| Africatime
Jeudi 11 Février 2016
(AFP 11/02/16)
Deux athlètes kényanes, convaincues de dopage, accusent le directeur général de la Fédération kényane d'athlétisme (AK) de leur avoir demandé un pot-de-vin courant 2015 pour atténuer la durée de leur suspension, ce qu'il dément. Francisca Koki Manunga (400 m haies) et Joyce Zakari (400 m) avaient été contrôlées positives à un produit masquant interdit lors des Mondiaux d'athlétisme de Pékin en août 2015. Fin novembre, la Fédération kényane les suspendait pour quatre ans. Le 16 octobre 2015, un mois avant que leur suspension ne tombe, "le directeur général de la Fédération kényane, Isaac Mwangi, nous a demandé de lui verser 2,5 millions de shillings" (environ 21.000 euros) en échange de suspensions allégées, a affirmé jeudi...
(Jeune Afrique 11/02/16)
Uhuru Kenyatta sait tout ce qu'il a à gagner en s'attaquant à la CPI. Poursuivi pour crimes contre l’humanité à la suite des violences postélectorales de 2007-2008 (plus de 1 000 morts), le président kényan s’est posé en victime du racisme supposé de la Cour – une posture qui a facilité son élection en 2013, en tandem avec son vieil ennemi et néanmoins coaccusé William Ruto. Un an plus tard, la CPI a abandonné le dossier Kenyatta (mais pas celui de Ruto), Nairobi bloquant toute enquête sur le terrain. Tacticien soucieux de son électorat, Kenyatta est depuis lors à la pointe du combat contre la Cour, à qui il reproche notamment de ne s’attaquer qu’aux Africains. Fin janvier, lors du...
(AFP 10/02/16)
Nick Mwendwa a été élu président de la Fédération kényane de football (FKF) mercredi et succède à Sam Nyamweya qui s'était retiré de la course juste avant le vote. Nyamweya fait partie des dirigeants du football kényan sous le coup d'une enquête pour tentative présumée de fraude portant sur un montant de plus de 168.000 dollars (environ 153.000 euros). La police du pays avait recommandé son inculpation fin décembre. Fondateur et président du club des Kariobangi Sharks (2e div. kényane), Nick Mwendwa, 37 ans, a devancé lors de l'élection Ambrose Rachier, président du Gor...
(Al-Watwan 10/02/16)
«Institution, décentralisation et transformation structurelle en Afrique de l’Est,» tel est le thème de la 20ème réunion du Comité intergouvernemental d’experts (Cie), qui se tient du 8 au 11 février à Nairobi. Organisé par le bureau sous-régional de la Commission économique pour l’Afrique (Cae), ce rendez-vous, qui réunit les représentants des quatorze pays membres, se penche sur les voies et moyens de faire de la décentralisation un levier du développement économique de la sous-région.
(AFP 09/02/16)
Le Kenya pourrait renoncer à participer aux jeux Olympiques de Rio (5-21 août) si l'épidémie de virus Zika, qui sévit au Brésil, s'aggrave encore, a laissé entendre le président du Comité national olympique kényan (NOCK), cité mardi par la presse locale. "Si le virus Zika est grave, alors nous ne participerons pas aux Jeux. Nous n'exposerons pas nos jeunes. La santé de nos athlètes est plus importante que les Jeux (...) Mais si Zika n'est pas si dangereux que ça,...
(AFP 09/02/16)
Furieux d'avoir perdu son argent au casino, un joueur a tué à l'épée deux responsables de l'établissement avant d'être lynché par une foule en colère dans la nuit de lundi à mardi à Nairobi, a indiqué la police kényane. Le joueur, un Tanzanien, a vu rouge après avoir perdu les 30.000 shillings kényans (environ 300 dollars) qu'il avait en poche en débutant sa soirée. Devant le refus de la responsable du casino de lui prêter de l'argent pour se refaire,...
(Financial Afrik 09/02/16)
La Banque africaine de développement (BAD) continue dans sa dynamique de mobilisation de fonds pour son programme axé sur la transformation de l’agriculture en Afrique. Le secteur agricole kényan vient ainsi de bénéficier dans le cadre de ce programme, un financement de 62,3 millions de dollars pour l’exécution d’un projet d’irrigation à petite échelle (Sivap) mis en œuvre dans 11 comtés arides et semi-arides du pays. L’accord signé avec la BAD le 4 février dernier, comprend un prêt de 39,5 millions de dollars et 22,8 millions de dollars de subventions. 12 projets...
(APA 09/02/16)
Une opération de sécurité conjointe kenyane et tanzanienne pour traquer les tueurs d’un rhinocéros noir dans la Réserve nationale de Masaï Mara, située dans la vallée du Rift, est en cours, a révélé le service des Forêts et de la Faune du Kenya (KWS) lundi. L’opération fait suite à la découverte de la carcasse d’un rhinocéros mâle dépouillé de ses cornes, près de Sand River, à peine 300 mètres de la frontière entre le Kenya et la Tanzanie, par une...
(Agence Ecofin 08/02/16)
Le laboratoire d'analyses chimiques national kényan vient d'obtenir, du Service national sud-africain des accréditations (SANAS), la permission de tester les résidus de pesticides, ce qui devrait booster significativement les exportations de sa filière horticole. Cette autorisation, qui est en réalité une ré-accréditation, facilitera l'accès des produits agricoles kényans au marché européen qui demeure leur première destination. « Cette ré-accréditation signifie que la compétence du laboratoire est reconnue. Par conséquent, le programme de vérification des résidus de pesticides, qui est capital pour l'exportation des produits vers l'Union européenne, satisfait aux exigences pour...
(Financial Afrik 06/02/16)
La société de paiement numérique et de commerce électronique en Afrique de l’Est, Interswitch a annoncé ce 5 février son intention d’introduire deux systèmes de contrôle de fraudes avancées au Kenya. Ils sont destinés à renforcer la sécurité de la fraude pour les titulaires de cartes bancaires et les institutions financières. Cette innovation permettra de renforcer la protection des consommateurs et les institutions financières. Selon cette Interswitch, les institutions financières auront accès à un «moteur de règles en temps réel »...
(Agence Ecofin 06/02/16)
Les autorités kényanes ont signé avec la Banque africaine de développement (Bad) un accord de financement de 62,3 millions $ pour développer le secteur agricole. Ce montant est constitué d'un prêt s’élevant à 39,5 millions de $ et de subventions d’une valeur de 22,8 millions $. Les fonds financeront l'exécution du Projet d'irrigation à petite échelle (Sivap) mis en œuvre dans 11 comtés arides et semi-arides du pays. Ce financement servira à développer 12 projets d'irrigation couvrant une superficie de...
(Agence Ecofin 05/02/16)
Le ministre des Finances kenyan, Henry Rotich (photo), vient d’annoncer que son pays envisage d’émettre son premier sukuk souverain en 2017 pour financer des projets d’infrastructure. «Le Kenya compte émettre l'année prochaine un sukuk dont le produit sera utilisé pour financer des projets d’infrastructure», a-t-il déclaré lors d’un sommet africain sur la finance islamique tenu fin janvier dernier à Nairobi. «Dans ce cadre, nous allons présenter des demandes d’adhésion à l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à et la Banque islamique de développement », a-t-il ajouté indiquant que les autorités procèderont aussi à...
(AFP 04/02/16)
Au Kenya, pays féru de nouvelles technologies, Uber a fait une entrée fracassante sur le marché en 2015, au grand dam des chauffeurs de taxi, accusés de répliquer en multipliant les actes de vandalisme et les agressions envers leurs concurrents. La société californienne de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) a fait son apparition au Kenya en janvier 2015, à Nairobi seulement, et a rapidement trouvé son public, que ce soit les nombreux expatriés de la capitale ou la classe moyenne kényane. Voir des gens recourir à leur...
(Jeune Afrique 02/02/16)
À la clôture du sommet de l'UA, le 31 janvier à Addis Abeba, le président kényan a plaidé en faveur du retrait des pays africains du statut de Rome (1998) qui fonde la Cour pénale internationale (CPI). Une proposition en ce sens a même été adoptée à huis-clos par l'assemblée des chefs d'État présents. « Je vous demande d’adopter les résolutions du conseil exécutif de l’Union africaine et d’y inclure un nouveau mandat : l’élaboration d’une feuille de route pour...
(La Croix 01/02/16)
Le président du Kenya a décidé le retrait immédiat du projet de réglementation des confessions religieuses (Religious Societies Rules 2015).Celui-ci avait suscité les protestations des évêques catholiques et de responsables d’autres confessions. Dans un communiqué du 28 janvier, parvenu à l’Agence Fides, le président Uhuru Kenyatta annonce le retrait du projet. La décision du président arrive après la rencontre qu’il a eue avec les responsables religieux, lesquels avaient exprimé leurs fortes perplexités concernant le projet de réglementation des activités de culte. Lutter contre les charlatans et les terroristes Ce projet, préparé depuis janvier 2015 par le bureau du procureur général du Kenya, devait...
(Agence Ecofin 30/01/16)
Selon le rapport prospectif 2016 de l’International Data Corporation (IDC), que cite The Nation, le gouvernement kényan a augmenté de 15% son budget de cyber-sécurité. C’est donc la somme de 13 milliards de shillings (127 400 000 dollars) qui a été dédiée cette année à la lutte contre la cybercriminalité croissante. La revue à la hausse de ce budget découle d’une directive présidentielle dont le but final est la protection du système informatique de l’Etat de toute intrusion criminelle. En...
(Agence Ecofin 30/01/16)
Au Kenya, East African Breweries Ltd (EABL), anticipe une nouvelle hausse des taxes sur la bière et parie sur sa marque bas de gamme, Senator Keg. Le brasseur qui avait été confronté, l’an dernier, à une hausse des taxes de 43% soit 100 shillings par litre de bière produite, a dû répercuter en partie celle-ci sur le consommateur en augmentant de 20 shillings le prix de la bouteille. En faisant l’option de l’augmentation de sa production de Senator Keg, EABL...
(BBC 28/01/16)
Le Kenya a entamé une enquête judiciaire contre un juge de la cour suprême soupçonné de corruption. Phillip Tunoi est suspecté d’avoir reçu 2 millions de dollars pour pris une décision en faveur d’Evans Kidero, dont l’élection en tant que gouverneur de Nairobi en 2014 avait été contestée. Phillip Tunoi rejette ces accusations.
(AFP 27/01/16)
Au moins cinq policiers ont été tués par une bombe artisanale sur une route de la côte du Kenya proche de la Somalie, ont annoncé mercredi des sources policières, nouvelle action attribuée aux islamistes shebab après la récente attaque d'une base militaire kényane en Somalie. Un hommage officiel est prévu mercredi au Kenya aux militaires tués lors cette attaque menée le 15 janvier contre une base militaire avancée du contingent kényan à El-Adde, dans la province somalienne méridionale de Gedo,...
(Xinhua 27/01/16)
Les troupes des Forces kenyanes de défense (KDF) déployées sous le mandat de l'Union africaine (UA) en Somalie continueront à pacifier le pays de la Corne de l'Afrique, a annoncé mardi un officiel de l'armée. Le porte-parole des KDF, David Obonyo, a ainsi nié les rumeurs selon lesquelles les soldats kenyans se retiraient des régions du sud de la Somalie, expliquant qu'il ne s'agissait là que de tactiques opérationnelles. Il a indiqué que les soldats kenyans continueront à servir auprès de la mission de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), ajoutant que l'armée ne compte pas pour ...

Pages