Jeudi 25 Mai 2017
(Xinhua 18/05/17)
Les forces de sécurité kenyanes ont été placées en état de mobilisation pour favoriser l'arrestation et la poursuite des individus coupables d'incitation à la haine lors de la présente campagne électorale, ont rapporté mercredi des responsables. Le ministre de l'Intérieur et de la Coordination du gouvernement national, Joseph Nkaissery, a déclaré que l'État traiterait avec fermeté ceux qui veulent inciter des communautés à prendre les armes alors que la campagne pour les élections générales du 8 août gagne en vitesse. "Le gouvernement surveille de près les campagnes actuelles pour s'assurer d'étouffer dans l'œuf les violences. Nous n'épargnerons pas les provocateurs et les incitations au conflit quelle que soit leur affiliation politique", a déclaré M. Nkaissery...
(Xinhua 13/05/17)
Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, a décidé de supprimer la demande de visa aux ressortissants béninois désireux de se rendre au Kenya, en vue favoriser la libre circulation des biens et de personnes entre les deux pays, a annoncé jeudi soir à Cotonou, le ministre béninois des Affaires étrangères et de la coopération, Aurelien Agbénonci. S'exprimant au cours d'un point de presse à Cotonou, de retour de la délégation présidentielle à Nairobi, après une visite officielle de 72 heures, le chef de la ...
(Le Matinal 10/05/17)
Le Président de la République Son Excellence Monsieur Patrice Talon à la tête d’une délégation composée du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Monsieur Aurelien Agbenonci, du Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Romuald Wadagni , et de quelques membres de son cabinet , effectue depuis ce matin une visite de travail à Nairobi au Kenya sur invitation du Président Uhuru Kenyatta. La délégation béninoise a été accueilli dans la matinée de ce mardi 9 mai 2017...
(Xinhua 09/05/17)
Le président béninois, Patrice Talon, effectuera mardi une visite d'amitié et de travail de 72 heures à Nairobi au Kenya, annonce lundi à Cotonou, un communiqué du ministère béninois des Affaires étrangères et de la coopération. Le président béninois participera, respectivement les 10 et 11 mai à Nairobi, à la Table ronde et à la 17ème Assemblée générale de l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA) dont les assises sont placées sous son parrainage. Selon le communiqué, le président béninois aura au cours de son séjour des entretiens ...
(RFI 08/05/17)
Au Kenya, le président Uhuru Kenyatta a été officiellement désigné candidat de son parti, le Jubilee, samedi 6 mai à Nairobi, en vue des élections d'août prochain. Comme en 2013, il se présente avec William Ruto en tant que vice-président, et comme en 2013, il affrontera Raila Odinga, déclaré la semaine dernière candidat de la nouvelle coalition d'opposition NASA. Si cette fois-ci Uhuru Kenyatta n'est plus poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour crime contre l'humanité, il va devoir...
(RFI 05/05/17)
Au Kenya, les primaires des différents partis en vue de la présidentielle d'août prochain ont été marquées par des violences et de nombreuses irrégularités. Elles se sont tenues dans tout le pays ces dernières semaines et se sont terminées dimanche 30 avril. Selon un communiqué du bureau du procureur général publié mercredi soir, 62 personnes ont été inculpées suite à des incidents. Parmi les inculpés, un candidat au poste de gouverneur, deux membres des assemblées locales, et un parlementaire. Ils sont accusés, entre autres, de possession illégale de matériel électoral...
(Financial Afrik 04/05/17)
Ils étaient 9 candidats en avril dernier à manifester leur intérêt pour reprendre Chase Bank, mise sous séquestre par la Banque centrale kenyane depuis plusieurs mois. Mais à l’état actuel, 3 autres candidats s’ajoutent à la liste, selon une communication de la banque centrale faite mardi 2 mai. Douze candidats, y compris les banques locales et étrangères, ont exprimé leur intérêt à prendre part à la Chase Bank du Kenya. Les requérants sont composés de trois banques kenyanes, quatre établissements...
(AFP 03/05/17)
Le gouvernement kényan fait preuve depuis quatre ans d'une "hostilité" affichée envers les défenseurs des droits de l'homme, selon un rapport conjoint de plusieurs ONG qui s'inquiètent de la sécurité de ces militants à l'approche des élections générales du 8 août. "Ces quatre dernières années, l'administration (du président Uhuru Kenyatta) a montré une hostilité ouverte envers les défenseurs des droits de l'homme, considérés comme des ennemis de l’État au service d'intérêts étrangers afin de déstabiliser...
(Le Monde 02/05/17)
Des irrégularités et des incidents ont émaillé les consultations par les partis de leurs adhérents afin de désigner des candidats pour les élections d’août aux postes de députés, sénateurs, gouverneurs et représentants des assemblées locales. Le Kenya a mis fin, dimanche 30 avril, à plus de deux semaines de campagne pour l’organisation des primaires des partis politiques du pays en vue des élections générales (présidentielle, législatives) qui auront lieu le 8 août. A cent jours du scrutin et dix ans...
(RFI 28/04/17)
Au Kenya, la coalition d’opposition a désigné Raila Odinga pour être son candidat lors de l'élection présidentielle en août prochain. L'ancien Premier ministre retrouve le président Uhuru Kenyatta après le duel qui les avait déjà opposés lors des présidentielles de 2013. Uhuru Kenyatta l'avait emporté avec à peine plus de 50 % des voix. Le 8 août prochain marquera un nouveau chapitre dans la grande rivalité entre le président kényan et son principal opposant. Raila Odinga, 72 ans et vétéran de la scène politique kényane, peut se targuer...
(AFP 27/04/17)
Souvent défait, toujours incontournable: à 72 ans, Raila Odinga, vétéran de la politique kényane, a été désigné jeudi pour porter une nouvelle fois les couleurs de l'opposition à la présidentielle du 8 août. Sa défaite au premier tour de la présidentielle de 2013 face à Uhuru Kenyatta devait sonner la fin de sa carrière politique, après deux échecs en 1997 et 2007. Quatre ans plus tard, celui qui n'a plus aucun mandat électif n'en reste pas moins le leader le...
(AFP 27/04/17)
L'ex-Premier ministre kényan (2008-2013) Raila Odinga a été désigné jeudi candidat de la coalition de l'opposition pour la présidentielle du 8 août, lors d'un grand meeting à Nairobi, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Odinga, vétéran de la scène politique kényane, déjà trois fois candidat malheureux à la présidence (1997, 2007 et 2013), affrontera le chef de l'Etat sortant Uhuru Kenyatta, qui l'avait battu au premier tour lors du précédent scrutin. Lors d'un rassemblement géant réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le principal parc du centre de Nairobi, Uhuru Park, la coalition d'opposition baptisée NASA a mis fin...
(Xinhua 22/04/17)
L'aide chinoise acheminée vers le Kenya permettra de renforcer les liens sino-kenyans, a déclaré vendredi un diplomate chinois. Guo Ce, conseiller économique et commercial à l'ambassade de Chine au Kenya, a affirmé que la Chine a une longue histoire de liens avec l'Afrique, son aide au continent ayant commencé en 1956 avant que la plupart des pays sur le continent n'atteignent leur indépendance. "Uniquement au Kenya, la Chine a financé près de 100 projets avec des subventions, des prêts sans...
(BBC 21/04/17)
Au Kenya, l'attribution du marché du vote électronique à la société française Safran est contestée et attaquée en justice. Six citoyens kenyans ont saisi mercredi la justice pour contester les conditions d'attribution de ce marché relative aux élections générales du 8 août. Deux sociétés françaises rivales sont au cœur du litige. Il s'agit de l'entreprise Gemalto qui était favorite et de Safran. La commission électorale kényane a annulé l'appel d'offres lancé mi-décembre 2016 et le marché a finalement été attribué...
(AFP 20/04/17)
Le président kényan Uhuru Kenyatta a promis jeudi la fermeté aux fauteurs de troubles alors que la température électorale est déjà très élevée dans le pays, à plus de trois mois des élections générales du 8 août. "En tant que parti, nous ne tolèrerons aucune violence, en tant que président, je ne tolèrerai aucune violence", a déclaré lors d'une conférence de presse M. Kenyatta, chef du parti Jubilee et candidat à un second mandat. La première économie d'Afrique de l'Est...
(AFP 05/04/17)
l n'était question que de quelques années. L'eau et les pétrodollars couleraient à flots. Routes, écoles, hôpitaux champignonneraient. Le Turkana, vaste région aride et reculée du nord-ouest du Kenya, allait prendre une revanche éclatante sur des décennies de misère et de marginalisation. Hélas, cinq ans après la découverte de pétrole et quatre ans après celle de gigantesques réserves aquifères, la sécheresse qui frappe l'Afrique de l'Est a ramené le comté du Turkana à sa triste réalité: une région où cailloux...
(Seychelles News Agency 05/04/17)
Lors d'une visite historique au Kenya, le Président des Seychelles, Danny Faure, et le Président du Kenya Uhuru Kenyatta ont conclu un accord de grande envergure pour renforcer les liens dans le commerce et la sécurité, ont annoncé les médias kenyans. Le Président Faure a quitté les Seychelles dimanche lors de sa première visite d'état depuis son entrée en fonction en octobre de l'année dernière suite à la démission de l'ancien Président James Michel. Selon le journal Standard au Kenya,...
(RFI 03/04/17)
Au Kenya, le Parlement risque d'être dissous s'il ne vote pas des lois permettant l'augmentation du nombre de femmes dans les deux Chambres d'ici deux mois. C'est l'objet d'une décision de la Haute Cour datée du 29 mars. La juridiction avait été saisie par plusieurs associations de défense des droits de l'homme. La Constitution kényane de 2010 stipule qu'un genre ne peut représenter plus de deux tiers du Parlement. Un principe qui devait être transposé dans la loi avant 2015. Or le vote du texte...
(La Tribune 30/03/17)
L’injonction prend ici le sens d’une menace à peine voilée au vu de la longueur de l’arrêt rendu par la plus haute juridiction constitutionnelle du Kenya. La Haute cour du pays donne un délai de deux mois au parlement pour rétablir une mesure introduite par la constitution de 2010 destinée à accorder plus de sièges aux femmes au sein de l’hémicycle. Sans attendre de réponse d’un parlement dominé par les hommes et majoritairement réticent à la stricte application de cette...
(AFP 29/03/17)
Un tribunal kényan a donné mercredi au Parlement 60 jours pour voter une loi garantissant une hausse du nombre de parlementaires femmes, pour se conformer à la Constitution, sous peine d'une possible dissolution. La Constitution, entrée en vigueur en 2010, requiert qu'au moins un tiers des parlementaires soient de sexe féminin. Mais le Parlement, largement dominé par les hommes, n'a jamais voté de loi en ce sens. Quatre organisations de défense des droits humains ont donc décidé d'en appeler à...

Pages