Dimanche 10 Décembre 2017
(La Tribune 19/09/17)
Là où plusieurs pays africains hésitent encore, le petit royaume d’Afrique australe a allègrement franchi le pas. Le Lesotho vient de devenir pionnier dans le développement de l’industrie du cannabis en accordant une licence pour sa culture à usage médical. Une première en Afrique qui pourrait entraîner dans son sillage d’autres pays du Continent. La première plantation légale de cannabis en Afrique est Lesothane. Verve Dynamics, une entreprise phytopharmaceutique basée en Afrique Sud, vient de décrocher du ministère de la Santé du Lesotho, un permis pour la culture, le traitement, la recherche et l'exploitation du cannabis à usage médical et scientifique.
(Agence Ecofin 19/09/17)
La compagnie minière Gem Diamonds a récupéré un nouveau diamant blanc de type IIa pesant 115 carats à sa mine Letšeng, au Lesotho, a-t-elle annoncé mardi sur son site web. C’est la sixième pierre de plus de 100 carats récupérée à Letšeng en 2017. Au premier semestre de l’année, rappelons que la compagnie a produit sur son projet Letšeng, un total de 50 478 carats de diamants dont quatre pierres de plus de 100 carats. En juillet, elle a récupéré un diamant de 126 carats, vendu le 13 septembre dernier à Anvers. Outre Letšeng, connue pour sa capacité à produire des diamants blancs de qualité exceptionnelle, Gem Diamonds possède également en Afrique le projet Ghaghoo, qu’elle détient à 100% au...
(AFP 14/09/17)
Le roi du Lesotho a exhorté jeudi l'armée à l'unité après le meurtre "embarrassant" de son chef d'état-major par deux officiers supérieurs, la semaine dernière dans ce petit royaume d'Afrique australe à l'histoire politique mouvementée. "L'assassinat du général Motsomotso nous a embarrassé en tant que nation (...) faisant de nous la risée des nations", a déclaré le roi Letsie III lors des obsèques du général Khoantle Motsomotso à Malibamatso (au nord de la capitale Maseru). Le général a été assassiné le 5 septembre à Maseru lors d'une fusillade, quand deux officiers, considérés comme appartenant à une faction rivale, ont tenté d'entrer de force dans son bureau. Ces deux militaires, le colonel Tefo Hashatsi et le général Bulane Sechele, ont été...
(Angola Press 14/09/17)
Luanda - Les chefs d'État et de gouvernement de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) se réunissent vendredi à Pretoria, en Afrique du Sud, dans un sommet d'urgence sur le Lesotho. La réunion sera précédée des réunions des chefs d'état-major des forces armées, du renseignement militaire et du Comité ministériel de l'organe de coopération pour les domaines de la politique, de la défense et de la sécurité. L'Angola sera représenté à ce sommet par le ministre des Relations extérieures, Georges Chikoti, qui se trouve déjà à Pretoria en tant qu'employé spécial du Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, qui est le président de l'organe de coopération, politique, de défense et de sécurité de la SADC. L’envoyé...
(AFP 09/09/17)
L'assassinat cette semaine au Lesotho du chef d'état-major de l'armée a ravivé les risques d'une déstabilisation de ce petit royaume d'Afrique australe, où l'armée exerce un poids énorme sur les institutions, cause de décennies d'instabilité politique. Mardi matin, deux officiers se sont présentés au bureau du général Khoantle Motsomotso, au siège du commandement militaire à Maseru, et l'ont abattu. Eux-mêmes ont été tués lors de la fusillade qui a suivi avec les gardes du corps de leur victime. Les motivations du général Bulane...
(AFP 06/09/17)
L'organisation régionale d'Afrique australe a annoncé mercredi l'envoi au Lesotho d'une équipe chargée de faire la lumière sur l'assassinat "odieux" du chef d'état-major de ce petit royaume à l'histoire politique mouvementée. La Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) tente depuis des années de promouvoir la paix et la stabilité dans ce pays, où l'assassinat mardi du général Khoantle Motsomotso pourrait raviver les tensions. Ce dernier a été tué dans une caserne de Maseru lors d'une fusillade, quand deux officiers militaires supérieurs - perçus comme appartenant à une faction rivale - ont tenté d'entrer par la force dans son bureau. Ces deux officiers ont été tués par les gardes de corps du général Motsomotso. "La SADC condamne fermement" l'assassinat du général,...
(RFI 06/09/17)
La Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) souhaite envoyer rapidement une mission d’enquête au Lesotho pour faire toute la lumière sur les circonstances du décès du chef des armées. Le lieutenant-général Khoantle Motsomosto a en effet trouvé la mort le 5 septembre dans une fusillade. Cet incident illustre les tensions très vives au Lesotho au sein de l’armée, qui exerce traditionnellement une forte influence sur la vie politique du pays. Cette nouvelle éruption de violence fait à nouveau craindre pour la stabilité du petit royaume enclavé dans l’Afrique du Sud, trois ans après un coup d’État militaire raté en 2014. Le lieutenant-général Khoantle Motsomotso se trouvait dans son bureau le 5 septembre au matin lorsque deux officiers supérieurs ont tenté...
(Angola Press 06/09/17)
Luanda - Le ministre angolais des Relations Extérieures, Georges Rebelo Pinto Chikoti, a quitté mercredi Luanda pour Maseru, Royaume de Lesotho, où il fera partie de la mission de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), qui va évaluer la situation de la sécurité dans ce pays, après l’assassinat du chef d’Etat-major de l’armée, le général Khoantle Motsomotso, survenu mardi dernier. Dans une brève déclaration faite à l’Agence Angola Presse (Angop), le chef de la diplomatie angolaise a annoncé que la mission allait intégrer les ministres de la Troika, le président de la Communauté, accompagné par les spécialistes de défense et sécurité, qui va vérifier les faits sur place. Il a expliqué que la même mission de vérification allait,...
(AFP 05/09/17)
Le chef d'état-major de l'armée du Lesotho, le général Khoantle Motsomotso, a été abattu mardi au cours d'une fusillade survenue dans une caserne de ce petit royaume enclavé d'Afrique australe, où l'armée exerce une forte influence sur la vie politique. "Le commandant (des forces armées) a été déclaré mort" à la suite de l'incident, a affirmé à l'AFP un responsable militaire sous couvert de l'anonymat. Deux autres officiers supérieurs, le colonel Tefo Hashatsi et le général Bulane Sechele, ont également été tués, a précisé la même source. Ces deux militaires "ont tenté d'entrer de force dans le bureau du chef d'état-major, il y a eu une fusillade entre un de leur complice qui a pris la fuite et les gardes...
(Seychelles News Agency 22/08/17)
La contribution et la proposition des Seychelles pour l'introduction d'une stratégie régionale complète pour aborder collectivement les problèmes de drogue ont été accueillis favorablement par la Communauté de développement de l'Afrique australe SADC, a annoncé, lundi, un communiqué de State House. Les chefs d’État et les gouvernements de la SADC ont assisté au 37ème sommet qui s’est tenu ce week-end à Pretoria, en Afrique du Sud. Quant au VIH / sida, le président des Seychelles, Danny Faure, a souligné aux dirigeants de la SADC que l’État insulaire a connu une augmentation des infections aux VIH en raison de l’augmentation du nombre de consommateurs de drogues par voie intraveineuse. En conséquence, Faure a proposé le besoin urgent d'aborder le problème de...
(Agence Ecofin 10/08/17)
La compagnie minière Firestone Diamonds a revu à la baisse ses prévisions de production de diamant pour le compte de l’exercice 2018 (commencé en juillet) à sa mine Liqhobong, au Lesotho. Alors qu’elle tablait sur 1 million de carats, la société prévoit désormais de produire entre 800 000 et 850 000 ct, ce qui devrait, précise-t-elle, impacter ses revenus annuels. Dans un communiqué de presse publié mardi sur son site web, Firestone a expliqué qu’elle est en train de réviser son plan de développement afin d’optimiser les opérations minières et leur durée de vie. Dans ce cadre, elle prévoit d’étendre dans les prochains mois l’exploitation de la kimberlite aux zones inférieures du puits, qui ont par le passé livré des...
(La Tribune 08/08/17)
Le Lesotho est secoué par un scandale d’espionnage depuis la semaine dernière. Des micros-espions ont été découverts dans le bureau du Premier ministre, Thomas Thabane, qui vient de s’installer à la tête du petit royaume africain de deux millions d’habitants, il y a seulement quelques semaines. Les autorités du pays ont lancé une enquête après avoir mis la main sur les mouchards. L'intrigue est digne d'un film d'espionnage à la hollywoodienne. Six semaines après son investiture qui a suivi la victoire de son parti aux élections législatives en juin, «des dispositifs d'écoute ont été trouvés dans le bureau» de Thomas Thabane, Premier ministre de Lesotho.
(AFP 31/07/17)
Les autorités du Lesotho ont lancé une enquête après la découverte de micros espion dans le bureau du nouveau Premier ministre cette semaine, a annoncé samedi son porte-parole. "Des dispositifs d'écoute ont été trouvés dans le bureau du Premier ministre (Thomas Thabane) et une enquête est en cours afin de savoir qui est derrière tout ça", a déclaré à l'AFP le porte-parole, Thabo Thakalekoala. Les équipements ont été trouvés sous le bureau du Premier ministre et près de son téléphone fixe, six semaines après son investiture qui a suivi la victoire de son parti aux élections en juin. Le scanner biométrique contrôlant l'accès au bureau fonctionnait mal, a-t-on établi, ce qui constitue "une sérieuse faille de la sécurité du Premier...
(Agence Ecofin 26/07/17)
Gem Diamonds, compagnie minière cotée à Londres et active sur la mine Letšeng au Lesotho, a produit un total de 50 478 carats, à une teneur de 1,59 carat par cent tonnes (cpht) sur la période allant de janvier à juin 2017. Il s’agit d’une légère baisse par rapport au second semestre de 2016, où la production était de 50 825 carats, à une teneur de 1,54 cpht. Cela s’explique par la diminution du volume de traitement des minerais qui est de 3 178 631 tonnes contre 3 309 798 tonnes au premier trimestre 2016. L’entreprise a indiqué avoir découvert un total de 4 pierres spéciales pesant plus de 100 carats. Le volume de diamants vendus est de 49 930...
(AFP 16/07/17)
Dans sa petite maison, Tisetso Litheko étale devant lui ses six passeports, tous noircis de visas d'entrée en Afrique du Sud. A 31 ans, il est un des 400.000 citoyens du Lesotho qui n'ont d'autre choix pour vivre que de travailler chez leur voisin. "J'ai n'ai pas pu faire autrement que déménager en Afrique du Sud. Ici au Lesotho, j'avais vraiment très peu de chances de m'en sortir", confie cet ancien berger, rentré brièvement au pays en juin pour voter aux législatives. L'immigration de travail entre le petit royaume niché dans les montagnes et le géant économique qui l'encercle n'est pas une nouveauté. Le phénomène a débuté avec la ruée vers l'or dans ce qui était alors une colonie britannique...
(Agence Ecofin 07/07/17)
La compagnie cotée à Londres, Gem Diamonds, a annoncé mercredi avoir récupéré un diamant de 126 carats à sa mine lesothane de Letšeng. La pierre est un diamant de couleur blanche de type IIa. En juin dernier, la société récupérait déjà à Letšeng un diamant du même type et de la même couleur pesant 104,73 ct, ainsi qu’une pierre jaune de type I d’un poids de 151,52 ct. Un mois plus tôt, en mai, elle rapportait la découverte sur la mine d’un diamant exceptionnel de type IIa et de couleur D pesant 80,58 ct, alors qu’en avril elle procédait à la récupération de deux pierres de caractéristiques similaires et de poids respectifs de 98,42 ct et 114 ct. La mine...
(Agence Ecofin 23/06/17)
La compagnie minière Firestone Diamonds, active sur la mine Liqhobong, au Lesotho, prévoit de produire 360 000 carats de diamants pour le compte de l’exercice 2017 (qui prend fin en juin), en hausse par rapport à la précédente cible de 300 000 ct annoncée en avril. En effet, explique-t-elle, les activités de mise en service de sa mine Liqhobong sont en grande partie achevées, et la phase finale de démarrage progresse comme prévu. L’usine de traitement a atteint, apprend-on, sa capacité nominale à plusieurs reprises depuis le début des opérations. En outre, la société a indiqué que les récupérations et teneurs s’améliorent selon les prévisions de ses dirigeants. Liqhobong est entrée en phase de production en octobre 2016, et Firestone...
(APA 17/06/17)
Le nouveau Premier ministre du Lésotho, Thomas Thabane a officiellement pris fonctions vendredi à Maseru Thabane remplace ainsi le Premier ministre sortant Pakalitha Mosisili, après que le parti de ce dernier et ses alliés de la coalition ont subi un revers lors des élections legislatives du 3 juin dernier Thabane est le leader de la Convention All Basotho, qui a collecté le plus de voix lors de l’élection, mais n’a pas obtenu une majorité absolue pour former son propre gouvernement. Il a promis d’aborder, en tant que nouveau Premier ministre, les questions liées au chômage, le VIH/SIDA, la santé et la criminalité.
(AFP 16/06/17)
Le vainqueur des élections législatives anticipées Thomas Thabane a été officiellement investi vendredi Premier ministre d'un gouvernement de coalition, trois ans après avoir été chassé du pouvoir par une tentative de coup d'Etat militaire. La cérémonie s'est déroulée dans un stade de Maseru, la capitale de ce petit royaume d'Afrique australe, deux jours après le mystérieux assassinat de la première épouse de M. Thabane. Son parti, la Convention des Basothos (ABC), s'est imposé lors du scrutin du 3 juin en emportant 48 des 120 sièges du Parlement local, devant celui du Premier ministre sortant Pakathila Mosisili, qui n'en a décroché que 30.
(AFP 15/06/17)
L'épouse de Thomas Thabane, le récent vainqueur des élections législatives au Lesotho, a été tuée par balles mercredi soir, plongeant le petit royaume africain dans la confusion à la veille de l'investiture du nouveau Premier ministre. Selon une source policière, Lipolelo Thabane, 58 ans, en instance de divorce depuis des années avec M. Thabane, a été abattue alors qu'elle circulait en voiture dans le village de Ha 'Masana, à environ 35 kilomètres au sud de la capitale Maseru. "Les deux femmes venaient juste de quitter la route principale pour entrer dans le village lorsqu'un homme a sorti une arme et ouvert le feu sur elles", a déclaré à l'AFP cette source. "Lipolelo est morte sur le coup, alors que l'autre...

Pages