| Africatime
Dimanche 21 Décembre 2014
(Xinhua 20/12/14)
Le Kenya, la Tanzanie et la Zambie se sont entendus sur un projet d'interconnexion électrique évalué à 1,4 milliard de dollars qui vise à favoriser le commerce d'électricité et à promouvoir l'intégration économique régionale. Dans un communiqué publié ce vendredi, le ministère kényan de l'Energie et du Pétrole indique que le mémorandum d'entente signé cette semaine définit les principes qui régiront la relation entre les trois pays au cours de la réalisation de la ligne électrique interconnectée. "Le projet sera l'occasion de renforcer les réseaux dans les trois pays et va permettre des économies d'échelle...
(Agence Ecofin 20/12/14)
Le groupe Equity Bank ne pourra finalement pas démarrer la fourniture en phase test de son service de Mobile Money avec la carte SIM fine en janvier 2015. La société avait pourtant obtenu l’aval de l’Autorité des communications du Kenya (CCK) pour déployer ce service pendant une année sur le réseau mobile de Safaricom, et ce malgré les inquiétudes sécuritaires formulées par l’opérateur de téléphonie mobile. Les craintes de Safaricom, rejetées par le régulateur télécom, ont été soulevées par une autre partie, Kituo Cha Sheria lobby group, et prises en compte par la Cour suprême. Dans une plainte, l’homme d’affaires Bernard Murage, patron du Kituo Cha Sheria lobby group, a demandé à la Cour suprême d’empêcher Equity Bank de déployer...
(AFP 19/12/14)
Le président kényan Uhuru Kenyatta a promulgué vendredi une nouvelle loi controversée sur la sécurité, adoptée la veille dans une ambiance chaotique, assurant qu'elle ne violait pas les droits fondamentaux des Kényans, comme l'affirmaient ses détraceteurs. Il a critiqué l'attitude "déplorable" des députés de l'opposition qui ont tenté jeudi de s'opposer à l'Assemblée au vote par acclamation de cette loi, adoptée au milieu des cris, des huées, des jets de projectiles divers, d'échauffourées et d'un pugilat. "Les inquiétudes soulevées par...
(RFI 19/12/14)
Au Kenya, l’Assemblée nationale kényane a adopté ce jeudi 18 décembre une loi très controversée. C’est dans un chaos et une foire d’empoigne au Parlement entre l’opposition et la coalition au pouvoir que les amendements pour durcir la législation sécuritaire face à la menace terroriste ont finalement été adoptés. Le texte doit encore être approuvé par le président. Les deux camps n’ont cessé de se renvoyer la responsabilité du chaos devant les médias kenyans qui ont dû brièvement interrompre la retransmission des débats. Ce jeudi matin, alors que le président de la commission sécurité tentait de...
(La Nation (Djib) 19/12/14)
Le ministre de la Santé, le Dr. Kassim Issack Osman, a rencontré lundi dernier dans son cabinet ministériel une mission kenyane du centre hospitalier » Aga Khan », sis à Nairobi. Les deux parties ont discuté de la mise en place d’un protocole de partenariat basé sur l’appui technique et la formation des médecins spécialisés dans les domaines de la cardiologie et neurologie. Le ministre de la Santé, le Dr. Kassim Issack Osman, a reçu lundi dernier dans son cabinet...
(AFP 18/12/14)
L'Assemblée nationale kényane a adopté jeudi dans une ambiance chaotique une loi très controversée, visant à renforcer la sécurité dans un pays en proie aux attaques des islamistes somaliens, malgré les tentatives de l'opposition d'empêcher le vote, a annoncé un député. Le gouvernement kényan affirme que ce texte est indispensable à la sécurité du pays, confronté aux attaques des insurgés somaliens shebab, tandis qu'opposition et défenseurs des droits de l'Homme dénoncent une atteinte aux libertés fondamentales. "Je ne suis pas...
(AFP 18/12/14)
L'Assemblée nationale kényane a repris jeudi le vote d'une loi controversée durcissant la législation sur la sécurité dans un chaos indescriptible, l'opposition tentant d'empêcher le scrutin. Le président de l'Assemblée Justin Muturi a relancé en fin d'après-midi le scrutin, suspendu à plusieurs reprises depuis la matinée en raison d'échauffourées, depuis une tribune entourée par l'opposition et cible de livres, papiers et projectiles divers, auxquels des huissiers tentaient tant bien que mal de faire écran. Les cris des députés d'opposition rendaient difficilement audibles la lecture des différents articles et amendements soumis au vote par acclamation. Seule la majorité répondait "aye" (oui)...
(AFP 18/12/14)
Six personnes ont péri et onze ont été blessées dans l'effondrement d'un immeuble dans le centre de Nairobi, a annoncé jeudi la Croix-Rouge kényane, un bilan toujours provisoire alors que les opérations de déblaiement continuent. L'immeuble de quatre niveaux s'est effondré dans la nuit de mardi à mercredi dans le quartier de Makongeni. Le nombre de personnes encore potentiellement bloquées sous les décombres était inconnu. "Le bilan des tués s'élève à six, celui des blessés à onze", a indiqué la...
(AFP 18/12/14)
Le vote d'une loi controversée visant à renforcer la législation en matière de sécurité du Kenya afin d'améliorer la lutte antiterroriste, a tourné jeudi à la foire d'empoigne et a dû être suspendu. "Nous ne pouvons permettre à cette Chambre de bafouer la Constitution", avait lancé, debout, John Mbadi, député de l'opposition, alors que le président de la Chambre, Justin Muturi, venait de refuser toutes les demandes de celle-ci de reporter le scrutin, entamé dans une ambiance électrique. L'opposition et...
(AFP 18/12/14)
Les députés kényans ont entamé jeudi des débats qui s'annoncent animés en vue du vote d'un projet de loi destiné à renforcer la législation en matière de sécurité du Kenya, un projet très critiqué par l'opposition et les défenseurs des droits de l'homme. Mercredi, des commissions parlementaires réunissant des députés des deux grandes coalitions - présidentielle Jubilee et Cord de l'opposition - n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente sur le texte, malgré quelques modifications "cosmétiques" selon l'opposition.
(RFI 17/12/14)
Les autorités kényanes ont décidé de dissoudre les ONG soupçonnées de terrorisme ainsi que celles qui n’ont pas publié leurs comptes, comme le requiert la loi. Des centaines d’organisations sont dans la ligne de mire. Cette décision survient après les attaques terroristes à Mandera, dans le nord-est du pays. Pas moins de 510 organisations dissoutes, leurs comptes bancaires gelés et les permis de travail pour leurs expatriés révoqués. La plupart sont des petites structures locales. Fazul Mohamed, le directeur du...
(Xinhua 17/12/14)
La Zambie a conclu avec le Kenya et la Tanzanie un accord d'interconnexion des réseaux électriques visant à promouvoir les échanges d'électricité et l'intégration économique de la région, a rapporté mardi le Zambia Daily Mail. Cet accord de 1,2 milliard de dollars pose des principes qui définiront les relations entre ces trois pays dans le développement de la ligne électrique qui les reliera. Le ministre zambien des Mines, de l'Énergie et de l'Eau, Christophe Yaluma, a déclaré lors de la...
(AFP 16/12/14)
Les autorités kényanes ont dissous mardi 510 ONG et associations diverses, dont 15 accusées de recueillir des fonds pour financer des activités "terroristes", les autres pour n'avoir pas publié leurs comptes conformément à la loi. Le Conseil de Coordination des ONG, administration de régulation, a indiqué dans un communiqué "avoir radié 510 organisations pour non-respect de la loi". "Certaines ONG ont été et continuent d'être utilisées pour des activités criminelles, notamment comme circuits de financement du terrorisme au Kenya et dans la Corne de l'Afrique", a poursuivi le Conseil assurant avoir "gelé leurs comptes bancaires et transmis les informations les concernant aux agences de...
(AFP 16/12/14)
Deux marathoniennes kényanes, Viola Kimetto et Joyce Kiplimo, ont été suspendues deux ans pour dopage après avoir été contrôlées positives à la norandrostérone (anabolisant), a annoncé mardi la Fédération kényane d'athlétisme (AK). Ces suspensions font suite à la révélation choc en octobre du contrôle positif à des substances interdites de la Kényane Rita Jeptoo, considérée comme la meilleure marathonienne au monde. Kimetto, 33 ans, a été contrôlée positive à cette hormone interdite lors d'un test urinaire au marathon de Macao...
(Xinhua 16/12/14)
Une organisation de défense des médias du Kenya a exprimé lundi ses inquiétudes à l'égard du projet de loi de lutte contre le terrorisme actuellement envisagé et débattu au Parlement Le président du Conseil des médias du Kenya, Peter Wakoli, a déclaré aux journalistes à Nairobi que certaines dispositions du Projet de loi portant amendement aux lois sur la sécurité pourraient avoir un impact négatif sur l'industrie des médias. "Nous avons la ferme conviction que le terrorisme ne sera pas éliminé en adoptant des mesures extrêmes qui érodent les garde- fous constitutionnels", a déclaré M. Wakoli, ajoutant que certaines sections de ce projet de loi étaient...
(AFP 15/12/14)
Nairobi - Des défenseurs des droits de l'Homme se sont insurgés dimanche contre un projet du gouvernement kényan de durcir la législation en matière de sécurité pour répondre aux attaques des islamistes somaliens shebab, estimant que cela risquait de refaire du pays un Etat policier. Human Rights Watch et Amnesty International ont estimé dans un communiqué commun que les amendements législatifs débattus au Parlement étaient d'une grande portée et, s'ils étaient adoptés, limiteraient les droits des détenus et des accusés...
(Le Figaro 15/12/14)
Au Kenya, les agresseurs qui avaient déshabillé et violenté une femme sur place publique ont été inculpés après une forte mobilisation féminine. Sur le continent africain et au sein de la diaspora, des voix s’élèvent contre l’oppression des femmes. La créatrice du hashtag #MyDressMyChoice et d'autres militantes nous parlent de leur engagement. Atieno Nyar South est une Kenyane de 32 ans, ni ministre, ni leader d'opinion. Mais les quelques mots qu’elle a trouvés pour dénoncer les agressions contre les femmes...
(BBC 13/12/14)
Alors que les troupes kenyanes continuent de lutter contre les combattants d’Al-Shabab en Somalie, la propagande extrémiste du groupe islamiste vise les jeunes hommes désabusés des quartiers les plus pauvres du Kenya. S’il portait un maillot de football et une casquette de baseball arborant "New York", un jeune homme de 24 ans interviewé par la BBC ressemblerait à n’importe quel autre jeune Kenyan. Mais il a bel et bien été recruté et rémunéré par le groupe Al-Shabab. Des témoins ont...
(AFP 12/12/14)
Un policier kényan a été abattu et deux autres blessés dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'attaque de leur commissariat par des hommes armés dans la région de Kilifi (sud), sur la côte kényane, selon des responsables locaux. "Nous avons perdu un policier dans l'attaque", a déclaré Albert Kobia, le préfet du département de Kilifi, situé au bord de l'océan Indien, à quelque 55 km au nord-est de Mombasa, deuxième ville du Kenya et principal port d'Afrique de...
(AFP 12/12/14)
Une semaine après l'abandon des poursuites contre le président kényan, la Cour pénale internationale a avancé dans la procédure contre deux proches de l'ancien chef d'Etat ivoirien Laurent Gbagbo, au risque de se voir encore taxée de pratiquer une "justice des vainqueurs". La CPI a décidé jeudi de confirmer quatre charges de crimes contre l'humanité contre Charles Blé Goudé, qui a du même coup été renvoyé en procès, et a sommé la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l'épouse...

Pages