frappe l'Afrique de l'Ouest, s'étoffe, tandis que les tests chez l'homme s'accélèrent. DEUX VACCINS "PROMETTEURS" L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait état de deux candidats vaccins "prometteurs": - Le vaccin (rVSV-ZEBOV), développé par l'agence de santé publique du Canada à Winnipeg, dont la licence de commercialisation est détenue par la société américaine NewLink Genetics. Un essai clinique de phase 1 (portant sur des volontaires sains) doit démarrer très prochainement aux Etats-Unis, avec de premiers...
(AFP 22/10/14)
La présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, va effectuer une tournée en Guinée, Sierra Leone et au Liberia, pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola, afin d'évaluer la "situation sur le terrain", a annoncé l'UA mercredi. La chef de l'organe exécutif de l'organisation panafricaine, qui rencontrera les chefs d'Etat et de gouvernement des pays d'Afrique de l'Ouest visités, sera accompagnée du secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique, Carlos Lopes, et du président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka. La date de la tournée n'a pas été précisée. La semaine dernière, Mme Dlamini-Zuma avait appelé l'Afrique...
(AFP 22/10/14)
Il faudra au moins quatre mois pour juguler l'épidémie d'Ebola et cela même si toutes les mesures nécessaires sont prises, a déclaré mercredi le directeur général de la Croix-Rouge, qui a prévenu que "l'inaction" coûterait cher. S'exprimant lors d'un colloque à Pékin, le Sénégalais Elhadj As Sy a dressé une liste des actions qui doivent permettre de faire reculer la fièvre hémorragique, parmi lesquelles des "quarantaines correctement effectuées, des bonnes prises en charge des cas confirmés, des obsèques adaptées, sûres...

Pages