Mardi 20 Février 2018

Kenya : la baisse des impôts aux États-Unis pourrait entraîner une hausse des rentrées de fonds dans le pays

Kenya : la baisse des impôts aux États-Unis pourrait entraîner une hausse des rentrées de fonds dans le pays
(Agence Ecofin 09/02/18)

La réduction des impôts aux Etats-Unis pourrait avoir un impact positif sur le montant des fonds transférés par les Kényans de la diaspora vers leur pays, a indiqué un rapport de la Capital Markets Authority (CMA), le régulateur kényan des marchés financiers.

En effet, le président américain Donald Trump avait promulgué le 22 décembre 2017, une loi réduisant les impôts auxquels sont soumis les entreprises et les ménages. Selon le rapport de la CMA relayé par BusinessDailyAfrica, cette loi devrait profiter à des millions de kényans installés et travaillant aux Etats-Unis.

Dans un autre rapport, la CMA indiquait que 55,85% du total des rentrées de fonds au Kenya jusqu’en novembre 2017, provenait de l’Amérique du Nord. Ainsi, sur les 177 milliards de shillings (1,757 milliard $) transférés vers le pays est-africain au cours des 11 premiers mois de l’année 2017, les kényans vivant aux Etats-Unis ont envoyé au total, 90 milliards de shillings (893 millions $)..

Cette tendance, si elle se confirme dans les prochains mois, devrait donner un nouveau souffle à l’économie du Kenya et augmenter la part déjà importante de la diaspora dans le produit intérieur brut du pays. La stabilité de la monnaie nationale devrait connaître une embellie, stimulée par la hausse des rentrées de devises.

Moutiou Adjibi Nourou(Stagiaire)

Commentaires facebook