| Africatime
(AFP 20/04/15)
Plusieurs centaines d'agents de santé du plus grand centre anti-Ebola du Liberia manifestent depuis vendredi à Monrovia pour réclamer au gouvernement le paiement de primes de risque, a constaté un journaliste de l'AFP. Ces agents locaux de Médecins sans frontières (MSF), une ONG à la pointe de la lutte anti-Ebola, poursuivaient samedi matin leur manifestation. Ils bloquaient l'entrée principale du centre anti-Ebola Elwa 3, d'une capacité de plus de 400 lits et où le personnel local employé par MSF compte plus de sept cents personnes. La manifestation a commencé vendredi lors d'une cérémonie...
(APA 20/04/15)
L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) entreprend, lundi, un exercice de déploiement, au Libéria, d’une équipe préparatoire de la Force de réaction rapide (FRR), indique un communiqué de la mission onusienne transmis à APA. « L'équipe préparatoire devrait arriver au Libéria sous 48 heures », précise le texte. Cet exercice s'effectue conformément au concept d'opération de la FRR et dans le cadre de la coopération entre l'ONUCI et la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL). Il s'effectuera sans préjudice de la mise en œuvre du mandat de l'ONUCI.Les opérations liées à cet exercice se termineront au plus tard le 9 octobre 2015.
(APA 20/04/15)
La Banque mondiale a, dans un communiqué publié samedi, annoncé qu’elle allait débloquer dans les 12 à 18 prochains mois une enveloppe d’au moins 650 millions de dollars pour aider les pays touchés par le fièvre hémorragique à virus Ebola. Ce fonds va aider la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone à se remettre de l’impact social et économique dévastateur de l’épidémie et faire progresser leurs objectifs de développement à long terme, explique le communiqué. L’enveloppe promise va porter...
(Agence Ecofin 20/04/15)
(Agence Ecofin) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a admis, dans un communiqué rendu public le 19 avril, des «manquements graves» dans sa gestion de l'épidémie d’Ebola, promettant des réformes qui lui permettront de mieux réagir face à une éventuelle autre épidémie. «Nous avons pris note attentivement des critiques disant qu'entre autres, la réaction initiale de l'OMS a été lente et insuffisante, que nous n'avions pas alerté le monde avec suffisamment d'énergie (...), nous n'avons pas coopéré efficacement avec...
(Afrique Actualité 18/04/15)
Le président guinéen Alpha Condé, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf et le président de la Sierra Leone Ernest Bai Koroma étaient à Washington vendredi. Ils y ont présenté un "Plan Marshall" de 8 milliards de dollars aux responsables internationaux du développement. Ce, pour relancer l'économie de leur pays et éradiquer la maladie qui a déjà fait 10.600 morts en Afrique de l'ouest. Les trois présidents n'ont pourtant pas obtenu grand-chose. Lors de la réunion annuelle du FMI et de...
(AFP 17/04/15)
Les trois pays les plus touchés par l'épidémie Ebola, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, ont demandé vendredi à Washington un plan d'aide internationale s'élevant au total à huit milliards de dollars, dont un milliard pour les deux prochaines années. "Nous ne sommes pas sortis du bois", a souligné le président de la Sierra Leone Ernest Bai Koroma pendant une conférence de presse lors des assemblées semi-annuelles du FMI et de la Banque mondiale à Washington. Même si...
(Agence Ecofin 17/04/15)
(Agence Ecofin) - En marge des rencontres de printemps de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International qui se déroulent actuellement à Washington DC, le président américain Barack Obama a reçu Elle Johson Sirleaf, Ernest Bai Korama et Alpha Condé, les chefs d’État respectifs du Liberia, la Sierra Leone, et la Guinée Conakry, trois pays d'Afrique de l'ouest qui ont été sévèrement touchés par l'épidémie de l'Ebola en 2014. « Nous devons rester vigilants et la communauté internationale doit...
(BBC 17/04/15)
Les présidents guinéen, sierra-léonais et libérien sont à Washington pour participer aux réunions de printemps de la banque mondiale et du FMI et trouver des fonds pour redresser leurs économies durement touchées par l’épidémie d’Ebola. Mercredi, le chef d'État guinéen Alpha Condé, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf et le président Sierra-Léonais Ernest Bai Koroma ont rencontré le président américain Barack Obama. Barack Obama les a assurés du soutien américain et a souligné les "grands progrès" réalisés dans la lutte...
(BBC 17/04/15)
Ce mardi marque la fin du délai fixé en début d'année par la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée pour atteindre l'objectif de "zéro" malade d'Ebola. Depuis, cet objectif a été décalé au mois de juin. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que 37 personnes sont encore infectées en Guinée et en Sierra Leone, mais il n'y a aucun cas au Liberia. Les présidents des trois pays ouest-africains ont rencontré mercredi leur homologue américain Barack Obama à...
(Agence Ecofin 16/04/15)
La Société financière internationale (SFI) a investi 13,5 millions de $ dans deux infrastructures agroindustrielles afin de promouvoir la sécurité alimentaire, le redémarrage de l’économie et la création d’emplois au Libéria. Via le West Africa Ventures Fund (WAVF), elle a permis à la FABRAR Liberia Inc, une rizerie du comté de Margibi, de faire passer sa capacité de production journalière d’une à trente tonnes, tandis que la boulangerie Hope Bakery Liberia, elle, dispose de nouvelles installations dotées d’équipements de pointe. La WAVF détient 49% de la rizerie et 65% de la boulangerie. «Les nouveaux projets créés grâce au financement de la WAVF démontrent aux entrepreneurs l’impact positif de la SFI et...
(RFI 16/04/15)
Le président Obama a reçu mercredi 15 avril à la Maison Blanche les leaders des trois pays affectés par Ebola: la Libérienne Ellen Johnson Sirleaf, le Guinéen Alpha Condé et le Sierra-Léonais Ernest Bai Koroma. Notant des progrès incontestables dans la lutte contre la maladie, il n’en a pas moins appelé la communauté internationale à rester vigilante. Les trois présidents sont à Washington pour solliciter de l'aide du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale afin de redresser leur économie qui a beaucoup souffert de l'épidémie. Les recevant à la Maison Blanche, le président Obama a noté que des progrès majeurs avaient été enregistrés.
(BBC 16/04/15)
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a exhorté les survivants Ebola à plus de prudence lors de contacts sexuels afin de ne pas transmettre le virus à leur partenaire. L'OMS a lancé cet appel après que des traces du virus ont été retrouvées dans le sperme d’un survivant, près de six mois après sa guérison. Selon l’agence des Nations Unies, il est aujourd’hui difficile de savoir si le virus peut être toujours présent dans l’organisme d’une personne 90 jours après que celle-ci soit déclarée guérie. Mais les responsables de l’OMS veulent poursuivre les enquêtes pour évaluer les risques.
(AFP 15/04/15)
Des traces du virus d'Ebola ont été retrouvées dans le sperme d'un homme au Liberia près de six mois après sa guérison, a indiqué mercredi un porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Jusqu'à présent, l'organisation sanitaire avait indiqué que selon une étude datant de 1995 sur un cas d'Ebola d'un patient de République démocratique du Congo (RDC), des traces du virus avait été retrouvées dans le sperme de cet homme "82 jours après le début de son infection". Mais à présent, "des traces du virus ont été retrouvées dans du sperme au moins six mois après la guérison", a affirmé le porte-parole de l'OMS...
(Xinhua 14/04/15)
Le Liberia souhaite un partenariat avec la Chine pour développer son secteur privé tandis que le pays cherche à se remettre de la crise de l'Ebola, a déclaré la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf. Mme Sirleaf a tenu ces propos lundi alors qu'elle visitait le complexe sportif Samuel K. Doe dans lequel le gouvernement chinois a établi une unité de traitement de l'Ebola de 41 millions de dollars pour aider à la lutte contre cette épidémie. La reprise économique du...
(Le Monde 14/04/15)
Alors qu’elle faisait la « une » des médias à l’automne 2014, l’épidémie d’Ebola a aujourd’hui pratiquement disparu des grands titres des journaux et émissions télévisées dans les pays occidentaux. Les prédictions apocalyptiques du CDC (l’organisme américain en charge de la lutte contre les épidémies), qui annonçaient jusqu’à 1,4 million de malades avant la fin janvier 2015, ne se sont pas concrétisées. Malgré la psychose suscitée par les quelques cas d’Ebola qui sont apparus aux États-Unis ou en Espagne, l’épidémie est restée principalement confinée à trois pays...
(RFI 11/04/15)
Malgré les bons résultats, l'épidémie d'Ebola reste une urgence de santé publique internationale selon l'Organisation mondiale de la santé. L'OMS a réuni le 10 avril son comité d'urgence dédié à l'épidémie. Le nombre de nouveaux cas est en chute avec trente nouveaux malades cette semaine en Afrique de l'ouest. Toutefois, il faut rester prudent avec le début de la saison des pluies en mai. Prudence aussi après le dernier mort d'Ebola au Liberia. L'épouse d'un patient pourtant guéri du virus. Les scientifiques ont encore beaucoup de choses à apprendre sur le virus Ebola. En théorie, un survivant est immunisé.
(AFP 10/04/15)
Le coordinateur de la lutte contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola pour l'OMS s'est félicité vendredi des "progrès substantiels" accomplis mais a rappelé qu'il y a toujours un "risque réel". Il y a "de vrais progrès substantiels dans les dernières semaines mais il y a encore un risque réel", a affirmé le docteur Bruce Aylward, directeur général adjoint à l'Organisation Mondiale pour la Santé, dans une conférence de presse à Genève. L'OMS cherche à arrêter la transmission à l'intérieur des...
(PANA 10/04/15)
Santé: le PNUD publie un rapport sur les conséquences d'Ebola en Afrique de l'Ouest - Le virus Ebola a laissé de grandes conséquences sur les économies et les sociétés des pays affectés qui ont été isolées, indique un rapport fait par une équipe conjointe d'experts sous la direction du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Des agences de l'ONU, de la Banque mondiale, de l'Union européenne, de la Banque africaine de Développement (BAD), en coordination avec l'Union africaine, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest et l'Union du fleuve Mano, ont contribué au rapport...
(AFP 09/04/15)
Une équipe de chercheurs japonais de l'université de Nagasaki et du groupe Toshiba affirment avoir confirmé fin mars en Guinée la fiabilité d'un test de détection du virus Ebola qui donne un résultat en moins de 12 minutes en moyenne. Les essais ont été effectués du 17 au 24 mars sur les prélèvements de 100 patients, avec le dispositif du professeur Jiro Yasuda d'une part et d'autre part avec un procédé dit de transcription inverse de réaction en chaîne par...
(Reuters 09/04/15)
Trente cas de fièvre hémorragique Ebola ont été recensés dans la semaine précédant le 5 avril en Afrique de l'Ouest, le bilan hebdomadaire le plus bas depuis près d'un an, a annoncé aujourd'hui l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Aucun nouveau cas n'a été signalé au Liberia. Il y en a eu neuf en Sierra Leone, en baisse pour la troisième semaine consécutive, et 21 en Guinée. L'épidémie, qui a éclaté en décembre 2013, a fait 10.572 morts sur 25.515...

Pages