Jeudi 21 Septembre 2017

L'ONU appelle à lever 166 millions de dollars américains pour aider les éleveurs et fermiers du nord du Kenya

L'ONU appelle à lever 166 millions de dollars américains pour aider les éleveurs et fermiers du nord du Kenya
(Xinhua 17/03/17)
Siddharth Chatterjee, Coordinateur des Nations Unies au Kenya.

NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Les Nations Unies et leurs partenaires ont appelé jeudi à lever 166 millions de dollars américains pour aider les éleveurs et fermiers kenyans dont les troupeaux et les récoltes souffrent d'une "sécheresse nationale".

"Avec ces fonds, les acteurs humanitaires pourront offrir une aide alimentaire vitale, de l'eau et des services médicaux et sanitaires à 2,6 millions de Kényans vulnérables au cours des dix prochains mois", a déclaré Siddharth Chatterjee, Coordinateur des Nations Unies au Kenya.

La sécheresse, qui a officiellement été déclarée "désastre national", affecte 23 comtés après plusieurs mois de pluies sporadiques. Elle a entraîné dans son sillage soif et famine, et a décimé les troupeaux dans la région.

Des pluies inférieures à la moyenne ont "causé soif et famine, décimé les troupeaux, détruit les moyens de subsistance, favorisé les épidémies et provoqué de vastes mouvements de populations", selon le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Ce nouvel appel de fonds vise à compléter le programme d'aide de neuf mois qui a déjà été mis en place au Kenya, mais qui est à présent confronté à un manque budgétaire de 108 millions de dollars, selon l'OCHA.

Au début du mois, Stephen O'Brien, Coordinateur des secours d'urgence des Nations Unies et chef de l'OCHA, s'est rendu au Kenya pour attirer l'attention sur les risques de famine auxquels les populations locales sont confrontées, de même qu'en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen.

A son retour, M. O'Brien a présenté ses observations au Conseil de sécurité de l'ONU, affirmant que la communauté internationale allait devoir faire face à "la plus importante crise humanitaire depuis la création de l'ONU".

Commentaires facebook