Mercredi 22 Novembre 2017

Liberia : suspension du processus électoral et report du 2e tour de la présidentielle

Liberia : suspension du processus électoral et report du 2e tour de la présidentielle
(APA 06/11/17)

APA-Monrovia (Liberia) – La Cour suprême du Libéria, siégeant lundi sur saisine du Parti de la Liberté (opposition), a mis en veilleuse le processus électoral en cours dans ce pays, suspendant et reportant à une date non précisée le second tour de l'élection présidentielle prévue demain mardi.

Le Parti de la liberté dont le candidat, Charles Brumskine, est arrivé troisième à l’issue du premier tour, avait indexé dans sa saisine d’éventuelles fraudes opérées lors des dernières élections générales du 10 octobre dernier.

Arrivé deuxième derrière George Weah (39 des suffrages), le vice-président sortant Joseph Boakai (29 % des suffrages) s’est joint au concert des réclamations en demandant une remise à plat du processus électoral.

En se prononçant sur la décision de la Cour suprême, son président, Francis Korkpor, a déclaré que la Commission électorale nationale (NEC) « aurait dû enquêter sur la plainte du Parti de la Liberté » avant que cette formation politique ne saisisse la juridiction qu’il dirige.

Partant de là, il a déclaré que le processus électoral sera suspendu tant que la NEC n’aura pas fini d’’’examiner les recours’’ pour fraude introduits par le candidat du Parti de la liberté, Charles Brumskine. Pour ce faire, la NEC a treize jours, soit jusqu’au 22 novembre.

La Constitution libérienne stipule que si un président n'est pas élu avant janvier 2018, un gouvernement de transition doit être formé.

Commentaires facebook