Mercredi 18 Octobre 2017

Elections libériennes : le taux de participation jugé ‘’impressionnant’’

Elections libériennes : le taux de participation jugé ‘’impressionnant’’
(APA 11/10/17)
Des électeurs libériens font la queue aux abords d'un bureau de vote.

APA - Monrovia (Liberia) - Le président de la Commission électorale nationale du Liberia, le conseiller Jerome Korkoya a qualifié d’’impressionnant’’ le taux de participation aux élections générales de ce mardi

Les bureaux de vote ont été officiellement fermés à 18 heures après un vote pacifique pour élire un nouveau président et des membres de l’Assemblée nationale

Lors d’une conférence de presse à Monrovia, le président Korkoya a déclaré que le nombre d’électeurs dans les centres de vote avait été énorme.

Mais il n’a pas donné de chiffre.

Il a ordonné aux agents électoraux de veiller à ce que tous les citoyens munis de cartes d’identification puissent voter, que leur nom figure ou non sur le registre électoral.

Cependant, les élections ont été confrontées à de nombreux défis.

Dans plusieurs parties du pays, notamment le comté de Nimba et le comté de Sinoe, et même une partie de la capitale Monrovia, le vote a commencé très tard, en raison de l’arrivée tardive du matériel électoral.

L’autre défi a été la lenteur du processus.

Un électeur à Buchanan, dans le comté de Grand Bassa a déclaré que les agents de vote avaient consacré moins de 20 minutes pour s’occuper d’un électeur.

De plus, de nombreux électeurs se sont plaints de n’avoir pas trouvé leur nom sur la liste électorale et le président de la NEC a dû intervenir pour leur permettre de voter.

Dans le comté de Grand Cape Mount occidental, environ 800 Libériens résidant en Sierra Léone voisine ont été empêchés d’entrer dans le pays pour voter parce que la frontière restait fermée.

La Commission des élections nationales (CEN) annoncera des résultats provisoires tard ce soir, même si les résultats définitifs seront connus 25 jours plus tard, a indiqué le président de l’instance, Jerome Korkoya.

Vingt candidats briguent les suffrages de deux millions d’électeurs. Les plus en vue des candidats sont l’actuel vice-président actuel, Joseph Boakai, du Parti de l’unité (UN, au pouvoir) et l’ancien footballeur , George Weah qui se présente sous la bannière de la coalition de l’opposition pour le changement démocratique.

Le vainqueur succèdera à Ellen Johnson Sirleaf, 78 ans, qui n’est plus éligible après avoir bouclé deux mandats de six ans à la tête du pays.

Le vote pour la présidentielle est couplé à celui des 73 membres de la Chambre des représentants.

Commentaires facebook