Mardi 23 Janvier 2018

George Weah promet de ne pas décevoir les Libériens

George Weah promet de ne pas décevoir les Libériens
(AFP 05/01/18)
Le président élu du Libéria, George Manneh Weah

APA-Monrovia (Libéria) - Le président élu du Libéria, George Manneh Weah, a donné l’assurance à ses compatriotes qu’il ne les décevrait pas dans la gestion du pays, non sans leur demander en retour d’oublier le passé et de s’unir en vue de travailler ensemble.

« Nous ne vous décevrons pas. Vous m’avez donné la possibilité de vous servir ... Je veux vous dire, Libériens, que ce que vous venez d’accomplir c’est votre propre réussite. Ce n’est pas pour nous ni pour mes amis mais bien pour vous le peuple libérien », a déclaré, jeudi à Monrovia, Weah qui recevait de la Commission électorale nationale (NEC) un certificat confirmant sa victoire au second tour de la présidentielle.

Il a officiellement remporté le scrutin face à Joseph Boakai avec 65,5% des suffrages exprimés et succèdera à Ellen Johnson Sirleaf le 22 janvier prochain.

Tout en félicitant les Libériens pour la manière pacifique dont ils se sont comportés pendant les élections, George Weah a fait part de son désir de voir un Libéria où les citoyens pourraient discuter ouvertement de leurs divergences politiques dans leurs lieux de travail.

Il a enfin félicité la communauté internationale pour son soutien, en particulier pendant le processus électoral.

Pour sa part, le président de la NEC, Jerome Korkoya, a déclaré que la commission était extrêmement satisfaite du processus démocratique en cours au Liberia, à en juger par le taux de participation massive des électeurs inscrits lors des élections du 10 octobre et par l’atmosphère paisible qui a caractérisé ces consultations.

L’ambassadeur des États-Unis au Libéria, Christine Elder, la chef de la délégation de l’UE, l’ambassadeur de la CEDEAO au Libéria, Tunde Ajisomo et le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Libéria, Farid Zarif ont notamment assisté à cette cérémonie qui s’est déroulée au siège de la NEC à Sinkor.

Commentaires facebook