Lundi 23 Octobre 2017

Egypte: nouveau procès pour une figure de la révolte de 2011

Egypte: nouveau procès pour une figure de la révolte de 2011
(AFP 13/10/17)
Ahmed Douma, en prison depuis novembre 2013, avait écopé en février 2015 d'une condamnation à la prison à vie car il était accusé d'avoir participé à des échauffourées avec la police au Caire en décembre 2011.

La Cour de cassation égyptienne a ordonné jeudi un nouveau procès pour Ahmed Douma, figure de la révolte de 2011 en Egypte, qui avait été condamné à la prison à vie en 2015, a-t-on appris de source judiciaire.

Ahmed Douma, en prison depuis novembre 2013, avait écopé en février 2015 d'une condamnation à la prison à vie car il était accusé d'avoir participé à des échauffourées avec la police au Caire en décembre 2011.

M. Douma a été l'une des figures de proue de la révolte de 2011 qui a provoqué la chute du président Hosni Moubarak.

L'avocat de M. Douma, Me Khaled Ali, a dit à l'AFP qu'il allait déposer une demande de mise en liberté en attendant le nouveau procès.

M. Douma avait été condamné avec 229 autres personnes, mais il avait été le seul accusé à comparaître lors de ce procès critiqué par les Etats-Unis et l'Union européenne.

Les condamnés avaient été jugés coupables "d'agression des forces de l'ordre" et d'avoir "incendié des bâtiments étatiques".

Ils étaient jugés pour l'incendie du prestigieux Institut d'Egypte lors des affrontements qui se sont déroulés non loin de l'emblématique place Tahrir au Caire, épicentre de la contestation de 2011.

Un peine de prison à vie en Egypte équivaut à 25 ans de réclusion.

Même si M. Douma était une figure connue pour ses positions contre les islamistes au pouvoir entre 2012 et 2013, il a été arrêté dans une vague de répression après la chute du président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi.

Commentaires facebook