Jeudi 22 Février 2018
(Xinhua 16/12/13)
La police kenyane a arrêté un suspect clé de l'attaque à la grenade de vendredi dans la ville de Wajir (nord), qui a fait un mort et 17 blessés. "Avec l'aide des habitants locaux, nous avons réussi à arrêter une personne. Il existe une grande probabilité qu'il figure parmi le groupe d'assaillants", a fait savoir dimanche à Xinhua, le commissaire de la localité de Wajir, Naftali Mun'gathia. Vendredi soir, un groupe d'assaillants ont jeté deux grenades contre un magasin à Mabuyu et un autre dans le marché ADC, avant de tirer sur la foule. "Ces gens (attaquants) ont commencé à tuer people à leur gré. Nous demandons au gouvernment de renforcer la sécurité, faute de quoi tous les non autochtones...
(La Croix 16/12/13)
Le quartier d’Eastleigh, dans la capitale kényane, est en plein développement, mais ses habitants sont souvent suspectés de relations avec les milices chebabs de Somalie. « Repaire de terroristes, de pirates et de criminels ». Cette banlieue pauvre, à quelques kilomètres à l’est du centre-ville de Nairobi, serait peuplée d’environ 250 000 habitants. La plupart sont de l’ethnie somalie, des musulmans majoritaires de Somalie mais présents aussi au Kenya, pays majoritairement chrétien. Ici, pas de route goudronnée : les chaussées défoncées contrastent avec le plan du quartier en damier, construit par les Anglais, où les rues se croisent à angle droit. En ce moment, une entreprise israélienne – partenaire historique du Kenya – bitume la First Avenue, la longue rue qui...
(Xinhua 16/12/13)
Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine a exprimé son inquiétude sur la détérioration de la situation en République centrafricaine, notamment les derniers incidents survenus à Bangui, capitale du pays, et les tensions et les affrontements intercommunautraires et inter-religieux. Lors de sa 408e réunion tenue vendredi à Addis Abeba, le Coneil a décidé d'autoriser une augmentation temporaire de la force de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) jusqu'à 6 000 personnes en uniformes, ce qui fera l'objet d'un examen dans un délai de trois mois, à la lumière de l'évolution de la situation et des besoins sur le terrain et sur la base d'un rapport qui sera présenté par le président de la Commission...
(AFP 14/12/13)
Une personne a été tuée et trois grièvement blessées dans une double explosion sur un marché de la localité de Wajir, dans le nord-est du Kenya, à une centaine de km de la frontière somalienne. "Il y a eu deux fortes explosions (...) sur le marché" hier soir, peu après 20H00, "il semble qu'il s'agissait d'engins explosifs artisanaux", a déclaré un haut responsable de la police de Wajir, ayant requis l'anonymat.
(Xinhua 14/12/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, a fait vendredi le bilan des activités de son département au cours d'une année "très active", passant en revue les situations en République démocratique du Congo (RDC), au Mali, au Soudan, au Soudan du Sud, en Syrie et en République centrafricaine. Il a parlé des améliorations constatées dans la conduite des opérations de maintien de la paix par l'ONU, notamment en termes de qualité et de réduction des coûts, selon un communiqué de l'ONU. M. Ladsous a insisté sur la nécessité de poursuivre ces efforts en mettant l'accent sur la qualité des services fournis, la formation des Casques bleus et les partenariats...
(Burundi– AGnews 13/12/13)
A Naïrobie, au Kenya, ce jeudi 12 décembre 2013, le très populaire président africain du Burundi,S.E.Nkurunziza Pierre, accompagné de son épouse Mme Denise Nkurunziza, ont assisté aux cérémonies marquant le 50ème anniversaire de l’Indépendance du Kenya.Dans la rue Kenyanne, l’esprit des combattants Mau Mau était dans toutes les pensées. Avec la présence du Président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, les TAMTAMs des fameux Tambours Royaux du Burundi s’étaient joints pour faire passer le message à celui-ci… Ces guerriers kényans avaient joué un rôle déterminant dans la lutte pour l’indépendance du Kenya. Le 12 décembre 1963 est le jour où le Kenya a hissé pour la première fois son drapeau national. Le Jour de l’Indépendance … C’était le légendaire feu Kenyatta,...
(RFI 13/12/13)
Les festivités ont commencé dès minuit avec le drapeau kenyan érigé dans les jardins de l’Uhuru où, il y a 50 ans, le « père de la nation » Jomo Kenyatta a proclamé la fin de la colonisation britannique. Pour de nombreux Kenyans, l’heure est au bilan. Le Kenya célèbre ce jeudi 12 décembre le cinquantième anniversaire de son indépendance. Colonie britannique entre 1895 et 1963, le Kenya fut le 35ème pays d’Afrique à se doter d’une Constitution, d’un drapeau et d’un hymne national. A 00 heure pile du 12 décembre 1963, dans le cadre d’une cérémonie solennelle à l’Uhuru Gardens (« les Jardins de la liberté »), à Nairobi, le drapeau du nouvel Etat fut hissé et le gouverneur...
(Xinhua 13/12/13)
L'humeur du Carnaval a gagné le Kenya, alors que le pays a lancé les festivités pour célébrer les 50 ans d'indépendance du pays. C'est la joie dans tout le pays est-africain, alors que le président kényan Uhuru Kenyatta incite les citoyens à faire la fête pendant trois jours. Les célébrations intitulées "Le Kenya a 50 ans" sont les premières du genre dans l'histoire moderne du pays. La capitale Nairobi est ornée de rouge, de vert, de blanc et de noir pour refléter la diversité du Kenya, sa culture riche, la paix et l'unité. Les drapeaux et autres objets promotionnels ont été placés dans différents bâtiments et points stratégiques du centre-ville pour refléter l'humeur du carnaval. Le long de la Mombasa...
(RFI 13/12/13)
Tout comme son idole sud-africaine, la marathonienne Tegla Loroupe, originaire de la vallée du Rift met sa notoriété au service de la paix en Afrique. A l’évocation de Mandela, Tegla Loroupe esquisse un sourire extatique. Elle, qui a grandi à Kapsoit, dans un village du fin fond de la vallée du Rift, en pays pokot (au nord-ouest du Kenya) ne peut qu’être fascinée par ce faiseur de paix : Madiba lui a servi de modèle dès le plus jeune âge. Lui aussi a vu le jour dans un humble hameau avant de conquérir le monde. Des rêves réalisables. Tout comme Tegla, Madiba a dû vaincre bien des préjugés avant de réaliser ses rêves. « C’est pour ça qu’il m’a toujours...
(AFP 13/12/13)
ACCRA, (AFP) - La plupart des Africains croient que leurs hommes politiques peuvent commettre des crimes tels que le vol ou la mauvaise gestion en toute impunité, selon un sondage publié mercredi par un projet de recherche indépendant, Afrobaromètre, mené dans 22 pays producteurs de ressources naturelles, Malgré les tentatives pour améliorer la gouvernance et la transparence dans le secteur des ressources naturelles, la majorité des personnes interrogées déclarent qu'il est difficile de savoir comment le gouvernement utilise l'argent issu de ces productions. Pourtant, la majorité affirme pouvoir s'exprimer et voter librement et aussi pouvoir s'appuyer sur les médias locaux pour demander des comptes au gouvernement. "Ces deux types de perceptions créent des défis intéressants pour les gouvernements qui essaient...
(45enord 12/12/13)
Cinq policiers kényans ont été tués mardi dans l’est du pays, par des hommes armés qui leur ont tendu une embuscade à Liboi, situé à une quinzaine de kilomètres de la Somalie. Deux autres policiers ont été blessés et sont dans un état critique, selon un responsable policier ayant requis l’anonymat, qui a précisé qu’une vaste opération était en cours pour retrouver les tireurs, non identifiés. Si l’attaque de mardi n’a pas encore été revendiquée, les insurgés somaliens shebab sont fortement soupçonnés puisqu’ils avaient revendiqué une attaque contre un commissariat de Liboi en mai dernier, qui avait fait cinq morts – deux policiers et trois civils. En février, sept personnes avaient également été tuées près de Liboi quand des hommes...
(AFP 12/12/13)
NAIROBI, 12 décembre 2013 (AFP) - Le Kenya marquait jeudi le cinquantenaire de son indépendance du Royaume Uni, fier de son rôle de locomotive économique est-africaine, malgré de nombreux défis -- pauvreté, corruption, violences ethniques -- encore à relever. Les festivités ont commencé à minuit, quand le drapeau kényan a été érigé à l'Uhuru Gardens -- les jardins de la liberté --, à l'endroit précis où le drapeau britannique avait laissé la place au drapeau kényan il y a tout juste 50 ans. Dans la journée, le président Uhuru Kenyatta, élu en mars, rejouera un autre moment d'Histoire en s'adressant à la Nation comme son père, Jomo Kenyatta, devenu en 1964 le premier président de la République du Kenya, le...
(AFP 12/12/13)
NAIROBI, 12 décembre 2013 (AFP) - La sécurité a été renforcée jeudi dans la ville côtière de Mombasa après une attaque à la grenade manquée contre un minibus transportant deux touristes britanniques, rare agression dirigée spécifiquement contre des touristes au Kenya, a indiqué la police locale. La grenade a heurté le véhicule avant d'atterrir au sol sans avoir explosé, a précisé la police. "Nous avons renforcé la sécurité dans la région", a ajouté Robert Kitur, chef de la police de Mombasa. Le Kenya fête jeudi le cinquantenaire de son indépendance du Royaume-Uni. mom-aud/de
(Xinhua 12/12/13)
Les autorités kenyanes ont rapporté que plus de 5 000 agents de police avaient été déployés à des positions stratégies à Nairobi et ailleurs dans le pays pour maintenir la sécurité avant la fête nationale qui marquera ses 50 ans d'indépendance jeudi. Le commandant de la police du comté de Nairobi, Benson Kibui, a déclaré que la sécurité serait renforcée au parc d'Uhuru où doit être hissé à minuit le drapeau national, ainsi qu'au stade de Kasarani, un édifice construit par une entreprises chinoise où auront lieu les principales activités jeudi. « Nous sommes là pour assurer la sécurité de tous et en particulier pour maîtriser les terroristes ou autres bandes qui auraient des plans contraires », a déclaré mercredi...
(RFI 12/12/13)
Un rapport de la police new-yorkaise offre de nouveaux éléments au sujet de l'attaque terroriste contre le centre commercial de Nairobi, Westgate, fin septembre 2013. Le document de 34 pages se fonde sur l'enquête menée par la police de New York et sur des informations relayées par des sources publiques. En retraçant la chronologie des événements, il émet une hypothèse édifiante : les terroristes ont pu s'échapper. Après l’attaque du centre commercial de Nairobi, la police new-yorkaise avait envoyé des enquêteurs au Kenya. Dans leur rapport, on peut lire qu'un des quatre terroristes a été blessé à la jambe gauche le samedi 21 septembre à 12h45, et qu'à 13h30 ils convergent tous dans le supermarché Nakumatt. A 19h00, ils se...
(Xinhua 12/12/13)
Le Kenya va construire cinq stades dans tout le pays pour accroître ses chances d'organiser les prochains grands événements sportifs internationaux. Le secrétaire du kényan aux Sports, Hassan Wario, a promis mercredi qu'en même temps que les constructions, tous les stades délabrés seront réhabilités pour qu'ils répondent à des normes acceptables. « La construction des nouvelles arènes augmentera la prouesse sportive du Kenya dans un monde où le sport est un grand commerce et où les gouvernements du monde entier investisse massivement dans les meilleures installations », a-t-il ajouté.
(RFI 12/12/13)
La 17e conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique s’est terminée, ce mercredi 11 décembre, au Cap en Afrique du sud.L’accent a été mis sur la nécessité de poursuivre les investissements pour mieux contrôler la maladie et mettre tous les patients qui en ont besoin sous traitement.La moitié n’y a toujours pas accès.Début décembre, les donateurs se sont engagés à verser 12 milliards de dollars sur trois ans au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.Une augmentation de 30% par rapport au dernier appel de fonds, mais les besoins sont estimés à 15 milliards.Cette conférence a bien sûr été marquée par la disparition de Nelson Mandela, qui s’est toujours engagé...
(Xinhua 12/12/13)
Le continent africain a maintenu une croissance économique relativement forte en 2013, malgré les effets inévitables du marasme en Europe et aux États-Unis. La croissance économique, particulièrement en Afrique subsaharienne, a relativement bien rebondi depuis 2009, lorsque la croissance mondiale était significativement réduite. Le Fonds monétaire international (FMI ) avait prédit que l'économie de la région augmenterait d'environ 5% cette année et de 6% l'an prochain . "Nous assisterions alors au retour de niveaux de croissance très élevés dans la région, comme avant la crise mondiale", a déclaré Antoinette Sayeh, directrice du Département de l'Afrique du FMI, dans une interview récente accordée à Xinhua. Scott Firsing, directeur de l'Ecole internationale d'Amérique du Nord (North American International School, NAIS), basée à...
(AFP 11/12/13)
NAIROBI, 11 décembre 2013 (AFP) - Le Kenya marquait jeudi le cinquantenaire de son indépendance du Royaume Uni, fier de son rôle de locomotive économique est-africaine, malgré de nombreux défis -- pauvreté, corruption, violences ethniques -- encore à relever. Les festivités ont commencé à minuit, quand le drapeau kényan a été érigé à l'Uhuru Gardens -- les jardins de la liberté --, à l'endroit précis où le drapeau britannique avait laissé la place au drapeau kényan il y a tout juste 50 ans. Dans la journée, le président Uhuru Kenyatta, élu en mars, rejouera un autre moment d'Histoire en s'adressant à la Nation comme son père, Jomo Kenyatta, devenu en 1964 le premier président de la République du Kenya, le...
(France TV Info 11/12/13)
Après l'attaque du centre commercial Westgate, à Nairobi (Kenya), le rapport de la police new-yorkaise, qui a envoyé des enquêteurs sur place, publié mardi 10 décembre, n'est pas tendre. Non seulement, les quatre terroristes responsables de l'attaque pourraient avoir pris la fuite avant l'assaut, mais un policier a été tué par les soldats, faute d'une communication efficace. Enfin, les forces de l'ordre ont profité de l'assaut pour piller le centre commercial, selon ce rapport. L'attaque du Westgate a duré quatre jours en septembre et fait au moins 67 morts. Elle a été revendiquée par des islamistes somaliens shebabs. Ils ont dit avoir agi en représailles à l'intervention militaire kényane menée contre leur mouvement dans le Sud somalien depuis fin 2011...

Pages