Samedi 21 Avril 2018

Les attentes économiques des patrons libériens

Les attentes économiques des patrons libériens
(RFI 04/01/18)

Georges Weah, le nouveau président libérien a promis de rendre le pays autonome sur le plan agricole et de développer les infrastructures. L'économie libérienne est très dépendante des matières premières, le fer et le caoutchouc notamment. On a longtemps parlé de croissance sans développement pour le Libéria et les milieux d'Affaires souhaitent que le nouveau président mette l'accent sur les entreprises locales.

Au Libéria le fer, le bois et le caoutchouc assurent 80% des exportations et un quart du produit national brut. Une dépendance aux matières premières synonyme de fragilité, notamment lorsque le pays subit des chocs. Le Libéria ne s'est pas encore remis d'une double crise. Harold Aido, directeur exécutif de l'Institut pour la recherche et le développement à Monrovia.

« Le double effet de l’épidémie d’Ebola et de la chute des cours des matières premières comme le fer ou le caoutchouc dont dépend le Libéria, ce double effet est toujours d’actualité ! »

Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180104-attentes-economiques-patrons-liberiens

Commentaires facebook