Vendredi 19 Janvier 2018
(Xinhua 05/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La 63ème session du comité régional de l'Organisation mondiale de la santé pour l' Afrique (OMS/Afro) a encouragé mercredi à la capitale congolaise Brazzaville, les 47 Etats membres africains, à promouvoir la cybersanté, pour améliorer les résultats en matière de santé des populations. « Les pays et les populations de notre région doivent embrasser, promouvoir et intensifier l'utilisation de la cybersanté », a plaidé le responsable de l'Observatoire africain de la Santé (OAS) et de l'Unité de gestion du Savoir à l'OMS/Afro, le Dr Derege Kebede. Selon l'OMS/Afro, au cours des dernières années, le domaine de la cybersanté qui est définit comme « l'utilisation rentable et sécurisée des technologies de l'information et la communication, pour la santé...
(AFP 04/09/13)
KAMPALA, 4 septembre 2013 (AFP) - Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des pays des Grands Lacs étaient réunis mercredi près de Kampala, à la veille d'un sommet des chefs d'Etat consacrée au conflit en République démocratique du Congo (RDC). La Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), organisation sous-régionale regroupant onze pays (Angola, Burundi, Centrafrique, Congo, RDC, Kenya, Rwanda, Soudan, Tanzanie, Ouganda, Zambie) assure la médiation entre Kinshasa et la rébellion congolaise du Mouvement du 23 mars (M23) qui s'affrontent dans l'est de la RDC depuis plus d'un an. "Tous les ministres de la Défense et des Affaires étrangères sont présents" à la réunion de Kampala, a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère...
(Gabon Eco 04/09/13)
Le Kenya dont le président et le vice-président sont actuellement sous le coup d’un mandat émis par la CPI (Cour Pénale Internationale) a, par la voix du vice-président de l’assemblée, convoqué une session extraordinaire pour examiner la proposition de retrait du pays de cette institution judiciaire internationale. Accusés d’être à l’origine de la mort de plus de 1800 personnes, suite à des violences post-électorales entre 2007 et 2008, le président kenyan Uhuru Kenyatta et son vice- président William Ruto, jadis dans des camps opposés lors des scrutins précédents qui ont abouti à une guerre des clans meurtrières, sont à ce jour poursuivis par la CPI. Dans le but d’étouffer ou de retarder sans nul doute l’examen des dossiers des deux...
(Xinhua 04/09/13)
Le Kenya va revoir sa loi sur la limite du plafond de la dette publique, a déclaré mardi un haut responsable du gouvernement. "En tant que Trésor, nous proposons que la limite de la dette publique soit un pourcentage du produit intérieur brut comme ca se passe dans les pays développés", a déclaré le secrétaire du Cabinet du Trésor national Henry Rotich lors du lancement d'un produit de prêt hypothécaire par la Housing Finance. Il a dit qu'un chiffre optimum pourrait se situer entre 50 à 55% du PIB. "Au fut et à mesure que l'économie croît, le Kenya aura la capacité de rembourser le prêt", a-t-il expliqué. Le Parlement a fixé une limite d'endettement d'environ 13,7 milliards de dollars...
(Xinhua 04/09/13)
L'Afrique devrait selon les prévisions connaître un grand essor de son activité hôtelière dans les prochaines années, car des grands noms de ce secteur rivalisent actuellement pour établir des bases sur ce continent et saisir une part du marché que représente sa classe moyenne en pleine expansion. Selon une étude publiée mardi par le Groupe W. Hospitality, un membre de l'organisation Hotel Partners Africa (HPA), quelque 40 000 chambres d'hôtels sont en plan de construction sur le continent africain entre maintenant et 2017. Lagos au Nigeria devrait accueillir le plus grand nombre de ces chambres d'hôtel, avec un total de 4 080, suivi par les deux villes égyptiennes du Caire (2 843 chambres) et d'Hurghada (2 221 chambres). Les autres...
(AFP 03/09/13)
NAIROBI, 3 septembre 2013 (AFP) - L'Assemblée nationale kényane débattra jeudi d'une motion concernant l'éventuel retrait du Kenya du Statut de Rome sur la Cour pénale internationale (CPI), qui commencera à juger en septembre et novembre les deux têtes de l'exécutif kényan, selon une notice publiée mardi au Journal officiel kényan. Le texte examiné n'a pas été publié, mais il n'aura aucune force légale, seul le pouvoir exécutif kényan étant habilité à décider du retrait du pays d'un traité international. "Une séance extraordinaire de l'Assemblée nationale aura lieu (...) le jeudi 5 septembre (...) aux fins d'examiner une motion concernant l'adhésion du Kenya au Statut de Rome sur la Cour pénale internationale", annonce la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Joyce Laboso...
(Xinhua 03/09/13)
Plus de 17 millions de Kenyans, soit 43% de la population, sont confrontés à une pénurie d'eau, a déclaré lundi un haut responsable du gouvernement kenyan. La secrétaire de l'Environnement, de l'Eau et des Ressources naturelles, Judy Wakhungu, a déclaré aux journalistes à Nairobi que l'accès à l'eau était un problème majeur au Kenya en raison de l'augmentation de la population et des sécheresses chroniques. "Le gouvernement a en conséquence développé des mesures d' intervention complètes qui augmenteront le nombre de personnes ayant un accès à une eau propre", a déclaré Mme Wakhungu lors d' une conférence de presse commune avec Living Water International. Surmonter les défis auxquels le Kenya est confronté dans le domaine de l'eau nécessitera des efforts...
(Xinhua 03/09/13)
Lundi, la police kényane a commencé à interroger longuement tous les leaders politiques des comtés du nord touchés par des affrontements, afin de contenir la vague d'insécurité qui frappe la région. L'inspecteur général de police, David Kimayo, a déploré les affrontements entre clans des comtés de Mandera, Wajir et Moyale qui ont fait de nombreux morts et blessés, détruit des propriétés et déplacé un grand nombre membres des différentes communautés. D'après les agences humanitaires, près de 60000 personnes ont été déplacées de la ville frontière Moyale depuis l'éclatement des combats inter-clans au cours des trois derniers jours. Le nombre de blessés sera connu quand les équipes de réponse de la Société kényane de la Croix-Rouge auront effectué une évaluation rapide...
(Afrik.com 03/09/13)
Après les tribulations de France Telecom Orange en Guinée Equatoriale, les aventures du groupe français se poursuivent, cette fois-ci au Kenya où un nouveau scandale est sur le point d’éclater…L’opérateur de télécom français France Telecom Orange (FTO) est l’auteur du prochain scandale au Kenya. FTO a récupéré 19% des parts de marché de l’Etat kenyan dans le groupe Telkom Kenya, en plus de ses actions dans le groupe. La semaine dernière, les membres d’une commission d’enquête parlementaire ont interrogé le président de la Commission nationale des privatisations, Salomon Kitungu, sur la réduction sensible des parts détenues par l’Etat kenyan (de 49% à 30%) dans l’opérateur au profit de l’actionnaire France Telecom.Salomon Kitungu a déclenché la stupéfaction et la colère des...
(AFP 03/09/13)
JOHANNESBURG, 3 septembre 2013 (AFP) - Le président sud-africain Jacob Zuma a salué le retour à son domicile de Nelson Mandela, dimanche, après trois mois hospitalisation, estimant que cette décision démontre les "progrès" de l'illustre malade. "Nous sommes très heureux qu'il ait pu quitter l'hôpital, ce qui indique des progrès", a déclaré le chef de l'Etat au cours d'une rencontre avec des journalistes mardi matin, reprenant ensuite une formule cent fois répétée: "Il reste dans un état critique mais stable, et réagit au traitement". "Nous sommes bien conscients qu'il est âgé, et qu'il ne va pas bien, mais nous sommes très heureux qu'il soit rentré chez lui", a ajouté M. Zuma. Le héros de la lutte contre l'apartheid, 95 ans,...
(Xinhua 02/09/13)
Au moins 60.000 personnes ont fui Moyale, ville sur la frontière entre le Kenya et l'Ethiopie, à cause des affrontements inter-claniques, a annoncé dimanche la Société de la Croix-Rouge du Kenya (KRCS). Outre 40.000 personnes déplacées à l'intérieur du Kenya, 20.000 autres ont franchi la frontière pour se réfugier en Ethiopie, a indiqué à Xinhua le coordinateur de la branche à Moyale, Stephen Bunaya. "Nous estimons que plus de 60.000 personnes ont traversé la frontière jeudi et vendredi (...) Les familles qui ont traversé la frontière ne sont pas encore rentrées malgré un calme relatif a été instauré dans la ville par le personnel de sécurité", a déclaré Bunaya. Les 40.000 personnes déplacées à l'intérieur du Kenya ne sont pas...
(Agence Ecofin 02/09/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique n’a pas été épargnée par le programme secret de surveillance des Etats-Unis, baptisé Prism. Ce dernier est destiné à collecter les données en ligne des gouvernements, des entreprises et des particuliers du monde entier – hormis ceux des Etats-Unis – et est associé au logiciel Boundless Informant qui permet d’analyser de manière précise et détaillée ces données. Ces programmes ont été dévoilés par l’ancien consultant de la NSA (National Security Agency), l’agence nationale de sécurité américaine chargée du renseignement, Edward Snowden, qui s’est confié au Guardian et Washington Post en juin dernier. Ils montrent aux yeux du monde comment les Etats-Unis espionnent l’Internet et certains réseaux de téléphonie. Depuis 2007, le programme Prism collecte les mails,...
(Xinhua 02/09/13)
L'ancien président sud- africain Nelson Mandela est "pleinement vivant", contrairement aux informations données par des médias, selon lesquelles il est dans un état végétatif, a déclaré dimanche le petit-fils de l'ancien chef d'Etat, Mandla Mandela. Il a tenu ces propos peu après que M. Mandela a quitté l'hôpital, après près de trois mois de traitement pour une infection pulmonaire récurrente. Le retour de M. Mandela à son domicile est "particulièrement encourageant car cela est à l'encontre de ceux qui sont occupés à répandre des mensonges affirmant qu'il est dans l'état végétatif et et attend que les équipements de survie soient débranchés, a affirmé Mandla dans une déclaration. Ces gens "déclarent en effet sa mort tandis qu'il est pleinement vivant", a...
(AFP 01/09/13)
JOHANNESBURG, 1 septembre 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 95 ans, est sorti dimanche de la clinique de Pretoria où il était hospitalisé depuis près de trois mois, a annoncé la présidence dans un communiqué. "L'ancien président Nelson Mandela est sorti, ce matin, 1er septembre 2013, de l'hôpital de Pretoria où il recevait un traitement", a indiqué la présidence, ajoutant que son état "reste critique et est parfois instable". La veille, la présidence avait dû démentir des informations de presse selon lesquelles le héros de la lutte anti-apartheid avait pu regagner son domicile de Johannesburg. Dimanche, une ambulance, escortée par des policiers, a été vue arrivant à son domicile de la banlieue de Johannesburg, peu avant 9H00 GMT...
(Xinhua 31/08/13)
Le gouvernement kenyan a déclaré qu'il appliquerait les cadres juridiques pour veiller à ce que le pays évite la malédiction du pétrole. Le secrétaire principal à l'Énergie Joseph Njoroge a déclaré jeudi soir aux journalistes à Nairobi que le gouvernement donnait en conséquence la priorité à l'adoption d'une nouvelle loi destinée à améliorer la gouvernance du secteur pétrolier et gazier. "Nous voulons nous assurer que le temps que le secteur des hydrocarbures arrive à maturité, il y aura déjà un régime juridique et des infrastructures pour éviter le pillage et le gâchis des ressources", a déclaré M. Njoroge lors des préparatifs pour le Sommet d'Afrique de l'Est et des hydrocarbures qui doit avoir lieu prochainement au Kenya. La rencontre, qui...
(RFI 31/08/13)
Au Kenya, des menaces d’un genre macabre ont été proférées contre le chef d’une commission chargée de réformer la police, la commission des services de police. Une tête et deux mains coupées ont été trouvées dans une boîte déposée devant les locaux de la commission à Nairobi. Une tête tranchée, des mains coupées à la hauteur du poignet, le tout recouvert de sang avec cette inscription : « Kavuludi, tu es le prochain ». Johnston Kavuludi a été nommé en septembre 2012, à la tête de cet organisme indépendant, composé surtout de civils et chargé d’exercer un contrôle sur les forces de police. Sa création fait suite à une loi votée en 2011 et prévoyant une réforme profonde des services...
(Journal du Tchad 31/08/13)
Le Tchad a évoqué le massacre de 89 éléphants, survenu en une seule nuit du mois de mars 2013 à Ganda, dans le Sud du pays. Nous devons combattre avec vigueur cette pratique illégale et intolérable, en particulier au vu de son rôle supposé dans le financement illégal de certains groupes rebelles, a affirmé le secrétaire général de l’ONU. Le message, a été lu par son représentant spécial pour l'Afrique centrale, Abou Moussa, lors de la 36e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), à Kigali au Rwanda. Ban Ki-moon s’est réjoui de ce que le sujet du braconnage soit inscrit à l’ordre du jour de ses travaux sous...
(AFP 31/08/13)
JOHANNESBURG, 31 août 2013 (AFP) - La présidence sud-africaine a démenti samedi des informations de presse selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela, 95 ans, serait sorti de l'hôpital dans lequel il est traité depuis le 8 juin, précisant que son état reste "critique mais stationnaire", avec des hauts et des bas. "La présidence a noté des informations de presse incorrectes selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela a quitté l'hôpital", a indiqué dans un communiqué la présidence, qui donne les informations officielles sur la santé du héros national. "Madiba est toujours à l'hôpital à Pretoria et reste dans un état critique, mais stationnaire", a-t-elle ajouté, appelant le premier président noir du pays de son nom de clan, affectueusement adopté par la...
(AFP 30/08/13)
NAIROBI, 30 août 2013 (AFP) - Une tête et deux mains humaines, accompagnées de menaces écrites, ont été adressées au chef de la Commission des Services de police (NPSC), nouvel organe indépendant de contrôle des forces de l'ordre, a annoncé vendredi le chef de la police de Nairobi. Une boîte contenant la tête et les mains récemment tranchées a été déposée jeudi devant le siège de la NPSC, dans le centre de la capitale kényane, a expliqué le chef de la police de la ville, Benson Kibui. A l'intérieur, se trouvait également un mot adressé au chef de la Commission, Johnston Kavuludi, avertissant: "Kavuludi, tu es le prochain". La tête et les mains appartiennent à un corps - non identifié...
(Xinhua 30/08/13)
Le gouvernement kényan a mis en service mercredi un nouveau quai au port de Mombasa pour améliorer l'efficacité et promouvoir le commerce dans la région, en présence du président kényan Uhuru Kenyatta, du président rwandais Paul Kagame et du président ougandais Yoweri Museveni. La mise en service du nouveau quai au port de Mombasa va renforcer le statut du Kenya comme une plaque tournante du commerce régional face à une concurrence féroce de la Tanzanie. Le nouveau quai devrait augmenter de 33% la capacité du port de Mombasa, selon Kenya Ports Authority (KPA). L'installation portuaire basée à Mombasa est le mieux équipé sur la côte est-africaine et il est le deuxième plus grand port en termes de tonnage et de...

Pages