Vendredi 24 Novembre 2017

La Grande-Bretagne s'engage à renforcer la coopération militaire avec le Kenya

La Grande-Bretagne s'engage à renforcer la coopération militaire avec le Kenya
(Xinhua 18/03/17)

NAIROBI, (Xinhua) -- Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, s'est engagé vendredi à renforcer la coopération militaire avec le Kenya.

Lors de sa deuxième visite au Kenya, M. Johnson a annoncé son soutien à l'opération menée par le Kenya dans le cadre de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), qui lutte contre l'Al-Shabaab dans le sud de la Somalie.

Il a applaudi les troupes kényanes pour leur excellente contribution aux efforts visant à pacifier la Somalie.

M. Johnson a eu des entretiens avec son homologue kényane Amina Mohammed sur une série de questions, y compris le commerce, la coopération militaire et les affaires consulaires.

Les entretiens ont eu lieu peu de temps après un exercice militaire conjoint entre les troupes britanniques et les Forces de défense du Kenya (KDF) à l'Archers Post, à 185 miles au nord-est de Nairobi.

"L'armée kenyane fait un travail vital en Somalie. Le Royaume-Uni et l'exercice militaire conjoint au Kenya ont également été un élément essentiel de ce partenariat intéressant. Nous voulons poursuivre ce partenariat avec le Kenya", a déclaré M. Johnson aux journalistes lors d'une conférence de presse conjointe avec la ministre des affaires étrangères du Kenya.

Amina Mohammed a déclaré que le Kenya et la Grande-Bretagne s'engagent à poursuivre leur collaboration dans les domaines de la défense et de la sécurité, ce qui renforcerait la sécurité au Kenya et dans la région.

M. Johnson a également promis de faire avancer le programme de conservation de la faune au Kenya, disant que les agences britanniques coopéraient déjà avec les Services de la faune du Kenya (KWS) pour conserver les éléphants et augmenter le nombre de touristes britanniques au Kenya.

Plusieurs organismes de bienfaisance britanniques tels que le David Sheldrick Trust ont participé à la conservation des éléphants au Kenya.

M. Johnson a rendu visite plus tôt à des ressortissants britanniques vivant à Laikipia, une région agricole productive, où ont eu lieu des affrontements entre propriétaires de fermes et éleveurs de bétail à la recherche de paturage suite à la sécheresse. Un éleveur britannique, Tristan Voorspuy, a été abattu lors de l'inspection des dégâts causés à la ferme suite à un raid par les pasteurs armés.

Le gouvernement kenyan a annoncé son intention d'envoyer les militaires pour aider à rétablir la stabilité à Laikipia.

M. Johnson s'est déclaré satisfait que le gouvernement kenyan ait accepté de prendre ce qu'il a appelé des mesures dures pour faire face à la crise à Laikipia, où des ressortissants britanniques ont été affectés.

Commentaires facebook