Dimanche 22 Avril 2018
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Agence Ecofin 25/11/17)
Gem Diamonds a annoncé qu’elle a récupéré un nouveau diamant de couleur D (blanc exceptionnel) et de type Iia, de sa mine Letšeng au Lesotho. Il s’agirait de la septième pierre de plus de 100 carats récupérée sur le projet en 2017. Rappelons qu’au troisième trimestre de l’année, la compagnie a produit un total de 30 774 carats de diamants, ce qui lui a permis d’enregistrer des revenus de vente de 48,1 millions $. Le projet de diamant Letšeng est connu pour sa capacité à produire des diamants blancs de qualité exceptionnelle, de grosse taille, lui conférant ainsi le titre de « mine de diamants au plus grand prix moyen par carat au monde ». Outre Letšeng, la société listée...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Gem Diamonds, compagnie cotée à Londres et présente au Lesotho sur le projet Letšeng, a enregistré au troisième trimestre de l’année des revenus de vente de diamants de 48,1 millions $, en hausse de 19% en glissement annuel. La compagnie attribue cette performance à l’augmentation de la demande pour les diamants bruts de haute valeur qui a fait croître les prix. Sa mine Letšeng a produit au cours de la période 30 774 carats (+27%). «Le marché pour les diamants de haute qualité de Letšeng est resté stable au cours de la période, l’appel d’offres de juillet ayant atteint un prix moyen de vente par carat de 2 400 $.», déclare le PDG, Clifford Elphick (photo). La mine Letšeng de...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(Agence Ecofin 24/10/17)
La compagnie minière Lucapa Diamond a publié lundi un nouveau plan de développement pour son projet de diamant Mothae, au Lesotho. Selon ledit plan, le projet devrait générer des revenus bruts de 776 millions $, en hausse de 29% par rapport à la précédente estimation, et des flux nets de trésorerie liés à l’exploitation de 312 millions $ (+26%). En outre, la production de diamant prévue a été revue à la hausse de 22% à 498 000 carats, et la durée de vie de la mine de 12% à 13,5 ans. Ces améliorations seront principalement portées par une augmentation de la taille de l’usine de traitement de la phase 1, qui devrait désormais avoir une capacité de traitement de 150...
(Agence Ecofin 19/10/17)
ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres, a profité de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale, ce 15 octobre 2017, pour rappeler les inégalités dont sont victimes les femmes dans l’accès aux terres agricoles, particulièrement dans les pays en développement. « Les agricultrices sont tout aussi productives et entreprenantes que leurs homologues masculins, mais ne sont pas toujours en mesure d’obtenir des prix comparables pour leurs cultures. Elles n’ont pas non plus un accès égal à la terre, au crédit, aux intrants agricoles, aux marchés et aux chaînes agroalimentaires de grande valeur qui sont essentiels à leurs moyens de subsistance », dénonce notamment Phumzile Mlambo-Ngcuka, la directrice exécutive d’ONU...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(Agence Ecofin 09/10/17)
La compagnie minière Lucapa Diamond a obtenu du singapourien Equigold Pte, un financement de 15 millions $ pour développer la première phase de son projet de diamant de Mothae, au Lesotho. Selon les termes de l’accord de prêt de 3 ans conclu entre les deux parties, le remboursement de la somme se fera en huit versements trimestriels, à partir de décembre 2018. C’est à cette date que Lucapa prévoit de faire entrer la mine Mothae en phase de production stable. Le prêt sera remboursé avec un taux d’intérêt annuel de 13%. «Ce financement est un résultat significatif pour Lucapa et ses actionnaires. Il garantit que la compagnie, en partenariat avec le gouvernement du Lesotho, amènera Mothae en production.», commente le...
(Xinhua 05/10/17)
Le secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Angel Gurria, a appelé mercredi à des solutions pour débloquer le potentiel de l'entreprenariat en Afrique, un moteur clé de l'industrialisation de l'Afrique. Tous les entrepreneurs africains n'ont pas eu l'occasion de profiter de la croissance économique bien attendue en Afrique alors que de jeunes entreprises africaines avec moins de 20 employés créent 22% de nouveaux emplois formels, a indiqué M. Gurria dans un discours prononcé au 17ème Forum économique international sur l'Afrique tenu mercredi à Paris. En Afrique, "les contraintes auxquelles sont confrontées les jeunes et les petites entreprises, comme le manque d'accès à l'infrastructure et à l'électricité, le manque de travailleurs qualifiés et les difficultés d'accès...
(Agence Ecofin 03/10/17)
La compagnie listée sur AIM, Firestone Diamonds a découvert un nouveau diamant jaune clair pesant 134 carats, à sa mine Liqhobong, au Lesotho. Elle a déclaré dans un communiqué mardi que la pierre est le second diamant de plus de 100 carats récupéré depuis le démarrage de la production en 2016, et la plus grande découverte réalisée à Liqhobong à ce jour. En avril dernier, Firestone a récupéré ce qui était alors son plus gros diamant à Liqhobong, une pierre jaune claire de 110 carats. Avec la nouvelle découverte, le conseil d’administration croit plus que jamais au potentiel du projet à livrer des gros diamants de qualité. Rappelons qu’en août dernier, la compagnie a rabaissé à un intervalle de 800...
(La Tribune 19/09/17)
Là où plusieurs pays africains hésitent encore, le petit royaume d’Afrique australe a allègrement franchi le pas. Le Lesotho vient de devenir pionnier dans le développement de l’industrie du cannabis en accordant une licence pour sa culture à usage médical. Une première en Afrique qui pourrait entraîner dans son sillage d’autres pays du Continent. La première plantation légale de cannabis en Afrique est Lesothane. Verve Dynamics, une entreprise phytopharmaceutique basée en Afrique Sud, vient de décrocher du ministère de la Santé du Lesotho, un permis pour la culture, le traitement, la recherche et l'exploitation du cannabis à usage médical et scientifique.
(Agence Ecofin 19/09/17)
La compagnie minière Gem Diamonds a récupéré un nouveau diamant blanc de type IIa pesant 115 carats à sa mine Letšeng, au Lesotho, a-t-elle annoncé mardi sur son site web. C’est la sixième pierre de plus de 100 carats récupérée à Letšeng en 2017. Au premier semestre de l’année, rappelons que la compagnie a produit sur son projet Letšeng, un total de 50 478 carats de diamants dont quatre pierres de plus de 100 carats. En juillet, elle a récupéré un diamant de 126 carats, vendu le 13 septembre dernier à Anvers. Outre Letšeng, connue pour sa capacité à produire des diamants blancs de qualité exceptionnelle, Gem Diamonds possède également en Afrique le projet Ghaghoo, qu’elle détient à 100% au...

Pages