Mardi 12 Décembre 2017
(APA 12/12/17)
APA-Nairobi (Kenya) - La Chine a exhorté le Kenya à explorer le marché chinois pour augmenter ses recettes d’exportations en profitant notamment du salon international horticole prévu à Pékin l'année prochaine, a-t-on appris lundi auprès des medias. L'ambassadeur chinois au Kenya, Liu Xianfa, a déclaré que les relations sino-kenyanes ont atteint leur meilleur niveau depuis que les deux pays ont établi des relations diplomatiques. « En mai de cette année, le président Kenyatta s'est rendu en Chine pour le Forum de la coopération internationale. Au cours de la visite, le président Xi Jinping a rencontré le président Kenyatta. Les deux chefs d'Etat sont parvenus à un consensus sur le renforcement de la coopération bilatérale dans...
(AFP 11/12/17)
L'opposition kényane a annoncé dimanche repousser sine die l'investiture comme président par "l'Assemblée du peuple" de son leader Raila Odinga, prévue mardi, sans pour autant y renoncer. "Après d'approfondies consultations internes et des discussions avec de nombreux interlocuteurs nationaux et internationaux", la coalition d'opposition Nasa a décidé de "reporter à une date ultérieure" l'investiture de M. Odinga, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Le jour de la cérémonie d'investiture du président sortant Uhuru Kenyatta, le 28 novembre, M. Odinga avait promis à ses partisans qu'il serait lui-même investi président le 12 décembre par "l'Assemblée du peuple"...
(RFI 11/12/17)
Au Kenya, la prestation de serment de Raila Odinga reportée sine die. Le leader de l'opposition, qui ne reconnaît pas la victoire d'Uhuru Kenyatta, avait annoncé la tenue d'une investiture parallèle mardi 12 décembre, jour de la fête de l'indépendance, laissant craindre de nouveaux affrontements entre les partisans de l'opposition et la police. Mais suite à de nombreuses pressions, l'opposant historique a finalement reculé. Dans un communiqué publié dimanche soir, la coalition de l'opposition annonce reporter à une date ultérieure...
(AFP 07/12/17)
Le procureur général du Kenya a averti jeudi l'opposition que l'investiture comme président de son leader Raila Odinga, qu'elle compte organiser mardi, pourrait constituer un crime de "haute trahison". "La loi pénale de la République du Kenya (...) stipule que ce processus est de la haute trahison", a déclaré Githu Muigai lors d'une conférence de presse à Nairobi. "C'est de la haute trahison de la part de la personne impliquée et de toute autre personne qui facilite ce processus". Après...
(AFP 07/12/17)
La crise électorale des derniers mois au Kenya, les émeutes sporadiques et le ralentissement de l'activité économique ont particulièrement affecté la jeunesse du pays, selon une étude à l'échelle nationale publiée jeudi. La difficulté à joindre les deux bouts a laissé les jeunes Kényans désillusionnés, apathiques et en colère, selon cette étude annuelle portant sur plus de 3.000 personnes âgées de 15 à 24 ans, menée par Well Told Story, une société de communication basée à Nairobi. "La crise économique...
(AFP 07/12/17)
Frissonnant sous le chaud soleil kényan, Irene Akinyi Odinga, atteinte de saturnisme, n'a pas d'argent pour se soigner. Pour elle comme tant d'autres, l'engagement de l'ONU à lutter contre l'intoxication au plomb arrive trop tard. "Je me sens très mal", lâche la jeune femme de 25 ans, en marge d'une conférence de l'ONU sur la pollution à Nairobi. "J'ai des migraines continuelles. Je ne peux pas marcher sur de longues distances, je ne peux même pas cuisiner pour mes enfants"...
(Le Monde 05/12/17)
A la faculté, fermée durant deux mois après la mort de l’un d’entre eux, les jeunes essaient de sauver une année chaotique, quitte à taire leurs convictions. Depuis quelques jours, le vrombissement des photocopieuses et des ordinateurs a repris au Centre d’impression de l’Université de Nairobi. « Copies ? Saisie de texte ? » Dès leur arrivée sur le parking, les étudiants sont rabattus vers ce minuscule renfoncement de béton, à l’entresol d’un des principaux bâtiments, par ceux qui, comme...
(AfricaNews 05/12/17)
Un stratège éminent de l’opposition kényane, qui a vivement critiqué le président Uhuru Kenyatta et appelé à la sécession de certaines parties du pays, a été arrêté dimanche, soupçonné d’incitation à la violence, a annoncé lundi la police. La direction des enquêtes criminelles a déclaré dans un tweet que David Ndii, économiste et militant anti-corruption, était “actuellement en train d‘être interrogé sur des questions relatives à l’incitation à la violence” mais n’a donné aucun autre détail. C’est dimanche que, l’opposition, la Super Alliance nationale a revelé l’arrestation de l’un de ses principaux stratèges à Kwale, dans la région côtière du pays.
(RFI 05/12/17)
La troisième assemblée du programme des Nations unies pour l'environnement (UNEP) a débuté lundi 4 décembre à Nairobi. Elle rassemble pendant trois jours des centaines de chefs d'Etats, ministres, hommes d'affaires et membres de la société civile, pour travailler sur des solutions pour combattre la pollution. Selon l'ONU, la dégradation de l'environnement tue plus de 12 millions de personnes chaque année. Et pour la première journée, des activistes venus du monde entier ont lancé un appel pour une prise de...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(Le Monde 30/11/17)
Pour John Githongo, figure de la société civile, le pays connaît une crise politique profonde que la réélection d’Uhuru Kenyatta ne résout pas. Lorsqu’il était à la tête de l’organisme anticorruption du Kenya, au début des années 2000, John Githongo a révélé certains des plus grands scandales financiers du pays. Depuis, cette figure de la société civile continue de lutter contre la corruption et pour la bonne gouvernance au Kenya avec son association Inuka, mais aussi à l’échelle du continent...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(Xinhua 29/11/17)
Le président sortant kenyan Uhuru Kenyatta a prêté serment mardi, promettant de faire de l'unité sa priorité au cours de son second et dernier mandat de cinq ans. La prestation de serment de M. Kenyatta s'est déroulée dans des conditions de sécurité strictes. Celles-ci ont été renforcées à l'intérieur et à l'extérieur du stade Kasarani où se déroulait la cérémonie, avec des militaires lourdement armés. M. Kenyatta a remporté le scrutin du 26 octobre avec 7,48 millions de voix dans...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(RFI 29/11/17)
Au Kenya, la prestation de serment d’Uhuru Kenyatta, mardi, a mis fin à plus de 100 jours de période électorale, mais pas à la crise politique. Dans son discours d’investiture, prononcé devant une dizaine de chefs d’Etats et des dizaines de milliers de partisans, Uhuru Kenyatta a prêché l’unité. Mais quelques heures plus tard seulement, Raila Odinda annonçait qu’il serait également investit président du peuple dans deux semaines. « Cette élection était une bataille entre deux visions. Ceux qui ont...
(RFI 29/11/17)
Uhuru Kenyatta est, depuis, ce 28 novembre à midi, officiellement président du Kenya pour un second mandat. Il a prêté serment ce matin en compagnie de son vice-président William Ruto devant une foule en délire, dans le stade Moi, dans le quartier de Kasarani à Nairobi. Son investiture met fin à une longue période d'incertitude électorale dont le pays sort profondément divisé. Uhuru Kenyatta a prêté serment en présence d'une dizaine de chefs d'Etat, dont le Rwandais Paul Kagame et...
(AFP 28/11/17)
Le chef de file de l'opposition kényane, Raila Odinga, a assuré mardi qu'il prêtera serment le 12 décembre comme président du pays, quelques heures après l'investiture du chef de l'Etat Uhuru Kenyatta pour un second mandat à la tête du Kenya. "Je prêterai serment parce que je suis le président légitime", a déclaré Raila Odinga, à quelques centaines de partisans rassemblés dans une rue du sud-est de Nairobi, comparant cette future cérémonie à la récente investiture du nouveau président zimbabwéen...
(AFP 28/11/17)
Le président kényan Uhuru Kenyatta a été investi mardi pour un second et dernier mandat à la tête de son pays divisé, comme en témoigne la dispersion au même moment par la police d'opposants qui voulaient organiser leur propre rassemblement. Réélu à la présidentielle d'octobre, boycottée par l'opposition, M. Kenyatta a prêté serment sous les vivats des 60.000 personnes rassemblées dans un stade du nord-est de la capitale Nairobi, promettant notamment son "allégeance à la République du Kenya". Mais la...
(AFP 28/11/17)
Le président kényan Uhuru Kenyatta, l'héritier du père fondateur de la nation investi mardi pour un second mandat, devra faire oublier les circonstances controversées de sa réélection et réconcilier un pays fracturé de toutes parts. Son score fleuve de 98,26% des voix, obtenu en raison du boycott de l'opposition, est en trompe l'oeil: seulement 7,5 millions d'électeurs sur 19,6 millions d'inscrits, ont porté leur voix sur M. Kenyatta, 56 ans, bien loin du triomphe dont il avait rêvé. Il avait...
(AFP 28/11/17)
Des échauffourées ont éclaté mardi à Nairobi entre la police et des militants d'opposition, mais aussi du pouvoir, avant la cérémonie d'investiture du président kényan Uhuru Kenyatta, qui doit prêter serment pour un second et dernier mandat après sa victoire à l'élection d'octobre. Car la fanfare militaire et la présence de 13 chefs d'Etat - principalement africains - dans un stade bondé de 60.000 personnes du nord-est de la capitale Nairobi, où le président doit sceller dans la matinée son...

Pages