Mardi 23 Janvier 2018
(Agence Ecofin 07/12/17)
M-KOPA Solar vient de lever 80 millions $ pour poursuivre son développement au Kenya et en Ouganda. L’entreprise qui propose des solutions énergétiques solaires aux populations rurales et éloignées du réseau électrique, a affirmé que ce financement lui permettrait d’apporter l’électricité à au moins 1 million de ménages kényans et ougandais. Ces fonds qui ont été obtenus sous forme de prêts, seront devisés en shillings kényans et ougandais, mais aussi en dollars américains. Les projets qu’ils permettront de mettre en œuvre, s’étendront sur trois ans. La compagnie compte les rembourser à partir des paiements mobiles effectués par ses clients pour payer leurs installations solaires domestiques. Les fonds obtenus en monnaies locales ont été mobilisés avec l’appui de la Stanbic bank...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
La communauté internationale s'est engagée mercredi à limiter la contamination de l'air, des sols, des rivières et des océans par des produits plastiques et chimiques, appelant à un changement radical dans la manière dont les biens sont produits et consommés. Les représentants des gouvernements présents à la troisième Assemblée des Nations unies pour l'environnement, réunie depuis lundi à Nairobi, ont cherché à dégager la voie vers "une planète sans pollution". "La pollution réduit la durée de vie de millions de gens chaque année", note la résolution adoptée mercredi par ce qui constitue le plus important forum international sur les questions environnementales. "Chaque jour, neuf personnes sur 10 respirent un air qui excède les recommandations de l'OMS (Organisation mondiale de la...
(APA 06/12/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - L’Ethiopie devrait exporter de l’énergie supplémentaire au Soudan, au Kenya et à Djibouti dans deux ans car l’installation de lignes de transport vers les pays voisins est en cours, a déclaré mardi un haut responsable du gouvernement. Bizuneh Tolcha, Directeur des relations publiques et des communications au Ministère de l’hydraulique, de l’irrigation et de l’électricité, a déclaré mardi que les études de faisabilité sur l’exportation d’énergie supplémentaire à Djibouti, au Kenya et au Soudan avaient été finalisées et l’installation de moyens de transmission vers le Kenya est achevée à plus de 50%. Conformément à l’accord d’achat d’électricité conclu entre l’Ethiopie et le Kenya, le premier vendra au Kenya 400 mégawatts de plus à la fin de la...
(Le Monde 05/12/17)
A la faculté, fermée durant deux mois après la mort de l’un d’entre eux, les jeunes essaient de sauver une année chaotique, quitte à taire leurs convictions. Depuis quelques jours, le vrombissement des photocopieuses et des ordinateurs a repris au Centre d’impression de l’Université de Nairobi. « Copies ? Saisie de texte ? » Dès leur arrivée sur le parking, les étudiants sont rabattus vers ce minuscule renfoncement de béton, à l’entresol d’un des principaux bâtiments, par ceux qui, comme Davy Karioki, travaillent ici à mi-temps pour financer leurs études. « Cette activité rapporte bien, mais forcément quand l’université est fermée, c’est beaucoup moins rentable ! » sourit ce jeune homme de 26 ans, en chemisette noire et blanche. La...
(AfricaNews 05/12/17)
Un stratège éminent de l’opposition kényane, qui a vivement critiqué le président Uhuru Kenyatta et appelé à la sécession de certaines parties du pays, a été arrêté dimanche, soupçonné d’incitation à la violence, a annoncé lundi la police. La direction des enquêtes criminelles a déclaré dans un tweet que David Ndii, économiste et militant anti-corruption, était “actuellement en train d‘être interrogé sur des questions relatives à l’incitation à la violence” mais n’a donné aucun autre détail. C’est dimanche que, l’opposition, la Super Alliance nationale a revelé l’arrestation de l’un de ses principaux stratèges à Kwale, dans la région côtière du pays.
(RFI 05/12/17)
La troisième assemblée du programme des Nations unies pour l'environnement (UNEP) a débuté lundi 4 décembre à Nairobi. Elle rassemble pendant trois jours des centaines de chefs d'Etats, ministres, hommes d'affaires et membres de la société civile, pour travailler sur des solutions pour combattre la pollution. Selon l'ONU, la dégradation de l'environnement tue plus de 12 millions de personnes chaque année. Et pour la première journée, des activistes venus du monde entier ont lancé un appel pour une prise de position forte de l'assemblée. En moyenne, quatre activistes environnementaux sont assassinés chaque semaine dans le monde. Souvent, ils se battent pour la préservation de leurs terres et la santé de leur communauté contre les intérêts de grandes entreprises, ou des...
(RFI 05/12/17)
« Vers un monde sans pollution », c’est le thème ambitieux de l’assemblée du programme des Nations unies pour l’environnement (Unep) qui réunit cette semaine les ministres de l’Environnement d’une centaine de pays à Nairobi. La pollution de l’air tue chaque année plus de 6 millions de personnes dans le monde. Pour sensibiliser la population aux moyens de transport écologiques, une centaine de personnes ont traversé le centre de Nairobi à vélo dimanche 3 décembre. Tenue de sport et casque vissé sur la tête, les cyclistes démarrent devant la mairie de Nairobi. Carol Mutura est venue car selon elle, la pollution dans la capitale kényane est devenue insupportable. « Mon dieu, nous avons continuellement des problèmes respiratoires, des problèmes aux...
(AFP 04/12/17)
Délicatement, l'équipe de soigneurs ramène Kenzo la tortue de mer sur la plage de Watamu, au sud-est du Kenya, jonchée de bouchons, pots de yaourt et tongs usagées. Enfin débarrassé de son harnais, l'animal pousse dur sur ses pattes et gagne les vagues mouchetées de ces déchets qui menacent tant de ses congénères. Dans un mouvement parfait, Kenzo disparaît dans les profondeurs de l'océan Indien. Cas rare de fin heureuse pour ces tortues kényanes directement menacées par notre surconsommation de plastique. Plusieurs dizaines d'entre elles réclament chaque année une prise en charge urgente sur cette côte idyllique de Watamu...
(RFI 04/12/17)
Au Kenya, la forêt de Mau est en danger. Ce complexe forestier, qui compte parmi les plus grands d’Afrique de l’Est, est le bassin hydrographique de plus de 7 lacs, dont le Lac Victoria, et est essentiel à l’écosystème de près d’une dizaine de parcs nationaux au Kenya et jusqu’en Tanzanie. C’est aussi une des plus grandes forêts primaires de la région, c’est-à-dire une forêt originelle, qui n’a jamais été touchée par l’homme. Mais, ces 20 dernières années, la forêt de Mau a perdu 25% de sa superficie originelle. Un désastre écologique qui risque d’avoir des conséquences très graves sur toute la région. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171204-kenya-foret-mau-danger-bassin-hydrog...
(Agence Ecofin 02/12/17)
Le brasseur kényan East Africa Breweries Ltd (EABL) a entamé la production du spiritueux de première qualité à base de rhum Captain Morgan, rapporte Businessdailyafrica. La boisson sera disponible sur le marché sous forme d’une bouteille de 250 ml à un prix de 270 shillings (2,6 $). Selon Fred Otieno, en charge de l’innovation à EABL, la compagnie devrait également se lancer d’ici juin dans la production de la bouteille de 750 ml qui reviendra à 800 shillings,...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(Le Monde 30/11/17)
Pour John Githongo, figure de la société civile, le pays connaît une crise politique profonde que la réélection d’Uhuru Kenyatta ne résout pas. Lorsqu’il était à la tête de l’organisme anticorruption du Kenya, au début des années 2000, John Githongo a révélé certains des plus grands scandales financiers du pays. Depuis, cette figure de la société civile continue de lutter contre la corruption et pour la bonne gouvernance au Kenya avec son association Inuka, mais aussi à l’échelle du continent avec l’Africa Centre for Open Governance. Et garde un œil avisé sur la vie politique kényane. Alors que le président Uhuru Kenyatta a prêté serment, mardi 28 novembre, dans un contexte social très tendu après la validation de sa réélection,...
(La Tribune 30/11/17)
Après plus de 3 mois de crise politique et de blocage de l’économie, le Kenya s’apprête à lancer sa seconde offre d’Eurobonds depuis 2014. Une souscription valorisée à 2 milliards de dollars et qui devrait être lancée dès le premier trimestre 2018. L’objectif pour le gouvernement est de combler le déficit budgétaire et de rembourser une ardoise de 750 millions de dollars. Le Kenya qui sort d'une crise politique inédite s'apprête à lancer une nouvelle émission d'Eurobonds valorisée à 1,7 milliard d'euros (2 milliards de dollars). Une offre qui devrait être effective lors du premier trimestre 2018. Le département du Trésor kényan mène actuellement une tournée auprès des principales banques kényanes et internationales. Cette tournée vise à recueillir les recommandations...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(Xinhua 29/11/17)
Le président sortant kenyan Uhuru Kenyatta a prêté serment mardi, promettant de faire de l'unité sa priorité au cours de son second et dernier mandat de cinq ans. La prestation de serment de M. Kenyatta s'est déroulée dans des conditions de sécurité strictes. Celles-ci ont été renforcées à l'intérieur et à l'extérieur du stade Kasarani où se déroulait la cérémonie, avec des militaires lourdement armés. M. Kenyatta a remporté le scrutin du 26 octobre avec 7,48 millions de voix dans 266 des 291 circonscriptions du pays (soit environ 98,27% des votes valides) face à l'opposant Raila Odinga. Devant les Kenyans et officiels réunis à l'occasion de cette cérémonie, M. Kenyatta a promis de travailler pour unir les Kenyans qui ont...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(RFI 29/11/17)
Au Kenya, la prestation de serment d’Uhuru Kenyatta, mardi, a mis fin à plus de 100 jours de période électorale, mais pas à la crise politique. Dans son discours d’investiture, prononcé devant une dizaine de chefs d’Etats et des dizaines de milliers de partisans, Uhuru Kenyatta a prêché l’unité. Mais quelques heures plus tard seulement, Raila Odinda annonçait qu’il serait également investit président du peuple dans deux semaines. « Cette élection était une bataille entre deux visions. Ceux qui ont voté pour moi ont choisi la meilleure vision » déclare Uhuru Kenyatta, le ton fier, devant une foule en délire. Le président a présenté un programme ambitieux pour son second mandat : couverture santé universelle, aide à la création de...
(RFI 29/11/17)
Uhuru Kenyatta est, depuis, ce 28 novembre à midi, officiellement président du Kenya pour un second mandat. Il a prêté serment ce matin en compagnie de son vice-président William Ruto devant une foule en délire, dans le stade Moi, dans le quartier de Kasarani à Nairobi. Son investiture met fin à une longue période d'incertitude électorale dont le pays sort profondément divisé. Uhuru Kenyatta a prêté serment en présence d'une dizaine de chefs d'Etat, dont le Rwandais Paul Kagame et l'Ougandais Yoweri Museveni et sous les ovations de dizaines de milliers de partisans vêtus de rouge et d'or, la couleur de son parti. John Mutama est arrivé dès l'aube pour avoir une place : « Je suis venu car c'est...

Pages