Dimanche 19 Novembre 2017

Le Kenya dévoile de nouvelles mesures pour réduire les décès liés à la pneumonie chez les nourrissons

Le Kenya dévoile de nouvelles mesures pour réduire les décès liés à la pneumonie chez les nourrissons
(Xinhua 13/11/17)
Le secrétaire du Cabinet du ministère de la Santé, Cleopa Mailu.

Le ministère kenyan de la Santé mettra en œuvre une série de mesures qui incluent la vaccination universelle et l'introduction de nouveaux médicaments pour contenir les décès infantiles liés à la pneumonie, ont annoncé dimanche des responsables à la Journée mondiale de la pneumonie.

Le secrétaire du Cabinet du ministère de la Santé, Cleopa Mailu, a déclaré que le gouvernement a élaboré un cadre politique solide pour guider la prévention et le traitement de la pneumonie qui tue environ 19.000 enfants kenyans chaque année.

La pneumonie est classée parmi les principales causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans au Kenya, bien que le pays ait fait des progrès dans la lutte contre la maladie au cours des quatre dernières années.

Les statistiques du ministère de la Santé indiquent que le Kenya a réduit les mortalités des moins de cinq ans liées à la pneumonie de 19.000 en 2012 à 10.507 en 2016 grâce à la vaccination, une meilleure nutrition et des diagnostics précoces.

M. Mailu a indiqué que la lutte contre la pneumonie s'articule autour d'un plan d'action national visant à réduire la mortalité infantile aux niveaux recommandés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Nous devons protéger les étapes importantes tout en intensifiant les efforts pour atteindre la couverture universelle à travers la prévention, la protection et l'intervention thérapeutique", a déclaré M. Mailu.

Le secrétaire principal du ministère de la Santé, Julius Korir, a déclaré que le lancement d'un vaccin anti-pneumococcique, la formation du personnel sanitaire et la distribution de comprimés efficaces et abordables ont permis de réduire les décès liés à la pneumonie chez les nourrissons.

"Nous avons atteint des étapes clés dans la guerre contre la pneumonie grâce à la disponibilité des médicaments et des diagnostics dans tous les établissements de santé publics", a déclaré M. Korir.

Il a ajouté que les gouvernements des comtés se sont engagés à être en première ligne dans la lutte contre la pneumonie infantile.

Commentaires facebook