Dimanche 20 Août 2017

Lesotho : Firestone à un pas de faire entrer sa mine Liqhobong en production

Lesotho : Firestone à un pas de faire entrer sa mine Liqhobong en production
(Agence Ecofin 29/09/16)

Le PDG de Firestone Diamonds, Stuart Brown, a déclaré mercredi que la compagnie avait «presque» terminé tous les travaux de génie civil et de terrassement ainsi que la majeure partie de l’usine de traitement à son projet de diamants Liqhobong, au Lesotho. Il a souligné qu’il ne lui restait qu’une étape avant que la mine n’entre en production, laquelle étape consiste en la construction d’un second barrage d’eau pour gérer les risques de stockage d’eau durant la prochaine saison pluvieuse.

«Si nous n’achevons pas ce projet avant le début de la saison des pluies, il y a un certain risque pour le stockage d'eau. Notre entrepreneur est agréablement en avance sur le calendrier et travaille 24 heures par jour pour le terminer, d'ici la mi-novembre», déclare M. Brown qui a également indiqué que la société avait environ 90 000 tonnes de minerai stocké et prêt à être traité.

Rappelons que la société n’a pas pu, comme prévu, vendre ses actifs botswanais dont la mine BK11, à Tango Mining, cette dernière n’ayant pas respecté les conditions convenues pour la transaction. Malgré le fait qu’elle soit focalisée sur le projet Liqhobong, Firestone continue de croire au potentiel de ses actifs au Botswana et s’est engagée à rechercher les moyens d’en dégager de la valeur pour ses actionnaires.

Liqhobong est un projet de plus de 11 millions de carats de réserves que Firestone Diamonds Plc détient à 75%, contre 25 % pour le gouvernement du Lesotho.

Louis-Nino Kansoun

Commentaires facebook