Samedi 16 Décembre 2017

Présidentielle libérienne : ouverture des bureaux et vote dans le calme

Présidentielle libérienne : ouverture des bureaux et vote dans le calme
(APA 10/10/17)

APA-Monrovia (Liberia) - Le scrutin pour l’élection présidentielle a débuté à 8 heures du matin dans plusieurs bureaux de Monrovia, la capitale libérienne, devant lesquels beaucoup d’électeurs se sont massés dès 5h30 du matin.

Jusqu’ici, on ne déplore aucune tension ou violence et le calme règne dans les bureaux de vote qui sont tous dotés du matériel de vote.

Cependant, d’après la radio nationale, le vote dans certaines parties du pays, notamment dans les zones difficiles d'accès, y compris la frontière entre Ganta et la Guinée dans le nord-est du comté de Nimba, a commencé avec un peu de tard.

Selon le porte-parole de la police, Sam Collins, environ 6.000 membres du groupe de travail sur la sécurité électorale, comprenant des agents de la police nationale, ont été déployés dans les 5.390 centres à travers le pays.

Des observateurs locaux et internationaux de l’Union européenne (UE), de l’Union africaine), de la CEDEAO, de l’Institut national démocratique et le Carter Center se trouvent également dans les centres de vote.

L’ancien président du Sénat nigérian et membre de l’équipe d’observateurs de l’Institut national démocratique, Ken Nnaman, s’est dit impressionné par le comportement des Libériens noté jusqu'ici. « Beaucoup d’électeurs aperçus dans les files d’attente tôt le matin sont des jeunes. Ils font le rang calmement », a-t-il dit.

« Les gens sont tellement enthousiastes à propos des élections de cette année que certaines personnes ont dormi dans certains bureaux de vote. Des mères avec leurs bébés sur le dos faisaient également la queue dès 6 heures du matin », a déclaré un journaliste couvrant le scrutin.

S’exprimant lors d’une réunion avec les dirigeants des partis politiques à la veille de la présidentielle, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la MINUL, Farid Zarif, les a félicités pour la manière pacifique dont ils se sont comportés pendant la campagne électorale.

La Commission des élections nationales (CEN) annoncera des résultats provisoires tard ce soir, même si les résultats définitifs seront connus 25 jours plus tard, a indiqué le président de l’instance, Jerome Korkoya.

Vingt candidats briguent les suffrages de deux millions d’électeurs. Les plus en vue des candidats sont l’actuel vice-président actuel, Joseph Boakai, du Parti de l’unité (UN, au pouvoir) et l’ancien footballeur , George Weah qui se présente sous la bannière de la coalition de l’opposition pour le changement démocratique.

Le vainqueur succèdera à Ellen Johnson Sirleaf, 78 ans, qui n’est plus éligible après avoir bouclé deux mandats de six ans à la tête du pays.

Le vote pour la présidentielle est couplé à celui des 73 membres de la Chambre des représentants.

Les bureaux ferment à 18h.

Commentaires facebook