Mardi 17 Octobre 2017

Dans le monde

(AFP)

Le jeune conservateur Sebastian Kurz, vainqueur des législatives en Autriche, a exigé mardi dans un quotidien israélien un engagement clair contre l'antisémitisme des futurs partenaires du gouvernement qu'il va être appelé à former.

M. Kurz a tenu ces propos dans un entretien accordé au quotidien gratuit Israël Hayom alors que la formation d'une coalition avec le parti d'extrême droite FPÖ, qu'Israël a boycotté et accusé d'antisémitisme, constitue l'hypothèse la plus vraisemblable.

(AFP)

Le président philippin Rodrigo Duterte a proclamé mardi que Marawi avait été "libérée de l'influence des terroristes" alors même qu'aux dires de l'armée, les combats contre des jihadistes fidèles au groupe Etat islamique (EI) se poursuivaient.

Le chef de l'Etat visitait les troupes dans cette grande ville musulmane du sud de l'archipel pour célébrer l'annonce de la mort lundi du chef de l'EI pour le Sud-Est asiatique, Isnilon Hapilon.

(AFP)

Un programme de rénovation visant un restaurant indien historique et apprécié du centre de Londres a provoqué un vif émoi, réunissant artistes, intellectuels et élus contre les promoteurs du projet.

Installé aux premier et deuxième étages d'un immeuble situé sur le Strand, l'avenue qui relie la City à Westminster, The India Club tente de mettre en avant son passé historique pour contrecarrer les plans du propriétaire, le groupe immobilier Marston Properties, qui veut transformer le bâtiment de sept étages en un hôtel haut de gamme.

(AFP)

Un tribunal kényan a levé temporairement mardi l'interdiction prise par le gouvernement de manifester dans les centres d'affaires des trois principales villes du pays - Nairobi, Mombasa et Kisumu - dans l'attente d'un jugement sur le fond.

En attendant un examen complet de la requête déposée par l'opposition, "une injonction est rendue empêchant et/ou restreignant le droit (du gouvernement et de la police) à mettre en œuvre l'interdiction d'exercer le droit fondamental et la liberté de manifester, comme garanti par l'article 37 de la Constitution", a déclaré le juge.

(AFP)

Les troupes irakiennes se sont emparées mardi des deux plus grands champs pétroliers de la région de Kirkouk, après le retrait des forces kurdes sans combat, a annoncé la police fédérale.

"Des unités de la police fédérale ont pris les champs pétroliers de Bay Hassan et Havana", au nord de la ville de Kirkouk (nord-est), à la faveur des opérations militaires lancées par le pouvoir central pour asseoir de nouveau son contrôle sur cette région, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

(AFP)

De violents heurts ont éclaté à Sokodé, deuxième ville du Togo, entre la population et les forces de l'ordre après l'arrestation lundi d'un imam proche d'un parti d'opposition, a-t-on appris auprès de responsables locaux de l'opposition.

"L'électricité a été coupée vers 19H00 (locales et GMT), après la prière et cinq véhicules de la gendarmerie sont arrivés pour enlever Alpha Alassane, un imam très reconnu dans la ville", a expliqué à l'AFP Ouro Akpo Tchagnaou, coordinateur de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC, opposition).

(AFP)

Des migrants portant burkas et hijabs s'en prennent à une retraitée tchèque, donnent un coup de pied à son déambulateur et la laissent étalée par terre, se ruant vers un bâtiment avec le panneau "Prestations sociales".

Le clip de campagne du "Bloc contre l'Islamisation", un parti d'extrême-droite, poursuit: "C'est à vous de choisir: faut-il donner de l'argent à nos enfants et aux retraités ou aux musulmans et aux Africains?"

Le Bloc contre l'Islamisation est l'une des 31 formations politiques en lice pour les législatives tchèques de vendredi et samedi.

(AFP)

Deux attaques simultanées étaient en cours mardi en Afghanistan, contre une enceinte de la police à Gardez (sud-est) revendiquée par les talibans, qui a fait au moins 15 morts, et contre un district de Ghazni, à une centaine de kilomètres plus à l'ouest.

Au moins 15 personnes ont été tuées et plus de 40 blessées, dont des civils, à Gardez, capitale de la province de Paktiya, où le vaste complexe abrite différentes forces de police et un centre de formation et jouxte une université.

(AFP)

Le réseau extrémiste Haqqani, accusé d'avoir retenu en otage une famille nord-américaine pendant cinq années, est un groupe allié des talibans, qui combat à leur côté les forces de l'Otan en Afghanistan.

Mené par Sirajuddin Haqqani, qui est aussi l'adjoint du chef des talibans afghans, le groupe insurgé est tenu pour responsable de plusieurs attentats sanglants en Afghanistan ces dernières années.

(AFP)

Des blessés de l'attentat survenu samedi à Mogadiscio, le plus meurtrier jamais perpétré en Somalie, ont été transportés en Turquie lundi pour y être soignés, a constaté un photographe de l'AFP.

L'avion militaire turc transportant 35 Somaliens blessés a atterri dans un aéroport d'Ankara, où des ambulances se tenaient prêtes à évacuer les victimes vers l'hôpital.

(AFP)

A 80 ans, Guadalupe Vazquez attend patiemment que des secouristes récupèrent dans son appartement, en partie détruit lors du séisme du 19 septembre, les photos de ses filles que l'on aperçoit depuis la rue.

Cette femme menue, ancienne alpiniste, vivait dans un immeuble habité en majorité par des personnes âgées, dans le quartier Narvarte à Mexico. Comme ses voisins, elle dépend aujourd'hui de jeunes volontaires pour tenter de récupérer quelques souvenirs avant la destruction de l'immeuble qui menace à tout moment de s'écrouler.

(AFP)

L'armée philippine traquait mardi un jihadiste malaisien considéré comme le successeur du chef du groupe Etat islamique en Asie du Sud-Est, dont la mort a été annoncée lundi par les autorités de Manille.

Après la mort d'Isnilon Hapilon, qui figurait sur la liste américaine des "terroristes les plus recherchés", et celle d'Omar Maute, l'un des chefs du groupe extrémiste du même nom, Mahmoud Ahmad est la cible numéro un des soldats philippins qui tentent de reprendre Marawi, grande ville du sud des Philippines.

(AFP)

A peine le soleil levé sur la mer à Samos, Naween Rahimi, un Afghan de Kaboul, surgit d'une tente et se jette sur le visage les dernières gouttes d'eau d'une bouteille.

Près de 300 Syriens, Irakiens, Afghans et Africains de divers pays vivent dans ce camp improvisé situé sur une colline plantée d'oliviers, sur cette île grecque par ailleurs idyllique.

(AFP)

Tabassage, humiliations et menaces de mort: un militant homosexuel russe a raconté lundi, une première à visage découvert, l'enfer des violences policières en Tchétchénie, république du Caucase russe très conservatrice.

Si des victimes ont déjà parlé à des médias sous couvert d'anonymat ou après avoir fui la Russie, Maxime Lapounov est devenu le premier à s'exprimer publiquement et à déposer une plainte depuis les révélations en mars dans la presse russe sur les persécutions subies par les homosexuels dans cette région à majorité musulmane.

(AFP)

Le Portugal était ravagé lundi par des incendies meurtriers, pour la seconde fois en quatre mois. Voici les causes de ces catastrophes, d'après un rapport d'une commission d'experts indépendants publié jeudi dernier.

Les douze experts avaient été chargée par le parlement d'analyser l'immense feu de forêt qui avait ravagé en juin la région de Pedrogao Grande (centre), tuant 64 personnes. Lundi, le bilan s'élevait à 32 morts et 15 blessés grave.

- Des pompiers volontaires peu formés -

(AFP)

#MoiAussi, #balancetonporc, #quellavoltache (cette fois où)... La parole se libère dans le monde entier à coups de mots-dièse sur Twitter pour dénoncer les agressions sexuelles.

(AFP)

Israël a approuvé lundi la construction de 31 logements pour colons juifs à Hébron, une première depuis 2002 dans une ville offrant l'un des visages les plus frappants de l'occupation et de la colonisation israéliennes en Cisjordanie.

L'autorité israélienne faisant office de gouvernement en Cisjordanie, territoire occupé depuis 50 ans par l'armée israélienne, a accepté une demande de permis de construire pour 31 logements dans le centre d'Hébron, a indiqué à l'AFP l'organisation israélienne anticolonisation La Paix maintenant.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a nié lundi les accusations de harcèlement sexuel portées contre lui pendant la campagne présidentielle de 2016, en les qualifiant de "fausses informations".

(AFP)

Une blogueuse maltaise, Daphne Caruana Galizia, à l'origine d'accusations de corruption qui avaient provoqué des élections anticipées en juin, a été assassinée lundi, déclenchant une vague d'indignation dans le pays.

Une puissante explosion a détruit la voiture dans laquelle elle circulait près de son domicile à Bidnija, dans le nord de l'île, propulsant la carcasse calcinée du véhicule dans un champ voisin.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a affirmé lundi que la grande loi sur la couverture maladie de Barack Obama, qu'il n'est pas parvenu à abroger, appartenait néanmoins au passé en raison de ses défaillances.

"Obamacare, c'est fini, c'est mort, oublié", a déclaré le dirigeant à la Maison Blanche. "Il n'y a plus rien de tel qu'Obamacare. Je le dis depuis des années, le concept n'aurait jamais pu fonctionner, même dans ses meilleurs jours".

(AFP)

La Première ministre britannique Theresa May rencontre lundi soir à Bruxelles le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour tenter de débloquer les négociations sur le Brexit avant le sommet européen de jeudi et vendredi.

Interrogé sur ses attentes, M. Juncker s'est contenté de déclarer: "Je verrai Mme May ce soir, on discutera, et vous verrez à l'autopsie".

(AFP)

Quand elles en auront fini avec le groupe Etat islamique (EI) à Raqa, les forces antijihadistes pourront dire que des armes aussi redoutables que des piles et des rouleaux de ruban adhésif les auront aidées à faire la différence.

Pendant cette longue campagne qui touche à sa fin, dans le nord syrien, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont reçu un appui militaire "high-tech" de la part des Etats-Unis et de la coalition internationale qu'ils dirigent.

(AFP)

Le Vietnam se préparait lundi à l'arrivée d'une nouvelle tempête, à peine une semaine après le passage d'un cyclone qui a provoqué inondations et glissements de terrain et tué 72 personnes.

Les recherches pour retrouver des survivants se sont poursuivies lundi après les graves inondations de ces dernières semaines, ont indiqué les autorités.

(AFP)

La tempête Ophelia a fait trois morts lundi en Irlande, battue par des vents atteignant jusqu'à 156km/h sur la côte ouest qui ont provoqué des chutes d'arbres et privé plus de 360.000 habitants d'électricité.

Une femme d'une cinquantaine d'années est décédée dans un accident de voiture provoqué par la chute d'un arbre à proximité du village d'Aglish (sud), dans lequel une septuagénaire a également été blessée, a indiqué la police. Au nord de Dundalk, près de la frontière avec l'Irlande du nord, un homme a été tué par la chute d'un arbre sur sa voiture alors qu'il conduisait.

(AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel a assuré lundi ne pas être affaiblie par l'échec enregistré lors d'un scrutin régional par son parti conservateur, se disant "très confiante" avant des pourparlers difficiles pour former le prochain gouvernement.

Les conservateurs abordent ces négociations avec assurance: "c'est une évidence que nous sommes la force (politique) la plus importante", a déclaré Mme Merkel lors d'une conférence de presse.

(AFP)

La Tour Eiffel sera éteinte lundi soir en hommage aux victimes de l'attentat au camion piégé de Mogadiscio en Somalie, qui a causé la mort d'au moins 276 personnes samedi, a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo sur Twitter.

"Nous éteindrons ce soir @LaTourEiffel à minuit en hommage aux victimes de l’attentat survenu à #Mogadiscio", a écrit la maire de Paris avec les mots-dièse #NousSommesUnis et #Paris.

(AFP)

La justice russe a condamné lundi la messagerie Telegram à une amende pour avoir refusé de fournir aux services de sécurité (FSB) les clés de cryptage de données permettant de lire les messages de ses utilisateurs.

Telegram, une messagerie très populaire en Russie pour son niveau élevé de cryptage, a écopé d'une amende de 800.000 roubles (18.000 euros), la cour estimant que l'entreprise a manqué à son devoir de "fournir des informations aux forces de l'ordre", selon l'agence de presse TASS.

(AFP)

L'élimination de chefs islamistes en Asie du Sud-Est constitue un important revers pour le groupe Etat islamique (EI), mais les jihadistes demeurent une menace potentielle avec une nouvelle vague de combattants chevronnés qui devraient revenir du Proche-Orient, estiment des analystes.

Selon Manille, Isnilon Hapilon, un chef islamiste qui figure sur la liste américaine des "terroristes les plus recherchés", a été tué lundi dans les combats pour reprendre la ville de Marawi, dans le sud des Philippines, où des centaines de personnes ont perdu la vie.

(AFP)

L'appel à la prière de l'après-midi résonne dans le camp de réfugiés rohingyas de Kutupalong quand, par une chaude lumière d'après-orage, Hasina Aktar sort seule d'une clinique de fortune en portant son nouveau-né, Mohammed Jubayed.

La jeune Rohingya de 20 ans est faible. Elle marche avec difficulté. Elle a accouché à peine vingt-quatre heures auparavant, dans des conditions sommaires racontées par l'AFP, au cœur de l'une des plus graves crises humanitaires de ce début de XXIe siècle.

(AFP)

L'aviation israélienne a attaqué et détruit lundi une batterie de missiles à l'est de Damas en réponse à un tir de missile syrien en direction d'appareils israéliens qui étaient en reconnaissance au-dessus du Liban, a indiqué un porte-parole de l'armée.

Les avions n'ont pas été touchés et ont pu regagner leur base sans encombre, a déclaré le porte-parole, le colonel Jonathan Conricus. La batterie syrienne a été "neutralisée", a-t-il dit.

(AFP)

Le gouvernement américain a lancé dimanche un projet de 10 millions de dollars pour raccorder 10.000 habitants de Jéricho en Cisjordanie occupée au réseau d'eaux usées.

Jason Greenblatt, l'émissaire du président Donald Trump pour le Proche-Orient, ainsi que d'autres responsables américains ont présenté ce projet dans la ville palestinienne proche de la mer Morte, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Greenblatt fait partie de ceux qui au sein de l’administration Trump s'efforcent de relancer les négociations israélo-palestiniennes.

(AFP)

"Héros" et "martyr" de l'indépendance de la Catalogne ou "traître" à la nation ? Le chef de la police catalane, qui doit être entendu lundi par la justice espagnole, est devenu le symbole d'une Espagne qui se déchire.

Pour la deuxième fois en dix jours, Josep-Lluis Trapero doit comparaître lundi devant un juge d'instruction de l'Audience nationale de Madrid, un tribunal notamment en charge des affaires de sécurité nationale, où il est poursuivi pour "sédition", un crime passible de quinze ans de prison.

(AFP)

Le président chinois Xi Jinping attend un nouveau sacre lors du congrès du Parti communiste chinois (PCC) qui s'ouvre mercredi à Pékin, lors duquel il devrait cimenter encore davantage son pouvoir au sommet de la deuxième puissance mondiale.

(AFP)

L'opposition vénézuélienne a écarté tout dialogue avec le gouvernement sans un audit indépendant sur la validité des élections régionales vénézuéliennes, largement remportées par le camp du président Nicolas Maduro.

(AFP)

L'équipe de campagne de Donald Trump lors de la présidentielle 2016 a reçu l'ordre par la justice de remettre tous les documents en sa possession relatifs aux diverses accusations de harcèlement sexuel ayant visé le candidat, selon le document judiciaire publié par BuzzFeed News dimanche.