Lundi 25 Septembre 2017
(Jeune Afrique 31/08/17)
Au terme de deux semaines marathon d’examen du recours déposé par l’opposant Raila Odinga contre la réélection d’Uhuru Kenyatta, tous les yeux sont tournés vers les sept juges de la Cour suprême. Demain, ils pourront valider l’élection d’Uhuru Kenyatta, ou l’annuler et ordonner l’organisation d’un nouveau scrutin. Le point sur les enjeux. Sur quoi porte le recours de l’opposition ? Raila Odinga a d’abord dénoncé, dès le 9 août, un piratage du système informatique de la commission...
(RFI 31/08/17)
Au Kenya, suite du feuilleton judiciaire concernant le recours de Raila Odinga contre la réélection d'Uhuru Kenyatta. Ce mardi était la deuxième et dernière journée d'audience avec une polémique autour de l'accès de l'opposition au système informatique de la Commission électorale. Les avocats de Raila Odinga accusent l'IEBC de ne pas avoir respecté les ordres de la Cour Suprême qui avait lundi demandé à la Commission d'autoriser l'opposition à consulter ses serveurs.
(RFI 31/08/17)
Au Kenya, produire, vendre, importer ou même utiliser des sacs plastiques est depuis lundi 28 août interdit. Les peines pour les contrevenants atteignent plus de 30 000 dollars d'amende et 4 ans d'emprisonnement. Alors que la Cour suprême examine en ce moment le recours de l'opposant Raila Odinga contre la réélection d'Uhuru Kenyatta lors du scrutin du 8 août, le gouvernement a fait entrer en vigueur une des lois les plus dures du monde contre les sacs plastiques. Assis à sa caisse, Festus propose des sachets en tissus aux clients. Dans ce supermarché de Nairobi, on a adopté la mesure depuis un mois pour habituer les acheteurs. « C'est du tissu qui n'est pas polluant pour l'environnement. Le blanc, on...
(AFP 30/08/17)
La Cour suprême du Kenya a terminé tard mardi l'examen sur le fond du recours pour irrégularités déposé par l'opposant Raila Odinga, qui conteste la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta lors du scrutin du 8 août, et déclaré qu'elle annoncerait sa décision vendredi. L'opposition, qui estime que l'élection a été entachée de nombreuses fraudes, avait saisi la Cour suprême le 18 août. L'instance, composée de sept juges, disposait de 14 jours à compter de cette date, soit jusqu'au vendredi 1er septembre, pour rendre son avis, qui est définitif...
(Agence Ecofin 30/08/17)
L’antenne est-africaine de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé avoir démarré les négociations avec des investisseurs chinois afin de financer la construction d’une centrale à charbon de 1 000 MW à Lamu, au sud-est du pays. Selon Gabriel Negatu, le directeur général de l’antenne régionale de la BAD, l’institution n’attend que les résultats d'une étude d'impact environnemental et social avant de débloquer les fonds qui sont de 100 millions de dollars, rapporte Xinhua. Le responsable a ajouté que la volonté de la banque d’investir dans ce projet est poussée par le fait que le charbon représente une source d’énergie à faible coût étant donné les immenses ressources en charbon du pays. L’enveloppe que mettra à disposition la banque...
(APA 29/08/17)
APA-Nairobi (Kenya) – La Super alliance nationale (NASA, opposition kenyane) a accusé mardi la Commission électorales indépendante (IEBC) d’avoir refusé d’appliquer une ordonnance de la Cour suprême qui devait lui permettre l’accès des serveurs utilisés lors des élections générales du 8 août. Lundi, la Cour suprême avait accordé à la NASA un accès limité à la lecture (« read-only ») aux serveurs de l’IEBC utilisés lors élections contestées par le leader de l’opposition, Raila Odinga. Toutefois, déplore la NASA, l’IEBC ne lui a donné que des fichiers qui se trouvent déjà en sa possession. « On nous a fait obstruction au niveau de l’IEBC, Pas d’accès limité à la lecture. Ils veulent nous donner que des fichiers déjà imprimés. L’affaire...
(RFI 29/08/17)
Au Kenya, vingt jours après la présidentielle du 8 août, les sept juges de la Cour suprême ont commencé, ce lundi 28 août, l'examen des recours. Ainsi, ils accèdent à l'une des demandes de l'opposition, à savoir l'accès aux serveurs informatiques de la Commission électorale. Raila Odinga conteste la réélection du président Uhuru Kenyatta. Selon les chiffres officiels, le chef de l'Etat sortant est crédité de 54% des voix. Son opposant crie à la fraude. Les sept juges de la Cour ont jusqu'au vendredi 1er septembre pour rendre un avis définitif. Les juges ont entendu, ce lundi, les avocats de l’opposition...
(RFI 29/08/17)
L’ONG Human Rights Watch dénonce un usage excessif de la force par la police kényanne lors des manifestations des partisans de Raila Odinga après l’annonce des résultats des élections du 8 août dernier au Kenya. Selon l’ONG, la majeure partie des violences policières a été observée dans la région de Kisumu, réputée fidèle à l’opposition. Alors que la Cour suprême kenyane a commencé ce lundi à examiner les recours déposés par l'opposition, l’ONG Human Rights Watch a publié ce dimanche 27 août une série d’observations sur les violences qui ont émaillé...
(Agence Ecofin 29/08/17)
Le Service d’inspection phytosanitaire du Kenya (KEPHIS) a récemment introduit 53 nouvelles variétés améliorées de pommes de terre irlandaises sur le marché local. Cette diffusion devrait permettre aux producteurs de s’adapter aux exigences des transformateurs en matière de qualité et d’assurer un approvisionnement national en pommes de terre pour la production de frites chips et de flocons. « Les nouvelles variétés mises sur le marché répondent à certaines normes de qualité imposées par les restaurants et permettront de ne plus importer la pomme de terre.», a indiqué à Businessdailyafrica, Esther Kimani...
(AFP 28/08/17)
Le Kenya interdit depuis lundi l'utilisation, la fabrication et l'importation de sacs en plastique, délits pour lesquels le contrevenant encourt une peine de prison ou une sévère amende, dans le but de lutter contre la pollution. L'interdiction vise principalement les sacs distribués par les commerçants, mais ne concerne ni les biens emballés dans du plastique, ni les sacs spécifiques utilisés pour les ordures. Elle est entrée en vigueur lundi après le rejet vendredi par la Haute Cour d'une plainte des importateurs de sacs en plastique, qui arguaient d'une importante perte d'emplois. Des dizaines d'autres...
(AFP 28/08/17)
L'élection présidentielle du 8 août au Kenya a été marquée par de "graves violations des droits de l'homme", a dénoncé lundi l'ONG Human Rights Watch (HRW), qui accuse la police d'avoir recouru à un "usage excessif de la force" contre des partisans de l'opposition. Le président sortant Uhuru Kenyatta a été réélu le 11 août avec 54,27% des voix contre 44,74% à son principal opposant Raila Odinga, mais celui a saisi la justice pour contester des résultats qu'il estime entachés de fraudes massives. La Cour suprême a commencé...
(AFP 28/08/17)
La Cour suprême du Kenya a commencé à examiner lundi le recours pour irrégularités déposé par l'opposant Raila Odinga qui conteste la réélection du dirigeant sortant Uhuru Kenyatta à la présidentielle du 8 août. L'opposition, qui estime que l'élection a été entachée de nombreuses fraudes, avait saisi la Cour suprême le 18 août. L'instance, composée de sept juges, dispose de 14 jours à compter de cette date, soit jusqu'au vendredi 1er septembre, pour rendre son avis, qui est définitif. Après une semaine consacrée au dépôt...
(Le Monde 28/08/17)
De nombreux vieillards affirment s’être battus contre les colons britanniques dans les années 1950 et réclament une compensation sonnante et trébuchante. Accompagné de deux copains, chapeau de brousse sur la tête et veste à motif militaire sur les épaules, le « général Matenjaguro » se repose devant la télé. Le regard endormi, ce vieil homme à la fine moustache savoure en bon connaisseur les séries de la fin d’après-midi, dans une pièce minuscule au carrelage sali, logée au fond d’un hôtel crasseux du centre de Nyeri, à 150 km au nord de Nairobi, au Kenya. Duncan Mwangi – son vrai nom – se réveille finalement pour évoquer ses faits d’armes lors de la légendaire révolte Mau Mau (1952-1960). « Les...
(RFI 25/08/17)
Après les élections générales du 8 août dernier, et la victoire du président sortant Uhuru Kenyatta, son adversaire Raïla Odinga a déposé un recours devant la plus haute institution judiciaire du pays. Les magistrats doivent rendre leur verdict d'ici huit jours. Mais l'opposant a déclaré que la décision des juges ne pouvait se substituer à la voix de 15 millions de personnes, tandis que le chef de l’État réélu affirme de son côté être certain de sa victoire. La Cour suprême kényane tente de mettre fin à la guerre des mots qui se joue entre Uhuru...
(Xinhua 23/08/17)
Le Kenya et la Tanzanie doivent mener des discussions en septembre prochain en vue d'éliminer les barrières tarifaires entre eux, a rapporté mardi un responsable gouvernemental. Le secrétaire principal du ministère de l'Industrie, du Commerce et des Coopératives, Chris Kiptoo, a déclaré aux journalistes à Nairobi que cette réunion aurait lieu en Tanzanie et ferait suite à une rencontre précédente qui a permis de résoudre une impasse sur les échanges de blés et de gaz de pétrole liquéfié (GPL). "Cet entretien se concentrera sur la fluidification des échanges transfrontaliers de matières premières agricoles essentielles afin de renforcer les échanges à l'intérieur de la Communauté d'Afrique de l'Est", a déclaré M. Kiptoo lors d'un point presse sur la participation du Kenya...
(RFI 22/08/17)
Au Kenya, suite des contestations après les élections générales du début du mois. Le principal parti d’opposition, la Super Alliance nationale (NASA), dénonce des pressions sur certains candidats. Après l’élection présidentielle, ce sont les élections des gouverneurs qui sont concernées par des contestations. La Super Alliance nationale ou NASA accuse en effet le parti au pouvoir, Jubilee, de faire chanter des candidats de l’opposition avec des intimidations et des menaces de poursuites judiciaires ou fiscales. Les candidats de l’opposition...
(RFI 22/08/17)
Entré en politique il y a moins de dix ans, Mike Sonko est aujourd’hui un des hommes politiques les plus populaires du Kenya. Ce personnage populiste à l’aura sulfureuse est aujourd’hui à la tête de la « capitale de l’Afrique de l’Est ». De notre correspondante à Nairobi Gideon Mbuvi Kioko exécute quelques pas de danse à la mode sur le podium, sous les regards amusés de l’assistance. « Je vous promets de restaurer la gloire perdue de Nairobi, la cité verte sous le soleil », déclare-t-il sous les applaudissements, en référence...
(APA 22/08/17)
APA-Kampala (Ouganda) - Le Kenya et le Rwanda ont levé l’interdiction d’importation de produits à base de volaille de l’Ouganda suite à une déclaration selon laquelle ce pays fournisseur était débarrassé de la grippe aviaire hautement pathogène. La déclaration a été faite le week-end par le ministère ougandais de l’Agriculture, de l’industrie animale et des pêches. L’épidémie de grippe aviaire a été déclarée en Ouganda le 15 janvier 2017 affectant les volailles domestiques et sauvages. On estime que 10.000 volailles sauvages sont mortes alors que 50.000 oiseaux domestiques ont été emportés par la grippe aviaire. Selon le ministre de l’agriculture, Christopher Kibanzanga, la surveillance dans tous les districts touchés autour des rives des îles du lac Victoria et de Kalangala...
(Le Monde 21/08/17)
Sous la pression habile des modérés de l’opposition et des partenaires internationaux, le leader a finalement renoncé à contester dans la rue la victoire de Kenyatta. Ce mercredi 16 août, il fait beau à Nairobi. Après une semaine d’émeute sous les nuages et la bruine, le ciel s’est dégagé. Dans le jardin d’une petite maison du quartier chic de Lavington, plusieurs dizaines de journalistes au visage marqué par la fatigue patientent debout, scrutant un pupitre...
(Le Point 21/08/17)
Elles sont de plus en plus nombreuses à occuper de hautes fonctions, mais leur pouvoir reste encore limité. La chercheuse Anaïs Angelo pose le débat au regard de l'histoire.En Afrique subsaharienne, la croissance de la représentation féminine dans les institutions d'État est l'une des plus rapides du monde. Elle résulte notamment de l'introduction de quotas paritaires. Alors qu'en 1960 les femmes ne représentaient que 1 % des parlementaires, la moyenne est aujourd'hui de 23,8 % pour l'Afrique subsaharienne...

Pages