Vendredi 26 Mai 2017

La SADC discute de situation au Lesotho

Français

Un sommet d’urgence de l’organe de sécurité de la Communauté de Développement d’Afrique australe (SADC), convoqué pour discuter de la situation politique au Lesotho, se tient ce lundi à Pretoria en Afrique du sud, et verra la participation des présidents d’Afrique du Sud, de la Namibie et du Zimbabwe ainsi que les leaders de la coalition gouvernementale du Lesotho.

Le sommet d’urgence de la SADC qui portera notamment sur la politique, la défense et la coopération en matière de sécurité, devrait examiner l’évolution de la situation politique et de la sécurité au Lesotho où un général de l’armée Tlali Kamoli, a tenté un coup d’état à la fin de mois d’août.

La tentative de coup d’État a été marquée par l’assaut contre plusieurs postes de police, des édifices gouvernementaux et les chaines de radio et de télévision, poussant le Premier ministre Thomas Thabane à fuir vers l’Afrique du Sud voisine.

Les partis politiques du Lesotho qui se trouvent par ailleurs dans l’impasse, n’ont pas réussi à conclure un nouvel accord de paix après l’expiration, vendredi, du dernier en date. Cette situation a incité l’Afrique du Sud, qui préside l’organe de sécurité de la SADC, à convoquer une rencontre d’urgence des dirigeants régionaux.

Après avoir promis au président Jacob Zuma qu’ils décideraient vendredi de la date de réouverture du parlement du Lesotho, les dirigeants rivaux n’ont pas réussi à résoudre la crise provoquée il y a deux semaines par ce coup d’État manqué.

Le rétablissement du parlement est considéré comme une étape clé dans le processus de normalisation dans ce royaume.

Date parution: 
Mardi, 16 Septembre, 2014 - 11:00
Source du communiqué: 
SADC

Commentaires facebook