Jeudi 22 Février 2018
(Xinhua 27/11/13)
Mercredi, le gouvernement kényan a déclaré qu'il compte actualiser ses informations nationales sur le nombre d'éléphants, de rhinocéros et d'autres grands mammifères dans les deux prochaines années.La secrétaire à l'Environnement, le professeur Judi Wakhungu, a déclaré lors d'un forum de conservation de la vie sauvage que le gouvernement a identifié certains fossés concernant le statut de la population des espèces animales."Par conséquent, il est difficile pour les agences de la vie sauvage de gérer les ressources si elles ne connaissent pas les nombres exactes ou la distribution", a déclaré Mme Wakhungu. Elle a ajouté que la limite financière a rendu le recensement national difficile. "Cependant, des données exactes sont requises pour le statut du rapport de la vie sauvage, qui...
(AFP 26/11/13)
LA HAYE, 26 novembre 2013 (AFP) - Le président kényan Uhuru Kenyatta devra être présent à son procès pour crimes contre l'humanité sauf exceptions qui seront examinées au cas par cas, a décidé mardi la Cour pénale internationale."En règle générale, M. Kenyatta devra être présent au procès", a indiqué la CPI dans un communiqué. "Toutes les demandes futures d'être dispensé d'assister à des parties du procès seront examinées au cas par cas".La CPI a de la sorte inversé un précédent jugement du 18 octobre autorisant M. Kenyatta à ne pas assister à l'ensemble des audiences de son procès, mettant en avant ses "fonctions exigeantes". Le procès, plusieurs fois reporté, doit s'ouvrir le 5 février.La Cour a expliqué avoir retiré son...
(Xinhua 26/11/13)
Le secrétaire kényan aux Technologies à l'Information et des Communications (TIC), Fred Matiangi, a exprimé l'engagement du Kenya à promulguer la législation nécessaire sur les crimes virtuels tout en travaillant avec ses partenaires au niveau régional et international pour réduire le problème.« Avec une pénétration Internet d'environ 16 millions, les applications des TIC telles que les services de E-gouvernement ont facilité le développement du pays. Malheureusement, les mêmes gains sont menacés par les criminels virtuels, dont l'objectif est de compromettre illégalement les systèmes en ligne », a déclaré M. Matangi lors d'une conférence à Nairobi organisée par les Etats- membres du COMESA. La réunion de quatre jours, à laquelle ont participé 17 membres du COMESA, des organismes gouvernementaux, des experts...
(Xinhua 26/11/13)
Le Kenya va mettre en oeuvre une politique d'éducation pour le développement durable dans le cadre de ses projets pour se diriger vers une économie verte, a rapporté lundi l'observatoire environnemental du pays.Ayub Macharia, directeur de l'éduction environnementale de l'autorité nationale de gestion de l'environnement (NEMA), a déclaré aux journalistes à Nairobi que le Conseil environnemental national a approuvé la politique au début du mois de novembre. « Elle sera transmise au gouvernement pour approbation et discutée au parlement avant de devenir loi », a déclaré M. Macharia lors d'une conférence de presse au sujet de la 8ème Conférence du Centre d' expertise régional mondial (RCE) qui aura lieu prochainement.L'événement de cinq jours, qui durera jusqu'à vendredi, réunira plus de...
(Xinhua 26/11/13)
Le président kenyan Uhuru Kenyatta a salué lundi le soutien financier accordé par la Banque africaine de développement (BAD) à l'amélioration d'un réseau routier régional entre la ville côtière de Mombasa et la Tanzanie.S'exprimant à Nairobi lors d'une réunion à Nairobi avec la directrice exécutive de la BAfD pour la région d'Afrique de l'Est, Mulu Ketsela, M. Kenyatta a déclaré que la route Voi-Taveta- Tanzanie contribuerait à améliorer les transports entre les deux pays voisins."La Banque africaine de développement est un soutien pour nous depuis des années. Nous voulons prendre soin de cette relation, en particulier dans le cadre des projets régionaux", a déclaré M. Kenyatta.La BAD finance différents projets de développement dans ce pays d'Afrique de l'Est, y compris...
(APA 26/11/13)
La Directrice générale adjointe d’AFRINIC (African Network Information Center), Anne-Rachel Inne a confié lundi à l’APA à Abidjan qu’à peine 10% de la population africaine ont accès à Internet, en marge de la 19è conférence statutaire de ladite société. " Il n'y a que 40% de la population mondiale qui est connectée. En Afrique, on est à peine 10% de 1,2 milliard", a déclaré la directrice des opérations de la société qui est le registre régional de l'Internet en Afrique. Cette 19è réunion d' AFRINIC planche ainsi sur la question des infrastructures adéquates pour un Internet plus résilient et sécurisé en Afrique. Rythmées par des panels, ateliers et expositions, ces assises doivent à terme émettre des recommandations relatives à la...
(AFP 25/11/13)
NAIROBI, 25 novembre 2013 (AFP) - Les miliciens d'une communauté locale qui bloquaient l'accès à un village d'une communauté rivale dans le nord-ouest du Kenya ont quitté la zone et le "calme a été rétabli", a annoncé lundi la police kényane à l'AFP."Les chefs locaux sont venus parler" aux jeunes miliciens qui ont accepté de se retirer, a indiqué Mboroki Gatiria, porte-parole de la police kényane."Le calme est rétabli (...) la route est rouverte", a-t-elle ajouté, au sujet de l'axe sur lequel des miliciens armés bloquaient la circulation - notamment avec des arbres placés en travers - et empêchaient depuis plusieurs jours l'accès au village de Lorokon.L'accès au village n'est pas encore rétabli, car "il faut retirer les arbres de...
(AFP 25/11/13)
La police kényane a lancé dimanche une opération contre des miliciens d'une communauté du nord-ouest du Kenya qui assiègent un village habité principalement par la communauté rivale Turkana sur fond de conflit territorial, selon les autorités kényanes.Samedi, ces miliciens, supposés appartenir à la communauté Pokot s'étaient emparés de trois postes de police situés à proximité du village de Lorokon, qu'ils assiègent depuis plusieurs jours, et avaient ensuite opposé une "forte résistance" armée aux policiers venus en renfort dans la zone."Des opérations sont en cours (...) pour rétablir l'ordre à Lorokon", a indiqué le Centre national de gestion des catastrophes (NDOC) sur son compte Twitter, sans plus de précision.Aucune information n'était disponible sur l'évolution de la situation. En début de soirée...
(Le Monde 25/11/13)
Le président kényan, Uhuru Kenyatta, et son vice-président et premier ministre, William Ruto, sont accusés par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l'humanité lors des violences post-électorales de 2007-2008. Forts de leur élection à la tête du pays, le 4 mars 2013, ils ont présenté, avec le soutien de l'Union africaine, de la Russie et de la Chine, un projet de résolution devant le Conseil de sécurité des Nations unies pour que soient ajournées les procédures engagées à leur encontre. Le 15 novembre, sept des quinze membres du Conseil de sécurité ont rejeté leur demande, mais le bras de fer entre défenseurs et détracteurs de la cause kényane ne fait que commencer. La Chine a d'ailleurs signalé qu'elle...
(Xinhua 25/11/13)
La Croix-Rouge du Kenya (KRCS) a demandé dimanche au gouvernement de résoudre rapidement les conflits inter-tribaux dans le nord-ouest du Kenya après que des centaines de villageois furent entourés par des miliciens armés depuis cinq jours.Dans un communiqué publié à Nairobi, la Société nationale de la Croix-Rouge a déclaré que un litige territorial entre les communautés Turkana et Pokot a commencé le 18 novembre après que deux hommes Pokot auraient été tués par Turkanas.Le bruit circule que plus de 150 hommes armés de la communauté Pokot ont assiégé le village de Lorogon."Nous exhortons le gouvernement central à régler cette situation sans plus tarder afin de nous permettre d'avoir accès à la population qui ont été entourée", indique le communiqué."Nous avons...
(Xinhua 25/11/13)
L'Ouganda va transmettre la présidence de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) au Kenya après que le Rwanda l'a rejetée, a indiqué lundi un responsable ougandais de haut-niveau.Le ministre d'Etat ougandais aux Affaires internationales Oryem Okello a indiqué aux journalistes que l'Ouganda avait été informé par le Rwanda de sa décision de ne pas accepter la présidence tournante annuelle car le pays avait trop d'affaires intérieures à gérer.Le président rwandais Paul Kagame aurait dû assumer la présidence lors du sommet de la CAE, qui doit se tenir samedi à Kampala, la capitale ougandaise.Lors du sommet de Kampala, les dirigeants ont prévu de signer un protocole pour l'établissement de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Est, le troisième pilier du processus...
(Agence Ecofin 25/11/13)
Environ 2 trillions de shillings (environ 23 milliards $) de placements en obligations ou actions sont aujourd’hui en jeu sur la bourse de Nairobi (Nairobi Securities Exchange) du fait d’un risque d’escalade, dans le bras de fer qui oppose les intermédiaires de bourse au régulateur des marchés financiers (Capital Market Authority).Ces intermédiaires boursiers ont fait savoir qu’ils protestaient contre l’omniprésence de Kung’u Gatabaki, le président du CMA, dont l’absence de régulation claire et nette font peser une hypothèque sur les investissements du NSE.Interrogé sur la question, M. Gabataki a déclaré, selon des médias kenyans, que ses initiatives étaient mal interprétées, expliquant que son but était de faire en sorte qu’il y ait une équité sur le marché financier kenyan afin...
(Agence Ecofin 25/11/13)
Un milliard de shillings. C’est la somme que la Co-operative Bank entend mettre à la disposition des planteurs de café de la région de Nyeri. Objectif : transformer la denrée sur place.Pour y parvenir, la banque entend, grâce à cette somme, financer un entrepôt et le personnel nécessaire à son fonctionnement. Un engagement pris par Gideon Muriuki, le directeur général de l’institution : «Les planteurs de café ont besoin d'un garantie bancaire d’un milliard de shillings pour transformer et commercialiser leurs produits. La Co-operative Bank leur garantira l'argent, un entrepôt et le personnel nécessaire au fonctionnement de l’infrastructure.»Il a en outre invité les planteurs à mettre en commun des ressources afin de parvenir à une réduction notable des coûts opérationnels...
(Xinhua 25/11/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- L'ONU a lancé vendredi dernier l'Année internationale de l'agriculture familiale (AIAF) 2014 afin de souligner le vaste potentiel détenu par les agriculteurs familiaux dans l'éradication de la faim et la conservation des ressources naturelles. Dans les pays développés comme en développement, plus de 500 millions de fermes familiales produisent les aliments qui servent à nourrir des milliards d'êtres humains. Dans de nombreux pays en développement, elles constituent en moyenne 80% de toutes les exploitations agricoles. Au lancement de l'Année internationale à New York ont participé de hauts responsables des Nations Unies, des ambassadeurs auprès de l'ONU, des ministres et des dirigeants de la société civile nommés comme ambassadeurs spéciaux pour l'Année, et dont les...
(Groupe Futurs Médias 25/11/13)
La 3ème Conférence des ministres en charge du développement des ressources minérales aura lieu à Maputo, au Mozambique du 13 au 17 décembre sur le thème: Tirer parti du Projet Afrique Extraction minière pour la Renaissance africaine en vue d'une gestion élargie par l’Afrique. La conférence sera précédée par une réunion des hauts fonctionnaires qui aura lieu du 13 au 15 décembre. Le thème a été délibérément choisie pour approfondir la participation des États membres et de leurs institutions dans la mise en œuvre du Projet Afrique Extraction minière. Le secteur est caractérisé par des relations complexes et des demandes concurrentes, des droits et des revendications. Devenue le premier forum du genre sur le continent, les es ministres africains en...
(Xinhua 23/11/13)
La compagnie pétrolière britannique Tullow Oil a annoncé vendredi sa cinquième découverte consécutive de gisements importants de pétrole dans le nord du Kenya à l'heure où l'exploration pétrolière s'intensifie dans le pays d'Afrique de l'Est.Le Kenya a un potentiel minier considérable, mais les efforts entrepris pour l'exploiter n'ont commencer à s'intensifier qu'au cours des cinq dernières années avec l'octroi de licences commerciales pour la prospection de pétrole, d'or, de charbon, d'énergie géothermique et des terres rares.Pendant des décennies, l'exploration pétrolière ne portait pas ses fruits et se soldait dans la plupart des cas par la découverte de rien de plus que l'équivalent d'une bouteille de pétrole brut. Mais, selon des experts, il y avait encore de grands espoirs pour que...
(AFP 22/11/13)
LA HAYE, 22 novembre 2013 (AFP) - La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé vendredi que le procès pour crimes contre l'humanité du vice-président kényan William Ruto, commencé le 10 septembre, était interrompu jusqu'au 13 janvier à cause de problèmes concernant des témoins. Dans un communiqué, la Cour, basée à La Haye, explique que le procès, qui vise M. Ruto ainsi qu'un ancien patron d'une radio kényane Joshua Arap Sang, rencontrait "des déboires", notamment concernant les témoins. Le procès du président kényan Uhuru Kenyatta, poursuivi pour les mêmes motifs par la CPI, doit commencer le 5 février. MM. Kenyatta et Ruto sont accusés d'avoir fomenté des violences après l'élection présidentielle contestée de 2007, date à laquelle ils se trouvaient dans...
(AFP 22/11/13)
NAIROBI, 22 novembre 2013 (AFP) - Début 2013, les Européens limitaient leurs contacts diplomatiques avec le nouveau président kényan, bientôt jugé devant la Cour pénale internationale. Aujourd'hui, c'est Uhuru Kenyatta qui semble sanctionner leur soutien à la CPI, faisant traîner l'accréditation d'ambassadeurs.Six ambassadeurs nommés - français, allemand, italien, japonais, zambien et irakien - attendent depuis plusieurs mois de présenter leurs lettres de créances à Nairobi."C'est une mesure diplomatique qui reflète une protestation au sujet de la CPI", estime Alex Vines, analyste à l'institut Chatham House, "cela reflète aussi la façon dont les Affaires étrangères kényanes se concentrent sur la CPI".France, Italie et Allemagne soutiennent la procédure pour crimes contre l'humanité de la CPI contre les dirigeants kényans. Le Japon était...
(Xinhua 22/11/13)
Le gouvernement kényan a déclaré jeudi qu'il n'a pas l'intention de perturber les activités des organisations de la société civile et va les engager afin de promouvoir le développement national, les libertés civiles et la cohésion sociale.La secrétaire à la Planification Ann Waiguru a noté qu'à l'exception de quelques clauses litigieuses, le nouveau projet de loi pour réglementer les activités des ONG cherche à injecter de la vitalité dans leurs activités dans le but de les permettre de compléter le gouvernement dans la fourniture des services essentiels aux citoyens.« Nous avons entamé un processus de dialogue et de consultations avec les organisations non gouvernementales en vue de modifier les clauses litigieuses dans la Loi sur les organisations de prestations publiques...
(Agence Ecofin 22/11/13)
Serait-ce la fin de l’épidémie qui a affectée la production kenyane de maïs ? Alors que le mal qui s’est déclaré dans la région de la vallée du Rift en 2011a assez vite atteint des provinces de l’est et de l’ouest du pays, la seule réponse officielle jusque là à été le déracinement des plants et le passage à des cultures alternative comme le manioc, la pomme de terre et le millet.Au bout d’une année, le gouvernement avait estimé à 26 000 hectares de maïs, la superficie dont la production a été détruite. Mais la solution à ce mal semble avoir été trouvée à l'Institut kényan de recherche agricole. En effet, des scientifiques y on développé une variété de maïs...

Pages