Vendredi 20 Octobre 2017
(Le Monde 18/10/17)
Le directeur et principal actionnaire du fonds d’investissement Centum pèse plus de 300 millions de dollars. On lui prête volontiers des ambitions politiques. Quinze mai 2015. A Nairobi, le soleil est déjà couché. La capitale kényane ralentit peu à peu. Mais, à la résidence de France, superbe bâtisse coloniale ceinturée d’un parc luxuriant, on rit et on trinque. L’occasion est belle : la remise de la Légion d’honneur à l’homme d’affaires Chris Kirubi. Dans la galerie des fêtes, l’ambassadeur Rémi Maréchaux porte un toast au « self-made-man à la grande intuition », à « l’entrepreneur à succès » ayant au cœur « la culture, la passion », mais aussi « le glamour, le bon vin...
(Xinhua 18/10/17)
Le syndicat kenyan des plantations a démenti lundi les informations selon lesquelles des fermiers de fleurs quittent le pays pour aller s'installer en Ethiopie en raison de fréquents conflits de travail dans cette nation d'Afrique de l'Est. Le secrétaire général adjoint du Syndicat des plantations et des travailleurs agricoles du Kenya (KPAWU), Meshack Khisa, a rejeté les rapports faits par les responsables du comté, les considérant comme alarmistes et irréfléchis. Il a fait savoir que les travailleurs du secteur avaient le droit de réclamer des salaires plus élevés en raison du coût de vie élevé qui avait fait grimper le prix des produits de base. "Les communiqués des gouverneurs concernant la délocalisation des fermiers vers l'Ethiopie sont trompeurs, alarmistes et...
(La Tribune 17/10/17)
Après ses partenariats avec l’Arabie Saoudite et le Qatar, le Kenya veut désormais exporter sa main-d’œuvre vers d’autres pays du Moyen-Orient. Les travaux y afférents ont déjà été lancés. Le suspens et la panique qui entourent la prochaine élection kényane ne paralysent pas pour autant ses différentes institutions. Nairobi entend se battre pour trouver davantage de places pour ses ressortissants sur le marché de l'emploi des pays du Golfe et songe déjà à multiplier les accords d'exportation de la main-d'œuvre...
(La Tribune 17/10/17)
Le Kenya est prêt pour l'introduction des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans son alimentation. D'après l'Exécutif, une loi portant sur la supervision générale et le contrôle du transfert, de la manipulation et de l'utilisation des OGM est déjà dans le circuit législatif. Les organismes génétiquement modifiés (OGM) seront bientôt introduits dans l'alimentation au Kenya. A en croire Willy Bett, ministre kényan des Elevages et des pêcheries, l'Exécutif a déjà introduit une loi pour aider à la supervision générale et au...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Les 6 sociétés d’assurance cotées sur le Nairobi Securities Exchange, le marché financier kényan, ont réalisé collectivement un rendement moyen sur les capitaux de 10,9% au terme du premier semestre 2017, apprend-on des analystes du secteur dans ce pays. Cette performance qui s'inscrit en hausse de près de 2 points, en comparaison aux 9% de rendement moyen sur les capitaux, réalisé à la même période en 2016. Globalement, ces entreprises ont bénéficié des retombés de la diversification des sources de...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Au Kenya, Zarara Oil & Gas, filiale de Midway Resources International a annoncé avoir reçu le feu vert de l’agence nationale de l’environnement (Nema) pour le forage de deux puits de gaz naturel au large de Lamu. Il s’agit des puits Pate-2 et pate-3. Selon The East African, le premier sera foré avant la fin de l’année et le second, plus tard pendant le premier semestre de l’année suivante. Le forage de Pate-2 devrait durer 120 jours et une plateforme...
(Agence Ecofin 16/10/17)
Des investisseurs constitués de banques et d'institutionnels ont accordé des financements à hauteur de 80 millions $, à M-Kopa Solar, une société kényane qui distribue de l'énergie électrique à la demande, via l'installation de kits solaires. Une part de ce financement a été obtenue via un prêt syndiqué de 55 millions $ mobilisés autour de Stanbic Bank of Kenya qui, en plus de ses 9 millions $ apportés en fonds propres, a collecté des fonds auprès du Commonwealth Development Corporation,...
(RFI 13/10/17)
Une journée riche en tension s'ouvre au Kenya ce vendredi. L'opposition maintient son mot d'ordre de manifester après que le gouvernement a interdit tout rassemblement dans le centre des grandes villes. A Nairobi, cela faisait des semaines que les commerçants se plaignaient des manifestations de l'opposition qui ont souvent été émaillés de violences, synonymes de fuite des clients. Plus généralement, l'économie kényane, face à l'incertitude politique, a perdu de son dynamisme. Avec l’incertitude politique, c’est tout le climat des affaires...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(Xinhua 12/10/17)
Le Kenya a annoncé mercredi la création d'un groupe de travail national pour superviser la commercialisation du coton génétiquement modifié au cours des cinq prochaines années. Le secrétaire à l'Agriculture, au Bétail et à la Pêche, Willy Bett, a déclaré que l'équipe renforcerait la capacité des acteurs concernés impliqués dans le lancement du coton génétiquement modifié. "Le gouvernement est déterminé à exploiter les bénéfices des biotechnologies pour aider à améliorer les moyens de subsistances ruraux, à créer des emplois et...
(Le Monde 12/10/17)
Le groupe français et ses concurrents sont en embuscade pour reprendre des magasins du distributeur en difficulté. Le Nakumatt de Lavington, un quartier huppé de Nairobi, a pour l’instant échappé à la fermeture. Mais ses rayons désertés par les consommateurs, malgré l’heure de pointe, témoignent de l’ampleur de la crise que traverse cette enseigne jusqu’ici emblématique de l’économie kényane, la première d’Afrique de l’Est. Les bacs à légumes vides, hormis quelques oignons en fin de stock, les produits frais inexistants,...
(Xinhua 12/10/17)
Les flux financiers illicites pourraient faire obstacle à l'Afrique dans sa quête pour réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) pour l'horizon 2030, a déclaré mercredi une responsable des Nations unies. Aida Opoku-Mensah, conseiller spécial pour les ODD auprès de la Commission économique pour l'Afrique, a déclaré à Xinhua à Nairobi que ce continent perdait environ 50 milliards de dollars par an en recettes fiscales siphonées en direction de comptes offshore. "Cette perte de ressources continue sape les efforts de...
(AFP 11/10/17)
"Le temps pour une interview? Je n'ai que ça en ce moment, du temps". Moue en coin, le front perlé de sueur, Owino Onyango n'hésite pas à délaisser sa forge aux murs de tôle cabossée dans le bidonville de Kibera, à Nairobi, pour parler affaires et politique. "Les affaires dépendent de la politique et, si ça ne va pas du côté de la politique, ça ne va pas non plus du côté des affaires", peste cet homme de 64 ans,...
(Xinhua 11/10/17)
Les coûts élevés des échanges et la faiblesse des services logistiques entravent les investissements étrangers directs et la croissance économique dans la région de l'Afrique de l'Est, a déclaré mardi le secrétaire principal kenyan au Commerce, Chris Kiptoo. Le responsable kenyan a noté que la logistique performante réduirait le coût des importations, et serait vitale pour les producteurs qui veulent participer aux cercles de production mondiaux et éventuellement se lancer dans de nouvelles affaires. "L'amélioration de la logistique comprend plusieurs...
(Agence Ecofin 11/10/17)
Lendable, une entité spécialisée dans l’octroi de petits prêts, a annoncé la disponibilité de ses fonds aux banques kényanes de moyenne importance. Ces dernières ont désormais accès à un fonds de 671 millions de shillings (6,44 millions $) mobilisés par la fintech américaine, a-t-on appris de sources médiatiques locales D’après Daniel Goldfarb (photo), co-fondateur de la plateforme Lendable, ces fonds ont été apportés par des investisseurs et des Fintech américaines tels que KawiSafi Ventures, Omidyar Network ou encore Fenway Summer...
(Agence Ecofin 11/10/17)
Le Kenya devrait bénéficier d'une enveloppe financière d’environ 9,3 milliards de shillings (89 millions $) mobilisée par la Banque africaine de développement (BAD) pour aider à améliorer l'accès à l'énergie en Afrique. Les fonds ont été levés grâce à une obligation de dix ans vendue au troisième plus grand assureur-vie japonais, Dai-ichi Life Insurance Company. Cette levée de fonds fait partie des priorités de l’institution panafricaine visant à aider le continent à atteindre l'accès universel à l'électricité d'ici 2025, avec...
(Agence Ecofin 10/10/17)
State Bank of Mauritius Holdings (SBM), la deuxième plus grande banque de Maurice a émis une offre non contraignante pour la reprise partielle la banque kényane en difficulté, Chase Bank. « Nous espérons que la transaction proposée par SBM soit finalisée d’ici la fin de l’année 2017 », a indiqué la banque centrale du Kenya (CBK) dans un communiqué. Rappelons qu’en juin 2017, SBM Holdings et le groupe français Société Générale étaient annoncés par des médias locaux comme étant les...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Stanbic Bank Kenya a trouvé un accord avec le groupe d’assurance sud-africain Sanlam Insurance avec, en ligne de mire, le développement des services de bancassurance. La banque cotée sur la bourse de Nairobi commercialisera les produits d’assurance de Sanlam dans ses différentes agences. Pour un début, seules les produits d'assurance automobile individuelle et de protection de domicile, seront intégrés dans cet accord modifié, qui prévoyait initialement des produits d’assurance-vie. Stanbic et Sanlam Insurance ont fait savoir qu’ils avaient beaucoup investi...
(RFI 07/10/17)
Vendredi 6 octobre se sont achevées les Rencontres Africa à Tunis et Nairobi. Au Kenya, IHub, le pionnier des espaces de cotravail et d'incubation d’entreprises numériques a presque 10 ans. Depuis l’an dernier, il vit un tournant, recherchant à tout prix la viabilité financière. Et ça commence par son installation dans des locaux tout neufs. Reportage à Nairobi de notre envoyée spéciale, Aabla Jounaïdi Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171007-kenya-ihub-accelere-course-viabilite...
(RFI 06/10/17)
Deuxième et dernier jour, ce vendredi 6 octobre, des « Rencontres Africa », le forum d’affaires franco-africain organisé dans trois villes différentes sur le continent : Abidjan en début de semaine, Tunis et Nairobi ce jeudi et vendredi. A Nairobi, ce rendez-vous des affaires se veut optimiste, malgré le climat tendu en vue d’un nouveau scrutin présidentiel décidé par la justice. Les autorités françaises, qui organisent cet évènement, veulent faire passer le message que la France sera bien présente pour...

Pages