Jeudi 17 Août 2017

Le Kenya émet une alerte au choléra

Le Kenya émet une alerte au choléra
(Xinhua 19/05/17)

Le comté de Nairobi au Kenya a publié jeudi une alerte sur une éventuelle épidémie de choléra dans la capitale kenyane après la confirmation de cinq cas.

Le chef de la santé du comté de Nairobi, Bernard Muia, a déclaré que les patients ont contracté le pathogène mortel d'origine hydrique de leurs parents qui avaient voyagé de la partie occidentale du Kenya samedi pour assister à un mariage à Karen, dans la banlieue de Nairobi.

M. Muia a indiqué par ailleurs que trois décès non confirmés dans un district résidentiel à Nairobi ont été signalés, qui font pourtant l'objet d'une analyse. Il a déclaré que les victimes étaient soupçonnées d'avoir voyagé pour rendre visite à des proches dans la zone résidentielle de Komorock après leur retour du mariage.

"Il y a une épidémie de choléra à Nairobi et les victimes reçoivent des soins à l'hôpital de Nairobi. Elles sont en état stable. Jusqu'à présent, nous avons cinq cas qui ont été confirmés au laboratoire", a affirmé M. Muia.

Il a déclaré que les agents de santé ont lancé une campagne de surveillance dans toute la ville pour s'assurer que d'éventuels nouveaux cas soient détectés en temps opportun.

Le responsable a précisé que six centres de surveillance à Nairobi ont été réactivés, et a conseillé aux habitants d'être vigilants aux synptômes de diarrhée, vomissements et absence d'appétit.

Il est allégué que les voyageurs de l'ouest du Kenya ont transmis la maladie aux résidents de la ville, mais nous sommes en train de mettre des mesures en place pour éviter une propagation de la maladie, a noté M. Muia.

Il a rejeté les allégations selon lesquelles la maladie aurait pu être propagée par les personnes servant la nourriture au mariage, affirmant que le comté avait mis en place des mesures strictes pour assurer l'hygiène.

Le choléra est une maladie potentiellement fatale transmise par l'eau contaminée et/ou la nourriture. Il provoque une diarrhée aqueuse et des vomissements qui peuvent rapidement entraîner la mort par une déshydratation sévère. Généralement, la bactérie du choléra se propage dans des endroits où l'hygiène est médiocre, où les gens n'utilisent pas de latrines pour éliminer les excréments ou ne se lavent pas les mains après avoir utilisé les toilettes.

Commentaires facebook