| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(AFP 18/08/16)
L'Afrique australe a besoin d'une aide humanitaire urgente pour éviter une nouvelle année de pénuries alimentaires en raison des inondations qui menacent désormais la région dans la foulée d'une grave sécheresse, ont prévenu jeudi des agences de l'ONU. L'Afrique australe souffre depuis deux ans des effets dévastateurs d'El Nino, ce courant climatique qui bouleverse le rythme des pluies et qui a apporté une grave sécheresse sur la région. 18 millions de personnes ont actuellement besoin d'aide alimentaire, dans le sud de l'Afrique, selon le Programme alimentaire mondial (PAM). Et cette année, c'est un autre phénomène météorologique inverse, la Nina, qui pourrait s'abattre...
(AFP 11/08/16)
Mohlakoana Molise vit au-dessus de l’immense lac artificiel de Katse, véritable supplice de Tantale pour ce petit agriculteur : son pays, le Lesotho, subit sa pire sécheresse depuis 35 ans, mais l’essentiel de ses abondantes réserves en eau est exporté en Afrique du Sud. "C’est décourageant, parce que ça pourrait nous servir, on pourrait irriguer nos cultures quand il ne pleut pas. Si seulement ils pouvaient partager avec les villages Mais ce n’est pas le cas", se lamente ce veuf de 65 ans. Emmitouflé dans une épaisse couverture marron, il trie un à un ses grains de maïs devant sa maison ronde au toit de chaume. L’opération ne sera pas longue cette année : il n’a récolté que deux gros...
(Radio Vatican 11/08/16)
Face à la terrible sécheresse qui touche les populations du sud de l’Afrique, le Pape François a fait un don de 400 000 dollars au gouvernement du Lesotho pour l'aider à faire face à la situation. Selon Mgr Peter Bryan Wells, nonce apostolique pour l’Afrique du Sud, le Botswana, le Lesotho, le Swaziland et la Namibie, ce don direct est plutôt insolite alors que la tradition veut que l’aide passe par les Caritas locales. L’argent devrait être mis à disposition...
(Angola Press 09/08/16)
Luanda - Le ministre de la Défense Nationale, João Lourenço, a proposé à Maputo, lors d'une réunion ministérielle de la SADC, le 23 mars comme "Date de Libération de l'Afrique Australe", car c'est la date à laquelle se commémore la bataille de Kuito Kuanavale. Selon le ministre, qui a conduit une délégation angolaise à la XVIIIème Réunion du Comité Ministérielle de la SADC pour la Coopération Politique, Défense, Sécurité et Questions de violence dans le genre tenue du 1er au...
(Amnesty International 28/07/16)
Les autorités du Lesotho doivent diligenter une enquête indépendante et impartiale sur l'agression à l'arme à feu dont a été victime le 9 juillet 2016 le rédacteur en chef du Lesotho Times, Lloyd Mutungamiri, qui a été hospitalisé dans un état critique, a déclaré Amnesty International le 11 juillet. La très grave agression dont a été victime le rédacteur en chef du Lesotho Times, Lloyd Mutungamiri, est aussi une attaque contre le droit à la liberté d'expression. Muleya Mwananyanda, directrice régionale adjointe pour l'Afrique australe à Amnesty International L'organisation demande aux autorités de déférer à la justice...
(Amnesty International 28/06/16)
Les autorités doivent veiller à ce que l'homicide du général de corps d'armée Maaparankoe Mahao par des membres des Forces de défense du Lesotho (LDF) fasse l'objet d'une enquête approfondie et efficace, sans délai injustifié, a déclaré Amnesty International samedi 25 juin, à l'occasion du premier anniversaire de cet homicide illégal. Elle estime que les responsables présumés doivent être suspendus durant l'enquête et les poursuites qui en résulteront. Le Premier ministre Pakalitha Mosisili a annoncé le 20 juin au Parlement qu'une information judiciaire avait été ouverte sur l'homicide de Maaparankoe Mahao. Cette annonce fait suite au rapport de la Commission chargée par la Communauté de développement...
(Amnesty International 17/05/16)
La décision de justice autorisant les Forces de défense du Lesotho (LDF) à maintenir en détention 16 soldats emprisonnés suscite de nouvelles préoccupations sur le fait qu’ils pourront bénéficier d’un procès équitable, a déclaré Amnesty International vendredi 29 avril 2016, au lendemain de l’annonce de la décision rendue par la Cour d’appel du Lesotho. La Cour d’appel a rejeté une requête déposée par les soldats qui contestaient leur « détention fermée » depuis mai et juin 2015, et demandaient à être placés en « détention ouverte », une forme de libération sous caution par la justice...
(Amnesty International 17/03/16)
Il faut que les autorités du Lesotho fassent respecter les droits humains et l’état de droit et cesser le harcèlement et les manœuvres d’intimidation qui visent continuellement les avocats et les défenseurs des droits humains, a déclaré Amnesty International jeudi 17 mars 2016, un an après l’entrée en fonction du Premier ministre Pakalitha Mosisili. « Depuis l’investiture du Premier ministre Pakalitha Mosisili, il y a un an, nous constatons avec inquiétude que des violations des droits humains continuent d’être commises fréquemment et en toute impunité, comme l’illustre le non-respect généralisé des décisions de justice par les Forces de défense du Lesotho (LDF), a déclaré Deprose Muchena, directeur d’Amnesty International...
(Le Monde 16/03/16)
La sécheresse frappe durement ce petit pays d’Afrique australe dont 80 % des habitants vivent d’agriculture. Dans la partie sud du continent, 14 millions de personnes pourraient manquer de nourriture en 2016. Au Lesotho sévit la « sécheresse verte ». Les pluies sont arrivées avec quatre mois de retard. Comme la plupart des villageois, Tas Mabora et son fils ont eu de mauvaises récoltes. Malgré le barrage en contrebas, ils ne bénéficient pas de l’eau. Celle-ci est vendue et acheminée...
(France Inter 29/02/16)
A cause du sida, je suis de plus en plus faible et avec la sécheresse, je n’ai pas assez de nourriture dans l’estomac. Il est déjà trop tard pour planter quoi que ce soit. Nous sommes au Lesotho, petit pays enclavé en Afrique du Sud, et vous venez d’entendre un patient de l’hôpital de Mafeteng. Dans toute l’Afrique Australe touchée par la sécheresse, ce sont près de 16 millions de personnes menacées par la faim selon l’ONU. Ce pays pauvre...
(Le Point 29/02/16)
REPORTAGE. La sécheresse qui sévit en Afrique australe est une vraie menace pour 14 millions de personnes. Parmi eux, les habitants du Lesotho. Une herbe fine et verdoyante recouvre à perte de vue les paysages vallonnés du Lesotho. Ce duvet léger, poussé après de récentes averses, cache pourtant bien mal les affres de la sécheresse. Assise à l'ombre d'un buisson tout près de sa maisonnette aux murs ocre, Manthabiseng Moletsane vous lance un regard perçant et déjà résigné. Sa modeste...
(RFI 22/02/16)
A cause de la sécheresse qui touche actuellement l'Afrique australe, 14 millions de personnes qui pourraient manquer de nourriture au cours de l'année 2016, selon l'ONU. Le Zimbabwe, le Lesotho et plusieurs provinces sud-africaines ont déjà déclaré l'état de catastrophe naturelle. Ce petit pays d’un peu plus de 2 millions d'habitants est entièrement enclavé dans le territoire sud-africain. Et très dépendant de son voisin. La population est particulièrement vulnérable dans un pays où 57% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté.
(Amnesty International 22/01/16)
Le responsable des Forces de défense du Lesotho (LDF) ne doit pas être autorisé à continuer de désobéir à une décision de justice, a déclaré Amnesty International mercredi 20 janvier 2016, alors qu'il doit comparaître devant le tribunal pour non-respect d'une ordonnance de la Haute cour concernant la libération de 18 soldats en détention militaire. Le général de corps d'armée Tlali Kamoli a été inculpé d'outrage à magistrat parce qu'il n'a pas honoré la décision de justice ordonnant la libération...
(AFP 18/01/16)
Quatorze millions de personnes pourraient manquer de nourriture en 2016 en Afrique australe suite à la grave sécheresse qui affecte les récoltes de la région depuis plusieurs mois, selon un communiqué de l'ONU publié lundi. "Le nombre de personnes qui n'aura pas suffisamment de nourriture pourrait augmenter dans les prochains mois alors que la région va entrer dans la saison sèche et que les stocks de nourriture sont extraordinairement bas", affirme le Programme Alimentaire Mondial (PAM), une agence de l'ONU, dans ce texte. "Les petits fermiers qui comptent sur leur production pour subsister sont particulièrement vulnérables", souligne le PAM.
(RFI 13/12/15)
Un accord sans précédent pour lutter contre le réchauffement, dont l'ampleur menace la planète de catastrophes climatiques, a été adopté le samedi 12 décembre 2015 à Paris par 195 pays après plusieurs années de négociations extrêmement ardues. Parmi les signataires, les pays africains. Venus avec plusieurs revendications, les dirigeants du continent saluent les décisions qui leur sont annexées. Les revendications africaines étaient claires. Le continent a souhaité que leur vulnérabilité au changement climatique soit pleinement prise en compte. Et même...
(APA 02/12/15)
Le baromètre 2015 de l’ONG Transparency international révèle que le Botswana, le Burkina, le Lesotho et le Sénégal sont les quatre pays africains qui se sont particulièrement distingués dans la lutte contre la corruption. ‘’Malgré les conclusions décevantes des résultats enregistrés dans 28 pays africains où 58% des 43 143 personnes interrogées affirment que la corruption a augmenté au cours de ces 12 derniers mois, le Botswana, le Burkina, le Lesotho et le Sénégal se sont distingués. Les citoyens de...
(Agence congolaise de presse 01/12/15)
Kinshasa, 30 Nov 2015 (ACP).- Le ministre de la Communication et des médias, Lambert Mende Omalanga a regagné Kinshasa lundi après avoir participé au Lesotho à la deuxième session des ministres en charge de l’information publique au sein de la SADC (Communauté de développement des Etats de l’Afrique australe). Dans une interview à la presse à sa descente d’avion à l’aéroport international de N’djili, le ministre de la Communication a fait savoir que les membres de gouvernement de ce secteur...
(Angola Press 27/11/15)
Maseru - Le ministre de la Communication Sociale, José Luis de Matos, participe depuis jeudi dernier, à Maseru (Lesotho), à la réunion des titulaires de l’Information publique de la Communauté de Développement de l’Afrique australe (SADC). Ouverte par le ministre de l’Information et de la Science et Technologie de Lesotho, Khotso Letsatsi, les participants à la rencontre, qui se termine ce vendredi, analysent la stratégie de communication et promotion pour l’accélération de l’intégration régionale et rendre la SADC plus visible de dedans et hors du continent. Le programme de travail comprend encore l’élaboration et l’approbation d’un modèle de politique d’information de la SADC, qui puisse servir de base...
(APA 16/11/15)
Sept cliniques privées situées dans le sud du Lesotho ont été accusés de distribuer des antibiotiques et des médicaments antirétroviraux (ARV) périmés, une forfaiture découverte au cours d’une perquisition conjointe menée par la police et le ministère de la santé, a appris APA lundi. L’inspecteur de la santé, responsable au ministère de la santé, Themba Fobo, a indiqué que certains des médicaments trouvés sur les lieux sont périmé depuis 2008 tandis que d’autres n’avaient même pas leurs dates ou étiquettes de péremption.
(AFP 14/11/15)
Plusieurs pays d'Afrique, dont certains eux-mêmes frappés par l'extrémisme islamiste, ont exprimé samedi leur solidarité avec la France après les attentats de Paris qui ont fait au moins 128 morts et appelé à renforcer la coopération contre le terrorisme. Les réactions les plus fortes sont venues du Nigeria et du Kenya, victimes respectivement des shebab somaliens et du groupe Boko Haram. Le président nigérian Muhammadu Buhari "a été très choqué et profondément attristé en apprenant que des innocents avaient été victimes d'attentats terroristes haineux et lâches", a rapporté un communiqué de ses services. M. Buhari "condamne les attentats barbares qui représentent une insulte inacceptable...

Pages