| Africatime
Dimanche 23 Avril 2017
(Xinhua 16/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Les fabricants kenyans se tournent vers les plateformes du e-commerce afin d'étendre leurs marchés, a déclaré mercredi une association industrielle. La directrice générale de l'Association des fabricants kenyans (KAM), Phyllis Wakiaga, a déclaré aux journalistes que le marché en ligne offrait des opportunités infinies aux industriels kenyans. "Les fabricants kenyans se tournent vers le e-commerce pour puiser dans le marché local comme étranger", a déclaré Mme Wakiaga à l'occasion du lancement du marché local en ligne de Jumia. Cette plateforme numérique offre aux fabricants kenyans un lieu pour vendre leurs produits en ligne. Le lobby a observé que le e-commerce contribuait à accélérer les transactions, car les consommateurs peuvent acheter des produits depuis le confort de chez...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - Au Kenya, Equity Group Holding a affiché un recul de son bénéfice au terme de son exercice annuel. D’après Bloomberg, le bénéfice net de la compagnie a chuté à 16,5 milliards de shilling au terme de son exercice qui s’est achevé en décembre dernier contre 17,3 milliards de shillings un an plus tôt. Selon les analystes, cette contreperformance est symptomatique des turbulences enregistrées par l’environnement bancaire au Kenya depuis l’an dernier et la décision de la banque centrale de limité les taux d’intérêt des banques commerciales du pays. Dans le même temps, les prêts au secteur privé ont reculé à leur niveau le plus bas depuis décembre 2015 alors que la mauvaise dette a explosé passant de...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - Lors de la Semaine de l’énergie nucléaire qui s’est déroulée à Nairobi au Kenya, la Rosatom, la compagnie nucléaire russe, a avancé les arguments faisant d’elle la meilleure candidate pour la mise en œuvre du programme nucléaire kényan. Viktor Polikarpov, le vice-président de la société pour la région de l’Afrique sub-saharienne, a fait remarquer que la rareté de la ressource hydrique est un problème de plus en plus pressant pour plusieurs pays du continent. « Les récentes sécheresses ont mis en exergue l’imminence d’une crise hydrique. Un approvisionnement fiable en eau et en énergie est un prérequis important pour un bon développement économique et notre réacteur nucléaire VVER Gen-3+ qui est associé à une unité de dessalement...
(AFP 15/03/17)
Treize personnes, dont sept femmes et quatre enfants, ont été tuées depuis lundi dans le centre du Kenya dans un cycle de violences et de représailles, sur fond de sécheresse, entre deux tribus d'éleveurs rivales, a-t-on appris auprès de la Croix-Rouge et de source policière. D'après le porte-parole de la police, George Kinoti, les violences ont débuté lundi lorsque des éleveurs Ilchamus, un sous-groupe de l'ethnie Tugen, ont mené une attaque contre des membres de l'ethnie Pokot pour voler du bétail, tuant deux hommes au passage, dans le comté de Baringo, à environ 250 km au nord de Nairobi. Dans la foulée de ce raid, mardi, deux femmes Pokot ont également été tuées, de nouveau par des Ilchamus présumés, provoquant...
(Xinhua 15/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le gouvernement kenyan a fait savoir mardi que sa première centrale nucléaire entrerait en service pour 2027. Charles Keter, ministre de l'Énergie et du Pétrole, n'a pas communiqué le calendrier complet de ce programme mais il a affirmé que son ministère respectait des directives strictes définies par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). "Le rêve du Kenya d'intégrer l'énergie nucléaire au réseau national d'électricité se réalisera conformément à notre Vision 2030. Toutefois, je ne peux m'engager sur le calendrier exact car nous ne savons pas précisément quand nous satisferons aux conditions rigoureuses de l'AIEA", a déclaré le ministre à Nairobi à l'occasion du lancement de la Semaine...
(Xinhua 15/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- La plate-forme de paiement bancaire par téléphone mobile au Kenya sera pleinement opérationnelle d'ici juin, ont annoncé lundi des responsables, au milieu des plaintes selon lesquelles les banques perdent des clients et des revenus dans les transactions mobiles populaires. Le PDG de l'Association des Banquiers du Kenya (ABK), Habil Olaka, a déclaré lors d'une conférence de presse à Nairobi que la plate-forme lancée en février avait jusqu'à présent recruté un million de clients. "Jusqu'à présent, 23 des 43 banques en activité dans le pays ont déployé la plate-forme avec succès auprès de leurs clients afin que la plate-forme...
(Xinhua 15/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- L'association de l'industrie bancaire kényane encourage ses membres à adopter le yuan chinois en raison de l'importance croissante de l'économie chinoise au niveau mondial, ont annoncé lundi des officiels. Le PDG de la Kenya Bankers Association (KBA), Habil Olaka, a déclaré aux journalistes à Nairobi que la Chine est devenue un des plus grands partenaires commerciaux du Kenya. "Résultat: les banques kényanes devraient faciliter la conversion du yuan chinois vers le shilling kényan afin de faciliter la croissance du commerce sino-kényan", a indiqué M. Olaka. Le lobby des banquiers appelle ses 43 membres ainsi que les banques de microfinance à faire en sorte que les commerçants chinois et kényans accèdent à la monnaie chinoise. Auparavant, pour que...
(Financial Afrik 15/03/17)
La Dubai Islamic Bank (DIB), plus grande banque islamique des Emirats Arabes Unis, vient d’obtenir l’aval des autorités kenyanes pour y opérer. La banque centrale du Kenya (CBK) a annoncé, lundi, 13 mars 2017, qu’elle était en phase de finalisation du traitement des demandes en vue de l’obtention d’une licence pour la banque d’opérer au Kenya. Avec l’obtention de cet agrément, le groupe bancaire de Dubaï devrait ainsi devenir la troisième institution financière à offrir des services bancaires compatibles à la règle islamique au Kenya, pays dont 10% des 44 millions d’habitant sont musulmans.
(Agence Ecofin 15/03/17)
(Agence Ecofin) - Porté par le succès de la première phase de son émission de billets à moyen terme, le brasseur kényan East Africa Breweries Ltd (EABL), filiale du groupe britannique Diageo, envisage d’amorcer la prochaine phase de cette opération. C'est ce qu'indique Bloomberg. « Cette seconde et dernière tranche de notre émission de billets devrait permettre à la compagnie de jumeler ses emprunts avec ses investissements à moyen-long terme ainsi qu’avec ses dépenses d’investissements. Cette stratégie vise à renforcer les capacités de l’entreprise et à optimiser ses opérations dans le secteur de la brasserie et de l’emballage », explique Dorcas Ngure, responsable des communications de la compagnie. D’une durée de 5 ans, cette seconde tranche vise à lever 6...
(AFP 14/03/17)
Le gouvernement kényan et les représentants des médecins du secteur public ont signé mardi un accord pour mettre fin au conflit social qui a paralysé le système de santé publique du pays pendant 100 jours. Cet accord met un terme à un mouvement social inhabituellement long pour le pays et particulièrement acrimonieux: le gouvernement a plusieurs fois menacé de licenciements les médecins et obtenu que leurs représentants syndicaux soient incarcérés pendant deux jours en février, pour tenter de les convaincre de reprendre leur travail. "En tant que syndicat des médecins, nous avons conclu un accord de retour au travail avec le gouvernement, qui met fin à la grève des médecins qui a durement affecté le pays pendant 100 jours", a...
(AFP 14/03/17)
Un suspect dans l'enquête sur le meurtre d'un fermier britannique le 6 mars au Kenya a été placé en détention pour deux semaines mardi par un tribunal de Nanyuki (centre), dans l'attente des conclusions de l'enquête. Samson Lokayi, 25 ans, avait été arrêté dimanche. Il restera détenu jusqu'au 28 mars, date à laquelle il pourrait être inculpé pour le meurtre de Tristan Voorspuy, tué dans son ranch de la région de Laikipia (centre). "Nous avons de très bonnes raisons de croire que l'homme que nous avons en détention provisoire est impliqué dans le meurtre du propriétaire du ranch britannique", avait déclaré lundi à l'AFP un haut responsable de la police, sous couvert de l'anonymat.
(La Tribune 14/03/17)
Avec l’émergence du mobile money au Kenya, les banques ont perdu de la vitesse sur le marché du transfert d’argent. La plate-forme Pesa-Link récemment mise en place est sensée les aider à regagner du galon. Et les autorités bancaires font tout pour qu’elle soit au plus tôt opérationnelle. « Il faut faire vite ! ». C'est le mot d'ordre chez les banquiers kenyans gagnés par l'inquiétude suscitée par leur perte de vitesse sur le marché du transfert d'argent depuis l'émergence du mobile money. Pour rattraper le manque à gagner enregistrer jusqu'ici, ils ont lancé leur propre plate-forme mobile de paiements bancaires, Pesa-Link, qui sera opérationnelle dans un maximum de trois mois, a déclaré hier, lundi 13 mars, en conférence de...
(Le Monde 14/03/17)
Malik Obama, le demi-frère de l’ex-président des Etats-Unis et soutien de Trump, a diffusé un prétendu certificat de naissance, en réalité erroné. Explications. « Barack Obama n’est pas né aux Etats-Unis. » Des sites, comme Russia Today ou le blog pro-Trump The Gateway Pundit, ont relayé ces derniers jours un document présenté comme le certificat de naissance de l’ex-président, partagé le 9 mars sur Twitter par son demi-frère Malik Obama (qui avait soutenu Donald Trump pendant la campagne présidentielle). Il s’agit pourtant d’un faux document, comme l’ont démontré dès 2009 plusieurs médias américains.
(Le Monde 14/03/17)
Bétail mourant, population menacée de famine, heurts entre tribus… Le nord du pays subit de plein fouet les effets de la sécheresse. Une flaque. C’est tout ce qu’il reste du lac artificiel de Chesirimion, au nord du comté kényan de Baringo. D’une quinzaine de mètres de profondeur, l’édifice, construit il y a seulement cinq ans, devait offrir à boire à 2 300 personnes et 107 000 têtes de bétail pour les trente années à venir. Sous les coups de la sécheresse, il s’est tari en quelques semaines. Ici, à plus 300 kilomètres au nord de Nairobi, au cœur de la vallée du Rift, dans ce nord kényan aride et rocailleux, il n’a presque pas plu depuis un an et la...
(Agence Ecofin 14/03/17)
(Agence Ecofin) - La Banque centrale du Kenya (CBK) a annoncé ce jour son intention d’étudier la demande d’octroi de licences de deux établissements bancaires. Ce faisant, les autorités kényanes mettent un terme au moratoire sur l’installation de nouvelles banques commerciales décidé en 2015. La Banque centrale souligne que la DIB Bank Kenya et la Mayfair Bank Kenya avaient déjà reçu un accord de principe avant la décision de suspension de l’octroi de nouvelles licences de 2015. «Nous avons l’intention de finaliser l’étude des demandes de licences pour ces deux banques. Ceci constitue la première étape de la levée du moratoire jusque-là en vigueur », ont déclaré les autorités de la Banque centrale selon des propos repris par Reuters. Si...
(Xinhua 13/03/17)
MALINDI (Kenya), (Xinhua) -- Les agents de la police antiterroriste du Kenya ont arrêté samedi six suspects terroristes dans la ville côtière de Malindi, dans le nord-est du pays. Une équipe de l'unité spéciale antiterroriste a fait une descente dans une maison dans la nuit de vendredi à samedi, et a réussi à arrêter les six personnes soupçonnées de financer le groupe terroriste somalien Al-Shabaab. Six personnes ont été arrêtées et sept téléphones mobiles saisis. Les suspects sont accusés d'avoir procédé à plusieurs transferts de fonds suspects à des personnes liées au groupe Al-Shabaab en Somalie.
(Xinhua 13/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Des dizaines d'entreprises chinoises opérant au Kenya ont apporté dimanche 30 tonnes de nourriture, d'huile et d'eau aux victimes de la sécheresse dans le comté de Makueni, dans l'est du pays. Le président de la Chambre de commerce chinoise au Kenya, Zhuo Wu, a déclaré que les entreprises chinoises souhaitent faire un geste pour aider la lutte contre la sécheresse qui ravage les différentes parties de la nation de l'Afrique de l'Est. "Nous sommes prêts à aider les Kenyans touchés par la sécheresse et nous avons fait don de maïs, de farine de blé, d'huile de cuisson et d'eau potable aux plus vulnérables.
(APA 13/03/17)
APA-Nairobi (Kenya) - La plus grande banque islamique des Emirats Arabes Unis (UAE), la Dubai Islamic Bank (DIB) a reçu le feu vert des autorités kenyanes pour opérer dans le pays. La banque centrale du Kenya (CBK) a déclaré lundi qu’elle finalisait le traitement des demandes en vue de l’obtention d’une licence pour la banque d’opérer au Kenya. En dehors des Emirats Arabes Unis, la DIB est présente au Pakistan, au Soudan, en Jordanie et en Bosnie-Herzégovine. En outre, Mayfair Bank Limited, détenue par un groupe diversifié d’investisseurs kényans ayant des intérêts dans divers secteurs, finalise également le traitement des demandes en vue d’obtention d’une licence. « L’entrée de ces banques sur l’accomplissement de toutes les conditions préalables à l’octroi...
(Xinhua 11/03/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a annoncé vendredi avoir rapatrié 52.591 réfugiés somaliens du Kenya depuis le début de l'exercice de rapatriement en décembre 2014. Le HCR a déclaré dans son rapport bimensuel que sur ces 52.591 réfugiés rapatriés, 13.277 sont rentrés depuis le début de l'année 2017. "Des convois routiers ont été organisés depuis Dadaab vers Dhobley les lundis, mardis, mercredis et jeudis", a indiqué l'agence onusienne. Le HCR a ajouté que les vols vers Mogadiscio ont repris le 27 février après une longue interruption liée aux restrictions sécuritaires en place à Mogadiscio depuis décembre 2016.
(Xinhua 11/03/17)
Les élus locaux des villes et des communautés d'Afrique de l'Ouest, du Sahel et de la Grande Corne de l'Afrique ont plaidé jeudi à Dakar pour la mise sur pied d'un programme de prévention locale de l'extrémisme violent. Ces élus locaux, membres du Réseau des Villes fortes ou "Strong city network" (SCN), ont relevé, à l'ouverture d'un séminaire sur l'extrémisme violent, que le continent africain est le théâtre depuis ces dernières décennies, de récurrentes attaques et menaces terroristes de groupes extrémistes violents. "Cette surenchère de la violence extrémiste qui entraîne des crises économiques et sociales, a propulsé les villes au coeur des efforts menés conjointement par les Etats, les instances régionales et internationales dans la lutte contre la radicalisation et...

Pages