Vendredi 23 Juin 2017
(RFI 21/06/17)
La Confédération africaine de football (CAF) a constaté des retards dans l’aménagement de plusieurs stades censés accueillir des matches du prochain Championnat d’Afrique des nations, prévu en janvier et février prochain au Kenya. Si des progrès ne sont pas réalisés d’ici août, la CAF pourrait attribuer le CHAN 2018 à un autre pays. Voilà qui ne plaide pas forcément en faveur d’une Coupe d’Afrique des nations (CAN) en Afrique de l’Est… Alors que la sous-région n’a plus accueilli la compétition phare du football africain depuis 1976, l’un de ses pays les plus riches, le Kenya, semble avoir du mal à organiser le « petit frère » de la CAN, le CHAN. Le Championnat d’Afrique des...
(Autre média 21/06/17)
Le Maroc pourrait organiser le prochain Championnat d’Afrique des nations pour les joueurs locaux, si jamais la CAF décide de retirer l’organisation au Kenya, dont les préparatifs connaissent un retard considérable. Quelques doutes concernant le prochain CHAN se sont installés depuis quelques jours. L’organisation de ce Championnat d'Afrique des nations pourrait être retirée au Kenya. Selon le quotidien arabophone Al Massae daté du 21 juin, cette édition pourrait être confiée au Maroc. D’ailleurs, une commission de la CAF s’est déplacée au Kenya dernièrement pour inspecter l’état d’avancement dans quelques stades.
(AFP 20/06/17)
Au moins huit personnes se sont noyées mardi au large des côtes kényanes et au moins deux autres étaient portées disparues dans le naufrage d'un bateau surchargé reliant l'île de Lamu (est) au continent, a-t-on appris auprès de la police locale. Le naufrage a eu lieu vers 11H00 (08H00 GMT) lorsque de puissantes vagues ont fait chavirer le bateau qui transportait 30 personnes ainsi que des marchandises. Selon Akello Odhiambo, commandant adjoint des forces de police de la région de la côte.
(RFI 20/06/17)
A l’occasion de la Journée internationale des réfugiés, RFI s’est intéressée au sort des réfugiés dans le camp Dadaab, qui fut pendant longtemps le plus grand camp de réfugiés du monde. Qui sont ces réfugiés ? Combien sont-ils ? Pourquoi le Kenya veut-il fermer ce camp ? Dadaab est en réalité un ensemble de camps ceinturant la ville du même nom. C’est en 1991 que le premier camp s’est ouvert pour accueillir ses premiers réfugiés somaliens, suite à la désagrégation de la Somalie qui a depuis plongé dans une guerre fratricide.
(Financial Afrik 19/06/17)
La Commercial Bank of Africa (CBA), appartenant à la famille du président Kenyatta serait intéressée par l’achat de la banque rwandaise Crane Bank Rwanda, filiale du groupe bancaire Ougandais du même nom. L’acquisition de cette dernière sera l’occasion pour la banque familiale d’asseoir sa puissance en Afrique de l’Est, en rajoutant le Rwanda à la liste de pays où elle dispose d’une banque active.
(Agence Ecofin 19/06/17)
(Agence Ecofin) - Le groupe bancaire kényan Commercial Bank of Africa (CBA) a indiqué être parvenu à un accord pour l'acquisition de la filiale au Rwanda, du groupe ougandais Crane Bank. La transaction dont le montant n'a pas été communiqué, et qui doit être validée par la Banque centrale du Rwanda, portera la présence en Afrique de l'est, de CBA, à 4 pays, après le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda. Selon les responsables de la CBA, cette acquisition est guidée...
(Le Défi Média 19/06/17)
Après les Iles Vanilles, Maurice fera partie d’un autre type de destinations combinées, avec le Kenya cette fois. Cette mesure du Budget 2017-2018 est bien accueillie par l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’Ile Maurice (AHRIM). Maurice et le Kenya vont bientôt collaborer dans le secteur touristique. Le projet a été annoncé par Pravind Jugnauth, Premier ministre et ministre des Finances, lors du discours du Budget 2017-2018, le 8 juin. En clair, des séjours combinés entre les deux destinations seront...
(La Tribune 17/06/17)
La tentation de l’atome. Le Kenya y a allègrement succombé sans réserve aucune. Au moment où la tendance mondiale est de "verdir" les sources d’approvisionnement en énergies, la première puissance d’Afrique de l’Est nourrit le rêve de se doter d’une centrale nucléaire pour alimenter les foyers kényans en électricité. Une ambition qui attise la convoitise des puissances et qui escamote les avertissements de Tchernobyl et de Fukushima.
(AFP 16/06/17)
Quatre civils ont été tués et onze personnes blessées quand le bus qui les transportait a heurté vendredi un engin explosif sur une piste du nord-est du Kenya, région en proie à une vague d'attentats perpétrés par les islamistes somaliens shebab, a annoncé un responsable local. "Le véhicule roulait sur une route interdite qui avait été classifiée comme dangereuse à cause de sa proximité avec la frontière (somalienne, ndlr), nous avions déconseillé l'usage de cette route", a déclaré à l'AFP Mohamud Saleh, le plus haut responsable sécuritaire de la région du Nord-Est. "Nous avons perdu quatre personnes dans...
(Agence Ecofin 16/06/17)
Au Kenya, Suleiman Shahbal (photo), le candidat du Jubilee au gouvernorat de Mombasa et son colistier, Anania Mwaboza, ont annoncé qu'ils débloqueraient, s’ils sont élus, 9,6 millions de dollars chaque année, durant tout leur mandat, pour installer les 300 000 squatters (ndlr : occupants illégaux de terres) du comté. «Nous prévoyons de former un conseil qui permettra de mettre de côté des fonds, dans le budget du comté, pour acheter des terres en litige et régulariser les squatters», a expliqué Anania Mwaboza lors d’un meeting dans le comté.
(BBC 15/06/17)
Le pays a manqué de stock de maïs et dépend des importations pour ses aliments de base. Le gouvernement kenyan a commencé à importer du maïs jaune pour alimenter les animaux afin d'atténuer la pénurie dans le pays. Le mois dernier, les autorités ont dû importer du maïs blanc du Mexique lorsque les stocks locaux ont été épuisés. Le maïs blanc est l'aliment de base pour la plupart des Kenyans. Le pays connaît une grave pénurie de ses aliments de...
(AFP 14/06/17)
L'effondrement d'un immeuble de sept étages dans la nuit de lundi à mardi à Nairobi a fait au moins deux morts, dont une femme sortie vivante des décombres mais ayant plus tard succombé à ses blessures, ont annoncé mercredi les autorités kényanes. L'immeuble s'est effondré à Kware Pipeline Embakasi, un quartier résidentiel très pauvre situé non loin de l'aéroport international de Nairobi, au sud-est de la capitale kényane. Lundi soir, les habitants de l'immeuble avaient alerté les autorités après avoir constaté l'apparition de fissures. Une opération d'évacuation d'urgence avait alors été...
(AFP 13/06/17)
Au moins cinq personnes sont portées disparues à la suite de l'effondrement d'un immeuble de sept étages dans la nuit de lundi à mardi à Nairobi, où de nombreux édifices des quartiers populaires ont été construits au mépris de toutes les règles. "Un immeuble de sept étages s'est effondré à Kware Pipeline Embakasi", un quartier résidentiel très pauvre situé non loin de l'aéroport international de Nairobi, au sud-est de la capitale kényane, a déclaré à l'AFP Noellah Musundi, une porte-parole de la Croix-Rouge kényane. "Nous n'avons pas encore beaucoup d'informations sur le nombre exact...
(Xinhua 12/06/17)
Le nombre de touristes chinois qui visitent le Kenya devrait doubler en 2017, selon des services kenyans de marketing touristique. La directrice générale du Conseil du tourisme du Kenya (KTB), Betty Radier, a déclaré à Xinhua à Nairobi qu'environ 69.000 touristes chinois sont arrivés dans le pays en 2016. "Nous avons connu une augmentation du nombre de visiteurs chinois au Kenya dans les six premiers mois de 2017 et nous sommes confiants que nous pourrions doubler cette année le chiffre de l'année dernière", a déclaré Mme Radier...
(Le Monde 10/06/17)
Les attaques des Chabab dans le Nord-Est, à seulement deux mois des élections, rappelle le sombre bilan sécuritaire du chef de l’Etat sortant. Ce sont des attentats sanglants dont on parle peu, voire pas du tout. Et pour cause, ils ont lieu dans le nord-est du Kenya, à la frontière de la Somalie : une zone instable, aride, reculée, à 800 km de Nairobi. Loin des radars des médias kényans et, a fortiori, étrangers. Et pourtant, le bilan est lourd : au moins 30 personnes...
(Xinhua 09/06/17)
Près de 12 000 passagers ont déjà voyagé à bord du chemin de fer à voie normale (SGR) reliant la ville portuaire kenyane de Mombasa et Nairobi, la capitale du pays, au cours de la semaine achevée mercredi, a fait savoir jeudi l'opérateur de cette ligne. Cette voie ferrée de 480 km de long, entrée en service au 1er juin, assure actuellement un service quotidien de Nairobi à Mombasa. D'après l'opérateur, une société affiliée à la China Road and Bridge...
(Xinhua 07/06/17)
La nouvelle ligne ferroviaire SGR reliant Mombasa et Nairobi au Kenya aidera à booster l'économie du pays, a déclaré mardi James Mureu, vice-président par intérim de la Chambre nationale de commerce et de l'industrie du Kenya (KNCCI). La SGR longue de 480 km qui relie la capitale kenyane au port de Mombasa sur l'océean Indien, facilitera le mouvement de marchandises et de personnes entre les deux villes clés du pays, a-t-il expliqué. "Nous nous attendons à ce que la SGR stimule l'économie à travers une amélioration de l'efficacité globale", a fait savoir M. Mureu lors d'un point de presse sur la prochaine...
(BBC 07/06/17)
Les services de santé au Kenya sont paralysés. Les infirmières ont entamé une grève illimitée pour réclamer une hausse de leurs salaires.Quarante-cinq mille membres du Syndicat national des infirmières du Kenya sont entrées en grève. Principale revendication : l'augmentation de leur salaire, promesse du gouvernement depuis un an.
(AFP 06/06/17)
Quatre personnes, dont trois travaillant pour une ONG, ont été tuées mardi lorsque leur véhicule a déclenché l'explosion d'une bombe artisanale sur une route dans l'est du Kenya, qui a subi récemment une série d'attentats de ce type, a annoncé un responsable des autorités locales. "Il y a quatre personnes tuées dans cet événement qui a eu lieu entre Dadaab et Doble," dans la région frontalière de la Somalie, a précisé le commissaire régional, Mohamud Saleh. Trois des personnes décédées travaillaient pour une ONG appelée Adeso, fondée par un militant somalien...
(Xinhua 02/06/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Rose Wangalya était d'excellente humeur mercredi matin lorsque le son des percussions accompagné de chants patriotiques fendait l'air au passage du trajet inaugural du premier train de transport de passagers sur la ligne de chemin de fer à voie normale (Standard Gauge Railway - SGR) entre la ville portuaire kenyane de Mombasa et Nairobi, la capitale du pays. Cette mère d'un enfant savourait chaque instant tandis que le train ultramoderne serpentait dans un paysage magnifique avec à son bord des dignitaires tels que le président Uhuru Kenyatta, qui accompagnait le trajet après avoir inauguré la ligne...

Pages