| Africatime
Lundi 16 Janvier 2017
(AFP 12/01/17)
Un tribunal kényan a condamné jeudi sept représentants syndicaux à un mois de prison avec sursis et les a sommés de mettre un terme à la grève des médecins qui paralyse les hôpitaux publics du pays depuis près de 40 jours. La juge Hellen Wasilwa a donné deux semaines aux médecins et leurs représentants pour reprendre le travail, faute de quoi les sept accusés "seront arrêtés et emmenés en prison" pour purger leur peine. Dans ce dossier, la justice a donné raison au gouvernement qui considère le mouvement illégal au motif qu'il a été enclenché alors que des négociations salariales étaient en cours. Mais les quelque 5.000 médecins du secteur public, en grève depuis le...
(AFP 09/01/17)
Les médecins kényans du secteur public en grève depuis plus d'un mois ont reçu lundi un ultimatum des autorités, qui les ont menacés de licenciement s'ils ne reprennent pas le travail d'ici mercredi. "Nous demandons une nouvelle fois aux docteurs d'accepter l'offre du gouvernement et de reprendre le travail", a déclaré Peter Munya, le président du Conseil des gouverneurs, qui rassemble les gouverneurs des 47 comtés du Kenya. "Nous sommes convenus que le processus de sanctions disciplinaires commencera...
(RFI 09/01/17)
Au Kenya, l’augmentation des prix des livres d’école provoque un tollé en cette semaine de rentrée des classes. En cause, une taxe de l’Etat sur les livres, et le renouvellement des programmes et des manuels cette année. Libraires et parents tentent donc de trouver des moyens alternatifs pour vendre, ou obtenir les précieux manuels. Lydia inspecte les étals des différents libraires au marché de Kawangware, un quartier populaire de Nairobi. Comme beaucoup de mères, elle est venue ici à la...
(BBC 07/01/17)
Les médecins kényans ont rejeté vendredi la proposition du gouvernement d'augmenter de 40% leur salaire. Ils ont décidé de maintenir leur mouvement de grève entamé le 5 décembre. Les syndicats réclament une multiplication par quatre du salaire des médecins en vertu d'un accord signé en 2013, qui n'a jamais été appliqué. Ils avaient rencontré mercredi le président kényan, Uhuru Kenyatta, qui avait proposé une hausse des salaires de base, de 140.244 shillings (1.270 euros) à 196.989 shillings (1.770 euros) par mois...
(AFP 06/01/17)
Les médecins kényans ont rejeté vendredi la proposition du gouvernement d'augmenter de 40% leur salaire et maintenu leur mouvement de grève, qui paralyse les hôpitaux du secteur public pays depuis plus d'un mois. Plusieurs milliers de docteurs sont en grève au Kenya depuis le 5 décembre. Ils réclament une multiplication par quatre de leur salaire, en vertu d'un accord de négociation collective signé en 2013, qui n'a jamais été appliqué, selon les syndicats. Les négociations avec le gouvernement ont depuis échoué. Les syndicats avaient rencontré mercredi le président kényan, Uhuru Kenyatta, qui avait proposé...
(AFP 05/01/17)
Onze personnes ont été tuées jeudi dans un accident de la route au Kenya, lorsque le chauffeur d'un minibus trop bondé a perdu le contrôle de son véhicule, a-t-on appris auprès de la police routière. Le minibus, ou "matatu" comme ils sont appelés au Kenya, circulait entre Sirare (sud-ouest), à la frontière avec la Tanzanie, et Kisumu, sur les rives du lac Victoria, quand l'accident a eu lieu. "Les policiers ont récupéré huit corps sur les lieux. Malheureusement...
(Xinhua 31/12/16)
Le gouvernement kenyan a publié vendredi une directive qui a déclaré 90 groupes criminels, dans un effort de lutte contre l'insécurité, alors que la nation de l'Afrique de l'Est se prépare aux élections générales en août 2017. Le secrétaire du Cabinet au Ministère de l'Intérieur Joseph Nkaissery a déclaré que la directive signifie que tout membre des groupes interdits seraient arrêtés et inculpés. M. Nkaissery a déclaré que la directive vise à renforcer la prévention, l'enquête et la punition des crimes organisés dans le pays. La directive...
(France 24 28/12/16)
Au Kenya, des centaines d’écolières ne passent pas leurs grandes vacances de décembre en famille, mais… cachées dans les écoles. Elles espèrent ainsi échapper aux cérémonies de mutilations génitales régulièrement pratiquées à cette période de l’année, impliquant essentiellement des excisions. Notre Observatrice est allée à la rencontre d’un professeur qui se mobilise, bénévolement, pour garder les écoles ouvertes. Dans le Pokot, un comté à l’extrême ouest du Kenya, 85 % des femmes subissent des mutilations génitales. Communément appelées excision, elles...
(AFP 22/12/16)
Les députés kényans ont voté jeudi un amendement à la loi électorale prévoyant que la Commission électorale puisse décompter manuellement les résultats aux élections d'août 2017 en cas de défaillance du système électronique, un texte fermement rejeté par l'opposition. La Commission électorale (IEBC) pourra ainsi décider de passer à un vote manuel, un décompte manuel ou une transmission manuelle des résultats, si le système électronique devait faillir, comme cela avait été le cas lors des élections de 2013. Seuls les députés de la coalition Jubilee au pouvoir ont voté cet amendement...
(Le Monde 17/12/16)
Ce camp tentaculaire, peuplé en majorité de Somaliens, est régulièrement menacé de fermeture par Nairobi. Mais pour ces réfugiés, le retour au pays est synonyme de grands périls. Amina et ses enfants dormiront ce soir à Mogadiscio. Un bébé dans les bras, la jeune femme guette avec anxiété le grondement d’un réacteur dans le ciel. « C’est la première fois qu’on prend l’avion… », confie-t-elle. Plus angoissant encore, c’est la première fois qu’ellerentrera chez elle, en Somalie, après six longues années d’exil passées au Kenya, à Dadaab. Alors qu’en...
(Xinhua 17/12/16)
Le Kenya envisage d'allouer 15 millions de dollars supplémentaires pour stimuler les efforts de lutte contre le braconnage, a annoncé vendredi la ministre de l'Environnement et des ressources naturelles, Judi Wakhungu. La ministre a déclaré à Nairobi que les fonds seront destinés au le Kenya Wildlife Service (KWS) pour améliorer la protection des espèces sauvages. "Le KWS reçoit actuellement seulement 8 millions de dollars du gouvernement et cette somme n'est pas suffisant compte tenu de sa responsabilité nationale", a laissé...
(AFP 15/12/16)
Deux avocats iraniens, accusés par un tribunal de Nairobi de préparer un acte terroriste, sont retournés jeudi dans leur pays après avoir été acquittés puis libérés, a rapporté l'agence de presse Isna. Sayed Nasrollah Ebrahimi et Abdolhosein Gholi Safaee avaient été arrêtés puis placés en détention provisoire le 1er décembre pour avoir filmé l'ambassade israélienne, selon l'acte d'accusation. L'Iran est considéré par Israël comme son ennemi numéro un. "Les deux avocats (...) sont retournés en Iran en compagnie du vice-ministre...
(Xinhua 15/12/16)
Un tribunal kényan a abandonné mercredi des accusations liées au terrorisme contre un Kenyan et deux Iraniens, ordonnant l'expulsion de ces derniers. Les suspects étaient accusés d'avoir collecté des informations en vue d'actes terroristes, après avoir filmé l'ambassade d'Israël au Kenya, à Nairobi, capitale du pays. Les chefs d'inculpation ont été abandonnés sur demande du Parquet. Le Procureur, Duncan Ondimu, a déclaré que la décision d'abandonner les charges contre ces trois personnes avait été prise à la suite de délibérations...
(Xinhua 13/12/16)
Le tourisme basé sur la protection de la vie sauvage est l'un des principaux piliers de l'économie kenyane. Mais les impacts du changement climatique menacent l'existence de cette ressource, exposant la nation d'Afrique de l'Est à des vulnérabilités économiques, ont averti des experts. Aden Duale, leader de la majorité à l'Assemblée nationale, dans un rapport présenté au Parlement le 1er décembre, a plaidé pour la ratification de l'Accord de Paris sur le changement climatique, affirmant que le Kenya est vulnérable...
(AFP 12/12/16)
L'accident d'un camion-citerne qui a percuté d'autres véhicules puis explosé samedi soir au Kenya a fait au moins 40 morts, ont annoncé lundi les autorités, revoyant à la hausse un précédent bilan, alors que certains appelaient le gouvernement à améliorer la sécurité sur les routes du pays. "Six corps supplémentaires ont été retrouvés, ils étaient brûlés à un point tel qu'ils sont impossibles à identifier, et ont été emmenés à la morgue", a déclaré à l'AFP un officier de police...
(AFP 11/12/16)
Plus de 30 personnes ont péri lorsqu'un camion-citerne a percuté d'autres véhicules puis explosé samedi soir aux abords de la ville kényane de Naivasha, au nord-ouest de Nairobi, ont indiqué les autorités. "A 5h00 locales (02h00 GMT), le bilan s'élevait à 33 morts mais les recherches se poursuivent", a indiqué Pius Masai de l'Unité nationale de gestion des catastrophes. L'accident s'est produit à Karai, sur la route très fréquentée qui relie Nairobi et Nakuru et continue jusqu'à l'Ouganda voisin. D'après...
(AFP 09/12/16)
Séparé de sa mère après sa naissance puis vendu par des trafiquants, le chimpanzé Manno fumait encore récemment les cigarettes qu'on lui tendait et posait docilement, habillé tel un enfant, sur les selfies des visiteurs d'un zoo privé du Kurdistan irakien. Forcé à ingérer des sucreries et sodas provoquant chez lui des diarrhées permanentes, il était en outre enfermé, le soir venu, dans une cage d'à peine un mètre carré sur deux de haut, au zoo de Dohuk, à 70...
(AFP 08/12/16)
Les médecins et infirmières kényans ont menacé jeudi, après l'échec de négociations avec le gouvernement, d'étendre aux établissements privés la grève qui paralyse depuis lundi les hôpitaux publics du pays. "Il est important que les Kényans sachent que nous ne haïssons pas notre travail. Au contraire, nous l'aimons, mais nous en sommes arrivés au point où nous devons dire au gouvernement que nous sommes sérieux cette fois-ci", a déclaré à l'AFP Eunice Ngare, un infirmière, lors d'une manifestation dans le...
(BBC 08/12/16)
Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, a exhorté les médecins et les infirmières à mettre fin à leur grève, a appris la BBC. M. Kenyatta s'exprimait en visitant un hôpital, en compagnie de son vice-président, William Ruto. Il a signalé sur son compte Twitter, la mise en service de nouveaux équipements médicaux à l'hôpital Makindu Sub County et a promis de trouver une solution à la question du salaire des agents de santé. «Je demande à nos agents de santé de...
(AFP 06/12/16)
Plus d'une centaine de patients du seul hôpital psychiatrique kényan se sont échappés lundi pendant que docteurs et infirmières de l'établissement manifestaient dans la capitale, et plusieurs dizaines de patients ont ensuite été retrouvés lors d'une opération policière, selon la police. Des vidéos, diffusées sur les réseaux sociaux, montraient lundi ces patients en train d'escalader les murs de l'hôpital et courir le long d'une autoroute voisine. Le chef de la police de la capitale Nairobi, Japheth Koome, a indiqué...

Pages