Samedi 27 Mai 2017
(Agence Ecofin 09/03/17)
(Agence Ecofin) - La Kenya Electricity Generating Company (KenGen) envisage de fournir directement l’électricité à certains types de consommateurs. La catégorie visée par cette nouvelle ambition est celle constituée des grands consommateurs. L’entreprise, qui jusque-là était confinée dans un rôle de production de l’électricité consommée dans le pays, entend ainsi réduire le risque qu’elle encourt en cédant sa production à un client unique qui est la Kenya Power. Elle attend actuellement un vote par le Parlement de la loi sur l’énergie, qui permettra la fourniture de l’électricité par une entité autre que la Kenya Power, avant de peaufiner les détails de mise en œuvre de cette décision. Tenant à rassurer l’entité fournisseuse de l’électricité, la KenGen a affirmé qu’elle ne...
(Xinhua 09/03/17)
Carolyne Karugo et six autres jeunes femmes originaires du Kenya ont obtenu leur certificat de conductrice assistante de train après une formation de 50 jours dans la province chinoise du Shaanxi (nord-ouest). Les sept femmes, qui ont obtenu leur certificat lundi, font partie du premier groupe de conductrices de train africaines formées en Chine et devraient commencer leur travail au mois de juin, date à laquelle une ligne ferroviaire reliant Nairobi, capitale du Kenya, à la ville portuaire de Mombasa, ouvrira au public. Ce chemin de fer à écartement standard, d'une longueur de 480 kilomètres, a été conçu pour des trains de passagers roulant à 120 km/h et des trains de transport de marchandises atteignant 80 km/h. La Chine a...
(Agence Ecofin 09/03/17)
(Agence Ecofin) - Le fabricant danois de turbines éoliennes Vesta a annoncé avoir achevé l’érection des turbines éoliennes de la centrale du lac Turkana. L’entreprise a affirmé sur son compte Twitter ce 7 mars que la dernière des 365 turbines composant le parc avait été mise en place. D’une capacité de 310 MW, la centrale éolienne, qui sera la plus grande du continent à son achèvement, est prévue pour être raccordée au réseau électrique kényan en juin 2017. Le projet la concernant implique également la construction d’une ligne électrique de 400 kV qui parcourra les 428 Km séparant la localité de Loiyangalani au nord du pays de celle de Suswa au centre. Un réseau collecteur de 33 kV sera également...
(AFP 08/03/17)
Les autorités kényanes ont annoncé mercredi leur intention de faire appel à des médecins étrangers pour remplacer leurs homologues kényans en grève depuis trois mois et avec lesquels les négociations sont dans l'impasse. Le gouvernement a plusieurs fois menacé de licenciements les docteurs et obtenu que leurs représentants syndicaux soient incarcérés pendant deux jours en février, pour tenter de les convaincre de reprendre leur travail dans les hôpitaux publics. En vain jusqu'à présent. Peter Munya, le président du Conseil des gouverneurs, qui rassemble les gouverneurs des 47 comtés du Kenya, a donc indiqué mercredi que le gouvernement "travaillait sur des mesures alternatives pour ramener le secteur de la Santé où il était (avant la grève) en cherchant des services où...
(Xinhua 08/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a déclaré mercredi à Nairobi que la communauté internationale soutiendrait les efforts du Kenya dans la lutte contre la sécheresse et les conflits régionaux. Lors d'une conférence de presse conjointe avec le président kenyan Uhuru Kenyatta, M. Guterres a indiqué que le Kenya avait besoin d'une aide extérieure pour combattre la sécheresse qui affecte actuellement quelque 3 millions de personnes. "J'espère que la communauté internationale répondra à la générosité du Kenya en ces temps où le pays est confronté à une sécheresse prolongée", a déclaré M. Guterres, réaffirmant l'engagement de l'ONU à aider le Kenya à parvenir à un développement...
(Xinhua 08/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Lors d'un entretien téléphonique, le président américain Donald Trump et son homologue kenyan Uhuru Kenyatta ont évoqué mardi soir les domaines liés à l'intérêt commun des deux pays. Selon un communiqué de la Maison Blanche, les deux dirigeants ont discuté de nombreuses questions, dont le commerce bilatéral, les investissements et le terrorisme. "Le président Donald Trump a aujourd'hui parlé avec le président Kenyatta du Kenya pour réaffirmer les solides relations bilatérales entre nos deux pays", a indiqué le communiqué. Les deux leaders ont discuté de leur partenariat économique, ainsi que de leur volonté commune de vaincre le terrorisme et les autres défis sécuritaires régionaux par une étroite coopération, selon le communiqué. "Le président Trump a exprimé sa...
(Jeune Afrique 08/03/17)
C’est un véritable "No Men’s Land". À 300 km de Nairobi, le village d’Umoja est devenu un refuge pour les femmes du nord du Kenya victimes de mutilations génitales, de mariage forcé ou encore de viol. Alors que l’on célèbre ce 8 mars la Journée des droits des femmes, J.A. vous emmène à la découverte de cette société matriarcale qui tente de faire souche. « Non, ça ce n’est pas bien, ce n’est pas bien ». « Une femme ne peut pas diriger. C’est aux hommes de le faire, ça a toujours été comme ça ». Aux alentours du village, il ne fait pas bon poser trop de questions sur Umoja. Pour certains hommes de l’ethnie Samburu, majoritaire dans la...
(Xinhua 08/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- L'entrée du géant américain des technologies Facebook sur le marché de l'Internet kényan a provoqué des guerres de prix entre les compagnies de télécommunication, tout le monde se battant pour protéger son marché. La compagnie américaine a introduit son Internet low-cost dans le pays est-africain il y a environ un mois, intensifiant la concurrence déjà féroce avant même l'entrée de Facebook. Suite à un partenariat avec une compagnie locale, Facebook a introduit ses paquets de données Express Wi-Fi qui coûtent 0,10 dollars pour 40 MB, 0,20 dollars pour 100 MB, 0,50 dollars pour 300 MB, 2 dollars pour 25 GB et 5 dollars pour 3 GB. Bien que ce service ne soit disponible que dans quelques banlieues...
(La Tribune 08/03/17)
Safaricom et sa maison mère Vodafone ont décidé de jouer la carte de la menace, après que l’opposition kényane ait déposé un projet de loi appelant à la séparation pure et simple de Safaricom de M-Pesa, sa plateforme de mobile banking. A cette proposition de loi, s’ajoute la fuite de recommandations d’un rapport commandité par le régulateur kényan appelant à ouvrir l’accès de l’ingénierie de M-Pesa à ses concurrents selon des tarifs fixés par le régulateur. La hache de guerre semble avoir être déterrée entre le géant mondial des télécoms, Vodafone et l'Autorité des communications du Kenya, qui fait office de régulateur du secteur. Détenant 40% des parts de Safaricom Ltd, l'un des plus importants opérateurs télécoms d'Afrique de l'Est,...
(AFP 07/03/17)
Le Kenya pourrait faire l'objet d'une suspension par le CIO (Comité International Olympique) après l'échec de son comité olympique national dans sa tentative de mise en oeuvre des réformes demandées après les scandales qui ont touché sa délégation lors des JO de Rio en 2016. En septembre dernier, le chef de mission de la délégation olympique kényane, Stephen Arap Soi, a été accusé d'avoir volé 250.000 dollars aux autorités. Le numéro 2 de l'ex-comité olympique a, quant à lui, été inculpé en novembre de vol d'espèces et de tenues sportives officielles initialement destinées aux athlètes. Des cafouillages administratifs, comme l'oubli de réservations de billets....
(Xinhua 07/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Depuis son lancement dans la capitale kenyane Nairobi en 2015, la société américaine de voiture partagée Uber a suscité excitation et anxiété en même temps. Ceux qui étaient excités étaient des consommateurs qui voyaient l'entreprise comme une bénédiction car elle offrait des frais inférieurs à ceux du marché. En outre, l'idée de composer tout simplement un numéro sur son Smartphone pour appeler un taxi était nouvelle dans un pays où les Smartphones dominent le marché. D'autre part, ceux qui étaient anxieux étaient les chauffeurs de taxi traditionnels, dont beaucoup ont compté sur des clients fidèles qui payaient jusqu'à 10 dollars...
(APA 07/03/17)
APA-Nairobi (Kenya) - Le gouvernement britannique a appelé lundi les autorités kenyanes à ramener la paix et l’ordre dans la région de Laikipia, dans la vallée du Rift, après qu’un éleveur britannique a été abattu samedi soir par des bergers. Le Haut-Commissaire britannique au Kenya, Nic Hailey, a déclaré que le meurtre l’avait attristé et choqué, et a exhorté les autorités à rétablir l’ordre public dans la région. Tristan Voorspuy, un vétéran de l’armée britannique avec la double nationalité kenyane et britannique, a été abattu au ranch de Sosian dont il était copropriétaire. Selon les informations reçues, il était à cheval pour une visite de terrain sur le ranch pour inspecter les dégâts causés à deux chalets qui ont été...
(Agence Ecofin 07/03/17)
(Agence Ecofin) - Les données publiées, vendredi dernier, par Stanbic Bank Kenya montrent que la croissance dans le secteur privé kényan a baissé en février 2017, atteignant son plus bas niveau depuis 2014. En effet, l’Indice composite Markit Stanbic Bank Kenya Purchasing Managers’ Index a chuté à 50,1 contre 52 en janvier 2017. Une croissance du secteur privé est indiquée par un indice d’au moins 50,0. L’enquête de Stanbic Bank Kenya a révélé que les entreprises rejettent leur ‘’contreperformance’’ sur le ralentissement de la croissance du crédit et la sécheresse qui a sévi en Afrique orientale, l’an dernier. La croissance du crédit au secteur privé a commencé à s’affaiblir à la fin de 2015, suite à la décision de la...
(AFP 06/03/17)
Un Britannique a été tué dans son ranch, dans le centre du Kenya, par des éleveurs semi-nomades lourdement armés ayant envahi des terres dans la région pour faire paître leurs troupeaux, a annoncé dimanche soir un responsable local. Depuis plusieurs semaines, des milliers d'éleveurs - certains armés de lances, d'autres d'armes automatiques - ont pénétré illégalement dans des ranchs et réserves privés de la région de Laikipia, sur les contreforts du Mont Kenya, à la recherche de pâtures pour leurs chèvres, vaches et moutons alors que le pays est touché par une sécheresse. Ils ont notamment chassé et tué des animaux sauvages (éléphants, zèbres, lions, etc), et détruit des huttes pour touristes, tandis que les herbes hautes des ranchs et...
(AFP 06/03/17)
Un des plus vieux et plus grands éléphants d'Afrique a été tué par des braconniers dans un parc du sud du Kenya, a-t-on appris lundi auprès d'une organisation de protection de la faune sauvage, soulignant qu'il ne reste désormais plus que 25 pachydermes "aux défenses géantes" dans le monde. Satao II, nommé d'après un autre éléphant géant tué en 2014, a été retrouvé mort lundi dans le parc national de Tsavo, a indiqué à l'AFP Richard Moller, de l'organisation Tsavo Trust. M. Moller suspecte que l'animal a été tué par une flèche empoisonnée, technique appréciée des braconniers car silencieuse. "Heureusement, grâce au travail que nous réalisons en collaboration avec le Service kényan de la faune sauvage (KWS), nous avons trouvé...
(Xinhua 06/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres se rend dimanche à Nairobi pour une visite de deux jours, afin d'évoquer les risques de famine dans la région. Selon un communiqué du porte-parole de M. Guterres, au Kenya, le secrétaire général rencontrera les hauts responsables du gouvernement kenyan, pays confronté à une grave sécheresse, où plus de trois millions de personnes font face à une sévère pénurie alimentaire. "Au Kenya, le secrétaire général rencontrera la direction supérieure du gouvernement kenyan pour discuter d'une série d'affaires régionales", a-t-on appris dimanche matin. M. Guterres, à la tête de l'ONU depuis janvier dernier, assistera également à une série d'événements dans la capitale kenyane dans le cadre de la Journée internationale des...
(AFP 05/03/17)
Dans une réserve animalière du sud du Kenya, le soleil féroce a flétri la savane, asséché les rivières et transformé les trous d'eau en cuvettes de terre poussiéreuse. Dans ce paysage de désolation, un fermier s'efforce de secourir les troupeaux assoiffés. Depuis six mois, une centaine d'éléphants, buffles et zèbres vient s'abreuver à un trou d'eau alimenté par ce fermier qui, chaque jour, parcourt 70 km avec un camion bleu qu'il loue pour acheminer le précieux liquide. Car en novembre, les pluies censées tomber tous les six mois, ne sont pas venues, pour la troisième fois de suite. Bouleversé par la vue d'animaux affaiblis près de trous vides, Patrick Mwalua a alors commencé à récolter des fonds pour fournir en...
(AFP 04/03/17)
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres se rendra au Kenya dimanche où il rencontrera des représentants du gouvernement pour discuter de problèmes régionaux, a indiqué son porte-parole vendredi, le Soudan du Sud et la Somalie voisins faisant face à de très graves crises alimentaires. Le Soudan du Sud a déclaré il y a une dizaine de jours l'état de famine dans plusieurs zones du nord du pays et la Somalie, touchée par une grave sécheresse, a décrété l'état de "catastrophe nationale". Trois millions de personnes y sont menacées de famine. Le Kenya est un acteur important des initiatives de paix en Somalie. Nairobi est par ailleurs d'accord pour envoyer des soldats dans une nouvelle force régionale de l'ONU au...
(Agence Ecofin 03/03/17)
Au Kenya, recettes provenant des exportations horticoles se sont établies à 101,51 milliards de shillings (988,41 millions de dollars), soit une hausse de 12% par rapport à 2015, selon des données publiées le 2 mars par l’agence kenyane des statistiques. Le Kenya est le quatrième exportateur de fleurs coupées au monde et le premier vers l’Europe. Le secteur, qui compte 150 très grandes exploitations et quelque 2000 producteurs de moindre importance, génère bon an mal an près de 500 000 emplois directs et indirects. L'horticulture constitue aussi pour le Kenya une importante source de devises étrangères aux côtés du thé, des transferts des migrants et du tourisme.
(Financial Afrik 02/03/17)
Le Maroc s’invite au Kenya. Nairobi abritera le 24 mars prochain «Morocco – Kenya : Two lions on the move», une conférence organisée par Economie Entreprises LIVE, la plateforme de débats stratégiques du magazine éponyme. En partenariat avec le think tank Institute of Economic Affairs Kenya, cet événement d’une journée qui accueillera des acteurs économiques et des représentants de l’administration publique des deux pays, a pour objectif de comparer leur modèle de développement et mettre en avant les synergies potentielles à mettre en œuvre. Plans agricoles, développement d’infrastructures et climat des affaires, autant de sujets à même d’apporter un retour d’expérience favorisant le rapprochement des deux économies. En leur qualité d’acteurs importants dans la promotion du partenariat Sud-Sud, le Maroc...

Pages