Dimanche 22 Avril 2018
(APA 05/02/18)
Deux des trois chaînes de télévision kényanes, suspendues d'antenne depuis le 30 janvier pour avoir tenté de retransmettre l'investiture symbolique de l'opposant Raila Odinga, ont repris lundi leur diffusion, a-t-on constaté. Les chaînes privées NTV et KTN News étaient à nouveau accessibles pour les téléspectateurs en milieu d'après-midi. NTV diffusait des clips musicaux, alors que KTN News, chaîne d'information en continu, n'avait pas encore repris ses programmes habituels et n'affichait que son logo sur l'écran. Citizen TV, qui avait également été débranchée en même temps par le gouvernement, continuait en revanche...
(AFP 05/02/18)
L'expert de réputation mondiale du trafic d'ivoire, Esmond Martin, auteur de nombreux rapports luttant contre le braconnage des éléphants, a été tué à son domicile au Kenya, a annoncé lundi la police. Le géographe américain de 76 ans qui vivait depuis des décennies au Kenya, est décédé après avoir été poignardé au cou dimanche soir dans sa maison de Karen, une banlieue chic de Nairobi. "La police a été appelée parce qu'il y avait une activité inhabituelle à sa maison de Karen, mais quand elle est arrivée elle n'a rien trouvé parce que la maison était fermée. On a retrouvé plus tard son corps avec des blessures à l'arme blanche et nous essayons d'établir qui l'a tué et pourquoi", a...
(AFP 05/02/18)
Les Nations unies se sont dites "préoccupées" vendredi par la décision du gouvernement kényan d'ignorer un jugement autorisant les trois principales chaînes de télévision privées du pays, suspendues pour avoir voulu retransmettre l'investiture symbolique de l'opposant Raila Odinga comme "président du peuple", à reprendre leurs diffusions. Après cette prestation de serment symbolique de l'opposant Raila Odinga, qui refuse de reconnaître la réélection en 2017 du président Uhuru Kenyatta, les autorités ont également arrêté deux figures de l'opposition ayant participé à l'événement, dont une vendredi lors d'un raid spectaculaire contre son domicile.
(Agence Ecofin 05/02/18)
La plateforme kenyane BlazeBay, a introduit récemment sur le marché, le premier bitcoin africain baptisé « Nurucoin ». L’annonce a été faite par le directeur de l’entreprise et inventeur du concept, Isaac Muthui (photo). Mise en prévente depuis ce mardi, cette monnaie cible essentiellement les consortiums d’entreprises et les gros investisseurs du monde de l’e-commerce. Grâce à une stratégie d’offre promotionnelle durant une période de prévente du Nurucoin, ils espèrent attirer beaucoup de primo-acheteurs, avant la mise en vente réelle qui devrait démarrer ce mois. « Ceux qui achètent pendant la prévente qui a débuté mardi, et qui ciblent les entreprises associées et les investisseurs fortunés, doivent acheter des Nurucoin d'une valeur minimale de 5 000 $ (510 000 shillings),...
(Le Monde 05/02/18)
Un expert de réputation mondiale sur le trafic d’ivoire a été tué à son domicile à Nairobi, au Kenya, a annoncé lundi 5 février la police locale. Esmond Martin, 75 ans, a été poignardé dimanche soir dans sa maison de Karen, une banlieue chic de la capitale. « Une enquête a été ouverte, mais aucun suspect n’a été arrêté jusqu’ici », a déclaré le chef de la police de Nairobi, Japheth Koome. M. Martin, un citoyen américain qui vivait depuis des décennies au Kenya, concentrait son attention sur la partie demande du commerce illégal d’ivoire, étudiant en particulier le marché asiatique, en Chine, à Hongkong, au Vietnam, au Laos, mais aussi les acheteurs au Congo ou aux Etats-Unis. L’expert travaillait...
(Agence Ecofin 05/02/18)
Vendredi, le géant kényan de la logistique Express Shipping and Logistics Company (ESL) a ouvert des bureaux à Kampala, la capitale de l’Ouganda, pour exploiter les opportunités qui s’offrent à cette branche d’activité dans l’industrie pétrolière et gazière de l’Ouganda. Alors que l'Ouganda se rapproche du lancement de sa production de pétrole en 2020, Express Shipping affirme que son entrée dans le pays était l'un de ses objectifs stratégiques pour se rapprocher de la clientèle et augmenter son empreinte dans la région des Grands Lacs. L’Ouganda offre une place de choix aux infrastructures dans le développement de son industrie pétrolière. Le gouvernement n’a eu de cesse d’inviter les investisseurs internationaux à ce sujet. ESL est spécialisé dans l'entreposage, les services...
(RFI 05/02/18)
Au Kenya, Nairobi a soif. La capitale souffre depuis des mois de pénuries d’eau. Les pluies de fin 2017 ont été décevantes. La compagnie de gestion des eaux a donc instauré des rationnements. Il manquerait 200 000 mètres cube d’eau par jour pour subvenir aux besoins de Nairobi et de ses quelque 4 millions d’habitants. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180205-kenya-penurie-eau-rationnements-nair...
(RFI 05/02/18)
Sabrina Simader, née à Kilifi, au Kenya, sera la première skieuse africaine à disputer les JO d’hiver en Corée du sud du 9 au 25 février 2018. Elle se dit honorée de participer à ce rendez-vous « qui rassemble le monde entier ». Après les Sister Rockets (surnom de l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria), qualifiées pour les JO d’hiver de Pyeongchang, l’Afrique aura une représentante de plus avec Sabrina Wanjiku Simader. La Kényane va devenir ainsi la première skieuse africaine à disputer les Jeux olympiques d'hiver. Vendredi, elle a réagi depuis son camp autrichien pour parler de sa prochaine participation historique aux joutes olympiques prévues en Corée du sud. « Je suis si honorée de disputer les Jeux olympiques,...
(AFP 03/02/18)
Les autorités kényanes ont arrêté samedi un nouveau responsable de l'opposition, le troisième depuis l'investiture symbolique comme "président du peuple" de l'opposant Raila Odinga, qui estime que la victoire à l'élection de 2017 lui a été volée, a-t-on appris de sources policières. Le député George Aladwa a été interpellé à l'aube par la police à son domicile à Nairobi, a indiqué à l'AFP Charles Owino, porte-parole de la police kényane. Selon M. Owino, le député Aladwa "fait l'objet d'une enquête" en lien avec une fusillade présumée mercredi au domicile de Kalonzo Musyoka, le colistier de Raila Odinga à la présidentielle de l'an dernier, et en lien avec la mobilisation de partisans de l'opposition vendredi...
(Agence Ecofin 03/02/18)
Au Kenya, la Haute Cour a ordonné au régulateur d’autoriser pendant deux semaines les chaînes privées Citizen TV, NTV et KTN News à diffuser leurs programmes. Ces trois télévisions avaient été suspendues mardi dernier, pour avoir désobéi à l’interdiction de retransmettre “l’investiture” de l’opposant Raila Odinga, en tant que "président du peuple". Le sursis a été accordé par le juge Chacha Mwita pour lui permettre d’examiner la requête du militant Okiya Omtatah Okoiti, selon laquelle cette interdiction est « extrêmement arbitraire, disproportionnée...
(RFI 03/02/18)
Au Kenya, la situation reste tendue, trois jours après la prestation de serment de l'opposant Raila Odinga, convaincu qu'il a gagné la présidentielle de 2017. Le pouvoir avait répondu en coupant les émetteurs de quatre chaînes de télé souhaitant diffuser la cérémonie en direct et en arrêtant un député ayant participé à l'investiture. Depuis ce vendredi matin, le ton continue de se durcir. Associé à l'aile dure de l'opposition, Miguna Miguna a été arrêté de façon musclée à son domicile ce vendredi matin. Très médiatique, l'avocat était aux premières loges lors de l'investiture de Raila Odinga. Volontiers provocateur, Miguna Miguna avait déclaré après la cérémonie : « Si l'on doit m'emmener au tribunal pour avoir fait mon devoir, alors venez...
(AFP 02/02/18)
La police kényane a arrêté vendredi un membre de l'opposition lors d'un raid spectaculaire mené à l'aube, pour son implication dans l'investiture symbolique de l'opposant Raila Odinga comme "président du peuple", ont annoncé sa formation politique et des sources policières. Miguna Miguna est le deuxième membre de l'opposition, après le député TJ Kajwang, arrêté pour avoir participé mardi à la prestation de serment symbolique de M. Odinga, qui refuse de reconnaître la réélection du président Uhuru Kenyatta en 2017 et estime que la victoire lui a été volée. Suite à cette cérémonie, organisée devant des milliers de partisans de l'opposition à Nairobi, le ministre de l'Intérieur Fred Matiang'i a qualifié d'"organisation criminelle" le Mouvement de résistance nationale (NRM) lancé par...
(AFP 02/02/18)
Les Etats-Unis ont "rejeté" jeudi "l'auto-investiture" de l'opposant kényan Raila Odinga comme président malgré sa défaite électorale, mais ont aussi vivement critiqué les "intimidations" des autorités contre les médias qui voulaient retransmettre cette cérémonie. Raila Odinga, refusant de reconnaître la réélection du chef de l'Etat Uhuru Kenyatta en 2017 au terme d'un processus électoral chaotique et controversé, a prêté serment mardi comme "président du peuple". "Nous rejetons les actes qui sapent la Constitution du Kenya et l'Etat de droit", a déclaré la porte-parole du département d'Etat américain Heather Nauert dans un communiqué.
(APA 02/02/18)
APA-Nairobi (Kenya) - La hausse des prix des denrées alimentaires, de l’électricité et des carburants a causé une hausse de l’inflation de 4,85% en janvier contre 4,8% en décembre 2017, a annoncé le Bureau national des statistiques du Kenya (KNBS) dans un communiqué publié ce jeudi. Entre décembre 2017 et janvier 2018, l’indice des prix des aliments et des boissons non alcoolisées a augmenté de 1,69%, principalement en raison de la hausse des prix de certaines denrées alimentaires, selon le Bureau national des statistiques du Kenya. L’indice logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles a progressé de 0,90% en janvier 2018 par rapport à décembre 2017. Cette progression est attribuée à de légères augmentations des prix du loyer, de l’électricité,...
(Le Monde 02/02/18)
La Haute Cour de justice du Kenya a ordonné, jeudi 1er février, le rétablissement de l’antenne des trois principales chaînes de télévision privées, bloquées sur ordre du gouvernement depuis deux jours. Mardi en milieu de matinée, l’Etat avait fait couper net la diffusion des principales chaînes d’informations privées, NTV, KTN News et Citizen TV, qui filmaient une manifestation de l’opposition. Le rassemblement, dans le centre de Nairobi, de l’opposition kényane pour investir symboliquement « président du Kenya » son leader, Raila Odinga, qui refuse de reconnaître la réélection du président Uhuru Kenyatta en 2017, s’est déroulé sans incidents, alors que les forces de police sont restées à bonne distance. Depuis des semaines, cet événement faisait craindre des affrontements voire des...
(Agence Ecofin 02/02/18)
La plateforme kenyane BlazeBay, a introduit récemment sur le marché, le premier bitcoin africain baptisé « Nurucoin ». L’annonce a été faite par le directeur de l’entreprise et inventeur du concept, Isaac Muthui (photo). Mise en prévente depuis ce mardi, cette monnaie cible essentiellement les consortiums d’entreprises et les gros investisseurs du monde de l’e-commerce. Grâce à une stratégie d’offre promotionnelle durant une période de prévente du Nurucoin, ils espèrent attirer beaucoup de primo-acheteurs, avant la mise en vente réelle qui devrait démarrer ce mois. « Ceux qui achètent pendant la prévente qui a débuté mardi, et qui ciblent les entreprises associées et les investisseurs fortunés, doivent acheter des Nurucoin d'une valeur minimale de 5 000 $ (510 000 shillings),...
(Agence Ecofin 02/02/18)
Au Kenya, un consortium chinois a obtenu le contrat d’achèvement de la ligne de transmission devant acheminer la production de la centrale éolienne de Turkana, au réseau électrique national. Le groupement d’entreprises est composé de NARI Group Corporation et de Power China Guizhou Engineering Company. La valeur du contrat s’élève à 9,6 milliards de shillings (plus de 94 millions $). Les entreprises se sont engagées à achever les 30% de travaux restants, d’ici août 2018, et ont également accepté de payer une amende de 12,75 millions $ pour chaque mois de retard, le cas échéant. La ligne électrique d’une capacité de 400 kV et d’une longueur de 428 MW, aurait dû être prête avant l’achèvement de la centrale éolienne de...
(AFP 02/02/18)
La Kényane Sabrina Wanjiku Simader, qui deviendra lors des JO-2018 de Pyeongchang la première skieuse africaine à disputer les jeux Olympiques d'hiver, s'est dite vendredi "honorée" de participer à ce rendez-vous "qui rassemble le monde entier". "Je suis si honorée de disputer les jeux Olympiques, qui rassemblent le monde entier, a réagi la skieuse de 19 ans depuis son camp de base autrichien. Je dois beaucoup à mes sponsors, ma famille, mon équipe et mes amis qui ont su me motiver pour réaliser ce parcours". La jeune femme, qui s'est qualifiée pour les épreuves de Super-G et de slalom géant lors des championnats du monde à St Moritz (Suisse), sera la seule représentante de son pays du 9 au 25...
(Le Monde 02/02/18)
Choisir de ne pas investir dans une éducation de qualité pour toutes les filles et tous les garçons du monde serait en réalité une économie très coûteuse. Une récente étude menée par l’organisation que je dirige, l’ONG One, montre que, chaque jour, dans les pays en développement, on pourrait éviter le décès de 2 800 personnes si on améliorait l’accès à une éducation de qualité. De plus, offrir le même niveau d’éducation aux filles et aux garçons pourrait rapporter plus de 308 millions de dollars par jour aux pays les plus pauvres. C’est pourquoi nous ne devons pas prendre à la légère les investissements à réaliser pour faire respecter le droit de chaque enfant à apprendre à lire, écrire, compter...
(AFP 01/02/18)
La Haute Cour du Kenya a ordonné aux autorités d'autoriser temporairement trois télévisions, fermées pour avoir bravé l'interdiction de retransmettre "l'investiture" de l'opposant Raila Odinga, à reprendre temporairement leurs émissions. Le juge Chacha Mwita a ordonné un sursis de deux semaines, afin d'examiner la requête d'un militant, Okiya Omtatah Okoiti, selon laquelle cette interdiction est "extrêmement arbitraire, disproportionnée, répressive et déraisonnable". Les chaînes privées Citizen TV, NTV et KTN News avaient été fermées mardi matin alors qu'elles retransmettaient le rassemblement d'opposants pour la prestation de serment de M. Odinga comme "président du peuple". Elle avaient ainsi défié les ordre du président kenyan...

Pages