| Africatime
Lundi 20 Octobre 2014
(AFP 20/10/14)
La lutte contre Ebola en Afrique de l'Ouest a besoin de la participation de toutes les nations, car cette maladie "ne connaît pas de frontières", déclare Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia, pays le plus touché par l'épidémie, dans une lettre ouverte diffusée dimanche. "En seulement un peu plus de six mois, Ebola a réussi à mettre mon pays dans une impasse. Nous avons perdu plus de 2.000 Libériens" morts cette fièvre hémorragique, rappelle Mme Sirleaf dans cette "lettre au monde" transmise à la BBC et reproduite par des sites d'information en ligne. Elle souligne que les trois pays les plus touchés - Liberia, Sierra Leone et Guinée - étaient "des Etats fragiles" qui tentent...
(AFP 20/10/14)
Les ministres européens des Affaires étrangères doivent se réunir lundi au Luxembourg pour "galvaniser" la réponse européenne à l'épidémie d'Ebola, contre laquelle la présidente du Liberia, le pays le plus touché, a exhorté dimanche "chaque nation" à se mobiliser. Le dossier s'est hissé en haut de l'agenda européen, alors que le bilan de cette fièvre hémorragique dépasse les 4.500 morts, selon les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Le monde entier doit participer" à la lutte contre cette maladie "qui ne connaît pas de frontières" a exhorté Ellen Johnson Sirleaf, dans une lettre ouverte publiée dimanche.
(AFP 20/10/14)
La France et la Chine, "très préoccupées" par la propagation du virus Ebola en Afrique, continent où elles partagent d'importants intérêts, ont annoncé dimanche à Pékin renforcer leur lutte contre l'épidémie dans la recherche et l'aide humanitaire et sanitaire. Cette décision a été actée lors d'une rencontre entre le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et son homologue chinois, Wang Yi. "La France et la Chine sont très préoccupées par la gravité de la propagation sans précédent de l’épidémie...
(RFI 20/10/14)
La présidente du Liberia, pays le plus touché par l'épidémie, à appelé à la mobilisation de toutes les nations contre cette maladie qui « ne connaît pas de frontières ». Sur le terrain, les Libériens se remettent à Dieu pour vaincre Ebola. Les églises ne désemplissent pas de croyant cherchant désespérément un soutien contre l’épidémie. Reportage dans une église pentecôtiste du quartier de Clara Town, à Monrovia. Ils sont peut-être 300 à crier, chanter et surtout prier pour qu’Ebola disparaisse. Les croyants viennent écouter les sermons du révérend Clarence Paye Junior.
(AFP 20/10/14)
Le fonds spécial des Nations unies destiné à lutter contre le virus Ebola ne dispose que de 100 000 dollars sur les 20 millions initialement promis, a déploré jeudi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. On est loin du compte... Sur 20 millions de dollars initialement promis par les partenaires internationaux, seuls 100 000 dolalrs ont effectivement été versés au fonds spécial des Nations unies destiné à lutter contre le virus Ebola. "Nous avons mis en place un fonds...
(Afrique Inside 20/10/14)
Plus de 4500 morts, des milliers de contaminations et une épidémie qui prend de l’ampleur. Ebola se répand malgré les efforts déployés. La guerre contre le virus Ebola est-elle en train d’être perdue ? C’est la question qui se pose au regard de l’évolution de l’épidémie, non seulement en Afrique mais également dans le monde puisque certains cas sont désormais recensés hors du continent faisant craindre le pire, notamment aux occidentaux. L’ONU et la Banque mondiale s’alarment de ce qu’ils...
(Xinhua 20/10/14)
BEIJING, (Xinhua) -- Le Premier ministre chinois Li Keqiang vient d'annoncer que la Chine verserait une aide supplémentaire de 16 millions de dollars à l'Afrique de l'Ouest, où l'épidémie d'Ebola a fait plus de 4000 morts. Dans son dernier bilan, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) confirme que la fièvre Ebola a fait 4555 morts sur 9216 cas enregistrés dans sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis) et craint une envolée du nombre de contaminations. AIDES...
(PANA 20/10/14)
Des survivants à l'Ebola sont en train de s'organiser pour aider les enfants, selon l'ONU. Les malades qui ont survécu au virus d'Ébola après avoir développé une résistance sont en train d'être formés pour s'occuper des enfants en Sierra Leone et au Liberia, a déclaré un dignitaire des Nations-unies. La chef de la communication de crise au niveau de l'UNICEF, Mme Sarah Crowe, a confié aux journalistes à New York à la suite d'une mission de 5 semaines effectuée au...
(PANA 20/10/14)
Les responsables du Programme alimentaire mondial (PAM) ont annoncé, vendredi, que les prix des denrées de première nécessité ont enregistré une hausse de 24% dans les trois pays touchés par le virus d'Ebola. Les régions de production agricole en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia sont particulièrement touchées par la propagation du virus qui a tué environ 4.500 personnes, ont précisé les responsables du PAM. Les responsables du PAM et de l'Organisation des Nations Unies pour l'Agriculture et l'Alimentation...
(RFI 20/10/14)
C’est le plus grand centre de traitement d’Ebola du monde. A Monrovia, au Liberia, Médecins Sans Frontières (MSF) a construit ELWA 3. Le site emploie 650 travailleurs nationaux et une soixantaine d’expatriés. De 250 lits, sa capacité d’accueil devrait atteindre 400 dans les prochaines semaines. Le centre a déjà accueilli plus de 1100 patients. Parmi eux, environ 240 ont survécu, soit un taux de survie d’environ 40% des malades. Reportage. Avec notre envoyé spécial à Monrovia, Sébastien Németh C’est un...
(Libération 18/10/14)
Porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé, Tarik Jasarevic rentre d’une mission en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, où il s’est rendu à plusieurs reprises ces derniers mois. Etes-vous en train de perdre la course contre Ebola ? La vérité est qu’il y a de plus en plus de personnes infectées qui ne peuvent pas être prises en charge car il n’y a pas assez de lits dans les centres de traitement. Elles restent donc chez elles, au sein de leur communauté et infectent d’autres personnes. Nous sommes effectivement en retard dans la réponse à apporter à cette crise. Le virus progresse car nous ne sommes pas parvenus à le contenir...
(PANA 18/10/14)
La Mfwa, (Media Foundation for West Africa, Mfwa) organe basé à Accra, a annoncé jeudi que les autorités du Liberia ont interdit l’accès des pavillons de traitement d’Ebola (Etus), aux journalistes, les empêchant ainsi d'effectuer librement des reportages sur des questions liées à l’Ebola. Dans un communiqué remis à la PANA sur place, la Mfwa a révélé que cette décision avait pour but, selon les autorités libériennes, de protéger l’intimité des patients et les journalistes sont par conséquent tenus de...
(Xinhua 18/10/14)
Les participants au 9ème Forum pour le développement de l'Afrique ont recommandé, jeudi à Marrakech, l'élaboration de politiques innovantes qui encouragent les partenariats entre les secteurs public et privé, au niveau national, afin de combler le déficit en matière d'infrastructure, selon la presse locale. Ces politiques, censées libérer le potentiel des ressources nationales, doivent améliorer l'allocation des ressources privées vers des objectifs du développement durable et de libérer le capital pour des investissements productifs, ont...
(AFP 17/10/14)
La fièvre hémorragique Ebola a fait 4.555 morts sur 9.216 cas enregistrés dans sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis), selon le dernier bilan publié vendredi par l'Organisation mondiale de la santé(OMS). Le précédent bilan officiel publié par l'OMS, mercredi, faisait état de 4.493 morts sur 8.997 cas recensés. L'OMS a décidé de diviser en deux groupes les pays touchés par l'épidémie. Un premier groupe est composé des trois pays les plus atteints (Liberia, Sierra Leone...
(AFP 17/10/14)
Air Côte d'Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne, a annoncé vendredi qu'elle reprendrait lundi ses vols vers la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, suspendus en août par Abidjan par crainte d'une propagation du virus Ebola. La desserte de Conakry se fera trois fois par semaine, quand une rotation Abidjan-Freetown-Monrovia-Abidjan aura lieu le dimanche, a fait savoir la compagnie dans un communiqué de presse. La Côte d'Ivoire avait décidé le 11 août de suspendre tous les vols avec les pays...
(AFP 17/10/14)
La France a décidé de "renforcer son dispositif de réponse international et national" face au virus Ebola, et a promis de "tout mettre en oeuvre pour aider les pays africains", a indiqué le cabinet du Premier ministre vendredi dans un communiqué. Le texte précise que "aucun cas" de contamination n'a été "pour l'heure" confirmé en France. "La France a décidé de renforcer son dispositif de réponse international et national (...) Les services sont préparés à l’éventualité de cas Ebola sur...
(RFI 17/10/14)
« Ebola est une menace pour la paix », a estimé le Conseil de sécurité des Nations unies lors d’une déclaration jeudi 16 octobre. Le Conseil qui réclame une hausse spectaculaire des moyens pour stopper l'épidémie. C'est un peu le leitmotiv de ces derniers jours, car la maladie progresse inexorablement. L’Union africaine ajoute aussi sa voix et demande à l'Afrique de s'engager davantage dans cette guerre sans relâche, d'autant que dans certains pays le système de santé s'est effondré. C'est...
(AFP 17/10/14)
Le président américain Barack Obama a autorisé jeudi le Pentagone à envoyer des réservistes en Afrique de l'Ouest pour lutter contre le virus Ebola en participant à la mise en place de l'infrastructure logistique nécessaire. M. Obama a autorisé le déploiement de réservistes pour des opérations d'aide humanitaire "en lien avec l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest", selon un décret rendu public par la Maison Blanche. M. Obama a annoncé il y a un mois l'envoi de 3.000 militaires américains...
(AFP 17/10/14)
Le fonds spécial des Nations unies destiné à lutter contre le virus Ebola ne dispose que de 100.000 dollars sur les 20 millions initialement promis, a déploré jeudi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. "Nous avons mis en place un fonds spécial des Nations unies. Nous avions à l'origine reçu 20 millions de dollars (de promesses, NDLR) mais il n'y a en fait que 100.000 dollars sur notre compte en banque. C'est un problème très sérieux", a déclaré Ban...
(Xinhua 17/10/14)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde contre une détérioration continue de la situation de l'épidémie d'Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, a déclaré jeudi le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric. Lors d'un point de presse quotidien, M. Dujarric a fait savoir que l'augmentation de nouveaux cas en Guinée était due à la découverte des cas à Conacry, la capitale guinéenne, et dans le district voisin de Coyah...

Pages